Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Connexion avec LàMort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Livresse


avatar


Messages : 4777

Vos papiers SVP
Crédits: Evange
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Connexion avec LàMort   Ven 18 Juin - 18:42

Connexion avec LàMort
Michaël Sailliot



informations
TITRE D'ORIGINE : (si étranger)
DATE DE PARUTION : 2009
NOMBRE DE PAGES : ?
ÉDITION DE TON LIVRE : Calliphae
QUATRIÈME DE COUVERTURE : Seth, Sébastien, Richard et Irwin sont quatre lycéens disparates mais unis par les mêmes obsessions : les filles, les sorties entre potes et les nouvelles technologies. Mais c'est en frimant avec un nouveau téléphone-portable, à l'heure du midi, que leur petit monde d'adolescent va côtoyer l'irréel, quand un certain LáMort va se connecter à eux via Bluetooth. Sébastien va alors recevoir l'image de sa propre tombe... Plaisanterie ou véritable menace ?
Qui est ce LáMort et que veut-il vraiment ? Et ce Gabriel aux allures de flic venu pour les aider, ange déchu ou sauveur de l'Humanité ?
Connexion avec LáMort nous ouvre les portes d'un univers où s'immiscent fantastique et horreur dans la vie plus que banale d'adolescents d'aujourd'hui. Un roman dans la lignée des plus grands maîtres du fantastique.
Y A-T-IL UNE SUITE ? Non



© aurélie

Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : facultatif
LE LIVRE EN UN MOT : ici
UN CITATION : facultatif
UNE NOTE SUR 10 : ici
TON AVIS : ici
À QUI LE CONSEILLES-TU ? + tranche d'âge





Dernière édition par Dadayo le Mer 5 Déc - 12:26, édité 2 fois (Raison : Corrigé par Dadayo)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Livresse


avatar


Messages : 4777

Vos papiers SVP
Crédits: Evange
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: Connexion avec LàMort   Ven 18 Juin - 18:50

[Transfert de Accros à la lecture]

Critique de Jediknight:

Pour être tout à fait franc, je reconnaîtrais que j'ai débuté la lecture de "Connexion avec LàMort" sans trop de convictions.

J'avais beau avoir une sympathie certaine envers son auteur (originaire du Nord de la France, région pour laquelle j'ai une certaine affinité. Amateur comme moi de métal), je n'en ai pas moins quelques à priori concernant les maisons d'auto édition (même si c'est la première fois que je croise celle de Caliphae dont les bureaux se trouvent dans le Nord Pas de Calais) et leurs incontournables couvertures "moches" (celle-ci à une vague ressemblance avec le design d'Iron Maiden).

Cela faisait un petit moment que je n'avais pas lu de roman d'horreur ("L'enfant des cimetières" de Sire Cedric) et malgré mes appréhensions (là encore…) à la vue du résumé de quatrième de couverture, je me suis lancé dans l'aventure.

De propagation maléfique ou démoniaque grâce à la technologie du portable, il en est plus ou moins question dans "Cellulaire", un des derniers romans de Stephen King. C'est également plus ou moins le sujet de films tels que "Pulse" (Jim Sonzero) et "Hellphone" (James Huth), et donc, la mauvaise foi aidant, j'avais un peu de mal à trouver de l'originalité à cette histoire d'adolescents terrorisés par la réception sur leur téléphone bluetooth de photos de leurs pierres tombales. (Tout ça faisait caricatural, un peu "Chair de poule"…)

A propos du style de Michaël Sailliot, rien à dire, sauf peut être en ce qui concerne certains dialogues qui mériteraient d'être retravaillés, mais il s'agit d'un jeune écrivain et "Connexion avec làMort" est son premier roman.
Il faut reconnaître qu'il donne de la profondeur à ses personnages en accumulant les détails: ce qu'ils écoutent, ce qu'ils mangent, la familiarité que l'on ressent à les voir évoluer dans lieux qu'ils connaissent. On lui accordera également une certaine maîtrise de la mise en scène aussi bien dans les passages d'horreur que dans ceux plus sensibles auxquels on ne peut échapper (les jeunes s'interrogent sur la vie, la mort, le sexe…).

Donc sans en arriver à bailler d'ennui (ce qui est déjà une excellente chose), je lisais en voyant poindre la critique difficile à faire.
Celle qu'on ne voudrait pas avoir à écrire car il est personnellement inconcevable de prendre le risque de décourager quelqu'un qui a eu les tripes d'aller son manuscrit sous le bras défendre son œuvre et pour qui cet ouvrage devait être la concrétisation d'un rêve.

Cela jusqu'à la page 100 (101 très exactement) où débarque, pour moi, le vrai héros de cette histoire (impression que confirme à mon sens la nouvelle proposée en conclusion du livre où il apparaît également) un chasseur de prime comme je les aime, rustre dans ces manières, rustique dans ses propos; mais efficace!
De par son statut de spécialiste de l'occulte va ouvrir le récit à des horizons bien plus vastes que ne le laissait présager le commencement de "Connexion avec LàMort".

Avec les autres protagonistes, Gabriel décide de prendre le "démon" par les cornes, et l'action s'en porte d'autant mieux, pas qu'elle est été absente jusque là, sauf que les personnages étaient plutôt passifs à contre-pied de leurs goûts musicaux. Le récit trouve son rythme!

L'univers de Michaël Saillot se révèle bien plus complexe qu'il n'apparaît au premier abord, les références à des groupes tels Cradle of filth aurait du me mettre la puce à l'oreille, outre le coté démoniaque, l'auteur nous invite à côtoyer d'autres mondes obscurs comme celui des vampires, des loups-garous et aussi celui de Cthulhu et H.P Lovecraft !

Si l'on peut encore évoquer le "déjà vu" ("Vampires" de John Carpenter, "Hellblazer/ Constantine" (Alan Moore) voir "Underworld" (Don de Lillo) et "Buffy contre les vampires" (Joss Whedon)) force est de reconnaître que tout cela relève de la culture américaine et des comics.
Michaël Saillot en faisant se dérouler ces évènements "chez lui", exploitant judicieusement les recoins sombres des "boves" et les souterrains environnants parant à toutes les critiques mal avisées.

Il se taille sans conteste avec "Connexion avec LàMort" une réputation dans le paysage peu développé de la littérature d'horreur française.
Un travail qui mérite amplement qu'une maison d'édition plus importante s'intéresse à lui et à son personnage de Gabriel au passé trouble qui pourrait donner l'occasion de bien d'autres aventures.

Critique de Livresse:

J'ai fini Connexion avec LàMort, je dois dire qu'en commençant, je me suis posé quelques questions. Effectivement, j'ai trouvé un peu ridicule que ces jeunes adolescents soient effrayés par un simple pseudo làMort, bon heureusement la citation de quelques groupes tel que Rammstein que j'adore m'a redonné le sourire (excepté Tokio Hotel, mais bon cela est hors-sujet).
Puis les différents évènements arrivent très vite, je me suis évidemment positionnée dans la peau de Seth, et me suis demandée comment il avait encore la force d'avancer après des évènements si durs, je l'encourageais, le soutenais et l'admirais.
Vient ensuite mon personnage favori Gabriel, personnage mystérieux, solitaire, franc, mais pas méchant. Ce personnage qui, je suppose, a perdu l'être le plus important et qui se bat désormais pour cela, je me suis fait plaisir à imaginer ce personnage, mélange entre Néo dans Matrix et de Kratos du jeu God Of War.
Je ne classerais pas ce roman dans l'horreur mais plutôt dans le fantastique, du fait des référencements aux vampires, loup-garous et autres.
De plus, un point fort du livre est la référence a de nombreuses légendes, un lien avec la religion (Dieu et Diable) sans pour autant que cela soit gênant, cela laisse deviner que l'auteur est très cultivé sur de nombreux mythes, légendes et autres.
Seul bémol, les évènements ne sont pas tellement des surprises, le suspens n'est pas le point fort de ce livre. Mais cela, n'a rien enlevé au plaisir de la lecture.
Pour résumer, j'ai passé un véritable bon moment avec ce livre, et suis bien triste de l'avoir fini, j'aurai voulu continuer sans m'arrêter, et j'espère vivement qu'il y ait une suite, avec plus de révélations sur Gabriel, ou sur le passé de Madame Notte et de Edith, ainsi que ce qu'il va se passer pour Christine ! Je veux savoir !!!!!

Je remercie de tout coeur Michaël Sailliot pour m'avoir présenté son roman, je n'hésiterai pas à en parler autour de moi, bonne continuation!

Critique de Myriamdu07:

Pour ma part, j’ai tout de suite été emporté par l’histoire de ces quatre jeunes hommes.
Si un jour il m’arrivait d’avoir un contact Bluetooth s’intitulant LàMort et surtout être la seule à l’avoir, je me poserais énormément de questions ! Et sans aucun doute j’aurais eu la même réaction ; c'est-à-dire de trouver une explication rationnelle à ce sujet. (Rien que pour me rassurer)
Michaël Sailliot, a su par son écriture nous apporter tout au long de la lecture des émotions.
De la tristesse lors de l’enterrement de Sébastien, un ami de Seth mort après la première connexion avec l’esprit malsain, de la peur lors des connexions Bluetooth et bien d’autres émotions que vous découvrirez en lisant le livre.
Ce livre est accessible a toute génération, grâce à sa facilité de lecture et de compréhension.
On arrive très bien à se projeter dans l’histoire grâce à ces longues descriptions qui permettent au lecteur d’imaginer les lieux, le bus et l’hôpital par exemple.
C’est la première fois que je lis un livre d’horreur (mis à part Chair de Poule) et j’avoue que ce ne sera pas le dernier. Merci Michaël Sailliot de m’avoir donné envie d’en lire plus !!
Je n’ai pas manqué de présenter le livre à mes amis, et je suis sûre que certains s'y sont déjà intéressés. De plus, j'ai passé de bons moments en le lisant et c'est cela qui les a vraiment attiré.
Et encore merci Michaël, je ne manquerais pas dès à présent d’éteindre mon Bluetooth après chaque utilisation « normale ».


Dernière édition par Dadayo le Mer 5 Déc - 12:34, édité 1 fois (Raison : Corrigé par Dadayo)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Connexion avec LàMort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Littérature noire / à suspense :: Romans policiers/thrillers/horreur-