Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Gallmeister] La dernière séance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lavoixdulivre


avatar


Messages : 2870
Age : 20
Emploi/loisirs : Lire, écrire !


Vos papiers SVP
Crédits: Moi :)
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: [Gallmeister] La dernière séance   Mer 12 Oct - 18:29










           x Présentation du livre
 


En 1951, la petite ville texane de Thalia, aux  confins du désert, hésite entre un puritanisme de bon ton et la quête  d'un plaisir encore tabou. Du cinéma à la salle de billard, les jeunes  gens du coin jouent aux amoureux éperdus et feraient tout pour être le  sujet des derniers ragots. Livrés à eux-mêmes, Duane et Sonny gagnent  après le lycée de quoi animer leurs samedis soir grâce à de petits jobs  sur la plate-forme pétrolière. Ils s'ennuient sec et rêvent de filles  belles comme le jour qu’ils enlèveraient à leurs riches parents pour les  épouser dans une épopée romanesque. Reste pour cette petite bande à  découvrir que la vie n'a finalement rien d'un scénario hollywoodien.


À travers l'histoire de Duane et Sonny, La Dernière séance  trace le portrait universel d'une jeunesse qui se heurte pour la  première fois à la vie. Ce grand classique de l'Ouest américain a été  porté à l’écran par Peter Bogdanovich.



     x Par Iarry McMurtry
     x Aux éditions Gallmeister, collection totem, reçu par l'intermédiaire du forum de littérature A et M


     x  Adapté au cinéma par Peter Bogdanovich

          x Mon avis











Bon je tiens tout d'abord à remercier les éditions Gallmeister et le forum Accros et Mordus pour m'avoir permis de lire ce roman. J'ai commencé à le lire mardi et je l'ai fini tout à l'heure. Mais honnêtement, en tout cas pour une bonne moitié du livre, je me suis dépêché de lire ce livre pour pouvoir lire autre chose. J’ai été grandement déçu. Comme vous pouvez le remarquer j'ai mis deux barèmes à ce livre, un "bof" et un "j'aime bien" car malgré la grosse déception qu'a été ce livre, je me suis forcé à le lire, d'une part parce que j'ai reçu ce livre par Accros et Mordus, et d'autre part je n'aime pas vraiment ne pas terminer mes lectures. Et après l'avoir continué, j'ai mieux aimé. Revenons donc sur un avis plus détaillé.


Pour vous le dire tout de suite, je ne m'attendais pas à trouver dans ce livre tant de scènes de... sexe. C'est ce qui a rendu la lecture vraiment désagréable. Pour la plus grande partie du livre, la première moitié, on ne lit presque que des choses se rapportant au sexe. Les premières pages faisant exception, je me suis dit en les lisant, que ce livre allait m'être agréable. Le style légèrement fluide rendait la lecture agréable. Mais le livre se concentre trop sur ça. Je ne classerais peut être pas ce livre comme érotique, mais cette lecture m'a déplu. Je ne que 14 ans aussi, mais bon, à force ça en devient trop. Les scènes sont brusques et vulgaires sans aucun tact. Un peu de poésie aurait amélioré le tout.
Au fil du roman, après en avoir découvert beaucoup sur les personnages, j'ai tout de suite tranché pour mon préféré, et j’ai tout de suite su que ça n'allait pas changer. Et ça c'est aussi un petit détail décevant, dans un livre, il faut savoir laisser divaguer le regard du lecteur sur les personnages, peut être pour ne pas trouver de préférés. Et en y réfléchissant bien, ce livre n'a pas beaucoup de personnages qui m'ont plus. Un seul m'a vraiment marqué et a rendu la lecture plus agréable, sûrement la meilleure chose du livre que j'aurais lâché sans Billy. Une petite merveille humaine, vivant, touchant. On dirait un rameau sous le soleil cuisant. Qui porte sa vie d'une manière épanouie.


A la moitié du livre si ce n'est après, le livre est devenu plus intéressant. Cette partie est plus riche en émotions, en sentiments et en ces petites choses qui font la vie dont l'auteur a essayé de décrire d'une manière maladroite. C'est à ce moment que ça devient touchant. Et le chemin que parcourent les personnages jusqu'à la fin est intéressant et touchant. Beaucoup de choses m'ont dans cette seconde partie plu : des rebondissements, une intrigue, des évolutions intéressantes, des choses imprévues et moins de scènes de sexe. Et la fin m'a particulièrement touché, me rendant les yeux légèrement humides.


Les personnages qui ont évolués comme je le disais au-dessus, nous ont tout de suite révélés leur vraie... face cachée pourrais-je dire.
J'ai purement et simplement détesté le personnage de Jacy. Au début sympathique, elle donne vite une image mauvaise d'elle. Elle manipule tout le monde pour arriver à ses fins, qui deviennent vite en rapport avec le sexe. C'est un personnage vraiment détestable.
Sonny m'a particulièrement touché, plus que Duane. Il mûrit plus vite et entre dans l'âge adulte avec "maladresse". Il découvre vite ce qu'il veut faire de lui, malgré ses erreurs qui le ramèneront vers ce qu'il est vraiment. Bon et gentil, il est un personnage qui fait vivre l'histoire un peu plus. Il m'a beaucoup plu, et c'est le duo Billy/Sonny qui m'a touché. Renforcé par Sam le lion, un personnage vraiment attachant, qui donne un ton philosophique, mystérieux et plus agréable au roman.

Donc voilà en quoi ce livre m'a déçu, particulièrement du sujet trop centré sur le texte. Il parle d'amour aussi, mais on dirait que dans cette ville, presque tout tourne autour de ça, sans compter Sam le Lion et Billy. Après c'est peut être mon âge, donc vous pouvez vous laisser tenter par ce livre, mais je le trouve tout de même trop centré autour de ça. J'ai malgré tout apprécié ces moments, souvent avec Sam, Billy et Sonny, mais à la fin aussi avec Duane ce qui prouve qu'il a mûri, où l'on sent la vie transparaître. Quelques mots simples mais qui font la poésie de ces moments.

Je conclus donc tout ça par une note peut être, qui tournerait autour de 5,5/10. Oui, je n'ai pas vraiment apprécié ce livre décevant, et franchement je le conseillerais peut être au plus de 15 ans( et oui j'en ai 14^^).

_________________________________________________

{Chroniqueur}
_________________________________________________




Dernière édition par Aurélie le Ven 13 Sep - 13:42, édité 2 fois (Raison : Correction faite)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyra Sullyvan


avatar


Messages : 17
Age : 30
Emploi/loisirs : ..


MessageSujet: Re: [Gallmeister] La dernière séance   Dim 30 Oct - 11:41

La Dernière Séance
1966, 322p.
Editeurs : Gallmeister
Titre original : The Last Picture Show

Citation :
En 1951, la petite ville texane de Thalia, aux confins du désert, hésite entre un puritanisme de bon ton et la quête d'un plaisir encore tabou. Du cinéma à la salle de billard, les jeunes gens du coin jouent aux amoureux éperdus et feraient tout pour être le sujet des derniers ragots. Livrés à eux-mêmes, Duane et Sonny gagnent après le lycée de quoi animer leurs samedis soir grâce à de petits jobs sur la plate-forme pétrolière. Ils s'ennuient sec et rêvent de filles belles comme le jour qu’ils enlèveraient à leurs riches parents pour les épouser dans une épopée romanesque. Reste pour cette petite bande à découvrir que la vie n'a finalement rien d'un scénario hollywoodien.



Je ne sais plus trop bien pourquoi j'avais postulé pour ce livre, parce que ce n'est habituellement pas le genre de livre qui me passionne (les Etats-Unis de la première moitié du XXe siècle), mais j'ai déjà rencontré des exceptions, alors bon, quand j'ai vu que j'avais été sélectionnée pour le lire, je me suis dis "Allooons-y".

Et même si ça n'a pas été super passionnant, j'ai trouvé ça intéressant à lire. Ca permet une immersion intéressante dans une petite ville des Etats-Unis, où presque tout se sait, et où il n'y a pas grand chose à faire. Où les jeunes sont perdus et désabusés, forcés de grandir plus vite qu'ils ne le devraient et pervertis par l'ambiance de ces petites villes et de cette époque. La vie n'est pas rose pour eux, ils essayent d'en tirer le meilleur parti à travers les milieux sociaux, l'ennui et l'avenir peu lumineux. Le personnage de Sonny m'a pas mal touchée, même si parfois j'avais envie de le secouer un peu, idem pour Ruth. Les non-dits apportent beaucoup à leur caractère je trouve.

J'ai trouvé ça vraiment bien amené et le style n'est pas lourd ni ennuyeux. Je ne ressentais pas ce besoin de reposer le livre comme ça m'arrive parfois avec ce genre de contexte d'histoire. De plus la fin était émouvante et donnait toute son ampleur à ce titre, même si j'ai été surprise de l'endroit où l'histoire s'arrêtait. Pas de cliffhanger, ni de fin en eau de boudin, juste que la fin ne se termine pas sur une fin habituelle (très clair, isn't it ?).

En tout cas, l'essai est réussi, pour moi, c'était plaisant à lire.


Ce livre a été lu dans le cadre d'un partenariat avec les éditions Gallmeister et le site Accros et Mordus. Merci à eux d'avoir rendu cette lecture possible et de m'avoir fait confiance.

(La critique sera disponible ici dans 2 jours, histoire de ne pas avoir plusieurs billets le même jour : http://listesratures.over-blog.fr/article-larry-mcmurtry-la-derniere-seance-87224975.html)

Merci encore pour le part'

_________________________________________________

"You don't have to burn books to destroy a culture. Just get people to stop reading them." R. Bradbury


Dernière édition par Spleen la Jeune le Jeu 5 Juil - 14:59, édité 1 fois (Raison : Correction faite)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lavoixdulivre


avatar


Messages : 2870
Age : 20
Emploi/loisirs : Lire, écrire !


Vos papiers SVP
Crédits: Moi :)
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Gallmeister] La dernière séance   Dim 30 Oct - 20:09

Citation :
Et même si ça n'a pas été super passionnant, j'ai trouvé ça intéressant à lire. Ca permet une immersion intéressante dans une petite ville des Etats-Unis, où presque tout se sait, et où il n'y a pas grand chose à faire. Où les jeunes sont perdus et désabusés, forcés de grandir plus vite qu'ils ne le devraient et pervertis par l'ambiance de ces petites villes et de cette époque. La vie n'est pas rose pour eux, ils essayent d'en tirer le meilleur parti à travers les milieux sociaux, l'ennui et l'avenir peu lumineux. Le personnage de Sonny m'a pas mal touchée, même si parfois j'avais envie de le secouer un peu, idem pour Ruth. Les non-dits apportent beaucoup à leur caractère je trouve.

J'avais pas vu le roman de cet oeil ! Bon avis ! ,)

_________________________________________________

{Chroniqueur}
_________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Owllie


avatar


Messages : 790
Age : 44
Emploi/loisirs : lecture, jeux videos


Vos papiers SVP
Crédits: moi
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Gallmeister] La dernière séance   Dim 6 Nov - 13:51

Je tiens tout d'abord à remercier le forum et les éditions Gallmeister pour ce partenariat.

Je ne vais pas reprendre le synopsis, puisque Tom a tout dit.

Je ne sais pas trop à quoi je m'attendais en m'inscrivant pour ce livre. Peut être retrouver l'esprit de John Steinbeck ... et j'attendais beaucoup le coté humour et tendresse promis par l'éditeur ....
Je n'ai rien trouvé de cela !
On est dans un coin perdu des Etats-Unis, où la vie avance lentement, et sans grande particularité. Sonny et Duane ont une existence des plus banales. Il ne leur arrive pas grand chose de folichon.
Je n'ai pas trouvé le coté sexe trop poussé, mais je comprends que cela puisse déranger des publics plus jeunes.
Aucun personnage n'est sorti du lot pour moi.

Cette critique n'est pas évidente à faire, car ce livre est une déception pour moi. Je l'ai lu .... et oublié. Je suis désolée d'avoir à le dire comme ça, mais c'est la vérité.
J'ai même dû me forcer à aller jusqu'au bout. Cela n'aurait pas été pour un partenariat, je pense que j'aurais abandonné cette lecture.
Pour moi, il n'y a pas assez d'action dans ce livre. Vous allez me dire que chez Steinbeck, l'action n'est pas très présente non plus. Je sais, mais bon.
Je n'ai pas trouvé ce livre ni drôle, ni tendre. Rien de bien passionnant, en résumé !
Le problème est là, quand à la lecture d'un livre, on s'attend à trouver autre chose, il est difficile de décoller de cette idée, et d'apprécier le livre en question à sa juste valeur.

_________________________________________________

Chaque assassin est probablement le vieil ami de quelqu'un.
[Agatha Christie]

Lorsque le premier bébé rit pour la première fois, son rire se brisa en un million de morceaux, et ils sautèrent un peu partout. Ce fut l'origine des fées.
[James Barrie]


Dernière édition par Spleen la Jeune le Jeu 5 Juil - 15:00, édité 1 fois (Raison : Correction faite)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lavoixdulivre


avatar


Messages : 2870
Age : 20
Emploi/loisirs : Lire, écrire !


Vos papiers SVP
Crédits: Moi :)
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Gallmeister] La dernière séance   Dim 6 Nov - 18:41

Ce que tu dis est vraiment juste pour moi aussi. Comme cette phrase :

Citation :
J'ai même du me forcer à aller jusqu'au bout. Cela n'aurait pas été pour un partenariat, je pense que j'aurais abandonné cette lecture.

Mais malgré ça, j'ai quand même apprécié la fin ce qui a rehaussé un peu mon avis. Mais on^^

_________________________________________________

{Chroniqueur}
_________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mutinelle


avatar


Messages : 1112
Age : 41
Localisation : Tarbes
Emploi/loisirs : Secretaire intérimaire


Vos papiers SVP
Crédits: Eclipse
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Gallmeister] La dernière séance   Lun 14 Nov - 19:04

Voilà enfin mon avis. Encore désolée pour le retard :(

[J’avais découvert la maison Gallmeister grâce à Little Bird (que j’avais beaucoup aimé) et j’ai forcément été tentée quand la possibilité de lire la dernière séance s’est présentée.

Ce livre est un roman, la tranche de vie de deux adolescents qui entrent dans l’âge adulte. Sonny et Duane ont 17 ans et sont en dernière année de lycée au tout début des années 50. Leur préoccupation n’est pas leur étude, du tout, en fait ils sont plutôt titillés par leurs hormones en pleine effervescence. Toute leur énergie est utilisée dans le but de « passer à l’acte » et d’approcher les filles le plus possible. Ce qui n’est pas évident dans une petite bourgade du Texas.

J’ai apprécié cette lecture, même si au départ c’était loin d’être gagné. Ces jeunes hommes dopés aux hormones sexuelles étaient difficilement supportables ! Je ne pensais pas que les garçons (enfin certains, rassurez-vous messieurs je ne vous mets pas tous dans le même sac, pour la bonne et simple raison qu’il n’en existe pas d’assez grand hahaha) puissent autant se focaliser sur ça à cette période de leur vie (qui a dit « et même après »?). Je dirais qu’il est assez déstabilisant de se retrouver dans la tête d’un jeune homme de 17 ans, d’autant plus quand ça se passe pendant les années 50. Je n’aurais vraiment pas aimé être une femme à cette époque !
C’est ce deuxième point qui m’a vraiment plu dans ce livre: le portrait de l’Amérique rurale des années 50. Je la connaissais un peu à travers quelques films, mais par le biais d’un livre c’est assez différent, les détails sont plus précis, je dirais même qu’on nous met le nez dessus, et à travers les yeux d’ados la perception est encore différente. L’auteur varie aussi les narrateurs, passant par différents habitants de la petite ville, nous permettant ainsi de mieux percevoir les mœurs de l’époque. Et je dois avouer que la féministe qui sommeille en moi a souvent été choquée ! Le plaisir des femmes n’est pas pris en considération et certaines se servent de leur corps pour arriver à leur fin, c’est là qu’on relativise et qu’on est content de vivre à l’époque à laquelle on vit.

Le style de l’auteur est facile à lire, ce livre se lit très rapidement, je l’ai lu en deux jours. Même si au début, j’ai été désappointée par l’abondance de sujets tournant autour du sexe, cela ce calme vers le milieu du livre, et j’ai adoré découvrir cette société américaine des années 50. Je me suis attachée aux personnages, et me suis laissée porter par leurs vies, certes banales, mais pas pour la française que je suis.

_________________________________________________




Nouvelle adresse du forum


Dernière édition par Spleen la Jeune le Jeu 5 Juil - 15:07, édité 1 fois (Raison : Correction faite)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morsuresetsortileges.forumgratuit.org/
lavoixdulivre


avatar


Messages : 2870
Age : 20
Emploi/loisirs : Lire, écrire !


Vos papiers SVP
Crédits: Moi :)
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Gallmeister] La dernière séance   Lun 14 Nov - 19:11

Voilà, comme tu dis, ils ne pensent qu'à ça dans le livre ! x)
Et pas que les hommes ! Non mais oh t'as vu la copine du deuxième là je sais plus comme elle s'appelle tellement ce livre m'a peu plus ! Smile

_________________________________________________

{Chroniqueur}
_________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mutinelle


avatar


Messages : 1112
Age : 41
Localisation : Tarbes
Emploi/loisirs : Secretaire intérimaire


Vos papiers SVP
Crédits: Eclipse
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Gallmeister] La dernière séance   Lun 14 Nov - 19:17

Elle s'appelle Jacy et si elle y pense c'est pour des questions de manipulation, c'est pas encore la même chose. Faut voir au-delà des scènes de sexe, y'a quelque chose derrière.

_________________________________________________




Nouvelle adresse du forum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morsuresetsortileges.forumgratuit.org/
lavoixdulivre


avatar


Messages : 2870
Age : 20
Emploi/loisirs : Lire, écrire !


Vos papiers SVP
Crédits: Moi :)
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Gallmeister] La dernière séance   Lun 14 Nov - 19:18

Oui mais quand même ! Je m'en rappelle plus tu sais même si ça fait pas longtemps ! x)

_________________________________________________

{Chroniqueur}
_________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mutinelle


avatar


Messages : 1112
Age : 41
Localisation : Tarbes
Emploi/loisirs : Secretaire intérimaire


Vos papiers SVP
Crédits: Eclipse
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Gallmeister] La dernière séance   Lun 14 Nov - 19:27

Je pense tout simplement que ce n'est pas un livre pour ton âge, sans vouloir être péjorative hein. Y'a un temps pour tout.

_________________________________________________




Nouvelle adresse du forum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://morsuresetsortileges.forumgratuit.org/
lavoixdulivre


avatar


Messages : 2870
Age : 20
Emploi/loisirs : Lire, écrire !


Vos papiers SVP
Crédits: Moi :)
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Gallmeister] La dernière séance   Lun 14 Nov - 19:45

Bah oui je m'en étais rendu compte ! x(

_________________________________________________

{Chroniqueur}
_________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Gallmeister] La dernière séance   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Gallmeister] La dernière séance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: MAISONS D'EDITION :: Partenariats passés :: Partenariats ponctuels-