Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 3096 jours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mathilde


avatar


Messages : 131
Age : 34
Localisation : Bretagne
Emploi/loisirs : Lecture


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: 3096 jours   Dim 20 Fév - 14:19

3096 jours
Natascha Kampusch



informations
TITRE D'ORIGINE : 3096 Tage
DATE DE PARUTION : 2010
NOMBRE DE PAGES : 310
ÉDITION DE TON LIVRE : JC Lattès
QUATRIÈME DE COUVERTURE : Natascha Kampusch a vécu le pire: le 2 mars 1998, à l'âge de dix ans, elle est enlevée sur le chemin de l'école.
Pendant 3096 jours, huit ans et demi, son bourreau, Wolfgang Priklopil, la garde prisonnière dans une cave d'environ cinq mètres carrés, près de Vienne.
En août 2006, elle parvient à s'enfuir par ses propres moyens. Priklopil se suicide le jour même.
Dans ce récit bouleversant, Natascha Kampusch révèle les circonstances de son enlèvement, le quotidien de sa captivité, sa terrible relation avec son ravisseur et la façon dont elle a réussi à survivre à cet enfer.
Le témoignage unique d'une traversée de l'inimaginable par une jeune femme qui ne s'est jamais laissé briser.
Y A-T-IL UNE SUITE ? Non



© aurélie

Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : /
LE LIVRE EN UN MOT : Poignant
UNE CITATION : /
UNE NOTE SUR 10 : /
TON AVIS : Pas facile de donner son avis sur ce genre de livre, c'est très délicat, on ne peux pas trop juger le vécu comme on jugerait un roman.
Dès les premières pages, on rentre dans son histoire... Quand j'ai terminé le premier chapitre, j'avais déjà mal au ventre... et ça ne m'a pas quitté tout au long de son récit tellement c'est oppressant et bouleversant.

Au début, Natascha raconte sa vie avant son enlèvement, et déjà son enfance n'a pas été facile, je trouve... Ensuite vient son enlèvement et sa vie avec son ravisseur. Ce qu'elle a vécu est vraiment horrible, quand je repense à tout ce que j'ai lu, je me dis que ce petit bout de femme à eu un courage incroyable pendant toute ces années, elle a fait preuve d'une grande maturité et d'intelligence.
Au début de sa captivité, elle a passé son temps dans un minuscule espace de 5m carrés, ça aurait pu la rendre folle, mais elle a pu s'en "sortir" grâce à des choses qui ont certainement peu d'importance pour nous, je pense aux livres, à la télé, même à certains aspects de la pièce où elle était.
Son ravisseur lui a fait subir des choses horribles, comme les coups, les brimades, lui raser la tête, la priver de nourriture... Il en avait même fait son esclave. Pourtant, Natascha avait de l'empathie pour son ravisseur, ce qui lui a valu des critiques quand elle est sortie de sa séquestration...
On parlait de syndrome de Stockolm. Je ne peux pas juger, dire c'est vrai, que c'est faux, car je ne connais rien sur ce sujet.
Mais nul ne peux dire quelles réactions on aurait si on était enfermés.

En conclusion, j'ai vraiment été touchée par son histoire, un récit vraiment émouvant qu'elle a su raconter avec une écriture simple et forte.
Et après tout ce malheur, je lui souhaite le meilleur pour les années à venir, et qu'au fil du temps elle arrive à se reconstruire.
À QUI LE CONSEILLES-TU ? À ceux qui veulent en découvrir un peu plus sur son histoire.





Dernière édition par Jacana le Lun 2 Fév - 22:31, édité 2 fois (Raison : Corrigé par Lolly / 2.0 Jaca (jan15))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslecturesdemathilde.blogspot.com/
Livre4Ever


avatar


Messages : 57
Age : 28
Localisation : Strasbourg
Emploi/loisirs : Etudiante, folle de lecture et de voyages.


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: 3096 jours   Mar 1 Mar - 18:59

Je ne met que la partie "Ton avis", vu que le reste serait identique à ce qui a déjà été publié.  Smile

Un mot pour définir le livre : Bouleversant !
Une citation du livre
" J'avais allumé une bombe. La mèche brûlait, il n'était pas possible de l'éteindre.
J'avais choisi la vie. Pour le ravisseur, il ne restait que la mort. "
Ta note 10 / 10
À qui le recommanderais-tu ? Tout le monde, sans exception.

Ton avis :
Pendant plusieurs semaines, j’ai hésité à m’acheter ce livre : j’avais peur d’être choquée, bouleversée, et surtout peur de ne pas savoir comment réagir face à ce témoignage troublant dont j’avais beaucoup entendu parler. Mais lorsque les Editions JC Lattès ont proposé un partenariat sur le forum Accros-et-Mordus, je n’ai plus hésité une seule seconde et j’ai profité de cette chance. Un grand merci à tout ce petit monde pour ce partenariat !

Ce témoignage est donc celui de la désormais tristement célèbre Natascha Kampusch, qui a été séquestrée et maltraitée par un homme pendant plus de huit ans, soit 3096 jours exactement. Une histoire qui a marqué mon enfance et dont je garde un souvenir très fort… Je me souviens encore lorsque les journalistes ont annoncés à la télévision que Natascha avait été retrouvée saine et sauve, 8 années après son enlèvement : des images marquantes pour l’enfant que j’étais, mêlant à la fois l’horreur de son calvaire et le bonheur de la retrouver en vie. Il était donc important pour moi de tenter de comprendre cette histoire à travers les mots de la victime.

Malgré des parents aimants, la vie de la petite fille était déjà difficile avant son enlèvement : problèmes de surpoids, une mère beaucoup trop stricte pour une enfant de son âge, un père alcoolique, … Le début du récit dépeint une enfant libre mais déjà brisée, qui n’a qu’une hâte : devenir adulte et indépendante.  

Puis, enlevée à 10 ans sur le chemin de l’école, Natascha K. ne sera plus jamais la même. Elle va alors passer plusieurs années avec un seul homme, son bourreau : Wolfgang Priklopil. Des années qu’elle passera la plupart du temps enfermée dans une cave de 5 m², même si progressivement son bourreau l’autorisera à montrer dans sa maison puis à l’extérieur. Mais, totalement manipulée par son bourreau, Natascha n’aura jamais osé s’évader lors de ses sorties, suite à des menaces terribles.

Le plus étonnant reste cependant sa relation avec Wolfgang Priklopil. Pour l’enfant que Natascha était lors de son enlèvement, l’adulte était un repère de sécurité et d’autorité. En se retrouvant seule avec son bourreau, la jeune fille s’est donc petit à petit habituée à n’obéir qu’à un seul homme, le seul avec qui elle pouvait parler. Deux sentiments se contredisaient ainsi en elle : la peur face à la vraie folie de cet homme et un sentiment de protection face au monde extérieur qu’elle ne reconnaissait plus.

Lorsqu’elle s’échappe, Natascha K. a alors 18 ans. Elle montre alors une certaine reconnaissance à l’égard de son bourreau et souhaite qu’il soit avant tout traité en humain plutôt qu’en monstre : il était par ailleurs important pour elle de rejeter la notion de « syndrome de Stockholm » dont parle les journalistes, et j’ai été très émue en lisant sa vision des choses, bien plus réaliste que celle de n’importe quel psychologue.

Quand on sait que passées quarante heures après une disparition, il n’y a que 5% de chances de retrouver un enfant enlevé vivant, l’histoire de Natascha K. est presque un miracle et un grand élan d’espoir vers toutes les familles dont un enfant est porté disparu. Ce livre est sans conteste mon premier gros coup de cœur de l’année, que je relirai sans aucun doute et que je ne peux que conseiller pour comprendre enfin la vraie histoire de Natascha Kampusch.


Dernière édition par Jacana le Ven 8 Avr - 12:36, édité 2 fois (Raison : Corrigé par Lolly)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://livre4ever.skyblog.com
Cathy/Hylyirio


avatar


Messages : 209
Age : 37
Localisation : B/F
Emploi/loisirs : -


Vos papiers SVP
Crédits:
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: 3096 jours   Lun 26 Sep - 18:42

Je l'ai dans ma PAL depuis un bout de temps. J'ai déjà essayé plusieurs fois de le lire, mais pas moyen d'accrocher... :(

_________________________________________________


Mon blog et sa page FB

*me sens un peu larguée, sur le forum, en ce moment...*


Dernière édition par lolly le Ven 3 Aoû - 21:02, édité 1 fois (Raison : Corrigé par Lolly)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hylyirio.wordpress.com/
RivieredOr


avatar


Messages : 2443
Age : 23
Localisation : Lyon
Emploi/loisirs : Etudiante *_*


MessageSujet: Re: 3096 jours   Lun 26 Sep - 20:12

Pour moi c'est trop récent, je trouve ce genre de livre vraiment poignant, même trop. Et en plus de savoir que ça s'est passé il n'y a pas longtemps... Je pense que je pleurerais du début à la fin, alors je vais attendre que un peu plus d'eau coule sous les ponts !

_________________________________________________

[ Chroniqueuse ]


Merci à Aurélie pour cet ensemble magnifique ^^


Dernière édition par lolly le Ven 3 Aoû - 21:04, édité 1 fois (Raison : Corrigé par Lolly)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.citadelledesombres.skyrock.com
Lady Swan


avatar


Messages : 7503
Age : 22
Localisation : Québec
Emploi/loisirs : Lecture, musique, cinéma


Vos papiers SVP
Crédits: Gritsou
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: 3096 jours   Sam 5 Mai - 1:51

3096 jours a été écrit par une jeune femme qui a sans doute vécu l'une des pires épreuves qu'un être humaine puisse endurer. Ce témoignage raconte l'histoire d'une petite Autrichienne de dix ans qui, en chemin pour l'école, en 1998, a été enlevée par un homme. Il l'a séquestrée chez lui, dans un cachot pendant huit ans et demi. Après quoi, elle a réussi à s'enfuir. Elle avait 18 ans. Quatre années plus tard soit en 2010 Natascha décide qu'il est enfin temps de tirer un trait sur son passé. En écrivant ce roman, ce fut pour elle la libération tant attendue.

Ce récit frappe durement notre imaginaire. Il est presque inconcevable d'imaginer une situation pareille! Pourtant c'est bien arrivé. Malheureusement. Cependant, Natascha en sortira indéniablement plus forte et plus humaine. Malgré les douleurs psychologiques et parfois physiques que son ravisseur lui a infligées, son esprit d'enfant s'est lié au sien car il était la seule et unique personne à qui elle pouvait parler et avec qui elle était en contact. Elle est arrivée à lui pardonner. Natascha le répète plusieurs fois. Aucun être humain n'est né mauvais et derrière cet acte horrible, cet homme ne voulait qu'une seule chose : un peu d'amour. Elle n'a jamais oublié ce détail. Elle savait pertinemment que derrière ce ravisseur se cachait un être humain.

Ce livre a tué quelque chose en moi : ma vision naïve du monde. Même si j'étais consciente de tout ce qui pouvait se passer dans le monde ,on dirait qu'une partie de moi refusait d'y croire. Natascha nous offre en même temps que son histoire, une leçon de vie, un modèle de force et d'humanité insoupçonné.

Je n'ai pu qu'avoir les larmes aux yeux - ou j'ai vraiment pleuré en lisant ces lignes. Il n'y avait de la place que pour l'émotion et c'est avec un nœud dans la gorge que j'ai refermé ce livre. Il vous faut absolument le lire!

Petites citations -

"Cette société a besoin de criminels comme Wolfgang Priklopil, pour donner un visage au Mal qui l'habite et le tenir à distance. Elle a besoin de ces images de caves transformées en cachots, pour ne pas avoir à regarder dans toutes ces maisons où la violence montre sa face lisse et bourgeoise. Elle a besoin de victimes de cas spectaculaires comme le mien pour se décharger de la responsabilité des crimes quotidiens commis sur des victimes anonymes que l'on n'aide pas - même si elles réclament de l'aide. "


"Ma seule marge de manœuvre était de lui pardonner ses gestes. Cet acte de pardon me rendit le pouvoir sur ce que je vivais et me permit de m'en accommoder. SI j n 'avais pas instinctivement adopté cette attitude j'aurais peut-être sombré dans la colère ou la haine. Par le pardon je repoussais ses actes loin de moi. IL ne pouvait plus me rabaisser ou me briser, puisque je les lui avais déjà pardonnés"

_________________________________________________

"Quoi que tu rêves d’entreprendre, commence-le. L’audace a du génie, du pouvoir, de la magie."
Johannes Wolfgang von Goethe


"La seule connaissance authentique naît de l'amour universel. Lorsque nous aimons, nous souffrons de toutes les formes d'oppressions et de toutes les dictatures: et nous désirons lutter pour la liberté , pour la justice, et pour tous ce qui peut favoriser la dignité humaine" Antoni Tàpies, "La pratique de l'art"

Avatar par Poison Ivy


Dernière édition par lolly le Ven 3 Aoû - 21:07, édité 1 fois (Raison : Corrigé par Lolly)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: 3096 jours   

Revenir en haut Aller en bas
 

3096 jours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Littérature générale :: Romans biographiques/témoignages/réalistes-