Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Griffe d'encre] Novae d'Elisabeth Ebory

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: [Griffe d'encre] Novae d'Elisabeth Ebory   Mer 1 Juin - 21:36

Je remercie la maison d'Edition Griffe d'Encre et le forum A&M pour ce partenariat sur lequel je me suis littéralement jetée. La couverture m'a plus qu'attirée, elle m'a carrément hypnotisée ! (Subjectif et totalement futile, je vous l'accorde)

Donc, après avoir terminé mon petit Musso, je me suis empressée de l'ouvrir, et quel bonheur. Je m'explique : l'histoire commence à pas de velours. L'auteur nous présente deux jeunes femmes tout à fait singulières, et ce chacune à leur manière.

Nous avons donc Aphélie à la peau dorée, au regard triste et sombre et qui d'apparence ne parle pas. À vrai dire pour une raison bien précise, elle refuse de parler. Pourtant elle semble envoûtante. Un jour elle se promène sur une plage et rencontre un artiste qui photographie la plage et qui lui demande sèchement, de loin, de dégager l'horizon. Par la suite il sera amenée à la rencontrer à nouveau et, sous le charme de cette jeune femme, il lui propose de lui peindre le portrait et ce contre rémunération bien entendu ! Ne prononçant aucun son ou mot, Vincent, l'artiste, est intrigué, sous le charme, et sous pression fera parler Aphélie.
Qu'est ce que sa voix a de si particulier ?

Durant la lecture, je me suis demandée quel était le rapport avec l'autre jeune femme prénommée Alwaïd.
Alwaïd est une jeune femme vivant dans un cage dorée, sous les yeux de sa mère et de Charles. Charles étant l'homme avec qui son père a pactisé pour veiller sur Alwaïd, car Alwaïd semble avoir hérité d'une partie des pouvoirs sombres de son père qui ne vit pas avec sa famille pour des raisons apparentes de sécurité. Elle a la possibilité de voir les présages passés et futurs.
Mais quel est l'utilité de ce "pouvoir" ?

J'ai plongé dans l'histoire afin de savoir ce qui liait nos deux héroïnes et afin d'en connaître le dénouement. En passant d'Aphélie à Alwaïd, je me suis demandé ce qu'elles avaient en commun. L'histoire est menée à patte de velours, comme je le disais, et vraiment, je ne m'attendais pas à un tel lien et à une chute pareille. J'ai été agréablement surprise. L'auteur nous écrit une novella fluide et on la lit sans encombres, et avec plaisir en plus. Je recommande vivement ce petit livre à la couverture aussi envoûtante que la plume de l'auteur que je ne manquerai pas de relire !
J'espère également qu'il y aura une suite, qui sait ?

Un tout grand merci à la maison d'Édition Griffe d'Encre (Merci Menolly) mais également au forum!

Critique publiée sur mon blog (cfr bannière)


Dernière édition par Aurélie le Ven 13 Sep - 14:11, édité 3 fois (Raison : Corrigé par Lolly)
Revenir en haut Aller en bas
 

[Griffe d'encre] Novae d'Elisabeth Ebory

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: MAISONS D'EDITION :: Partenariats passés :: Partenariats ponctuels-