Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les bonnes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Catelina


avatar


Messages : 94
Age : 24
Emploi/loisirs : lectrice


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Les bonnes   Mer 6 Oct - 17:03

Les Bonnes
Jean Genet



informations
TITRE D'ORIGINE : -
DATE DE PARUTION : 23 janvier 2001.
PREMIÈRE REPRÉSENTATION : 1947
NOMBRE DE PAGES : 222.
ÉDITION DE TON LIVRE : Folio.
QUATRIÈME DE COUVERTURE :
SOLANGE

Hurlez si vous voulez ! Poussez même votre dernier cri, Madame ! (Elle pousse Claire qui reste accroupie dans un coin.) Enfin ! Madame est morte ! étendue sur le linoléum... étranglée par les gants de la vaisselle. Madame peut rester assise ! Madame peut m'appeler mademoiselle Solange. Justement. C'est à cause de ce que j'ai fait. Madame et Monsieur m'appelleront mademoiselle Solange Lemercier... Madame aurait dû enlever cette robe noire, c'est grotesque. (Elle imite la voix de Madame.) M'en voici réduite à porter le deuil de ma bonne. A la sortie du cimetière, tous les domestiques du quartier défilaient devant moi comme si j'eusse été de la famille. J'ai si souvent prétendu qu'elle faisait partie de la famille. La morte aura poussé jusqu'au bout la plaisanterie. Oh ! Madame... je suis l'égale de Madame et je marche la tête haute...
Y A-T-IL UNE SUITE ? Non.



©️ aurélie

Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : -
LA PIÈCE EN UN MOT : Ambiguë.
UN CITATION : -
UNE NOTE SUR 10 : 7/10.
TON AVIS : Eh bien je l'ai lu... Au départ j'ai eu du mal à comprendre, car c'est un livre fondé sur des monologues basés sur la folie principalement : les personnages se prennent pour d'autres en exprimant leur colère et leur solitude... Certains passages sont ambiguës, et on ne sait pas toute l'histoire et notamment pourquoi elles sont folles. Après, à vous d'imaginer. Ce que j'ai bien aimé, c'est le fait que ce livre soit tiré d'un fait divers, malgré toutes les confusions.
À QUI LA CONSEILLES-TU ? Euh... ceux qui aiment le théâtre et qui ne se cassent pas la tête à réfléchir.  :lol!:





Dernière édition par Jacana le Dim 31 Juil - 13:14, édité 5 fois (Raison : Correction faite + Fiche 2.0 (Chouquette))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacana


avatar


Messages : 4787
Age : 27
Localisation : Genève
Emploi/loisirs : étudiante// escrime, théâtre


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: Les bonnes   Dim 31 Juil - 11:30

Je vais commencer par un détail, mais je ne comprends pas pourquoi la femme sur la couverture de l'édition présentée dans cette fiche porte des cache-tétons...

Les Bonnes est une pièce en un seul acte, qui met en scène trois personnages : Solange et Claire, toutes deux bonnes, et Madame, leur maîtresse. Au début de la pièce, l'une d'elles s'amuse à jouer Madame, se comporte comme elle, s'habille comme elle, etc. J'en déduis donc que cette pièce a un fort potentiel visuel qu'il est difficile de rendre à l'écrit, mais je pense qu'en vrai, ce jeu doit donner un bel effet.

Claire et Solange se prennent donc à singer Madame et commencent à parler d'elle, prévoyant son retour sous peu. En remettant tout en place pour que celle-ci ne se doute de rien, l'une des femmes commence peu à peu à tenir des propos vaguement incohérents et toutes deux vont parler d'un certain plan à échafauder. Au retour de Madame, elles vont donc tenter de le mettre en action...

J'ai bien aimé le ton général de la pièce, on arrive à voir se dessiner une pièce dans la pièce assez agréable (et encore plus en vrai, je suppose). L'élément déclencheur, le fameux plan, ainsi que le retour de Madame sont très intéressants, surtout qu'on se fait une idée du personnage avant de le voir entrer sur scène et j'ai été surprise de la voir en vrai après m'être forgée tous ces préjugés.

La fin est vraiment étonnante, je ne m'attendais absolument pas à ça en débutant ma lecture. Je trouve que c'est une bonne petite pièce à voir, sympa à lire et surprenante sans être un chef-d’œuvre.

Ma note : 7,5/10.

_________________________________________________

Profil Livraddict | Mon Blog !


Dernière édition par L'erreur sociale le Dim 31 Juil - 11:41, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kassyna


avatar


Messages : 310
Age : 31
Emploi/loisirs : lecture, cinéma, jeux de société


MessageSujet: Re: Les bonnes   Dim 21 Aoû - 15:24

Mon avis : La pièce de théâtre s’ouvre sur une « cérémonie » organisée par Claire et Solange, qui sont déguisées en Madame et jouent tour à tour son rôle. Cette scène de théâtre dans le théâtre peut déstabiliser quelque peu le spectateur, qui met un peu de temps à comprendre ce qui se déroule sous ses yeux, d’autant plus que les deux femmes s’amusent à échanger leurs rôles, Claire se prenant pour Solange, et inversement. Par ailleurs, les deux sœurs semblent éprouver l’une pour l’autre des sentiments ambivalents, parfois à la frontière entre amour et haine. Il y a donc beaucoup de violence psychologique dans cette pièce de théâtre, mais également physique : entre Solange et Claire, mais aussi dans leur plan de mettre fin aux jours de Madame, qui, selon les bonnes, prend plaisir à les humilier. En outre, Monsieur a été arrêté, et il se pourrait qu’il soit envoyé au bagne, ce qui plonge Madame dans le désespoir, et les deux sœurs joueront de cet événement pour mettre à mal les nerfs de leur employeuse. Beaucoup de machiavélisme, donc, dans cette pièce de théâtre.

Trois personnages sont présents sur scène – Madame, Solange et Claire – et un autre est évoqué – Monsieur – qui intervient par un coup de téléphone. Les rapports entre les deux sœurs tendent à s’inverser, puisque chacune domine à tour de rôle. Il y a une réelle rivalité entre ces deux femmes, qui se retrouvent dans la haine qu’elles vouent à Madame – pourtant, Madame, bien que quelque peu hautaine, semble bienveillante envers ces deux femmes. En effet, Madame s’écoute beaucoup et paraît un peu égoïste – voire parfois un poil tyrannique quand on la fait patienter –, mais cela ne l’empêche pas d’avoir quelques attentions pour ses deux servantes : elle leur offre par exemple certaines de ses tenues, et les remercie pour leurs bons soins. Néanmoins, elle fait aussi preuve de condescendance et de mépris envers les deux femmes. Bonheur, tristesse, amour, haine… ces protagonistes mis en scène nous proposent un joli panel de sentiments humains. Quant à la fin, elle était pour ma part totalement inattendue.

La grande originalité de cette pièce se situe sans doute dans l’écriture de Jean Genet, qui nous offre une pièce sans aucun découpage en actes ou en scènes. Par ailleurs, il propose une réelle liberté d’interprétation, puisqu’il n’impose rien et ne fait que se permettre quelques suggestions aux acteurs, précisant que le dernier mot revient au metteur en scène. Nous pouvons voir que le visuel occupe une place très importante dans cet ouvrage, et qu’il est sans doute davantage destiné à la représentation scénique qu’à la lecture pour l’apprécier pleinement. En effet, au début de cette intrigue, le lecteur se rendra très probablement plus vite compte que les deux bonnes jouent à singer Madame et à mettre en scène le meurtre de cette dernière. Un certain suspense et une tension dramatique sont présents tout au long de l’œuvre. Notons que l’ouvrage Les Bonnes est précédé d’un petit texte intitulé « Comment jouer Les Bonnes » rédigé par Jean Genet, qui y précise qu’il ne s’agit pas d’un « plaidoyer sur le sort des domestiques », mais d’un « conte ».

À recommander : À ceux qui ont envie de lire une pièce de théâtre sortant quelque peu des sentiers battus.

Une citation : « Madame se croyait protégée par ses barricades de fleurs, sauvée par un exceptionnel destin, par le sacrifice. C’était compter sans la révolte des bonnes. La voici qui monte, Madame. » (p.20)

Ma note : 8/10.


Dernière édition par L'erreur sociale le Dim 21 Aoû - 18:29, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loasislivresque.wordpress.com/
Jacana


avatar


Messages : 4787
Age : 27
Localisation : Genève
Emploi/loisirs : étudiante// escrime, théâtre


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: Les bonnes   Lun 22 Aoû - 16:31

Héhé, contente aussi que tu l'aies appréciée celle-ci. Very Happy Mmm... Il va falloir que je réfléchisse à ce que je peux te faire découvrir ensuite. ^^ Mais tu peux aller faire un tour sur le mega projet drama et regarder en fonction de mes avis aussi. Je suppose que tu as déjà lu Le Cid et Ruy Blas. Là comme ça, je ne sais pas quoi te proposer. Le Barbier de Séville est chouette je trouve, mais la suite, Le Mariage de Figaro est un peu une purge selon moi... :S

_________________________________________________

Profil Livraddict | Mon Blog !


Dernière édition par L'erreur sociale le Lun 22 Aoû - 16:37, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Les bonnes   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les bonnes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Autres formats :: Théâtre-