Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Saga] Le dernier jardin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Iluze


avatar


Messages : 137
Age : 28
Localisation : Belgique
Emploi/loisirs : Chargée de mission


Vos papiers SVP
Crédits: Iluze
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: [Saga] Le dernier jardin   Mer 24 Aoû - 12:49

Le dernier jardin
Lauren DeStefano


image

Tome 1 : Éphémère
Que faire de sa vie quand on connais la date exacte de sa mort ?
L'humanité croyait son avenir assuré. La science avait crée des enfants parfaits, immunisés contre toutes les maladies.
Mais qui pouvait imaginer le prix à payer ?
Car désormais, personne ,e survit au-delà de ving-cinq ans.
Le monde a changé. Pour les jeunes femmes, la liberté n'est plus qu'un souvenir. Au nom de la survie de l'espèce, elles sont kidnapées et contraintes à des mariages polygames.
Rhine à seize ans. Quand elle se réveille dans une prison dorée, elle n'a qu'une idée en tête : fuire.
Qu'importe l'amour que lui portent son mari et ses soeurs épouses. Quand on n'a que quelques années à vivre, la liberté n'a pas de prix.
image

Tome 2 : Fugitive
Rhine et Gabriel se sont échappés du manoir, mais ils restent en danger. A l’extérieur, ils trouvent un monde encore plus inquiétant que celui qu’ils ont laissé derrière eux. Déterminés à aller à Manhattan et retrouver la frere jumeau de Rhine, Rowan, tout deux veulent toujours aller plus loin, parmi les menaces il y a celle d’être capturée à nouveaux… ou peut être pire encore.

La route qu’ils ont pris sera long et périlleuse… Et dans un monde où les femmes ne vivent seulement que jusqu’à l’âge de 20 ans et les hommes que 25 ans, le temps est précieux. Dans une suite déchirante, Rhine doit décider si la liberté est le pire prix à payer maintenant qu’elle a le plus à perdre.
image

Rupture (tome 3)
Une conclusion à couper le souffle de la trilogie Le Dernier jardin. Un style élégant et romantique Un regard terrifiant sur la société de demain L'heure tourne... Le vingtième anniversaire de Rhine approche... l'âge de sa mort annoncée. Après avoir enduré les pires tortures de la part de Vaughn, son geôlier, la jeune fille trouve un allié inattendu en la personne de son oncle par alliance. Elle se réfugie chez lui, avec la complicité de Cecily, sa soeur-épouse, et de Linden, son mari. Mais, alors que Rhine n'aspire qu'à trouver la paix, un secret de famille que ses parents n'ont jamais eu l'occasion de lui révéler explose, bousculant le peu de certitudes qui lui restait. Les implications de cette découverte remettent en cause l'avenir même de l'humanité...


informations
TITRE D'ORIGINE : The Chemical Garden
DATE DE PARUTION : 2011/2012
ÉDITION DE LA SAGA : Castelmore
RÉSUMÉ DE LA SAGA : -
NOMBRE DE TOMES : 3
EST-ELLE TERMINÉE ? Oui



© aurélie

Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : Rhine, 16 ans, a été kidnappée pour devenir l’une des 3 futures épouses d’un seigneur domanial. 16 ans, n’est-ce pas jeune ? Pas dans ce monde futuriste où l’espérance de vie est de 20 ans pour les femmes et de 25 ans pour les hommes.
LA SAGA EN UN MOT : Envoûtante
UNE CITATION : J’attends. Ils nous ont parqué dans le noir que nous ne sentons plus nos paupières. Nous dormons comme des rats, blotties les unes contre les autres, les yeux dans le vide et rêvons de nos corps ballottés.

Je sais quand l’une des filles atteint une paroi. Elle la frappe et hurle, le métal résonne sous ses coups mais personne ne lui vient en aide. Nous sommes restées trop longtemps sans parler ; tout ce que nous faisons, c’est nous enfoncer un peu plus dans les ténèbres.

UNE NOTE SUR 10 : 9/10
TON AVIS : Ce livre n’est pas un roman d’aventures où les rebondissements s’enchaînent et où on a le souffle coupé. Et pourtant, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. J’ai littéralement été envoûtée par cette dystopie (c’est d’ailleurs la première fois que j’en lis une pour la jeunesse). C’est toujours avec regret que je mettais mon marque-page tellement j’avais envie de tout lire d’une seule traite.

Maintenant vient l’étape compliquée où je dois vous expliquer pourquoi j’ai tant aimé. J’adore le personnage de Rhine, cette adolescente qui a une idée en tête c’est-à-dire fuir pour retourner vivre avec son frère et qui ne lésine pas sur les moyens pour arriver à ses fins. Elle nous semble d’emblée sympathique. D’autant plus que le portrait de ses deux sœurs-épouses n’est pas très flatteur. Mais j’ai également su m’attacher à ces deux demoiselles, Jenna et Cecily. Chacune vit cette capture d’une manière très différentes et qui me paraissent tout à fait plausibles. C’est peut-être ça le secret de ce livre : on y croit !

Et puis Gabriel… J’aime son intégrité, sa gentillesse. Un mec simple quoi, comme je les aime tant ! Linden a également su me toucher, mais pour le comprendre mais pour le comprendre, je crois qu’il faut découvrir ce roman.

Et qui dit dystopie dit questionnement sur notre manière de vivre. J’aime lire la science-fiction pour cet élément. Dans ces futurs apocalyptiques qu’on nous montre, de nombreuses questions existentielles se posent et j’aime à penser qu’en y répondant, on évite que ce futur se réalise ou tout du même, on est prévenu sur ce qui risque d’arriver.
À QUI LA CONSEILLES-TU ? Aux adolescents et aux plus vieux. À partir de 12-13 ans.




_________________________________________________

Mon blog: Chez Iluze


Dernière édition par Jacana le Mar 5 Avr - 20:29, édité 5 fois (Raison : Corrigé par Crazy (25/07/2012) MAJ Jaca (jan 15))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iluze.wordpress.com
Babynoux


avatar


Messages : 855
Age : 25
Localisation : FRANCE
Emploi/loisirs : Etudiante/lecture,sport, etc.


MessageSujet: Re: [Saga] Le dernier jardin   Sam 27 Aoû - 14:48

Je suis en train de le lire. =)

_________________________________________________

Le blog de Bibliotheque-Quilittout :




MON FACEBOOK


Dernière édition par Jacana le Mar 5 Avr - 20:27, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evy


avatar


Messages : 34
Age : 29
Localisation : Caen
Emploi/loisirs : Etudiante


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Le dernier jardin   Sam 27 Aoû - 19:36

Il est dans ma PAL en VO, je le lirai surement bientôt !

_________________________________________________



Mon petit blog : L'Odyssée Littéraire d'Evy - Journal d'une mordue de lecture ! Des livres mais pas que...Des swaps, challenges, news littéraires, etc.


Dernière édition par Jacana le Mar 5 Avr - 20:27, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://l-odyssee-litteraire-d-evy.over-blog.com/
Ptitetrolle


avatar


Messages : 54
Age : 30
Localisation : Val d'Oise (95)
Emploi/loisirs : Audit financier


Vos papiers SVP
Crédits: Ptitetrolle
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Le dernier jardin   Mer 14 Sep - 18:15

Ce roman est très bien, étonnant de maturité pour une auteure aussi jeune, et il ne ressemble pas du tout aux autres dystopies que j'ai pu lire. Je suis pressée de lire la suite. Smile

_________________________________________________

Mon Blog :



Dernière édition par Jacana le Mar 5 Avr - 20:27, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecturestrollesques.blogspot.com/
Lena


avatar


Messages : 309
Age : 21
Emploi/loisirs : aime lire ^^


Vos papiers SVP
Crédits: Lollie
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Le dernier jardin   Dim 25 Sep - 13:36

Je veux absolument  le lire !! Je ne lis que de bonnes critiques à son sujet !


Dernière édition par Jacana le Mar 5 Avr - 20:28, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bookenfolie.blogspot.com/
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: [Saga] Le dernier jardin   Mer 28 Sep - 8:44

Dans sa version VO ce livre m'avait tapé dans l'oeil, pour la couverture, la quatrième mais aussi pour le trailer. Le sujet et l'intrigue m'ont attirée comme un bon gros paquet de bonbon ou des brownies, je suis dans ma période brownies...
Étant donné que la sortie française était prévue pour dans peu de temps à l'époque de la découverte, j'ai sagement attendu la sortie pour aller me le procurer. Et quel plaisir, la couverture est si belle ! (remarque totalement subjective, mais qui a le mérite d'être soulevée...)

Rhine vit dans un monde où il ne fait presque pas bon vivre. Les scientifiques ont réussi à écarter les gènes faisant de l'être humain un "homme" imparfait pour mettre au monde des enfants parfaits. Cette manipulation semble être une réussite scientifique. Semble. Car le temps passante chacun de ces enfants meurent à 20 ans pour les filles et 25 ans pour les garçons. Cette "facette" de cette catastrophe biologique engendrée par cette manipulation a radicalement changé le monde tel que nous l'avons connu. Les jeunes filles sont enlevées durant l'adolescence pour êtres mariées de force à de jeune riches polygames dans l'unique but d'enfanter et d'assurer la descendance. Toutes les ruses pour enlever ces jeunes filles sont permises. C'est ainsi que dupée, Rhine se retrouve avec d'autres jeunes filles pour un voyage effrayant vers sa nouvelles demeure. Rhine sera ainsi mariée de force à Linden. Si sa jeune sœur-épouse semble aux anges, ce n'est pas son cas. Elle n'en a cure de toute ses paillettes et de cette cage dorée, et n'espère qu'une chose, fuir de sa cage dorée.

Ce livre ne fait pas la part belle à l'action. Donc tous les amoureux qui bougent risqueraient de ne pas y trouver leur compte. Mais il mérite tout de même une attention toute particulière. L'histoire est émouvante et parfois troublante/choquante.
Les deux axes de ce livre sont la science et la femme.
Femme qui y est utilisée comme femme objet. Elle est enlevée dans le seul et unique but d'être vendue pour la marier de force et faire en sorte qu'elle enfante le plus possible. Elle devra ainsi se plier aux désirs de son mari. Une femme au foyer de luxe en quelque sorte ou encore une poule. L'utilisation de la femme est dégradante et choquante, on ne lui demande pas son avis, on l'enlève et on l'enferme comme une poule d'usine condamnée à pondre et mourir par la suite. Telle est l'image qui me vient en tête.
Pour ce qui est de l'aspect scientifique du livre, il est assez terrifiant. La science va toujours plus loin et repousse également les limites du politiquement correct. Je pense à ces parents qui enfantent par "in vitro" via des cliniques spécialisées afin de pouvoir choisir certaines caractéristiques comme la couleur des yeux, la beauté de l'enfant ou encore le degré d'intelligence de l'enfant. Malheureusement, ça existe. Exactement comme dans le livre c'est la nouvelle génération qui est victime des dérives de l'ancienne.
Si on prend l'histoire sous tous les angles, elle ne peut que nous bouleverser, car qui sait de quoi demain sera fait !? Quel sera le prix à payer pour les générations qui nous suivent ? Oui, il ne faut pas se leurrer, il y aura un prix à payer pour nos dérives actuelles. J'ai été touchée par le parcours de Rhine et ses sœurs-épouses, je voulais absolument connaître le dénouement de l'histoire.

J'ai bien aimé Rhine et ce côté jumelage avec son frère ne rendait son désir de fuite que plus plausible et surtout plus crédible. Elle est attachée à ce frère qui représente sa famille, ses parents, de la première génération, qui sont décédés. Donc elle va toujours plus loin dans sa recherche de fuite, il est juste un moment où son hésitation était parfois agaçante. J'y vais ? Ou j'y vais pas ? Mais on ne peut nier qu'elle a une certaine force de caractère en osant braver l'autorité de son beau-père, en repoussant Linden, en n'abandonnant pas son idée même s'il doit lui coûter la vie. Pour arriver à ses fins elle dupera son entourage, mais pas ses sœurs-épouses qui comprendront à un moment ou un autre ses intentions.
Quant à ces sœurs-épouses, elles étaient touchantes chacune à sa façon que ce soit dans la haine que l'une éprouvait pour son mari ou l'amour inconditionnel que lui portait l'autre sœur pour son mari.
Un autre personnage a tout particulièrement attiré mon attention, le père de Linden. Un espèce de garde tout puissant du manoir ayant un œil sur tout est plus particulièrement sur les épouses. Il émane de ce père, se disant aimant, quelque chose de pas clair. En pensant à lui, un sentiment de peur et de fascination à la fois me vient. Il passe du temps dans sa cave, mais même si on se doute, on aimerait en savoir plus. Ses recherches avancent-elles ? Où en est-il ? Voilà autant de questions que je me pose, j'espère en savoir un peu plus lui et ses méthodes douteuses.

Vous l'aurez compris, ce livre est bouleversant à tout point de vue. Un vrai petit bijou en matière de dystopie, qui se démarque de ses congénères de par la thématique abordée. On se fait manipuler, car on ne veut qu'une chose, la fin, la fin. Comme de jeunes junkies, on en redemande encore. L'auteur à signé sa première œuvre de manière tout à fait remarquable dans la façon de décrire l'univers du livre sans aucune longueur ni ennui quelconque à subir. De plus, on peut noter le jeune âge de l'auteur et la maturité qui émane de ses écrits et descriptions. Aborder un sujet aussi violent pour un public jeune n'est pas aisé mais pas impossible, pari tenu pour Lauren DeStefano. Une écriture pleine de poésie qui m'a tout simplement charmée...
Je tiens tout de même à noter que bien que le livre soit classé "Young Adult", il n'est pas à mettre entre les mains des plus jeunes...


Dernière édition par Crazy le Mer 25 Juil - 11:10, édité 1 fois (Raison : Corrigé par Crazy (25/07/2012))
Revenir en haut Aller en bas
RivieredOr


avatar


Messages : 2443
Age : 23
Localisation : Lyon
Emploi/loisirs : Etudiante *_*


MessageSujet: Re: [Saga] Le dernier jardin   Mer 28 Sep - 14:33

Ça a l'air super ça aussi... Il va falloir que j'arrête de lire des avis et des résumés, ma PAL augmente beaucoup trop vite !

_________________________________________________

[ Chroniqueuse ]


Merci à Aurélie pour cet ensemble magnifique ^^


Dernière édition par Jacana le Mar 5 Avr - 20:28, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.citadelledesombres.skyrock.com
Everbook


avatar


Messages : 86
Age : 39
Emploi/loisirs : Assistante maternelle


MessageSujet: Re: [Saga] Le dernier jardin   Mer 28 Sep - 19:58

Contrairement à Iluze et Pommesucre je n'ai pas aimé Rhine mais voici mon avis sur ce livre :

Rien qu'en voyant la couverture, qui est juste sublime (et en vrai c'est encore mieux !) je me suis dit : "il me le faut !". Ensuite en regardant d'un peu plus près le résumé et quelques avis sur la toile je me suis dit : "Il faut que je le lise !".

Sitôt rentrée de vacances, je me suis précipitée pour l'acheter.

Vous dire que j'ai eu un coup de coeur pour ce livre serait faux. Pourtant c'est un livre qui vous chamboule, qui vous interroge et qui une fois commencé on a du mal à s'arrêter !

On suit donc Rhine une jeune femme de seize ans qui a été enlevée avec deux autres filles (qu'on appellera par la suite des sœurs-épouses) et qui se marient de force au même homme afin d'enfanter pour préserver l'humanité. Voulant sa liberté à tout prix, elle va tout faire pour s'enfuir !

Sur la quatrième de couverture, on trouve l'avis du Fantastic Book Review qui dit :

"Dérangeant, magnifique, puissant et atroce : Lauren Destefano a fait de l'histoire de Rhine une œuvre d'art."

C'est exactement mon avis.

Il est dérangeant et atroce car vous vous imaginez bien que certaines scènes sont dures, on se sent mal à l'aise, vu que nos 3 personnages sont très jeunes et qu'elles se trouvent dans des situations faites pour des personnes plus âgées, ou encore qu'au nom de la science, certains se permettent les pires atrocités, l'auteure ne nous ménage pas !

Le message du livre est magnifique et puissant (enfin si j'ai bien compris) : même si nos vies ne sont pas parfaites, même si on galère quelques fois, rien ne vaut notre liberté et être entouré par les personnes que nous aimons. Je ne sais pas si j'ai spoilé ou pas mais je trouvais important de vous le dire.

Avec tout ça, vous vous demandez certainement pourquoi ce livre n'a pas été un coup de cœur ? Et bien tout simplement parce que je ne me suis pas attachée au personnage principal, à Rhine.

C'est une jeune fille qui, malgré ses qualités, m'a profondément agacée avec ses changements d'humeur : un coup elle aime, un coup elle n'aime plus et c'est comme ça un moment. Cela devient vite énervant.

Par contre j'ai eu un vrai coup de cœur pour "Jenna" l'une des sœurs-épouses, mais je n'en dirais pas plus car je risquerais de vous dévoiler un bout de l'histoire, ce serait dommage.

Ce livre est très agréable à lire et le temps passe très vite en sa compagnie, même si l'action n'est pas très présente, on ne s'ennuie pas. Dès la première phrase on est plongé dans cet univers et on n'en décolle pas jusqu'à la dernière phrase. Je déplore quand même une fin un peu rapide à mon goût.

Voilà tout ce que je peux vous dire sur mon ressenti. C'est un très bon livre malgré des petites imperfections et je suis curieuse de voir ce que le 2ème tome nous réserve.


Dernière édition par Crazy le Mer 25 Juil - 11:14, édité 1 fois (Raison : Corrigé par Crazy (25/07/2012))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myly


avatar


Messages : 1575
Age : 31
Localisation : Montpellier
Emploi/loisirs : Lecture, Graphisme, Ecriture


Vos papiers SVP
Crédits: Me
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Le dernier jardin   Mer 28 Sep - 20:09

Belle critique Everbook !

D'ailleurs je n'avais pas posté la mienne :oops:

Rhine obtient tout ce qu'une jeune fille pourrait espérer : un mari aimant, possédant un manoir et un domaine des plus splendides qu'il soit. Mais elle partage ce même mari avec deux autres jeunes filles, et ce manoir, elle ne peut en sortir. Et surtout, elle est là contre sa volonté.
L'Homme paye les conséquences de ses manipulations génétiques pour la recherche de la perfection : l'espèce humaine ne vit plus que 20 ans pour les filles, 25 ans pour les garçons, victime d'un virus incurable. Pour trouver un antidote, les mariages forcés polygames sont monnaie courante, dans le but de procréer et d'avoir de nouveaux cobayes pour sauver l'humanité.
Mais Rhine, 16 ans, compte bien vivre ses quatre dernières années libre de sa vie, et fera tout pour fuir sa prison dorée, malgré l'amour qu'elle porte à ses sœurs épouses, et même son mari.

Que dire de ce livre ? Fort de son côté révoltant, il est une sacrée leçon éthique. Chaque jour, la science repousse des limites inquiétantes, posant le trouble sur ce qui est naturel, ou ne l'est plus. Éphémère pourrait être un scénario catastrophe pour un futur lointain, et une base de réflexion pour les jeunes générations. Mais au-delà de ce côté débat, l'histoire est tout à fait prenante et entraînante. Je suis conquise.

La base de l'histoire est originale, et osée. Mais j'ai particulièrement aimé la mise en avant des conséquences de l'erreur humaine. En effet, après avoir trop joué avec la science, l'homme a ravagé l'humanité, mais surtout le mode de vie de chacun. Ses erreurs ont entraîné insécurité, kidnapping et mariages forcés. L'homme ne s'est pas contenté de s'auto-détruire, il s'est plongé dans un cauchemar quotidien.
Quant à la vie des jeunes filles, ce tableau est simplement révoltant. Tout comme Rhine, je ressentais ce côté étouffant d'une vie qui ne nous appartient plus. La femme objet fait son retour, et dans la société actuelle, cette vision semble si surréaliste.
Dès le début, j'ai compris comment beaucoup de choses allaient se dérouler, mais ne gâchant rien à la lecture, car le doute planait toujours sur la réussite des projets de Rhine, deux fins restant tout à fait plausibles jusque la dernière minute.

Côté personnage, j'ai regretté l'effacement et la fadeur de Linden, bien que cela fasse partie de son personnage. Trop lisse et naïf, son côté soumis à son père m'a de nombreuses fois exaspérée. Par contre, les personnalités des trois sœurs épouses sont particulièrement intéressantes, étant chacune très différentes. Lorsque l'une découvre la vie dont elle rêvait, une autre rêve à une fin dans un petit paradis, et la dernière ne rêve que d'ailleurs. À trois âges différents, elles incarnent les différentes facettes de la jeunesse féminine. Je dois avouer que ce livre repose surtout sur ces trois personnages amenant leur lot de rebondissements et de couleurs.

L'auteur dévoile une plume très tendre dans un contexte difficile. Le côté troublant du récit repose sur la difficulté de la vie des jeunes filles, dans un milieu tout à fait paradisiaque, d'un point de vue extérieur. Mais le tout est élégamment réussi, avec beaucoup de maîtrise et de délicatesse. Mon seul regret est de ne pas avoir découvert ce livre en VO car quelques aspects de la traduction m'ont gênée à plusieurs reprises, mais ceci n'incombe pas l'auteur.
Le public visé est un public jeune, à partir de 14-15 ans environ, et aux amoureux de romans Young Adult.

Pour clore cette critique, je voulais souligner mon coup de cœur pour la qualité et la beauté de la couverture de ce livre. Le tout est soigné et complètement divin, tout comme l'intérieur avec les ornements des numéros de page et des débuts de chapitre. Des détails, certes, mais qui ajoutent leur petit plus !


Dernière édition par Crazy le Mer 25 Juil - 12:15, édité 1 fois (Raison : Corrigé par Crazy (25/07/2012))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dautresplumes.wordpress.com/
Everbook


avatar


Messages : 86
Age : 39
Emploi/loisirs : Assistante maternelle


MessageSujet: Re: [Saga] Le dernier jardin   Mer 28 Sep - 20:52

Merci Myly et je suis entièrement d'accord avec toi sur le fait qu'à tout vouloir contrôler on court à notre perte !!!!


Dernière édition par Jacana le Mar 5 Avr - 20:28, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
louve


avatar


Messages : 1766
Age : 30
Localisation : Dans une grotte obscure et humide
Emploi/loisirs : la lecture, le cinéma, les jeux vidéos


MessageSujet: Re: [Saga] Le dernier jardin   Dim 2 Oct - 1:56

Pourquoi ai-je choisi ce roman ?
J'ai choisi ce roman par curiosité après avoir lu de nombreux avis positifs. L'histoire me semblait intéressante et la couverture est très belle.

Mes premières impressions ?
Dès le début j'ai senti le côté dramatique du roman. Le style de l'auteur m'a fait découvrir une héroïne attachante pour qui j'ai ressenti beaucoup de compassion. J'ai aimé la rapidité avec laquelle l'auteur nous fait entrer dans un huis clos époustouflant où nos héroïnes sont enfermées auprès d'un homme qui devient malgré certaines leur époux.

Mon avis :
Le style de l'auteur m'a subjuguée. Son style est limpide, léger, fluide et nous permet de ressentir toutes les émotions de nos héroïnes qui vivent une situation difficile. Les dialogues sont empreints d'un arrière goût amer surtout lorsqu'il s'agit de Rhine. J'ai eu par moment l'impression d'étouffer avec les personnages dans cet enfermement agaçant. L'auteur a su créer une atmosphère vraiment oppressante et très malsaine avec le sujet principal : la polygamie. De plus j'ai eu l'impression que la mort guettait à chaque page puisque chaque personnage sait qu'il va bientôt mourir et franchement cela m'a donné davantage envie de poursuivre ma lecture.

Concernant l'intrigue donc, j'ai franchement adoré ! C'est une dystopie plutôt malsaine que nous offre l'auteur. On découvre une maladie qui tue les hommes et les femmes à l'âge de vingt cinq ans, on découvre des personnes qui n'hésitent pas à kidnapper et à tuer dans l'optique de trouver un remède à cette étrange maladie. On n'hésite pas non plus à engrosser de pauvres jeunes filles de treize ans, espérant qu'elles donneront naissance à des enfants qui n'ont pas l'étrange maladie.
J'ai vraiment trouvé que l'histoire était mature et très sombre. Enfermer trois jeunes filles dans une grande propriété avec pour seul but d'épouser un homme et de lui donner une descendance afin de trouver un remède à une maladie, cela a quelque chose de très dérangeant, et c'est ce que j'ai vraiment apprécié.

J'ai vraiment trouvé tellement de choses sublimes dans ce roman que trop en dévoiler ne serait pas une bonne idée pour les potentiels lecteurs de ce bijou.

Les personnages contribuent grandement à faire de ce roman un bijoux. Rhine est attachante, loyale et surtout elle respire le besoin de liberté et surtout le besoin de retrouver son jumeau. C'est une héroïne courageuse sans trop en faire, une jeune fille qui refuse son sort et va tenter de retrouver sa liberté même si celle-ci a un coût. Je ne sais pas par où commencer pour faire l'éloge de ce personnage qui va en voir de toutes les couleurs mais j'ai réellement admiré sa force de caractère.
J'ai aussi adoré Linden. Ce personnage plutôt torturé et affectueux qui ne cherche qu'à vivre sa vie comme il l'entend tandis que son père le manipule à ses dépens.


Au final ce fut un bijoux que j'eus entre les mains. Il ne fut pas loin du coup de cœur mais certains personnages m'ont un peu dérangé comme Cecily qui accepte trop vite sa condition de jeune sœur épouse. Mais je ne cacherais pas à quel point ce roman m' a chamboulée et j'ai hâte de découvrir la suite lors de sa sortie.
Je vous le recommande vivement !
Ma note : 9/10

_________________________________________________


http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/


Dernière édition par Crazy le Mer 25 Juil - 13:00, édité 1 fois (Raison : Corrigé par Crazy (25/07/2012))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Elyssandre


avatar


Messages : 657
Age : 24
Localisation : Belgium
Emploi/loisirs : Étudiante en faculté de psychologie, première année.


Vos papiers SVP
Crédits: Lisa Meyer
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Le dernier jardin   Lun 24 Oct - 20:08

Mon avis :

Sa couverture, son titre, son résumé, ... Tout dans ce bouquin me faisait envie et me poussait à l'acheter. Davantage encore lorsque j'ai pu lire les nombreuses critiques positives qui déferlaient sur la blogosphère ! Alors, je l'ai acheté et je dois avouer que je ne regrette pas du tout cet achat. On est enseveli par l'histoire dès la première page entamée. C'est bouleversant. Irrésistible. Sensationnel. On découvre un monde apocalyptique ; une terre qui, de notre temps, était promesse de grandes choses mais qui, peu à peu, s'est déstructurée, effacée. Notre planète bleue s'est décomposée, avachie sur elle même pour ne plus être que l'ombre triste et décousue d'elle-même. Les gens de "notre" génération ont voulu aller trop loin en bouleversant l'ordre des choses d'une façon si dramatique que la suivante se voit obligée de kidnapper des femmes. Des filles, des prostituées, des orphelines, etc. Tout cela, dans l'unique but de les marier à des hommes ; de faire d'elles des mères porteuses, des sœurs épouses, pour perpétuer la génération éphémère qui se meurt dans la fleur de l'âge. Leur génération.

L'auteur nous lâche dans ce décor effroyable d'entrée de jeu, brusquement, sans pitié. Elle n'est pas tendre pour nous dévoiler le parcours de notre chère héroïne. Celle-ci même qui se réveille dans une camionnette, entourée de filles qui, comme elle, ne savent pas ce qui se trame. Elles ignorent où elles vont, pourquoi, comment, ni même si elles survivront à ce trajet. Les cris, le noir, la peur. Les émotions nous submergent alors même que nous n'en sommes qu'aux premières pages. Puis ça s'arrête. L'enfer ouvre ses portes, laisse entrer la lumière, les projette dans une réalité brute. Le choix. La sélection. La nouvelle vie, mais dans cette aventure, Rhine n'est pas seule. Il y a son nouveau mari Linden, âgé d'une vingtaine d'années qu'on lui a imposé ; ses sœurs épouses : Cecily, âgée de treize ans ; Jenna, dix-neuf ans et Rose, la vingtaine également, la première épouse qui se flétrit et qui se meurt. Les événements vont s'enchaîner tout doucement. Vont se chambouler, se retourner tout en attirant notre attention de telle façon qu'il est réellement impossible de reposer le livre sans en avoir dévoré la totalité. Les situations sont si brusques et prenantes qu'elles nous captivent jusqu'à la fin.

Je dois cependant avouer que certains points m'ont quelque peu déçue/dérangée comme, par exemple, les nombreuses répétitions aléatoires au cours de la lecture. L'auteur répète maintes et maintes fois les mêmes choses au fil des pages et, à terme, cela laisse un léger ressentiment sans pour autant entacher la découverte de cette histoire. Ça irrite un peu, certes, mais ça passe. La seconde petite chose que j'aurais à critiquer serait plutôt portée sur les comportements des personnages. D'un coté, nous avons des rebondissements, du caractère, de la hargne, etc. De l'autre, il y a... Et bien : les autres. Des personnages distants, creux, sans réelle personnalité à mes yeux. Je trouve dommage que tous les protagonistes n'aient pas été traités avec la même conviction par l'auteur. Qu'ils ne soient pas plus présents, plus décrits, grattés plus en profondeur pour dévoiler leur vrai visage.

Enfin... Mon avis "négatif" étant exprimé, je tiens toutefois à préciser que j'ai trouvé certains personnages très attachants. Je me suis beaucoup prise d'affection pour Jenna, sa façon de penser, sa manière d'amorcer les événements. On s'attendrait à une certaine animosité venant de ce petit bout de femme et pourtant... Elle a cette force de caractère, cette détermination, hors du commun. Tout au long de ma lecture, j'ai, en quelque sorte, regretté que ce ne soit pas elle, l'héroïne. Que l'histoire ne soit pas un peu plus axée sur son personnage qui, selon moi, méritait d'être un peu plus exploité. Elle me semblait beaucoup plus respectable dans son rôle de sœur épouse et de femme. Un élément indispensable pour ces adolescentes prises au piège dans ce gigantesque manoir..

_________________________________________________



Dernière édition par Crazy le Mer 25 Juil - 13:06, édité 1 fois (Raison : Corrigé par Crazy (25/07/2012))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://book-et-mystere.revolublog.com/
pierre de jade


avatar


Messages : 114
Age : 27
Emploi/loisirs : interimaire


MessageSujet: Re: [Saga] Le dernier jardin   Mer 23 Nov - 12:22

En ce qui me concerne, ce qui m'a le plus marquée, c'est que ça ne me paraît pas impossible, des scientifique ont modifié l'ADN humain dans le but de créer l'humain parfait, ils y sont arrivés du moins pour ceux qu'ils appellent la première génération, l'espérance de vie gâchée par aucune maladie, l'idéal n'est-ce pas ?!
Sauf qu'il n'avait pas prévu que les générations suivantes ne dépasseraient pas la vingtaine et ils ont beau chercher un vaccin, il n'a pas été découvert, en plus de ça, une troisième guerre à littéralement mis le monde en morceaux, alors bien sûr dans ce monde il y a eu beaucoup de dérive, dont le traitement réservés aux femmes, elles sont enlevés, mariées de force, prostituées, assassinées, disséquées et j'en passe des vertes et des pas mûres et c'est dans ce monde que Rhine, 16 ans va se faire enlever, un début assez violent donc, Rhine ne pouvait que supposer ce qui va lui arriver, assassinat, prostitution, mariée de force et la troisième option et la bonne, bien sûr, ceux qui ont lu le résumé le savent, elles se retrouvent avec trois sœurs épouses, quatre au départ !
Avec ses sœur épouses Rhine tisse assez rapidement des liens, également avec Rose qui était déjà mourante lorsqu'elle l'a rencontrée, celle-ci avait très vite compris que Rhine serait sa remplaçante, la favorite auprès de leur maris Linden avec qui elle était mariée depuis plusieurs années déjà, elle n'a pas eu tort, d'ailleurs Rhine en profite pour gagner la confiance de ses geôliers, pour le beau père ça a un peu raté, mais avec Linden ça a été très simple au contraire, il est très vite tombé amoureux de la demoiselle, j'ai tendance à penser qu’il n'était plus vraiment amoureux de Rose, mais qu'il y avait une sorte d'attachement, de tendresse, ce qui explique qu'il ait respecté de son vivant, pendant ce temps, il n'est jamais allé voir aucune de ses épouses, mais il est très vite passé à autre chose !
De plus la relation entre les sœurs épouses a été très travaillée, elles s’attachent très vite les unes aux autres, toutes trois confinées dans des appartements réservés aux épouses, les seules personnes qu’elles voient passer sont les domestiques, d’ailleurs Rhine et Gabriel, un serviteur, en profitent pour se rapprocher, Gabriel est un personnage relativement important, c’est un jeune homme assez passif qui a abandonné ses rêves au profit du confort, d’une vie simple, moins risquée qu’une vie dans le monde extérieur, c’est peut-être lâche mais dans un monde détruit ou plus rien ne compte vraiment, je trouve son attitude plutôt censée, et si on y regarde bien Jenna et Cécily ont fait exactement la même chose !

Jenna, qui est une des trois sœurs épouses de Rhine, est une jeune femme de 18 ans lors de son enlèvement, il ne lui reste plus que deux ans à vivre et il ne lui reste plus rien, elle a beaucoup vécu, sûre d’elle et de son charme elle n’hésite pas à son servir, lorsque ça l’arrange, mais elle est également froide et il est difficile d’avoir son amitié. Seule Rhine aura véritablement sa confiance et vice versa !

Quant à Cécily, c’est le personnage qui m’a fait le plus de peine, c’est une jeune fille d’à peine treize ans, probablement la seule qui était heureuse de cet enlèvement, elle, tous ce qu’elle voit c’est l’opulence, elle a toujours vécu dans la misère, alors autant profiter de ce que la vie lui offre, c’est une vraie petite peste, mais elle est attachante, elle fait tout pour paraître femme et le devient par la force des choses, elle va vite déchanter, mais pas de retour en arrière pour elle, malheureusement !


Dernière édition par Crazy le Mer 25 Juil - 15:34, édité 2 fois (Raison : Corrigé par Crazy (25/07/2012))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pierredejade.blogspot.com/
Goblinlaya


avatar


Messages : 725
Age : 31
Localisation : Seine et Marne
Emploi/loisirs : Assistante coordination dans une société d'édition


Vos papiers SVP
Crédits: white rabbit
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Le dernier jardin   Jeu 29 Déc - 19:44

Je viens de finir le livre ce soir et je préfère venir poster ma critique tout de suite.

Pour commencer, j'ai tout de suite trouvé la couverture à mon goût. Je dois avouer que cela doit sans doute être aussi pour ça que je me suis un peu plus penchée sur l'histoire et vos avis qui m'ont convaincue de le lire. La seule chose qui m'a déplu dans cette couverture sont les deux gros cercles qui semblent être là pour nous montrer ce qu'il faut voir sur ces couverture. "Ouah regarde elle a une alliance !" "Ouah regarde, elle se sent comme un oiseau en cage !" C'est idiot mais cela m'a agacée qu'on ressente le besoin de me mettre le nez sur les indices et les symboles disséminés sur la couverture, j'aurais sûrement pu les voir toute seule. Enfin bref, cela n'a absolument rien à voir avec le livre.

Dans ce récit, nous rencontrons donc 3 jeunes femmes qui se retrouvent mariées de force à un jeune homme afin d'engendrer une filiation. Enfin, c'est ce qui semble être en tout cas car l'héroïne, Rhine, l'une des trois épouses, finit par croire qu'elles avaient toutes les 3 un rôle bien différent à jouer dès le départ. Je n'en dirai pas plus. Les trois femmes sont donc Rhine 16 ans, Cecily 13 ou 14 ans, la plus jeune et la plus naïve, et Jenna une belle brune de 19 ans. Ce que j'ai oublié de dire c'est qu'après des expériences scientifiques visant à créer un ADN humain parfait, les femmes meurent à 20 ans d'un virus inconnu et les hommes à 25 ans, du même genre de virus.

Le scénario de départ m'a donc déjà beaucoup plu. Je l'ai trouvé original et surtout dérangeant. C'est assez ignoble de se dire qu'on va mourir aussi jeune. J'avais vraiment envie d'en savoir plus.
Le style de l'auteur est très ciblé jeunesse. Les phrases coulent toutes seules, on ne bute pas sur les mots, sur des phrases trop longues, etc. L'écriture est là pour nous faire découvrir l'histoire, pas pour être admirée en elle-même. Personnellement, c'est ce que je préfère (bon après, cela dépend de l'histoire et de l'auteur). Là, c'est l'histoire qui m'intéressait donc je pouvais lire en oubliant l'auteur et en oubliant le livre. D'ailleurs, je n'ai pas lu la VO mais le travail du traducteur est aussi à louer pour cela.
L'héroïne est parfois un peu agaçante. Je dois avouer ne pas être plus fan que cela de Rhine mais elle reste quand même sympathique à suivre. Au début, je trouvais ses réflexions un peu enfantines, un peu trop faciles. Et puis, elle prend de l'ampleur au fil du livre. Elle finit par devenir même plus complexe que je ne pouvais le prévoir et j'ai vraiment hâte de lire son évolution au fil des tomes.
Vivement que la suite sorte car cette histoire est réellement prenante. Je ne la trouve pas aussi noire et sombre que je le pensais. Les personnages apportent beaucoup de vie et plus de légèreté qu'on ne pourrait le croire. Malgré tout, l'épée de Damoclès qui flotte au-dessus d'eux ne se fait jamais oublier et c'est aussi ce qui rend les personnages si attachants.
Enfin, l'action n'est pas vraiment présente dans le livre et ce tome sert sûrement à poser les personnages et le contexte afin de mieux suivre leurs futures aventures. Je ne m'attendais pas vraiment à la fin de ce tome et j'en reste un peu bouche bée. Je ne sais pas comment je vais pouvoir attendre la sortie du prochain. Vraiment, je conseille ce livre. Petit bémol, je trouve que l'histoire s'adresse quand même sans doute un peu plus à un lectorat féminin, même si je pense que les garçons ne devraient pas s'empêcher de le lire s'il les intéresse, bien au contraire.

_________________________________________________

Ma pile à lire
Mes lectures du moment



Dernière édition par Crazy le Mer 25 Juil - 14:44, édité 1 fois (Raison : Corrigé par Crazy (25/07/2012))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
noisette2011


avatar


Messages : 1406
Age : 29
Localisation : Nord
Emploi/loisirs : Infirmière/ lecture, films, sorties...


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Le dernier jardin   Sam 4 Fév - 19:11

Lecture faite pour le challenge science-fiction. Lecture commune (ma première ^^) avec Arwen.

Le résumé de l'histoire m'a beaucoup plu. Je l'ai trouvé original et... apocalyptique. C'est le premier roman de ce genre que je lis.

Le début démarre assez rapidement, on est vite plongé dans l'histoire et la réalité de ce nouveau monde.
La vie dans cette société est très bien décrite, il est intéressant de voir comment les gens réagiraient s'ils ne pouvaient vivre qu'une vingtaine d'années. Savoir que dès notre naissance, la fin de notre vie est programmée est une idée qui fait plutôt froid dans le dos. Ainsi que celle de concevoir des enfants "parfaits" (où est l'originalité dans un monde où tout est uniforme et sans défauts...)
L'idée des ramasseurs est aussi forte, le trafic de jeunes femmes afin qu'elles mettent au monde une nouvelle génération qui s''éteindra à son tour à l'aube de la jeunesse ou alors qui servira de cobaye pour trouver un antidote est assez dérangeante.

Concernant les personnages, Rhine est très attachante, on ne peut qu'approuver le fait qu'elle veuille s'enfuir de ce château. Elle est aussi très courageuse, car elle a tout ce qu'elle veut et même plus ; malgré cela, elle n'a que le désir de rejoindre son frère jumeau et vivre dans un monde vide et dangereux, mais où se trouve la liberté. Cependant, je dois avouer que son caractère m'a un peu énervée par moments. J'aime les femmes rebelles dans les romans et ici, on a plutôt l'impression qu'elle accuse le coup de ce qui lui arrive, même si elle se défend à sa manière.
Quant au gouverneur Linden, il est aussi attachant à sa manière, mais vers le milieu de roman il a tendance à agacer de par sa naïveté envers le monde qui l'entoure et les réels intentions de son père. Sur son père, on n'en sait que très peu sur sa personnalité et ses intentions, même si l'on sait que celles-ci ne peuvent être que néfastes pour les personnes l'entourant.
Les deux autre sœurs épouses de Rhine, Jenna et Cécily m'ont aussi touchée dans leur description. Bien que j'ai une nette préférence pour Jenna.

Une bonne lecture, pour ma part, mais sans réel coup de cœur. Peut-être dû à un manque d'action des personnages. J'attends malgré tout la suite avec impatience.

_________________________________________________



Dernière édition par Crazy le Mer 25 Juil - 15:34, édité 1 fois (Raison : Corrigé par Crazy (25/07/2012))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arwen


avatar


Messages : 2872
Age : 30
Localisation : Seine et marne
Emploi/loisirs : Professeur des écoles - Loisirs: lecture - cinéma


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Le dernier jardin   Dim 5 Fév - 19:01

Voici mon avis sur Éphémère :

Certains livres ont la faculté de nous faire voyager, le temps de quelques pages, dans un univers bien différent du nôtre et qui, à la fin de notre lecture, nous paraît pourtant familier. C'est le cas de beaucoup de "dystopies" découvertes récemment et dans lesquelles le futur apocalyptique semble prendre vie dans notre imagination.

Le dernier jardin, premier tome de la saga jeunesse Éphémère, appartient à cette catégorie de livres. J'ai eu l'impression de vivre en partie les déboires de Rhine, cette jeune fille de 16 ans qui appartient à un monde effroyable où le mot "liberté" n'a parfois même plus de signification. Alors qu'il ne lui reste déjà plus que 4 ans à vivre à cause d'un nouveau virus qui touche l'humanité, elle est raflée avec d'autres jeunes femmes puis vendue comme épouse ainsi que deux autres filles à un jeune homme riche. Nous sommes ainsi plongés dans l'action dès les premières pages, sans préambule, partageant avec Rhine une angoisse permanente. Le principe d'un "monde où la mort est une certitude", comme le définit si justement le personnage de Linden, puisque les femmes vivent jusqu'à l'âge de 20 ans et les hommes jusqu'à 25 ans, m'a tout de suite intéressée car il est plutôt rare dans un roman de savoir déjà dès le début les personnages condamnés.

La prison dorée dans laquelle Rhine atterrit est un manoir immense où tout n'est qu'illusion. Commence alors pour elle une nouvelle vie, loin de son frère jumeau à qui elle a été arrachée et où chaque minute compte pour se faire apprécier de son époux Linden afin de gagner sa confiance pour réaliser le seul et unique objectif qu'elle poursuit désormais : fuir.
Mais dans ce monde factice les apparences sont trompeuses et Rhine ne sait pas à qui se fier...

La psychologie des personnages est très bien développée et on apprécie d'en apprendre au fur et à mesure davantage sur chacun d'eux.
Linden, par exemple, est en réalité bien loin du monstre que Rhine s'était imaginé. Leur relation me fait penser à l'histoire de Shéhérazade, dans les Contes des 1001 nuits, qui repoussait l'heure de sa mort en contant des histoires à son ravisseur.
J'ai aussi aimé la relation que développe Rhine avec ses "sœurs-épouses", Jenna, la brune timide qui a tout perdu et Cecily, la petite rousse naïve de 13 ans sortie de l'orphelinat. Une vraie complicité s'installe entre celles-ci, chacune vivant à sa manière son enfermement.
L'un de mes personnages préférés est celui sur lequel on sait finalement le moins de choses, il s'agit du jeune domestique, Gabriel, qui prend peu à peu de l'importance au cours de l'histoire (pour mon plus grand plaisir !).
Je dois avouer que Rhine m'exaspérait un peu au début. Elle me paraissbit trop neutre et détachée par rapport à ce qui lui arrivait. Par la suite toutefois, elle gagne en assurance et parvient à se montrer plus "humaine" à nos yeux.

L'atmosphère qui se dégage de ce livre est angoissante, dérangeante presque, lorsqu'on voit peu à peu les trois épouses trouver leur place dans la vie maritale qu'on a choisie pour elles. C'est terrifiant de voir comme on peu s'habituer à ce qui nous est imposé car aussi fantastique que puisse paraître ce qu'appelle Rhine "la bizarre utopie de Linden", ce manoir où l'on traite les épouses comme des princesses n'en reste pas moins une prison.

Certains pourraient trouver qu'il y a peu d'action dans ce premier tome mais cela ne m'a pas dérangée le moins du monde car j'ai pris plaisir à découvrir le quotidien de ces jeunes épouses forcées. L'action s'accélère de façon "crescendo" et la fin de l'histoire est assez prenante ce qui nous conduit à attendre avec impatience le prochain tome !

Je remercie aussi Noisette avec qui j'ai effectué cette lecture commune, nos petites discussions ont fait aussi que j'ai apprécié ce livre !


_________________________________________________

[Chroniqueuse du sanctuaire]



Mes lectures actuelles / Ma PAL + Wish / Ma présentation


Dernière édition par Crazy le Mer 25 Juil - 15:49, édité 1 fois (Raison : Corrigé par Crazy (25/07/2012))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leschroniquesdarwen.blogspot.com/
Aurélie


avatar


Messages : 7378
Age : 25
Localisation : Hérault
Emploi/loisirs : Reine des cailloux


Vos papiers SVP
Crédits: (c) sweet disaster
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Le dernier jardin   Jeu 25 Avr - 13:17

Je vois qu'on n'a pas du tout le même avis sur Gabriel Arwen^^

Mon avis sur le premier tome
J’ai lu ce livre assez vite mais sans réellement me passionner pour l’histoire. Je pense que si je n’avais pas eu plusieurs heures d’affilée à tuer, ma lecture aurait été plus laborieuse et ce principalement parce que je ne me suis pas attachée aux personnages.

Rhine vit du côté le moins aisé avec son frère jumeau. Ils ont seize ans et sont orphelins. Ils vivent l’un pour l’autre, se protègent coûte que coûte. On ne côtoie Rowan qu’à travers les souvenirs de Rhine, l’intrigue commençant lors de son enlèvement, mais on l’apprend tout de même au fil des pages. Rhine est forte, intelligente mais surtout vraie. Même si elle joue un rôle pour survivre, elle a ses limites et son côté humain est plus fort que le reste. Sa façon de s’attacher à ses « sœurs » (comprendre les autres épouses de son mari) montre qu’elle n’est pas capable de complètement annihiler ses sentiments et, même si je ne me suis pas attachée à elle, j’ai tout de même eu envie d’en savoir plus sur elle. Les autres personnages sont plus ou moins développés, on sent bien au fil des pages que leur profondeur dépend de leur utilité dans l’histoire et c’est un peu dommage. J’ai beaucoup aimé Jenna et je pense que c’est parce que son fatalisme la sublime. Elle accepte mais ne pardonne pas, elle subit parce qu’elle n’espère plus rien et ça fait d’elle un personnage intéressant. Cecily, elle, ne donne pas envie d’en apprendre plus et c’est un choix de l’auteur, ce que je trouve dommage dans le sens où il a fallu attendre les dernières pages de ce tome pour voir plus de profondeur chez elle. Gabriel, qui est censé être la figure masculine attractive du livre, ne m’a rien inspiré du tout. Fade, inintéressant… Même les autres personnages ayant le même genre d’histoire que lui semblent avoir plus à offrir que lui. D’ailleurs, je sais que beaucoup de personnes n’ont pas aimé Linden et pourtant, à mes yeux, il est le genre de personnage qui, embrigadé dans un monde de faux-semblants, peut être amené à évoluer. Au final, j’ai ressenti avec Linden ce que l’auteur essaie de faire ressentir avec Gabriel. Je ne creuse pas un peu plus mon avis sur les personnages pour ne pas trop en dire, c’est donc volontaire de ma part de vous perdre au milieu des noms.

Du côté de l’histoire, il y a du potentiel. J’ai beaucoup aimé cette vision dystopique de notre monde, le revers de la médaille est tout simplement bien choisi. Le seul problème a été mon côté scientifique qui m’a poussée à me demander « pourquoi les hommes vivent plus longtemps que les femmes ? ». Ce que je garde en mémoire de mes cours de biologie tendrait vers le contraire. Mais ce n’est pas important. Ce qui l’est, c’est l’histoire de fond, la voie choisie par l’auteur. Hunger Games avait commencé à m’ouvrir les portes de la dystopie et Le Dernier Jardin me donne envie de plonger un peu plus dans ce genre de livres, même si c’est loin d’être un coup de cœur.

Il m’arrive souvent d’avoir un avis très tranché sur une saga dès le premier tome mais ici, je ne sais pas trop comment me positionner. J’ai bien aimé le fond même si les personnages m’ont laissée de marbre et la fin du premier tome me laisse espérer une suite intéressante. Je sais que je vais continuer cette lecture, reste à savoir si mon avis penchera plus vers du bon ou du mauvais.

_________________________________________________



Dernière édition par Crazy le Dim 28 Avr - 21:27, édité 1 fois (Raison : Corrigé par Crazy (28/04/13))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rambalh.blogspot.com/
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Saga] Le dernier jardin   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Saga] Le dernier jardin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Littérature imaginaire / futuriste :: Romans de Science-Fiction-