Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une femme sans importance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Une femme sans importance   Sam 11 Juin - 19:51

Une femme sans importance
Oscar Wilde



informations
TITRE D'ORIGINE : A woman of no importance
DATE DE PARUTION : 1893
PREMIÈRE REPRÉSENTATION : 1893, Haymarket Theatre, Londres.
NOMBRE DE PAGES : 94
ÉDITION DE TON LIVRE : Penguin popular classics
QUATRIÈME DE COUVERTURE : When earnest, upright Gerald Arbuthnot is offered employment as secretary to the suave Lord Illigworth, Gerald's mother implores him to refuse this brillant entrée into sophisticated society. She knows a shame-ful secret that could show that Illingworth is not all appears to be.
Y A-T-IL UNE SUITE ? Non



© aurélie

Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : La pièce se déroule dans la maison de campagne Anglaise de Lady Hunstanton. On y découvre ses invités, Lady Caroline et Sir John, son mari soumis, Hester Worsley,une jeune Puritaine Américaine, Mrs Allonby, une femme séduisante et charmeuse. Arrive ensuite Lord Illingworth, l’homme au passé trouble, qui vient de nommer Gérald Arbuthnot son secrétaire personnel. L’intrigue commence lorsque la mère de Gérald, Mrs Arbuthnot est invitée à rejoindre les autres convives. Lors d’une conversation elle réalise que Lord Illingworth est le père de Gérald, celui-ci l’a abandonnée il y a vingt ans lorsqu’elle était enceinte et avait refusé de la prendre pour épouse. A partir de ce moment la pièce prend une tournure plus dramatique. Mrs Arbuthnot va tout faire pour que son fils refuse le poste de secrétaire offert par Lord Illingworth sans lui avouer la raison.
LA PIÈCE EN UN MOT : Féministe
UN CITATION : -
UNE NOTE SUR 10 : 6/10
TON AVIS : C’est une pièce très féministe, l’intrigue est tardive et passe au second plan. Les invités forment une « mini-société » coincée entre "vieilles" traditions et modernité. Hester Worsley, la puritaine Américaine et Mrs Allonby la féministe révolutionnaire donnent le ton de cette controverse. Oscar Wilde nous dresse un portrait critique de cette société aristocratique dominée par l’hypocrisie. Le ton de la pièce est extrêmement cuisant voire insultant. Le thème du mariage et du mari idéal est assez récurrent. [/font]

Au final une comédie des mœurs très cinglante, une bonne dose de féminisme et un soupçon de tragédie.
À QUI LA CONSEILLES-TU ? Tous





Dernière édition par Chouquette le Jeu 25 Avr - 12:22, édité 5 fois (Raison : Corr)
Revenir en haut Aller en bas
 

Une femme sans importance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Autres formats :: Théâtre-