Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fight Club

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Livresse


avatar


Messages : 4777

Vos papiers SVP
Crédits: Evange
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Fight Club   Lun 31 Mai - 20:11

FIGHT CLUB
Chuck Palahniuk



informations
TITRE D'ORIGINE : Fight Club.
DATE DE PARUTION : 1996.
NOMBRE DE PAGES : 290.
ÉDITION DE TON LIVRE : Gallimard.
QUATRIÈME DE COUVERTURE : Laisse-moi te parler de Tyler. Tyler dit : les choses que tu possèdes finissent toujours par te posséder. C'est seulement après avoir tout perdu que tu es libre de faire ce dont tu as envie. Le Fight Club t'offre cette liberté. Première règle du Fight Club : Tu ne parles pas du Fight Club. Deuxième règle du Fight Club : Tu ne parles bas du Fight Club. Tyler dit que chercher à s'améliorer, c'est rien que de la branlette. Tyler dit que l'autodestruction est sans doute la réponse. Métaphore acide et jubilatoire d'un monde au bord du chaos, perdu faute de révolution, Fight Club a été porté à l'écran en 1999 par David Fincher.
Y A-T-IL UNE SUITE ? Non.



© aurélie

Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : -
LE LIVRE EN UN MOT : -
UN CITATION : -
UNE NOTE SUR 10 : ?/10
TON AVIS : J'ai découvert d'abord le film à sa sortie au cinéma ou comment se prendre une sacrée claque pour le prix d'une place de cinéma. Je ne savais pas que ce film était l'adaptation d'un roman jusqu'à ce que je tombe dessus par hasard à la librairie.
Le livre est aussi une sacrée claque. L'adaptation étant excellente on est pas particulièrement surpris et on connaît l'histoire. N'empêche un livre ça reste un livre...
Pour moi c'est simple : cette histoire est culte !!!
À QUI LE CONSEILLES-TU ? -





Dernière édition par Crazy le Mar 18 Fév - 12:46, édité 1 fois (Raison : Corrigé par Crazy (18/02/14))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Livresse


avatar


Messages : 4777

Vos papiers SVP
Crédits: Evange
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: Fight Club   Lun 31 Mai - 20:14

[Transfert de Accros à la lecture]

Commentaire de Jediknight

Le roman par lequel j'ai découvert Chuck Palahniuk, écrivain qui est devenu un de mes auteurs fétiches.


Dernière édition par Crazy le Mar 18 Fév - 12:46, édité 1 fois (Raison : Corrigé par Crazy (18/02/14))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryeh


avatar


Messages : 18
Age : 29
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Pistolero


MessageSujet: Re: Fight Club   Lun 2 Jan - 22:11

Fight Club =D Comme presque tout le monde j'ai vu le film avant de mettre la main sur le livre. Je dois dire que je préfère (et c'est pas dans mes habitudes mais bon) très légèrement le film au livre, mais les deux sont en fait complémentaires, l'adaptation a été faite de façon très intelligente au final. Mais bon, le livre.

Le style de Palahniuk est très facilement reconnaissable, le narrateur apathique qui vit les pires choses possibles et les raconte d'un ton détaché et désabusé. Vous apprendrez au passage trois façons différentes de faire du napalm maison, et comment faire un bombe avec un écran d'ordinateur ou une ampoule. Le ton de l'histoire est encore plus sombre et perché que dans le film, et la fin très différente. Le récit avance inexorablement, et on se reconnait facilement dans le narrateur, car c'est après tout un péon lambda "victime" de la société, sauf que lui saute le pas et envoie tout balader, de façon active (par opposition à Into The Wild par exemple). Le cheminement est passionnant à suivre, ça peut même donner des idées...

Fight Club est un pamphlet acide et intelligent sur la société actuelle, et à la différence d'autres il dépasse le stade philosophique en donnant des réponses. (pas forcément les bonnes, mais des réponses) On peut mettre ce livre dans la lignée de Monstres Invisibles du même auteur, qui s'attaque au même sujet et qui va encore plus loin.

Bref, je vous le conseille, le recommande, allez-y les yeux fermés. C'est le genre de bouquins qui ne laisse pas indifférent.


Dernière édition par Crazy le Mar 18 Fév - 12:47, édité 1 fois (Raison : Corrigé par Crazy (18/02/14))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ryeh.daportfolio.com
missdeath


avatar


Messages : 2366
Age : 26
Localisation : Surprise !
Emploi/loisirs : Touriste


Vos papiers SVP
Crédits:
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: Fight Club   Lun 10 Aoû - 16:48

Quelle surprise lorsqu’on m’a parlé de ce roman pour la première fois ! Fight Club, film qu’on ne présente plus, est en réalité inspiré d’un roman ? Je me dois de le lire ! Quelques jours plus tard, lecture achevée.

« La première règle du Fight Club est : il est interdit de parler du Fight Club. » Bon, je vais tâcher de parler de ce roman sans enfreindre de règle wink Et n’ayant pas vu le film depuis une éternité, je ne ferai aucune comparaison (pour le moment).

Dans cette histoire, on suit la vie d’un insomniaque énervé au travers d’un récit composé d’énormément de flashbacks, presque est-il décousu. Presque, car l’auteur maîtrise parfaitement enchaînement des événements et des révélations, permettant ainsi au lecteur de rester à l’affût tout au long de sa lecture.
L’historie est raconté par le « héros », au travers de ses souvenirs ou impressions. Les phrases sont courtes et concises, et le vocabulaire y est faible voire familier. La répétition est aussi très utilisée, avec des phrases comme « Je le sais, parce que Tyler le sait. » qui reviennent très régulièrement. J’ai beaucoup aimé cette écriture, rapide et franche, qui se prête très bien à ce roman. Mais je suis curieuse de lire un autre roman de Chuck Palahniuk.

Finalement, j’ai juste adoré lire ce livre !

Il faut dire que je suis dans le bon état d’esprit actuellement pour qu’un tel récit me travaille. « La pub nous fait courir après des voitures et des fringues, on fait des boulots qu'on déteste pour se payer des merdes qui nous servent à rien. On est les enfants oubliés de l'Histoire mes amis, on n'a pas de but ni de vraie place, on n'a pas de Grande Guerre, pas de Grande Dépression. Notre grande guerre est spirituelle, notre grande dépression : c'est nos vies. » C’est une réelle critique du système qui date de 20 ans en arrière mais qui est toujours d’actualité.
En plus d’aborder ces problématiques globales, Palanhiuk aborde aussi la psychologie, avec des personnages forts et très distincts les uns des autres. Au point que je ne sais toujours pas auquel le plus m’identifier…

En bref une excellente lecture, propice à de nombreux débats !

Je laisse juste cette citation ici, l’air de rien *sifflote*  « J’ai envie de tirer une balle entre les deux yeux de chaque panda qui refuse de baiser pour sauver son espèce. »


[edit] J'ai vu le film après coup. Il n'aurait pas pu être mieux adapté ! Bien que des détails manquent, tous les éléments sont là et seule la toute fin a été changé pour le film.
David Fincher, le réalisateur, a gagné tout mon respect. [/edit]

_________________________________________________

“The probability of global catastrophe is very high, and the actions needed to reduce the risks of disaster must be taken very soon.”


Dernière édition par missdeath le Ven 2 Oct - 10:31, édité 2 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Fight Club

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Littérature imaginaire / futuriste :: Romans de Science-Fiction-