Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Fleuve et le Sablier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Livresse


avatar


Messages : 4777

Vos papiers SVP
Crédits: Evange
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Le Fleuve et le Sablier   Sam 11 Déc - 11:48

Le Fleuve et le Sablier
David Tiquant



informations
TITRE D'ORIGINE : /
DATE DE PARUTION : ?
NOMBRE DE PAGES : 274.
ÉDITION DE TON LIVRE : Kyklos Editions.
QUATRIÈME DE COUVERTURE : Après s'être libérée de la férule d’un père autoritaire, puis du joug d’un mari tyrannique, Victorine Delbert s’enfuit de sa province et débarque dans le Paris des années 1960 afin de s’autoriser un autre destin possible.

Directeur d’une multinationale, petit-fils d’un ministre de la IIIe République et fils d’un capitaine d’industrie, François Lermier suit un parcours héréditaire en négligeant ses vœux de jeunesse formés au début de la Seconde Guerre mondiale.

À une année d’intervalle, Victorine et François font, à l’occasion d’un entretien avec un mystérieux personnage, le bilan de leur existence avant d’être subitement emportés par la Mort.

À travers l'histoire de ces deux êtres que tout sépare, l'auteur nous emporte dans les méandres du fleuve de l'existence qui draine les passions humaines et leur cortège de certitudes, tandis que le temps de vie imparti à chacun, tel un sablier, décroît inéluctablement, indifférent à toutes les chimères dont se nourrissent l’ambition et les promesses.
Y A-T-IL UNE SUITE ? Non.



© aurélie

Infos
Infos: Présenté dans le cadre d'un partenariat avec Kyklos Éditions.





Dernière édition par Jacana le Sam 9 Avr - 17:36, édité 3 fois (Raison : 2.0 Jaca / [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Livresse


avatar


Messages : 4777

Vos papiers SVP
Crédits: Evange
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: Le Fleuve et le Sablier   Jeu 23 Déc - 22:51

David Tiquant, dans son roman Le Fleuve et le Sablier, nous fait écouter deux histoires qu'un vieillard raconte au personnage que nous suivons.

La première est l'histoire de Victorine, une jeune femme qui, après être gravement tombée malade suite à une émotion trop forte, va se lancer dans une nouvelle vie, loin de tout ce qu'elle a dû endurer.
Nous allons découvrir, dans cette histoire, différents aspects de la vie, tel que le fait que nous ne connaissons jamais vraiment les gens qui nous entourent, que ceux qui nous viennent en aide ne sont pas forcément des proches, mais aussi que l'homme est capable d'une cruauté immense que ce soit pour garder ce qu'il juge lui appartenir, ou pour de l'argent.
Personnellement, je me suis énormément attachée à Victorine, que j'ai sentie fragile, dupée par ce qui l'entoure, trahie par la vie... J'ai été très heureuse lorsqu'elle eut trouvé des personnes raisonnées, admirables, qui seront là pour l'aider à reprendre confiance en elle, à aimer la vie, à réfléchir... Même si tout cela ne finit pas sur une note très joyeuse...

Puis vient François Lermier, que je n'ai pas aimé, qui représente pour moi l'homme avide d'argent, de plaisirs, sans subir les contraintes de la vie. Cet homme qui se croit supérieur aux autres, qui se permet d'être hautain, n'est rien ! Il a passé sa vie à travailler pour gagner beaucoup d'argent, mais à quoi cela va-t-il lui servir ? Il a perdu son temps dans les choses futiles de la vie, et n'a pas su faire ce qui lui plaisait, apprécier la vie comme il aurait pu... En fait, je ressens pour lui beaucoup de pitié, car quand vient l'heure de sa mort, que le sablier du temps est fini pour lui, et qu'il doit passer de l'autre côté du fleuve, nous allons découvrir qu'il a travaillé dur pour être riche, mais va se retrouver pauvre de ne pas avoir goûté la vie qui lui plaisait, il a eu l'argent, mais pas la liberté ! Il va découvrir qu'il a vécu dans une illusion totale toute sa vie.
Tout comme la première, cette histoire va traiter de sujets importants, du sens de la vie, de nos rêves, du pouvoir, de l'argent...

David Tiquant a une écriture douce, fluide, qui permet d'enchaîner les lignes sans même s'en rendre compte. De plus, grâce à son esprit philosophique, nous nous posons des questions essentielles sur notre vie, sur ce qui nous paraît important de vivre avant que notre sablier ne se soit totalement écoulé, tout cela d'une façon agréable et non pénible.

En bref, c'est un livre que je conseille à tous pour sa facilité de lecture, mais aussi pour tout ce qui se cache derrière ses lignes.
Je ne peux rien dire d'autre qu'un grand merci à Kyklos Éditions et à David Tiquant pour cette merveilleuse lecture.


Dernière édition par Jacana le Sam 9 Avr - 17:40, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lena


avatar


Messages : 309
Age : 21
Emploi/loisirs : aime lire ^^


Vos papiers SVP
Crédits: Lollie
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: Le Fleuve et le Sablier   Mer 9 Fév - 19:38

Voici ma critique :

La première chose à dire, c'est que j'ai été subjuguée par ce roman et en parallèle, par la maison
d'édition car on ressent que le texte a vraiment été travaillé, tant par le style que par le sens de l'histoire. Mais j'y reviendrai.

Cette histoire commence dans un métro, en France. Ce dernier étant arrêté entre deux arrêts.
Comme les voyageurs doivent attendre dans le métro, un homme interpelle un certain Albert Targon pour lui raconter deux histoires qu'il a entendues d'une façon inhabituelle. D'abord réticent, Monsieur Targon accepte d'écouter la première histoire.

L'homme lui explique qu'il se promenait dans le cimetière Père-Lachaise à Paris et qu'il a vu une femme, Victorine Delbert, devant une tombe qui discutait avec "L'universelle Nature", cette dernière annonçant à Victorine qu'elle va sous peu mourir, mais qu'auparavant, elle va devoir lui retracer son existence.

On apprend donc que Victorine Delbert était une jeune fille de bonne famille et qu'elle rêvait depuis toujours de se libérer de son père qui était très (trop ?) protecteur. Un soir, lors d'un bal, elle va rencontrer son futur mari, Ferdinand. Éblouie par sa désinvolture, elle va tomber sous le charme et va trouver son échappatoire, le mariage. Le temps passe et la jeune femme va découvrir que la vie que l'on s'imagine n'est jamais vraiment celle que l'on vit...
L'histoire de Victorine est en partie triste et belle. On découvre une femme déçue par l'amour, mais très forte intérieurement. Elle va réussir à s'en sortir, grâce à l'aide de personnes dont elle ne se serait jamais douté. Je me suis beaucoup attachée à elle, car elle a du cœur malgré sa dure existence. J'ai pu recevoir une flopée de sentiments très bien décrits à travers son histoire. On débute par la joie de vivre, l'amour, puis vient la peur, la tristesse et finalement par un bien-être, malgré les épreuves.

Tout au long de son histoire, j'ai eu l'impression d'écouter une grand-maman raconter son histoire, c'était beau, c'était doux et ça m'a fait voyager à travers le temps.

Jusqu'à la dernière page du "Fleuve et du sablier", je ne savais pas où cette histoire allait me mener, je ne comprenais pas encore le sens du roman.

Ensuite, la deuxième histoire s'enchaîne. Cette fois-ci, l'homme du métro se promène dans un bois et voit à nouveau "L'Universelle Nature" discuter avec François Lermier, un riche directeur d'une grande entreprise. À l'inverse de Victorine, il n'a aucune envie de passer dans l'au-delà. Il va pourtant nous narrer son histoire bien que plus courte.

On apprend qu'à ses dix-sept ans, il a écrit une liste de choses à faire durant sa vie. Aucune n'a été réalisée. Cet homme qui avait toutes les possibilités d'être heureux devient, au contraire, un homme orgueilleux et cupide. Encore une histoire de choix. Prendre le bon ou le mauvais ne tient qu'à nous.
En nous racontant son histoire, on voit sa vie défiler sans qu'il ne fasse rien pour la modifier.

Après cette deuxième histoire, on retourne dans la discussion entre les deux hommes du métro. Le narrateur va partir sans rien ajouter. Étonné encore par toute cette histoire, Albert Tagon qui était auparavant agacé par ce narrateur va changer du tout au tout sa vie. Il va la vivre pleinement.
Le roman finit ainsi, mais, à mon avis, j'ose imaginer que le narrateur des deux histoires était "L'Universelle Nature" et que c'était une façon de remettre Albert Tagon sur le droit chemin alors que lui aussi dérivait. Mais après tout, chacun est libre de s'imaginer ce qu'il désire.

Une belle morale : le fait qu'on a toujours le choix, et qu'il faut faire les bons ! Mais aussi un petit côté religieux pour les croyants : Dieu ne peut choisir notre vie, il ne peut pas nous rendre bons ou mauvais, c'est à nous de choisir. Dieu nous accompagne, il nous donne un soutien tout au long de notre vie.

J'ai été particulièrement épatée par le style de l'auteur qui est vraiment bon ! Un vocabulaire soutenu, une bonne connaissance de la culture et de nombreuses métaphores. Tout cela dans une lecture fluide.

Enfin, pour résumer : des histoires plutôt tristes, des Histoires (malheureusement) de vraies vies. Un style qui m'a charmée. Et ce que j'ai le plus apprécié : une morale sur les choix.

Petite note en plus : le fleuve pour le cours d'une vie et le sablier pour le temps qui passe.

Je tiens à remercier Accros & Mordus pour organiser ces partenariats, ainsi que les éditions Kyklos pour avoir édité une très belle histoire et pour m'avoir permis de lire un roman plus adulte. Et un dernier merci à l'auteur d'avoir écrit un roman d'espoir.


Dernière édition par Jacana le Sam 9 Avr - 17:45, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bookenfolie.blogspot.com/
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: Le Fleuve et le Sablier   Mer 9 Fév - 23:03

CRITIQUE DU LIVRE « LE FLEUVE ET LE SABLIER »
De David TIQUANT
ÉDITIONS KYKLOS.

Une histoire peu ordinaire, originale, où la vie est décortiquée pour en tirer l’essence même.
Deux personnes successivement sont confrontées à l’envoyé de l’universelle nature à laquelle elles sont tenues de faire le récit de leur vie et d’en tirer des conclusions avant que la mort ne les emmène.
C’est d’abord l’histoire de Victorine DELBERT qui fait une analyse très juste de son parcours malgré sa profonde misère psychologique. Elle trouve une énergie insoupçonnée en elle grâce a diverses et importantes rencontres, qui l’éclairent et lui redonnent confiance en elle. Cela la restructure et lui donne le courage de changer de chemin, de s’éloigner à jamais de son mari destructeur !
À Paris, chez les HORTINS, elle va connaître ce qu’est le respect de l’individu et être considérée pour ce qu’elle est et va s’y sentir bien !
Ce couple a le profond respect de l’être humain et va l’adopter comme un membre de leur famille.
Puis un drame survient et Victorine va encore traverser une période difficile épaulée par le prêtre FABRIOLI. Malgré son propre parcours de vie difficile, elle atteint un grand niveau d’analyse de la nature humaine et fait preuve d’une grande ouverture d’esprit.
Puis vient le tour du récit de vie de François LERMIER, riche, puissant qui fait lui aussi le bilan de sa vie a l’envoyé de l’universelle nature mais qui a beaucoup de mal a reconnaître qu’il est passé a coté de la vraie vie… Il a « brulé » sa vie par tout les bouts : à séduire des femmes mariées sans s’y attacher jamais, à ne pas respecter l’engagement pris auprès de son grand-père auquel il est très attaché, à réaliser la liste de ses souhaits.
Il a le pouvoir, l’argent, un statut social élevé mais est-ce bien l’essentiel de cette vie sur la Terre ? C’est ce que veut lui faire voir son interlocuteur…
Il va partir, lui aussi, avec la mort, malgré tous ses efforts pour gagner encore du temps et changer le cours de sa vie…
Ce livre met le doigt sur le fait qu’il n’est pas essentiel d’être riche, bien placé, puissant et plein de biens pour réussir sa vie et que peut-être il suffit de regarder nos semblables et nous-mêmes avec tolérance et ouverture d’esprit pour avancer sur le chemin et donner réellement un sens à sa vie… !
J’adhère tout à fait a cette idée et ce livre et plein de bon sens... !
Un seul conseil : lisez-le !
☀  coeur  Very Happy


Dernière édition par Jacana le Sam 9 Avr - 17:48, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
eighia


avatar


Messages : 307
Age : 34
Localisation : Québec, Montréal
Emploi/loisirs : lecture


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: Le Fleuve et le Sablier   Jeu 10 Fév - 2:19

« Le fleuve et le sablier » est un roman hautement philosophique. Le sujet est très simple, mais d’une profondeur insondable : le sens de notre vie. Celle de chaque individu.

Au travers du récit qu’un vieil homme fait à un jeune, qui nous le raconte à son tour, nous découvrons la vie, dans ce qu’elle a de plus intime, de deux personnes complètement différentes. Ces deux personnages reçoivent la visite de « L’envoyé de l’Universelle Nature » afin de jeter un dernier regard sur leur vie et d’en comprendre le sens. Ils partiront ensuite dans l’au-delà le cœur léger.

La première, Victorine, est une femme qui n’a pas été choyée par la vie. Éduquée par un père contraignant, mariée à un homme violent et jaloux, elle est probablement dépressive lorsqu’elle fait la rencontre d’une femme qui changera sa vie en lui prouvant qu’elle peut être appréciée pour ce qu’elle est en tant qu’individu. Lorsque cette amitié inespérée se rompt abruptement, sa santé en paie le prix. Elle remontra la pente à sa façon et se déferrera de ses chaînes afin de vivre librement. Elle rencontrera des gens qui vont partager leurs connaissances et leur bonté avec elle, ce qui lui donne enfin l’occasion de croire en l’Homme. Malheureusement, cette amitié aussi connaît une fin tragique. Lors de l’arrivé du mystérieux messager, elle est prête à rejoindre ses proches.

Le deuxième, un homme d’affaires influent, n’attendait pas du tout cette visite et tentera de retarder ce moment fatidique. À travers le récit de sa vie, on découvre un homme qui a complètement enfoui et ignoré sa vraie nature pour se conformer à une société de plus en plus capitaliste. Tout l’argent amassé lui a donné le sentiment d’une réussite amère. Au fil de sa conversation avec l’envoyé de l’universelle nature, il prend conscience de toutes les opportunités de changer de vie qu’il a eues et ignorées.

David Tiquant nous propose un livre qui fait réfléchir sur le sens qu’on donne à différents événements qui jalonnent notre existence. Il nous fait plonger au plus profond de nos convictions phrase après phrase. J’ai été ravie de cette lecture qui est inspirante. La lecture nous met vraiment face à nos valeurs et nous oblige à réfléchir à ce que sont vraiment nos priorités, On s’attache aux personnages, il y en a peu qui sont vraiment décrits, mais on a la possibilité de bien comprendre leur personnalité. Ils sont riches d’expériences personnelles et la façon que l’auteur a de nous les faire connaître nous plonge directement dans le cœur de leur être.

Si j’avais un bémol à émettre sur ce livre, je dirais que les dialogues n’en étaient pas. Le vieil homme du début nous raconte deux conversations qu’il a surprises, mais je crois que le modèle « entrevue » aurait été plus approprié afin de rendre la relation de l’envoyé de l’universelle nature avec le personnage plus vivant. La personne visitée fait le récit de sa vie de long en large, ponctué par quelques questions de l’envoyé. Mais comme les explications sont longues et déclamées sur un ton très officiel et cérémonieux, on a parfois l’impression que le personnage nous parle directement, ce qui rend le personnage mystique presque inutile.

À l’exception de ce point particulier, il s’agit d’un roman très agréable à lire. Le texte est clair, les événements s’enchaînent très bien, et le but de l’auteur ne se perd pas en cours de lecture. C’est un roman bien écrit, avec un vocabulaire riche. je proposerais volontiers cette lecture à n’importe qui qui aime réfléchir et qui s’interroge sur le sens de la vie.


Dernière édition par Jacana le Sam 9 Avr - 17:53, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Le Fleuve et le Sablier   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Fleuve et le Sablier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Littérature générale :: Romans biographiques/témoignages/réalistes-