Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Huis Clos -suivi de- Les Mouches

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Huis Clos -suivi de- Les Mouches   Dim 1 Mai - 12:01

Huis Clos suivi de Les Mouches
Jean-Paul Sartre



informations
TITRE D'ORIGINE : -
DATE DE PARUTION : 1947
PREMIÈRE REPRÉSENTATION : mai 1944, au Théâtre du Vieux-Colombier.
NOMBRE DE PAGES : 95
ÉDITION DE TON LIVRE : Gallimard
QUATRIÈME DE COUVERTURE : GARCIN : Le bronze... (Il le caresse.) Eh bien, voici le moment. Le bronze est là, je le contemple et je comprends que je suis en enfer? Je vous dit que tout était prévu. Ils avaient prévu que je me tiendrais devant cette cheminée, pressant ma main sur ce bronze, avec tous ces regards sur moi. Tous ces regards qui me mangent... (Il se retourne brusquement.) Ha ! Vous n'êtes que deux ? Je vous croyais beaucoup plus nombreuses. (Il rit.) Alors, c'est ça l'enfer. Je n'aurais jamais cru... Vous vous rappelez : Le soufre, le bûcher, le gril... Ah ! quelle plaisanterie. Pas besoin dre gril... l'enfer, c'est les Autres !
Y A-T-IL UNE SUITE ? Non



© aurélie

Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : Trois personnes se retrouvent aux Enfers, cloîtrés dans une pièce du style Second Empire. Ils disent n'avoir rien commis de mal dans leur vie pour mériter l'enfer, puis se dévoilent finalement leur crime les uns aux autres. Ils découvrent peu à peu comme le regard de l'autre est lourd, comme il est difficile de se sentir bien quand l'autre épie chacun de nos gestes, puisqu'il n'y a rien d'autre à faire. Pas besoin en effet de gril puisque le regard de l'autre est insupportable.
LA PIÈCE EN UN MOT : Intéressante
UN CITATION : "- LE GARÇON : Mais de quoi parlez-vous ?
- GARCIN : De vos paupières. Nous, nous battions des paupières. Un clin d’œil, ça s'appelait. Un petit éclat noir, un rideau qui tombe et qui se relève : la coupure est faite. L’œil s'humecte, le monde s'anéantit."
UNE NOTE SUR 10 : 9/10
TON AVIS : J'ai beaucoup aimé cette pièce. Elle porte sur le regard des autres ce qui me touche énormément étant moi-même une grande timide. C'est une question de philosophie. Comme j'ai eu un cours sur Sartre avant de lire la pièce j'ai sûrement mieux compris la pièce que si je n'avais pas eu ce cours. Franchement je conseille cette pièce, en plus elle n'est pas longue et facile à lire.
À QUI LA CONSEILLES-TU ? Je la conseille à tous.





Dernière édition par Jacana le Jeu 28 Juil - 21:26, édité 4 fois (Raison : Corr)
Revenir en haut Aller en bas
Ianesthan


avatar


Messages : 1109
Age : 26
Localisation : Isére
Emploi/loisirs : étudiante


Vos papiers SVP
Crédits: Misstigri
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: Huis Clos -suivi de- Les Mouches   Dim 1 Mai - 12:35

J'ai vu et beaucoup apprécié cette pièce, mais pour ce qui est de la lire.. je n'ai pas accroché

_________________________________________________



Dernière édition par Spleen la Jeune le Ven 27 Juil - 14:09, édité 1 fois (Raison : Corr)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: Huis Clos -suivi de- Les Mouches   Dim 22 Mai - 18:34

Ah, la blague.. j'ai dû en traduire un morceau en anglais l'année dernière. Pour un exam. Sans dico, of course. :evil: Sinon, j'en ai étudié un bout en philo, en terminale.. mais je n'l'ai jamais lu en entier.. !


Dernière édition par Spleen la Jeune le Ven 27 Juil - 14:09, édité 1 fois (Raison : Corr)
Revenir en haut Aller en bas
Cyril


avatar


Messages : 462
Age : 47
Emploi/loisirs : auteur


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: Huis Clos -suivi de- Les Mouches   Lun 23 Mai - 18:48

Huis-clos est une pièce très intéressante à plusieurs égards, notamment par rapport aux relations avec autrui.
Les mouches m'a séduit davantage, cette réécriture du mythe d'Oreste, en pleine occupation allemande, est un hymne à la révolte et à la liberté.

_________________________________________________



Dernière édition par Spleen la Jeune le Ven 27 Juil - 14:10, édité 1 fois (Raison : Corr)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: Huis Clos -suivi de- Les Mouches   Lun 23 Mai - 19:16

Je n'ai pas le temps de lire la suite mais quand j'en ai l'occasion, je m'attaque à Les mouches.


Dernière édition par Spleen la Jeune le Ven 27 Juil - 14:10, édité 1 fois (Raison : Corr)
Revenir en haut Aller en bas
Jacana


avatar


Messages : 4791
Age : 27
Localisation : Genève
Emploi/loisirs : étudiante// escrime, théâtre


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: Huis Clos -suivi de- Les Mouches   Jeu 28 Juil - 21:01

Huis clos :

« On meurt toujours trop tôt - ou trop tard. Et cependant la vie est là, terminée; le trait est tiré, il faut faire la somme. Tu n'es rien d'autre que ta vie. »

Huis clos met en scène quatre personnages : un garçon d'étage que l'on ne voit que peu et un trio formé par Garcin, Inès et Estelle qui se retrouvent enfermés dans une pièce close et presque totalement dépouillée. Cette pièce, de laquelle le trio ne peut sortir, c'est l'enfer, tout simplement, et chacun des trois personnages finit par comprendre que les deux autres sont les juges de ses actes.

Petit à petit on en apprend plus sur les caractères des trois personnages ainsi que les raisons qui les ont menés en ce lieu. Beaucoup d'interrogations, de doutes et de peurs. Finalement, on découvre que cet enfer est bien différent de l'image qu'on s'en fait habituellement. Ici, ni bourreau, ni torture, mais la présence ad vitam æternam des deux autres personnes qui le jugent et font souffrir mentalement, car, pour citer l’œuvre : « l'enfer, c'est les autres ».

En bref, j'ai beaucoup aimé cette pièce totalement hors du commun aux répliques très bien construites.

Ma note : 9/10.

Les Mouches :

« Qui suis-je et qu'ai-je à donner, moi ? J'existe à peine, de tous les fantômes qui rôdent aujourd'hui dans la ville, aucun n'est plus fantôme que moi. »

Venons-en maintenant à la « suite » de Huis clos, présenté en un seul livre par de nombreuses éditions. C'est bien volontairement que je fais deux avis distincts sur ces deux pièces, déjà parce qu'elles sont tout simplement totalement indépendantes l'une de l'autre, mais aussi parce que j'ai nettement moins aimé celle-ci, je crois même que je suis passée complètement à côté.

Les Mouches met en scène un épisode de la mythologie grecque, avec Oreste et Électre (mythe des Atrides si ça parle à quelqu'un) et j'avoue que mes connaissances en la matière sont tellement maigres que j'ai eu de la peine à suivre. En plus, je trouve cette pièce longue et de nombreux passages sont complètement inutiles. En fait, ce n'est qu'à la toute fin que j'ai fini par apprécier un tant soit peu l'histoire, lorsque les remords, représentés par les fameuses mouches, s'abattent sur le frère et sa sœur, mais pour échapper aux mouches encore faut-il véritablement se repentir, ce qui n'est pas gagné.

Le dernier acte est donc assez sympa et fort en symbolisme, mais en ce qui concerne le reste, j'en ressors complètement perplexe... Des pages et des pages d'une histoire qui m'est passée complètement dessus à de nombreuses occasions et que j'ai trouvée assez souvent dénuée d'intérêt.

Ma note : 4/10.

_________________________________________________

Profil Livraddict | Mon Blog !


Dernière édition par L'erreur sociale le Ven 29 Juil - 0:59, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale (Elle viendra l'Erynis aux pieds d'airain...))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'erreur sociale


avatar


Messages : 2154
Age : 22
Emploi/loisirs : Créature crépusculaire


Vos papiers SVP
Crédits: Inconnu
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: Huis Clos -suivi de- Les Mouches   Ven 29 Juil - 1:03

Si j'ai vachement moins accroché aux Mouches qu'à Huis Clos, la pièce ne m'a pas pour autant laissé perplexe comme elle a pu le faire avec toi. Je me demande si finalement ça ne tient pas à la connaissance des mythes antérieure à la lecture puisque je savais pas mal l'histoire d'Electre (et d'Oreste, du coup) et finalement, je n'ai rien trouvé d'inutile. Certes, les répliques font peut-être moins mouche que dans la pièce précédente, et ce sont davantage de longs monologues de réflexion que les pointes qui agrémentaient Huis clos, mais je ne pense pas qu'un seul de ces monologues soit superflus. L'œuvre aurait sans doute pâti de passages supprimés : moins claire, moins logique, l'histoire aurait manqué d'éléments pour vraiment être comprise.

Après, clairement, à conseiller l'une des deux, je favoriserai toujours Huis clos. Mais c'est vraiment difficile tant les deux sont si peu comparables...


Dernière édition par Jacana le Ven 29 Juil - 17:28, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Jacana


avatar


Messages : 4791
Age : 27
Localisation : Genève
Emploi/loisirs : étudiante// escrime, théâtre


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: Huis Clos -suivi de- Les Mouches   Ven 29 Juil - 17:32

Clairement, les deux sont totalement incomparables. Il faudrait que je me renseigne sur ces épisodes de la mythologie grecque que je ne connais pas du tout ou très très mal. Les passages que je trouve vraiment longs sont principalement au début, notamment quand Oreste se fait passer pour un autre et se balade simplement en ville. J'ai rapidement deviné qu'il allait s'agir de mythologie puisque Jupiter est l'un des personnages, mais j'ai trouvé le premier acte assez platouillon.

Par contre, dès le moment où on comprend le rôle des mouches et où la pierre qui garde les morts et ouverte, ça va nettement mieux. Mais l'acte I... J'ai bien failli abandonner...

Après, le reste des monologues est nettement plus intéressant quand le décor est planté, c'est surtout tout ce qui sert à jeter les bases que je trouve bien long pour ce que c'est, si tu vois ce que je veux dire. J'aurais pu préciser, en effet, que ce sentiment ne s'appliquait pas à toute l’œuvre.

_________________________________________________

Profil Livraddict | Mon Blog !


Dernière édition par Kassyna le Ven 29 Juil - 18:23, édité 1 fois (Raison : Corrigé par Kassyna)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'erreur sociale


avatar


Messages : 2154
Age : 22
Emploi/loisirs : Créature crépusculaire


Vos papiers SVP
Crédits: Inconnu
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: Huis Clos -suivi de- Les Mouches   Ven 29 Juil - 23:20

J'ai très bien vu, et tu clarifies suffisamment que ton sentiment ne s'applique pas à toute l'œuvre puisque tu trouves les derniers moments plus réussis. #tkt, il n'y a pas d'souci Suzie ! Smile


Dernière édition par Jacana le Sam 30 Juil - 11:34, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
mariasellama


avatar


Messages : 55
Age : 27
Emploi/loisirs : etudiante


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: Huis Clos -suivi de- Les Mouches   Ven 26 Aoû - 1:42

Je viens de finir Huis clos. Je n'avais jamais lu de J.-P. Sartre et ce n'est peut-être pas le plus facile à lire on peut dire. La pièce est en 1 acte (5 scènes) et assez rapide à lire. On comprend assez vite la situation, en fait on la comprend même au début. J'avais l'impression qu'il fallait en retirer une morale ou quelque chose comme ça, et que je ne la comprenais pas : en fait, je me suis pris la tête.

Je n'ai pas du tout l'habitude de lire du théâtre. On comprend petit à petit que c'est un pièce sur l'existentialisme, chaque action aura de l'effet sur ce que l'autre pense de soi. Peut-on exister sans l'être dans le regard de l'autre ? Garcin pourra toujours essayer de se convaincre lui-même, ce qu'il a besoin c'est qu'Inès le lui dise en le pensant... J'ai bien aimé la fin de la pièce.

8/10.


Dernière édition par L'erreur sociale le Ven 26 Aoû - 10:07, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Huis Clos -suivi de- Les Mouches   

Revenir en haut Aller en bas
 

Huis Clos -suivi de- Les Mouches

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Autres formats :: Théâtre-