Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Griffe d'encre] La porte de Karim Berrouka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
chtitepuce


avatar


Messages : 1525
Age : 28
Localisation : Essonne
Emploi/loisirs : BTS édition


Vos papiers SVP
Crédits:
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: [Griffe d'encre] La porte de Karim Berrouka   Jeu 19 Mai - 20:26

LA PORTE
Karim BERROUKA


Informations
Titre d'origine : (si étranger)
Date de parution : 2007
Nombre de pages : 66
Edition de ton livre : Griffe d’encre
Quatrième de couverture : Un nain tout de métal bardé errant dans le désert, deux Loups-Garous philosophes – et une légère crise de foi -, trois femmes belles et mystérieuses, une horde de barbares à l’humour barbare et aux manières barbares, vingt-quatre cadavres presque morts et une pénurie d’allumettes…
Et bien sûr, une porte.
Ouverte ou fermée, grattée, toquée ou explosée, de chêne (massif, renforcé de fer forgé) ou de frêle bouleau, elle est le pivot grinçant de ce petit conte férocement dégondé.
Y a-t-il une suite ? non



(c) Mary

Ton avis
Résumé personnel ? (facultatif)
Un mot pour définir le livre : ici
Une citation du livre (facultatif)
Ta note (sur 10)
Ton avis : La porte, un titre intriguant, comme dit sur la quatrième de couverture, elle est "le pivot grinçant de ce petit conte férocement dégondé". J’ai donc décidé d’essayer de faire tourner mon avis autour de cette fameuse porte.
Donc cette porte en "chêne massif, renforcé de fer forgé" est l’entrée d’une petite maison, habitée par deux Loups-Garous. Plusieurs voyageurs viennent s’y présenter de diverses manières, aussi rocambolesques les unes que les autres.
Des personnages tout droit sorti des bons romans de fantasy, des Loups-Garous philosophes et sanguinaires,  avec une sacrée crise de foi. Un nain qui ressemble à un enfant, des barbares avec un humour à couper au couteau ou je dirais plutôt, à écraser à la massue. Une belle palette quand on y ajoute, le Grand Inquisiteur et sa troupe dévouée, avec des noms tellement longs que les malheureux n'ont plus rien de sérieux. Des personnages vraiment décalés, qu’on apprécie.
Le conte est découpé en trois parties que je définirais ainsi : la première sert à installer les personnages. Au départ, on a un peu de mal à comprendre où tout cela nous mène. Dans la deuxième partie, on s’attaque au procès des hérétiques. Les dialogues sont à mourir de rire tout comme les différentes péripéties. La dernière nous amène bien sur le dénouement.
L’auteur utilise un vocabulaire très riche, qui convient parfaitement au genre du roman. On rentre parfaitement dans ce petit conte complètement décalé.
Je m’étais inscrite pour ce livre car j’avais beaucoup apprécié la quatrième de couverture. Je m’étais dit que j’allais bien rigoler. Et l’humour était au rendez vous. Personnellement, le plus de cette novella, c’est vraiment ces dialogues riches et cet humour. De plus l’auteur nous offre une petite interview à la fin.
Je remercie Accros et Mordus pour ce partenariat et bien sûr les Éditions Griffe d’Encre pour le livre, le joli marque page et la petite illustration accompagnée d’un mot.
À qui le recommanderais-tu ?(+tranche d'age) ici


Dernière édition par Aurélie le Ven 13 Sep - 14:11, édité 2 fois (Raison : Corrigé par Lolly)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.blog-de-puce.com
 

[Griffe d'encre] La porte de Karim Berrouka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: MAISONS D'EDITION :: Partenariats passés :: Partenariats ponctuels-