Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 5150, rue des Ormes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lady Swan


avatar


Messages : 7488
Age : 21
Localisation : Québec
Emploi/loisirs : Lecture, musique, cinéma


Vos papiers SVP
Crédits: Gritsou
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: 5150, rue des Ormes   Sam 23 Juil - 3:29

5150, rue des Ormes
Patrick Senécal



informations
TITRE D'ORIGINE : /
DATE DE PARUTION : 1994.
NOMBRE DE PAGES : 370.
ÉDITION DE TON LIVRE : Alire.
QUATRIÈME DE COUVERTURE : Il s'appelle Yannick Bérubé, il a vingt-trois ans, il est séquestré au 5150, rue des Ormes, dans la ville de Montcharles, et c'est pourquoi il a décidé d'écrire son histoire.

Or, si son récit débute par une banale chute à bicyclette, la suite bascule rapidement dans l'horreur, car la famille qui le retient prisonnier est loin d'être normale: Jacques Beaulieu, le père, est un psychopathe qui ne jure que par le jeu d'échecs et qui se prend pour le dernier des Justes; Michelle, l'adolescente, semble encore plus dangereuse que son père; Maude, l'épouse et la mère, est obsédée par le Seigneur et elle obéit aveuglément à son mari. Quant à la petite Anne, elle est muette et ses grands yeux immobiles ressemblent à des puits de néant...

Pour Yannick Bérubé, l'enjeu est simple: il doit s'évader à tout prix de cette maison de fous, sinon il va y laisser sa peau... ou sa raison!
Y A-T-IL UNE SUITE ? Non.



© aurélie

Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : /
LE LIVRE EN UN MOT : Surprenant.
UNE CITATION : " le battre, le battre, le b-a-t-t-r-e, le battre. "
UNE NOTE SUR 10 : 9/10.
TON AVIS : Étant le premier roman que Patrick Senécal a écrit je m'attendais à tout autre chose que les autres romans que j'ai lus de lui. Pourtant, il reste égal à lui-même puisque j'ai dévoré celui-là en quelques heures seulement !

Le côté psychologique m'a beaucoup plu puisqu'il faut vraiment porter attention à chaque phrase pour bien saisir et plus on tourne les pages plus on a l'impression de tomber dans l'horreur d'une telle situation (parce que c'est très réaliste, qu'est-ce qui fait dire que ça ne pourrait pas arriver pour vrai ???). Au bout de quelques chapitres tout devient surréaliste et vraiment étonnant. L'auteur décrit beaucoup de passages avec précision (trop ?) et ça m'étonne à chaque fois. Chaque personnage a une personnalité très différente et personnellement j'ai eu du mal à m'attacher à l'un d'eux mais vers la fin tout à changé.

Les extraits du journal de Maude, la mère et l'épouse dévouée, m'ont de plus en plus bouleversée. L'amour qu'elle porte à sa fille est vraiment beau et je me suis mise à m'attacher à cette femme et à éprouver de la pitié pour elle qui doit sans cesse combattre ses émotions et son éducation. Du même coup, Anne (la petite fille) qui ne parle jamais et ne réagit jamais à rien m'a vraiment paru plus attachante malgré le vide qui habite ses yeux.

Ce roman m'a subjuguée et je reste encore sous le choc !!
À QUI LE CONSEILLES-TU ? À tous, mais à partir de 14 ans pour certaines scènes de violence...




_________________________________________________

"Quoi que tu rêves d’entreprendre, commence-le. L’audace a du génie, du pouvoir, de la magie."
Johannes Wolfgang von Goethe


"La seule connaissance authentique naît de l'amour universel. Lorsque nous aimons, nous souffrons de toutes les formes d'oppressions et de toutes les dictatures: et nous désirons lutter pour la liberté , pour la justice, et pour tous ce qui peut favoriser la dignité humaine" Antoni Tàpies, "La pratique de l'art"

Avatar par Poison Ivy


Dernière édition par Jacana le Sam 2 Avr - 14:08, édité 2 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
missdeath


avatar


Messages : 2366
Age : 26
Localisation : Surprise !
Emploi/loisirs : Touriste


Vos papiers SVP
Crédits:
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: 5150, rue des Ormes   Mer 5 Sep - 15:17

Merci à Lady Swan de m'avoir fait découvrir ce livre. Je l'ai A-D-O-R-É !!!

J'ai pu lire que certains l'appelait le Stephen King québécois, et il est vrai que dans ce roman j'ai trouvé quelques similitudes avec le roman Misery de S. King, roman que j'avais aussi beaucoup apprécié.

Mon avis :
Spoiler:
 

_________________________________________________

“The probability of global catastrophe is very high, and the actions needed to reduce the risks of disaster must be taken very soon.”


Dernière édition par Jacana le Sam 2 Avr - 14:10, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady Swan


avatar


Messages : 7488
Age : 21
Localisation : Québec
Emploi/loisirs : Lecture, musique, cinéma


Vos papiers SVP
Crédits: Gritsou
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: 5150, rue des Ormes   Jeu 6 Sep - 10:23

Je suis contente que tu aies aimé ! (Avec tout le temps qu'il a pis à arriver !)
C'est l'un de mes auteurs "coup de cœur" de 2011, j'ai adoré tous ses livres.

Les mots "québécois" ne t'ont pas trop posé de problèmes ?  lol

_________________________________________________

"Quoi que tu rêves d’entreprendre, commence-le. L’audace a du génie, du pouvoir, de la magie."
Johannes Wolfgang von Goethe


"La seule connaissance authentique naît de l'amour universel. Lorsque nous aimons, nous souffrons de toutes les formes d'oppressions et de toutes les dictatures: et nous désirons lutter pour la liberté , pour la justice, et pour tous ce qui peut favoriser la dignité humaine" Antoni Tàpies, "La pratique de l'art"

Avatar par Poison Ivy


Dernière édition par Jacana le Sam 2 Avr - 14:10, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
missdeath


avatar


Messages : 2366
Age : 26
Localisation : Surprise !
Emploi/loisirs : Touriste


Vos papiers SVP
Crédits:
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: 5150, rue des Ormes   Jeu 6 Sep - 15:14

Pour les expressions ça peut aller, dans le contexte on comprenait !
C'était assez soft, là, j'ai terminé Trouble au Québec, heureusement qu'il y a des annotations de l’éditeur. ><

_________________________________________________

“The probability of global catastrophe is very high, and the actions needed to reduce the risks of disaster must be taken very soon.”


Dernière édition par Jacana le Sam 2 Avr - 14:11, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

5150, rue des Ormes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Littérature noire / à suspense :: Romans policiers/thrillers/horreur-