Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Saga] Diptyque du Temps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Myly


avatar


Messages : 1575
Age : 31
Localisation : Montpellier
Emploi/loisirs : Lecture, Graphisme, Ecriture


Vos papiers SVP
Crédits: Me
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: [Saga] Diptyque du Temps   Lun 30 Mai - 12:58

Diptyque du Temps
Maxime Chattam


image

Léviatemps (tome 1)
A trop désirer la mort, on y brûle son âme.
Paris, 1900.
Prisonnier de son succès, un écrivain décide de tout quitter pour entrer au plus profond de ses cauchemars, de ses abysses, explorer ce qu'il y a de pire en lui. Dans ce terreau de peurs se cache la matrice des monstres enfouis en chacun de nous. Un Léviathan d'ombres, un golem de violence.
Guy de Timée voulait déterrer la fange, il va rencontrer le Mal.
Des cercles ésotériques de la capitale aux démesures de l'Exposition universelle, le début du XXe siècle inspire à Maxime Chattam un thriller halluciné où les progrès de la science nourrissent la folie des âmes perdues en quête d'éternité.
image

LE REQUIEM DES ABYSSES (tome 2)
Au début des années 1900, la France est en proie à d'étranges phénomènes. A Paris, les momies disparaissent des musées, les médiums succombent à des morts mystérieuses, et les rumeurs les plus folles courent les cercles occultes. A quelques kilomètres de là, dans les campagnes, une chose sans nom décime des familles entières selon des rites d'une infinie barbarie.
Hanté par ses propres démons, fasciné par le Mal, le romancier Guy de Timée se lance à la poursuite de la créature.
Après Léviatemps, le nouveau thriller de Maxime Chattam nous entraine des brumes du Vexin à celles d'un Paris ésotérique dans un terrifiant voyage dans le temps et le doute.


informations
TITRE D'ORIGINE : -
DATE DE PARUTION : 2010-2011.
ÉDITION DE LA SAGA : Albin Michel.
RÉSUMÉ DE LA SAGA : À trop désirer la mort, on y brûle son âme.
Paris, 1900.
Prisonnier de son succès, un écrivain décide de tout quitter pour entrer au plus profond de ses cauchemars, de ses abysses, explorer ce qu'il y a de pire en lui. Dans ce terreau de peurs se cache la matrice des monstres enfouis en chacun de nous. Un Léviathan d'ombres, un golem de violence.
Guy de Timée voulait déterrer la fange, il va rencontrer le Mal.
Des cercles ésotériques de la capitale aux démesures de l'Exposition universelle, le début du XXe siècle inspire à Maxime Chattam un thriller halluciné où les progrès de la science nourrissent la folie des âmes perdues en quête d'éternité.
NOMBRE DE TOMES : 2.
EST-ELLE TERMINÉE ? Oui.



© aurélie

Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : Tome 1 : Des personnes meurent dans des conditions atroces et mystérieuses, dans le Paris de 1900 où fascine la grande Exposition universelle ! Guy de Timée, romancier qui tente de chasser ses démons en logeant dans un lupanar parisien, est plongé dans une enquête qui rencontrera la source du Mal. Mais la source du Mal se révèle pire que ce qu'il n'aurait jamais pu imaginer...

Tome 2 : Nous avions laissé Guy et Faustine en pleine fuite de l'horreur qui les avait pourchassés dans tout Paris. Nous les retrouvons, à peine apaisés, dans la campagne profonde, loin des troubles de l'Exposition universelle qui brille encore dans la capitale. Pourtant, le destin peut se montrer vicieux au point de les remettre tous les deux sur le chemin de l'horreur à l'état pur. Mais le Mal veut son public, et il n'y a que Paris qui peut assouvir sa soif de reconnaissance. Est-ce réellement le destin qui joue avec le couple, ou alors le fantôme d'un passé si proche pas tout à fait endormi ?
LA SAGA EN UN MOT : Haletant (#1), Troublant (#2).
UNE CITATION : " Les époques passent mais les hommes ressassent encore et encore les mêmes choses. Ce sont les mentalités qui changent, pas ce que les hommes vivent. "
UNE NOTE SUR 10 : 9,5/10.
TON AVIS : Tome 1 : Je n'avais pas fait de vraie critique pour ce livre, donc je me contenterai d'un avis court. Maxime Chattam nous emmène encore une fois dans ce qu'il peut y avoir de plus sombre chez l'homme. C'est une histoire suscitant toute une palette d'émotions qui prend forme avec les mots, nous poussant dans nos propres retranchements pour nous protéger de la cruauté du monde. Pourtant, rien ne pourrait vous faire lâcher ce livre prenant et étourdissant. Le dénouement est inattendu et d'une certaine façon si... fascinant !

Tome 2 : C'est avec un mélange d'excitation et d'impatience que j'ai ouvert ce dernier Maxime Chattam. Mon admiration pour cet auteur n'est plus à prouver et j'aime quand ses mots continuent de me surprendre page après page. Et encore une fois, le pari est plus que réussi.
C'est avec tendresse que nous retrouvons Guy et Faustine et avec déchirement que nous les revoyons plonger dans l'horreur la plus totale. Pourquoi tant d'acharnement sur deux êtres qui ont déjà trop vécu ? Mais comme Guy, nous sommes attirés dans les tréfonds du Mal avec cette envie incontrôlable de savoir. Pourquoi ? Pourquoi l'homme est-il capable de telles atrocités ? Mais surtout, comment ? L'auteur nous prend sous son aile et comme toujours, nous montre tout, sans ménagement. La recette d'une lecture passionnante.

Au milieu du chaos scintille le rêve d'un renouveau, d'une renaissance. Guy et Faustine cherchant à se reconstruire, à se pardonner, pour mieux s'aimer. Un monstre mettant en scène sa renaissance. Une quête de l'immortalité pour un autre, d'une résurrection. Que faut-il comprendre ? Avons-nous tous une seconde chance ? Avons-nous ce luxe de tout reprendre à zéro ? Est-il utile de chercher une réponse ou faut-il simplement essayer et espérer ? Au travers de chaque personnage, les points de vue différent et le lecteur doute sans cesse. C'est pour moi, le cœur de cette histoire, ce besoin de changement que chaque être ressent un jour, cherche à exprimer, à mettre en œuvre, à sa manière. Mais y a-t-il seulement un résultat ? L'épitaphe clôturant ce roman est lourd de sens et de vérité, laissant le lecteur sur la sensation que le monde bouge sans vraiment avancer.
Le côté surprenant de ce roman repose dans sa double histoire, là où tout devrait se finir, l'histoire ne fait en réalité que commencer et nous replonge au cœur de Léviatemps. Le contraste entre la première et la seconde "enquête" est frappant et bouleverse tout le style de l'histoire. Là où nous avions débuté avec une sauvagerie démesurée, des crimes allant au-delà de la barbarie, dans un contexte nature, sans fioritures, brut, nous retournons dans un Paris paré de ses plus beaux atours pour garder en son sein toute la finesse de l'horreur et de la perversion. Ce sont deux histoires si différentes et complémentaires qui se déroulent sous nos yeux et nous tiennent en haleine du début à la fin, et même peut-être encore plus loin...

Au milieu des personnages déjà très présents dans Léviatemps, nous découvrons d'autres personnalités complexes au cœur du Vexin. Mais Guy et Faustine restent les personnages les plus profonds et attachants, auxquels nous ne souhaitons qu'une vie paisible pour panser leurs blessures, mais il en sera autrement. Nous assistons à la descente du romancier dans les abysses du Mal, avec pour seul attache la douce Faustine et son amour pour elle, pendant qu'elle-même s'inquiète pour celui qu'elle aime d'un amour pur, sincère et réconfortant.
Maximilien Hencks reste le même personnage discret et inquiétant duquel il est toujours difficile de lever tout soupçon. À la fois toujours là et autoritaire, il sait se faire oublier et rester dans l'ombre, tel un chasseur surveillant sa proie.
Nous retrouvons également Gikaibo, le gros Japonais œuvrant au Boudoir, que l'on découvre blessé au fond de lui et totalement dévoué à la cause de Guy.
Et enfin, Perotti, celui qui avait assisté Guy et Faustine durant Léviatemps, ce personnage d'abord étrange, puis attendrissant et efficace dans la traque d'Hubris, qui nous montre ici encore bien d'autres talents.

Dois-je vraiment revenir sur le style de l'auteur ? Maxime Chattam s'impose encore une fois comme un maître du thriller. Tout y est : les chapitres courts se finissant sur une note de suspense, les phrases courtes, cinglantes et accrocheuses, la noirceur des scènes et des personnages, le côté pervers et malsain. Tout ce qu'il faut pour ne plus vouloir lâcher le livre avant de l'avoir fini. Ajoutez à tout cela l'ambiance de 1900 terriblement bien décrite et mise en scène, reflétant la recherche effectuée par l'auteur pour coller au mieux à l'époque, que ce soit par le langage mais aussi par les descriptions et les décors. Et enfin, de page en page, les rebondissements ne cessent de nous mener sur les nombreuses pistes de suspects, nous faisant croire un temps détenir la clé, pour mieux nous faire déchanter à la page suivante, mais jamais avec excès, en restant toujours très crédible. Tout un art !
À QUI LA CONSEILLES-TU ? Â un public adulte averti, amateur de thrillers (#1).
Je recommande ce livre à tous les amoureux du thriller, après avoir lu Léviatemps évidemment, et je le dis et le répète, nous avons la chance d'avoir un auteur de thriller très talentueux en France, en la personne de Maxime Chattam, il faut absolument le découvrir si ce n'est déjà fait ! Et pour revenir à ce roman, il s'adresse à un public adulte car certaines scènes sont très dures et ne s'adressent absolument pas à un public jeune non averti. (#2)





Dernière édition par Jacana le Dim 10 Avr - 12:58, édité 3 fois (Raison : 2.0 Jaca / [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dautresplumes.wordpress.com/
letteratura


avatar


Messages : 56
Age : 22
Localisation : France
Emploi/loisirs : Lecture, Ecriture, Cinema, Télévision


Vos papiers SVP
Crédits:
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Diptyque du Temps   Dim 4 Sep - 19:14

Mon avis pour Léviemps : C’est la première fois que je lis du Maxime Chattam et j’approuve complètement le titre du roi du thriller français. J’ai suis passé de sensation à sensation lors de la lecture de ce livre. On ne s’ennuie jamais dès la compréhension du livre, on passe de lieu en lieu sans vraiment savoir qui est le coupable. Vous savez, je ne suis pas vraiment un accro du thriller mais quand je lis du bon thriller, c’est un très bon moment de lecture. On voit clairement l’attention et la qualité du roman de maxime Chattam.

J’ai beaucoup aimé l’écriture de Chattam qui nous décrit des corps avec des détails très précis qui nous permettent d’imaginer la scène. On se sent vraiment dans l’histoire, et cela vaut vraiment un détour ! La description du Paris de 1900 est vraiment excellente, on remarque les détails qui font que l’histoire est vraiment recherchée, comme l’exemple de la Rue Monjol. L’exposition universelle est vraiment bien décrite, on voit la recherche faite par l’auteur !

Les personnages aussi sont très intéressants, ils sont très différents mais aussi très semblables. Quand on découvre Guy de Timée, on se demande s’il n’est pas un peu l’ombre de l’auteur, car il y ressemble beaucoup ! Il y a aussi la ressemblance entre Faustine et Guy qui ont eux deux quittés tout pour s’enfuir. Pendant toute la lecture, on est fascinés par l’intelligence et le fonctionnement du cerveau de Guy, il réfléchit comme un enquêteur, il fait des hypothèses très intéressantes qui nous fascinent et nous intéressent beaucoup.

La réalité, voici le sujet important de ce roman, puisqu'on tourne entre la réalité et la fiction, Guy de Timée réfléchit en tant que romancier, alors il se rend compte que la réalité n’a aucun rapport avec la fiction, il trouve que la fiction est bien plus intéressante que la réalité. On retrouve le romancier dans l’âme. Cette découverte est très intéressante dans ce livre, puisqu’il résout une affaire et découvre une notion philosophique.

La fin, une superbe fin que j’ai trouvée quelque peu compliquée, mais tout de même, elle est très atypique car on finit sur un but des meurtres complètement différents de ce pensait Guy de Timée, puisque le but des meurtres concerne un peu le titre du roman Léviatemps. La surprise est au rendez-vous à la fin, puisqu’on n’arrive pas à savoir si toutes les hypothèses développées par Guy de Timée étaient correctes, cela est vraiment dommage, car nous ne sauront jamais si ses hypothèses sur la graphologie étaient correctes.

L’intrigue était très complexe, elle était composée de plusieurs meurtres liés ou pas, qui se sont révélés très différents et complexes. Mais la fin s’est révélée d’une complexité incroyable, mais on peut dire qu’elle s’est révélée être essentielle.

Pour finir, je vous conseille amplement de lire ce roman pour découvrir le vrai thriller français. Donc, j’ai beaucoup aimé ce livre, mais la difficulté était présente, puisque les meurtres étaient bizarres. Mais on peut quand même comprendre l’histoire. Je vous le conseille, bonne lecture.

_________________________________________________

C'est une étrange prétention des hommes de vouloir que l'amour conduise quelque part.
Victor Hugo.


Dernière édition par Jacana le Mer 30 Mar - 13:03, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://litteraire-en-herbe.blogspot.com/
Myly


avatar


Messages : 1575
Age : 31
Localisation : Montpellier
Emploi/loisirs : Lecture, Graphisme, Ecriture


Vos papiers SVP
Crédits: Me
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Diptyque du Temps   Dim 4 Sep - 19:49

Tu n'as plus qu'à lire la suite pour avoir plus de réponses à tes questions. wink

_________________________________________________


Mon antre, mes mots


Dernière édition par Jacana le Mer 30 Mar - 13:03, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dautresplumes.wordpress.com/
letteratura


avatar


Messages : 56
Age : 22
Localisation : France
Emploi/loisirs : Lecture, Ecriture, Cinema, Télévision


Vos papiers SVP
Crédits:
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Diptyque du Temps   Dim 4 Sep - 20:03

Exactement, je veux le lire le plus tôt possible. Smile

_________________________________________________

C'est une étrange prétention des hommes de vouloir que l'amour conduise quelque part.
Victor Hugo.


Dernière édition par Jacana le Mer 30 Mar - 13:03, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://litteraire-en-herbe.blogspot.com/
Myly


avatar


Messages : 1575
Age : 31
Localisation : Montpellier
Emploi/loisirs : Lecture, Graphisme, Ecriture


Vos papiers SVP
Crédits: Me
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Diptyque du Temps   Dim 4 Sep - 20:19

Si tu as aimé Leviatemps, je ne vois pas comment tu pourrais ne pas aimer le Requiem. ^^

_________________________________________________


Mon antre, mes mots


Dernière édition par Jacana le Mer 30 Mar - 13:03, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dautresplumes.wordpress.com/
letteratura


avatar


Messages : 56
Age : 22
Localisation : France
Emploi/loisirs : Lecture, Ecriture, Cinema, Télévision


Vos papiers SVP
Crédits:
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Diptyque du Temps   Dim 4 Sep - 21:28

Je l’espère, puisque Léviatemps était un coup de cœur.

_________________________________________________

C'est une étrange prétention des hommes de vouloir que l'amour conduise quelque part.
Victor Hugo.


Dernière édition par Jacana le Mer 30 Mar - 13:04, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://litteraire-en-herbe.blogspot.com/
missdeath


avatar


Messages : 2363
Age : 26
Localisation : Surprise !
Emploi/loisirs : Touriste


Vos papiers SVP
Crédits:
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Léviatemps   Mar 24 Mai - 10:09

Ton avis
TON RESUME :
Plusieurs crimes semblent avoir lieu dans Paris, mais la police étouffe l'affaire, à quelques jours de l'ouverture de l'exposition universelle, il ne faudrait pas faire fuir les visiteurs. Guy, auteur en fuite et résidant d'une maison de joie, décide de mener l'enquête lorsqu'une des filles de la maison est retrouvée morte.
  ● LE LIVRE EN UN MOT : Atmosphère.
   ● UNE CITATION :
" Le temple érigé à la gloire du dieu Argent se dressait place de la Bourse, vaste série de colonnades rappelant les temps grecs. On venait y prier chaque jour de la semaine pour que son offrande soit multipliée par dix ou plus. "
   ● UNE NOTE SUR 10 : 8.
   ● TON AVIS :
Le vieux Paris, l'exposition universelle et des crimes étranges, une bonne petite recette pour garder le lecteur en haleine !

J'ai vraiment beaucoup apprécié cette lecture. Le cadre posé par l'auteur n'y est pas étranger puisque la description du vieux Paris nous transpose totalement dans une autre époque ! Plusieurs fois lors de la lecture, je me suis demandé si ce roman n'était pas historique plutôt que fictif.

L'enquête est si vaste et les pistes de notre enquêteur en herbe si variées que le lecteur se perd dans ses propres suppositions. Le dénouement nous tient en haleine jusqu'à la dernière page et je dois dire que j'ai été surprise jusqu'au bout.

Malgré tout, j'ai trouvé l'histoire assez facile et sans cette atmosphère particulière, je me serais sans doute ennuyée. Bref, la recette fonctionne et je lirai la suite !

Petit bonus, le fait d'avoir comme personnage principal un écrivain permet à l'auteur de glisser quelques clins d’œil sympas comme les références au public qui veut de plus en plus de détails précis et sanglants. wink

   ● À QUI LE CONSEILLES-TU ? Aux amateurs de romans noirs, d'enquêtes et d'histoire ! Il faut quand même ne pas être très sensible aux détails glauques.

_________________________________________________

“The probability of global catastrophe is very high, and the actions needed to reduce the risks of disaster must be taken very soon.”


Dernière édition par Jacana le Mar 24 Mai - 16:48, édité 2 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacana


avatar


Messages : 3950
Age : 26
Localisation : Genève
Emploi/loisirs : étudiante// escrime, théâtre


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Diptyque du Temps   Mar 24 Mai - 16:50

Avis fusionné avec la fiche du Diptyque du Temps qui existait déjà. Smile

Il faut que je le lise ! Et l'atmosphère décrite est tentante, c'est vrai. ^^

_________________________________________________

Profil Livraddict | Mon Blog !


Dernière édition par Jacana le Mar 24 Mai - 16:50, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
missdeath


avatar


Messages : 2363
Age : 26
Localisation : Surprise !
Emploi/loisirs : Touriste


Vos papiers SVP
Crédits:
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Diptyque du Temps   Mar 24 Mai - 17:02

Surprised !!!  J'avais cherché pourtant. :'(
Mais j'ai découvert que c'était un diptyque en créant la fiche...

_________________________________________________

“The probability of global catastrophe is very high, and the actions needed to reduce the risks of disaster must be taken very soon.”


Dernière édition par Jacana le Mer 25 Mai - 19:40, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacana


avatar


Messages : 3950
Age : 26
Localisation : Genève
Emploi/loisirs : étudiante// escrime, théâtre


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Diptyque du Temps   Mer 25 Mai - 19:41

T'inquiète, ç'a été en deux clics, aucun problème. Smile C'était plus pour que tu retrouves là où étais passée ta fiche. ^^

_________________________________________________

Profil Livraddict | Mon Blog !


Dernière édition par Jacana le Mer 25 Mai - 19:41, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Saga] Diptyque du Temps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Littérature noire / à suspense :: Romans policiers/thrillers/horreur-