Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un employé modèle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lady Swan


avatar


Messages : 7449
Age : 21
Localisation : Québec
Emploi/loisirs : Lecture, musique, cinéma


Vos papiers SVP
Crédits: Gritsou
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Un employé modèle   Jeu 14 Juil - 22:30

Un employé modèle
Paul Cleave



informations
TITRE D'ORIGINE : The Cleaner.
DATE DE PARUTION : 2010.
NOMBRE DE PAGES : 423.
ÉDITION DE TON LIVRE : Sonatine.
QUATRIÈME DE COUVERTURE : Christchurch, Nouvelle-Zélande. Joe Middleton contrôle les moindres aspects de son existence. Célibataire, aux petits soins pour sa mère, il travaille comme homme de ménage au commissariat central de la ville. Ce qui lui permet d'être au fait des enquêtes criminelles en cours. En particulier celle relative au Boucher de Christchurch, un serial killer sanguinaire accusé d'avoir tué sept femmes dans des conditions atroces. Même si les modes opératoires sont semblables, Joe sait qu'une de ces femmes n'a pas été tuée par le Boucher de Christchurch. Il en est même certain, pour la simple raison qu'il est le Boucher de Christchurch. Contrarié par ce coup du sort, Joe décide de mener sa propre enquête afin de démasquer lui-même le plagiaire. Et, pourquoi pas, de lui faire endosser la responsabilité des autres meurtres. Variation sublime sur le thème du tueur en série, ce roman d'une originalité confondante transfigure tous les clichés du genre et révèle un nouvel auteur, dont on n'a pas fini d'entendre parler.
Y A-T-IL UNE SUITE ? Non.



© aurélie

Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : /
LE LIVRE EN UN MOT : Surprenant.
UNE CITATION : /
UNE NOTE SUR 10 : 8.
TON AVIS : Nous avons ici Joe Middleton, un homme d'âge moyen, employé d'entretien dans un commissariat de police. Le commissariat est en effervescence puisque le Boucher de Christchurch a de nouveau frappé. Pourtant l'un des meurtres n'a pas été fait par le Boucher comme les enquêteurs le prétendent. Joe en sait quelque chose puisqu'il a lui-même commis ces meurtres...

L'histoire est prenante dès les premières pages. Ce roman est vraiment différent des polars qu'on lit habituellement puisqu'on entre dans la tête du tueur et que celui-ci se révèle être un personne fort attachant malgré les atrocités qu'il a commises. Joe semble est un gars d'entretien normal voire même "attardé" mais c'est seulement l'image qu'il donne. Il est très intelligent et surtout doté d'un sens de l'humour particulier. Il mélange l'humour noir et le sarcasme et ça ne pourrait pas plaire à tout le monde, mais moi, j'ai rigolé une bonne partie du livre ! Notre meurtrier est vraiment très drôle !! Joe est beaucoup plus complexe et il perçoit le bon d'une manière particulière. Il perçoit aussi les meurtres d'une manière particulière et j'ai trouvé l'idée vraiment innovante

J'ai dévoré les 200 premières pages, mais mon rythme s'est un peu ralenti après puisqu'on ne sait plus trop où l'auteur veut en venir. On nous présente de nouvelles péripéties et de nouvelles sources de questionnement mais ça reste assez confus. Mais, l'auteur se reprend bien et nous propose une fin étonnante. Je n'en dis pas plus.

L'écriture de Paul Cleave est fluide et nous entraîne dans un univers à l'allure banale mais qui peu à peu devient beaucoup plus angoissant et captivant !

Je remercie Marly et Livresse de m'avoir fait découvrir ce roman. ^^
À QUI LE CONSEILLES-TU ? Je dirais à partir de 14 ans... passages assez explicites, par moments et violence...




_________________________________________________

"Quoi que tu rêves d’entreprendre, commence-le. L’audace a du génie, du pouvoir, de la magie."
Johannes Wolfgang von Goethe


"La seule connaissance authentique naît de l'amour universel. Lorsque nous aimons, nous souffrons de toutes les formes d'oppressions et de toutes les dictatures: et nous désirons lutter pour la liberté , pour la justice, et pour tous ce qui peut favoriser la dignité humaine" Antoni Tàpies, "La pratique de l'art"

Avatar par Poison Ivy


Dernière édition par Jacana le Dim 3 Avr - 13:07, édité 7 fois (Raison : 2.0 Jaca / [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L_Epouvantail


avatar


Messages : 71
Age : 22
Emploi/loisirs : Photographie, dessin, musique


Vos papiers SVP
Crédits: Moi x)
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: Un employé modèle   Ven 15 Juil - 22:24

Le résumé et ton avis m'ont donné envie de le lire ! Néanmoins le sarcasme peut parfois ralentir la lecture si on n'est pas habitué je trouve (genre Tout est sous contrôle d'Hugh Laurie).

_________________________________________________



Dernière édition par Jacana le Dim 3 Avr - 13:08, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://l-epouvantail.blogspot.com
Owllie


avatar


Messages : 790
Age : 44
Emploi/loisirs : lecture, jeux videos


Vos papiers SVP
Crédits: moi
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: Un employé modèle   Ven 15 Juil - 22:49

Il donne bien envie, oui !

_________________________________________________

Chaque assassin est probablement le vieil ami de quelqu'un.
[Agatha Christie]

Lorsque le premier bébé rit pour la première fois, son rire se brisa en un million de morceaux, et ils sautèrent un peu partout. Ce fut l'origine des fées.
[James Barrie]


Dernière édition par Jacana le Dim 3 Avr - 13:08, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady Swan


avatar


Messages : 7449
Age : 21
Localisation : Québec
Emploi/loisirs : Lecture, musique, cinéma


Vos papiers SVP
Crédits: Gritsou
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: Un employé modèle   Lun 18 Juil - 21:40

C'est certain que les sacarmes ne peuvent pas convenir à tout le monde mais je pense bien qu'il vaut la peine d'être lu !!!

_________________________________________________

"Quoi que tu rêves d’entreprendre, commence-le. L’audace a du génie, du pouvoir, de la magie."
Johannes Wolfgang von Goethe


"La seule connaissance authentique naît de l'amour universel. Lorsque nous aimons, nous souffrons de toutes les formes d'oppressions et de toutes les dictatures: et nous désirons lutter pour la liberté , pour la justice, et pour tous ce qui peut favoriser la dignité humaine" Antoni Tàpies, "La pratique de l'art"

Avatar par Poison Ivy


Dernière édition par Jacana le Dim 3 Avr - 13:08, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bykiss


avatar


Messages : 175
Age : 28
Localisation : Belgique, Liège
Emploi/loisirs : Études de traduction/lire, dessiner, dormir, jouer, manger.


Vos papiers SVP
Crédits: Bykiss
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: Un employé modèle   Sam 29 Oct - 15:00

Je vais venir casser un peu l'ambiance en vous proposant mon avis (négatif) de ce livre. C'était une grosse déception pour moi... Je ne le recommande pas et pourtant nombreux sont ceux d'entre vous qui l'ont adoré, donc je dirais quand même lisez-le et voyez par vous même... Voilà ce que j'en ai dit sur mon blog :

Un employé modèle semble avoir tout pour plaire. Un thriller dont le narrateur est un tueur en série qui travaille dans un commissariat en dupant les flics. La comparaison que l’on pourrait faire avec notre cher Dexter ne va pas plus loin (hélas). Tuer des gens est le seul point commun que Joe ait avec lui. Joe n’est pas un « gentil » tueur, il aime tuer, n’a pas de remords et se prélasse dans sa supériorité intellectuelle. Il est sûr de lui, imbu de sa personne, asocial et possède un humour noir dégrisant.

   « Je ne souffre pas de compulsion à tuer tout le temps. Je ne suis pas un animal. Je ne cours pas partout en me déchargeant d’abus subis dans mon enfance tout en trouvant des excuses pour tuer. […] Je ne suis qu’un type normal. Un Joe moyen. Avec un hobby. Je ne suis pas un psychopathe. Je n’entends pas de voix. Je ne tue pas pour Dieu ou Satan, ou le chien du voisin. Je ne suis même pas religieux. Je tue pour moi. C’est aussi simple que ça. J’aime les femmes et j’aime leur faire des choses qu’elles ne veulent pas me laisser faire. Il doit y avoir 2 ou 3 milliards de femmes sur cette Terre. En tuer une par mois, c’est pas grand-chose. C’est juste une question de perspective. »

Au premier abord, Joe m’a plu. Alors qu’on devrait d’emblée le détester, il a su m’amuser, même en pleine scène de crime. Un point de vue original, différent de tous les thrillers que j’aie pu lire : on suit les pensées du tueur pendant le meurtre et non celles de sa victime. L’horreur de l’acte ne nous choque pas, il devient même banal. Intrigant donc, car je n’avais encore jamais souri en plein crime !

   « Je me déshabille et je grimpe sur le lit. Elle bouge à peine, ne se plaint pas, continue seulement à pleurer jusqu’à ce qu’elle n’ait plus de larmes. Quand on a fini, et que je descends du lit, je découvre qu’à un moment l’œuf a glissé jusqu’au fond de sa bouche, au point de l’étouffer avec succès. Ceci explique les borborygmes que j’ai entendus et que, sur le moment, j’avais pris pour autre chose. Oups ! »

Mais au fil de la lecture, j’ai vite déchanté. Les seuls amis de Joe sont ses poissons rouges et sa vie est bien monotone. Même ses meurtres le sont, ils se ressemblent tous et ne marquent pas le lecteur. À part jouer l’attardé au commissariat, rendre visite à sa chieuse de mère et tuer quelques femmes, Joe ne fait rien. Les mêmes scènes se répètent encore et encore, sans apporter grand-chose de nouveau à l’intrigue : sa mère lui téléphone pour l’engueuler, Joe se vante de sa façon de crocheter une serrure ou de voler une voiture, il lave le commissariat et subtilise des documents. Bref, une routine qui ne m’a intéressée et j’ai eu du mal à voir l’intérêt de l’enquête, qui n’avance pas !

J’ai vraiment aimé le style de l’auteur et son humour, à défaut de son personnage. Évidemment, il ne nous dépeint pas un tueur sympathique, le but n’est pas que l’on se prenne d’amitié pour lui, et Paul Cleave réussit bien son coup, car Joe est irritant au possible, sauf dans ses moments de faiblesse. Ce sont d’ailleurs les moments les plus captivants ! Les personnages secondaires sont quant à eux intéressants, dommage qu’on ne mette pas un peu plus l’accent sur leur vie.
Mais au final, je suis bien déçue de cette lecture, qui ne m’a fait ni chaud ni froid. L’intrigue n’a pas un point de chute hors du commun et l’enquête en elle-même tire en longueur. Je me retrouve une fois de plus seule avec mon avis mitigé, car Un employé modèle semble faire l’unanimité auprès des libraires et blogueurs (Hylyirio, Lasardine).

_________________________________________________

Mon blog : http://charabistouilles.wordpress.com
Ma PàL
Mon suivi lecture


Dernière édition par Jacana le Dim 3 Avr - 13:12, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://charabistouilles.wordpress.com
Cathy/Hylyirio


avatar


Messages : 209
Age : 37
Localisation : B/F
Emploi/loisirs : -


Vos papiers SVP
Crédits:
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: Un employé modèle   Dim 30 Oct - 18:16

Contrairement à toi, je l'ai lu et j'ai adoré ce livre...
et ça change de voir le livre du point de vue du tueur en série... Smile

_________________________________________________


Mon blog et sa page FB

*me sens un peu larguée, sur le forum, en ce moment...*


Dernière édition par Jacana le Dim 3 Avr - 13:12, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hylyirio.wordpress.com/
Bykiss


avatar


Messages : 175
Age : 28
Localisation : Belgique, Liège
Emploi/loisirs : Études de traduction/lire, dessiner, dormir, jouer, manger.


Vos papiers SVP
Crédits: Bykiss
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: Un employé modèle   Lun 31 Oct - 13:35

@Cathy/Hylyirio a écrit:
Contrairement à toi, je l'ai lu et j'ai adoré ce livre...
et ça change de voir le livre du point de vue du tueur en série... Smile

Oui, j'avais lu ta chronique, c'est sympa de voir à quel point un livre est reçu de différente façon.
J'en attendais pas mal parce que je trouvais qu'être dans la tête du tueur pouvait être franchement intéressant. Je regarde la série Dexter et j'aime beaucoup. Mais tout comme En toute confiance d'Ann Rule (aussi le point du vue du tueur par moments), j'ai trouvé que ce n'était pas assez approfondi. Joe m'a vite ennuyée, il ne se passait pas assez de choses. Il tue et ça ne marque pas. À un moment dans le livre, il retrouve un cadavre dans son coffre, et je ne me souvenais même plus qu'il l'y avait mis. J'ai cherché pour retrouver, pas moyen... Donc pas vraiment marquée par les faits...

_________________________________________________

Mon blog : http://charabistouilles.wordpress.com
Ma PàL
Mon suivi lecture


Dernière édition par Jacana le Dim 3 Avr - 13:13, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://charabistouilles.wordpress.com
 

Un employé modèle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Littérature noire / à suspense :: Romans policiers/thrillers/horreur-