Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Saga] Chroniques des Vampires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: [Saga] Chroniques des Vampires   Ven 18 Juin - 19:56

Chroniques des vampires
Anne RICE


image

Entretien avec un vampire : Tome 1
De nos jours, à la Nouvelle-Orléans un jeune homme a été convoqué dans l'obscurité d'une chambre d'hôtel pour écouter la plus étrange histoire qui soit. Tandis que tourne le magnétophone, son mystérieux interlocuteur raconte sa vie, sa vie de vampire. Comme l'interviewer, nous nous laissons subjuguer, fasciner et entraîner à travers les siècles dans un monde sensuel et terrifiant ou l'atroce le dispute au sublime. Véritable livre Culte, premier voler des désormais incontournables Chroniques des vampires, Entretien avec un vampire renouvelle totalement l'un des mythes les plus riches et les plus ambigus du fantastique.
image

Lestat le vampire :Tome 2
Vampire impie, qui ne croit ni en Dieu ni au diable, ivre d'amour et de sensualité, résolu à découvrir les mystérieuses origines de ses semblables, Lestat se lance dans une quête effrénée qui va nous transporter du Paris de Louis XV à l'Égypte ancienne pour nous amener aujourd'hui à San Francisco où, devenu chanteur de rock, il lance un défi suprême aux "puissances des ténèbres".
Fresque épique, mélodrame flamboyant et superbe roman de terreur, riche de l'héritage de la littérature populaire, "Lestat le vampire" bouscule les genres et les conventions pour nous offrir l'un des très grands livres de ces dernières années.
image

La Reine des damnés : Tome 3
Quand Lestat, vampire impie, libertin et suicidaire, s'improvise chanteur de rock pour hurler à la face de l'humanité sa condition de mort vivant, les mortels lui font un triomphe. sans imaginer une seconde qu'il ne leur dit que la vérité. Mais, avec sa " musique à réveiller les morts ". Lestat ne s'est pas seulement fait des ennemis parmi ses frères qui le considèrent comme un traître et sont décidés à le détruire, il a aussi arraché à son sommeil millénaire Akasha, la Mère de tous les vampires, la reine des damnés. Akasha qui ne rêve que de régner à nouveau sur les mortels.
image

Le voleur de corps : Tome 4
Vampire impie, ne croyant ni en Dieu, ni au diable, ivre d'amour et de sensualité, Lestat a été pendant des siècles un prince courtisé dans le monde ténébreux et flamboyant des morts vivants. Mais aujourd'hui, à l'aube d'un nouveau millénaire, au cœur des jungles de néons de l'Amérique contemporaine ou dans l'immensité désolée du désert de Gobi, le doute le ronge, une obsession le tenaille : redevenir mortel. Regarder le soleil en face. Regarder la mort en face. Impossible? Peut-être pas.. . C'est du moins ce que prétend le mystérieux inconnu qui se livre avec lui à un diabolique jeu de cache-cache, Miami à Amsterdam, de la Nouvelle-Orléans aux caraïbes.
image

Memnoch le démon : Tome 5
Vampire impie, ivre d'amour, de sensualité, de métaphysique, Lestat cherche dans les rues enneigées de New York Dora, une jeune prédicatrice aussi belle que charismatique. Fille d'un des gros bonnets de la drogue, elle est peut-être, n'ayons pas peur du mot, une... sainte. Déchiré entre ses appétits vampiriques et sa passion débordante pour la jeune femme, Lestat ne se préoccupe pas autant qu'il le devrait de cette étrange impression d'être observé. Et se trouve bientôt confronté aux adversaires les plus énigmatiques qu'il ait jamais connus.
image

Armand le vampire : Tome 6
Au chevet de leur ami Lestat, plongé dans un profond coma au retour de son voyage aux Enfers, David Talbot, l'archiviste du Talamasca, rencontre Armand, peut-être le plus mystérieux et sans conteste le plus séduisant des vampires. Il entreprend de lui faire raconter l'histoire de sa vie. Une histoire cruelle et flamboyante qui nous mène des steppes de la Russie, où il est enlevé par des marchands d'esclaves, à Constantinople et enfin à Venise, où il est sauvé par Marius, un peintre qui vit avec faste et dont il ignore qu'il s'agit d'un vampire...
Mais Marius, esthète et philosophe éclairé, est un homme de la Renaissance, dont le mode de vie et la tolérance suscitent la haine des autres vampires. Ses ennemis le font brûler sous les yeux d'Armand et celui-ci, emmené au loin, endoctriné, n'a d'autre choix que de se soumettre.

Commence alors pour lui une plongée dans un univers d'obscurantisme et de superstition, une errance de plusieurs siècles qui le conduit à Londres, Paris et enfin New York, où, grâce à deux enfants, Sybelle et Benji, et à la magie de la musique, il pourra enfin entrevoir une forme de rédemption.

Auteur culte s'il en est, reine incontestée de la littérature fantastique qu'elle a totalement renouvelée en lui apportant sensualité et démesure, Anne Rice nous offre ici un nouveau volet de ses Chroniques des vampires, le portrait d'un personnage ambigu, complexe et fascinant.
image

Merrick : Tome 7
Parente pauvre du clan des Mayfair, issue d'une branche afro-américaine de la famille, descendante des sorcières blanches qu'elle connaissait à peine, Merrick était venue voir, vingt ans plus tôt, le Talamasca, s'aventurant dans la maison mère de Louisiane pour dire : " J'ai entendu parler de vous et j'ai besoin de votre aide. Je vois des choses, Je sais parler avec les morts. " Or justement, aujourd'hui, quelqu'un a désespérément besoin de ce talent particulier : Louis de Pointe du Lac, qui sombre peu à peu dans la folie et la détresse, a appris que le fantôme de sa " fille ", la petite Claudia, ne parvient pas à trouver le repos. Etrangement, la rencontre entre le vampire et la sorcière d'une exceptionnelle beauté prend l'allure d'un coup de foudre. Mais leur attirance mutuelle ne risque-t-elle pas de les amener à un dénouement tragique ?
image

Le Sang et l'Or : Tome 8
De tous les vampires imaginés par Anne Rice, Marius est sans doute le plus civilisé, le plus raffiné. Philosophe et artiste, mentor de Lestat et Armand qui, comparés à lui, font figure d'enfants turbulents, gardien d'Enkil et Akasha, il émane de lui une sorte de sagesse et de sérénité. Peut-être cela s 'explique t-il par le fait qu'il a été un témoin privilégié de la grandeur et la décadence de l'Empire romain, a assisté à l'épanouissement de Constantinople, puis découvert la Renaissance italienne. Mais quelqu'un de cette stature ne peut que se faire des ennemis. Car il y a aussi, parmi les vampires, des barbares, assoiffés de sang, qui commencent à se réclamer de Satan.
image

Le domaine Blackwood : Tome 9
Le domaine Blackwood n'est pas vraiment une habitation, mais autrefois il a eu la ferme ambition de devenir l'une des plus somptueuses demeures de la région, avec ses colonnades et ses salles de réception imposantes. Mais i aurait fallu des récoltes abondantes, transformer les marais du Démon du Sucre en terre exploitable... C'est là que vit Quinn Blackwood, hanté depuis sa naissance par un double maléfique, un esprit du monde des rêves auquel il ne peut échapper. Lorsque Quinn se voit transformé en vampire, bénéficiaire d'une immortalité qu'il n'avait jamais souhaitée et coupé de tout ce qui faisait sa vie, il s'aperçoit que son double est devenu encore plus vampirique et terrifiant qu'il pourra jamais l'être lui-même. Tandis que le récit nous conduit de son enfance au domaine Blackwood jusqu'à La Nouvelle-Orléans, de la Grèce antique à la Naples du dix-neuvième siècle, Quinn part à la recherche du légendaire vampire Lestat, qui, espère-t-il, l'aidera peut-être à échapper au spectre qui veut inexorablement l'entraîner vers les marais et leurs abominables secrets.
image

Cantique sanglant  : Tome 10
Lestat, le plus puissant des vampires, vieux de deux siècles mais beau comme un dieu de vingt ans, Lestat le Magnifique ne veut plus incarner le mal. Il veut faire le bien. Sauver des millions d'âmes. Renverser le cours de l'histoire. Dans sa quête éperdue de rédemption, il est prêt à tout. Mais n'est pas saint qui veut. Au domaine Blackwood, amis ou ennemis, des personnages mythiques s'agitent autour de lui : Mona Mayfair, devenue vampire malgré elle, le mystérieux Ash Templeton âgé de 5000 ans, Julien Mayfair l'impitoyable tourmenteur. Et Rowan Mayfair la sorcière, en proie à de sombres secrets, au bord de la folie, qui fascine irrésistiblement Lestat. Lui qui était le mal en personne n'a plus qu'un désir : quels que soient les risques, vaincre sa nature pour atteindre à la pureté, et surtout gagner le cœur de l'envoûtante et insaisissable Rowan.


informations

DATE DE PARUTION : 1976/ 2003.
ÉDITION DE LA SAGA : Fleuve noir/Plon.
RÉSUMÉ DE LA SAGA : /
NOMBRE DE TOMES : 10.
EST-ELLE TERMINÉE ? Oui.



© aurélie

Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : Une saga nous entraînant dans diverses époques, nous plongeant dans un univers vampirique différent de ceux que nous connaissons.
LA SAGA EN UN MOT : /
UNE NOTE SUR 10 : 10/10.
TON AVIS : Anne Rice nous offre la possibilité de lire une saga à l'histoire intrigante, passionnante et dont on ne se lasse pas, même après relecture. Une fois les tomes commencés, ils nous tiennent en haleine jusqu'à leurs dernières lignes. À lire pour tous les adeptes de ce style littéraire.
À QUI LA CONSEILLES-TU ? /





Dernière édition par Jacana le Dim 20 Mar - 16:32, édité 4 fois (Raison : Fiche 2.0 par Chouquette / [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: [Saga] Chroniques des Vampires   Mar 22 Juin - 10:38

[Transfert de Accros à la lecture]

Commentaire de Lhinaë au sujet du tome 1 :
Un livre pour le moins étonnant, qui présente un nouveau regard sur le monde des Vampires. Ceux-ci sont en effet à la fois sensibles, torturés et cruels : ils ne tuent pas forcément par nécessité, mais aussi par envie, par délectation, par soumission.
Anne Rice nous emmène dans un univers sombre où l'on découvre la vie de Louis de la Pointe du Lac, personnage attachant et romantique, ne pouvant se résoudre à tuer un humain, et n'arrivant de ce fait pas à vivre avec son fardeau d'immortel.
L'ambiguïté dans les rapports intimes est poussée dans ce livre, où l'on discerne de nombreux triangles amoureux : Louis-Lestat, Louis-Claudia, Armand-Louis, Lestat-Claudia (attirance à sens unique dans ce dernier duo).
C'est un roman riche en images et descriptions, comprenant peu d'action et pouvant donc rebuter ceux qui ne seraient adeptes de ce genre de littérature.

Selon moi, ce n'est pas le meilleur de la saga, mais on y trouve d'excellentes bases de celle-ci, et l'on se laisse porter par l'histoire, se plongeant entièrement dans cet univers vampiriquement attirant...


Commentaire de Nosfe au sujet du tome 1 :
Un roman que j'ai bien aimé, certes, beaucoup de descriptions, mais très bien écrit.
Un livre qui nous plonge complètement dans l'histoire (bon je dois avouer, que même si j'ai beaucoup aimé et que j'entrais bien dans l'histoire, j'ai mis mon temps à le lire).
Il n'en reste pas moins un très bon bouquin.

Commentaire de Livresse au sujet du tome 1 :
Un vrai délice, je m'y suis plongée et en ai savouré chaque mot !
Je ne l'ai pas trouvé ennuyeux, les descriptions coulent très bien à mon goût. Un vampire étant perdu dans sa nature, un mélange de sentiment qu'il ne sait contrôler. Je vais me dépêcher d'attaquer la suite, tiens !

Le film correspond en grande partie au livre !

----------

Commentaire de Lhinaë au sujet du tome 2 :
Lestat part ici à la recherche des racines de tous les Vampires, et c’est avec plaisir qu’on le suit dans ses péripéties.
Le livre est écrit en sa personne, nous permettant ainsi de poser un nouveau regard sur ce personnage, un regard où Lestat nous apparaît comme moins odieux, plus torturé avec beaucoup plus de profondeur que ce que le premier tome de la saga aurait pu laisser à penser.
Un livre magique pour tous les adeptes vampiriques, c'est un roman qui excelle dans son genre, Anne Rice est un très bon écrivain dont l'écriture légère permet une lecture vraiment agréable. Les personnages sont attachants, l'histoire est envoûtante de la première ligne à la dernière, c'est un livre à ne pas manquer !


Commentaire d’ Inlandsis au sujet du tome 2 :
Je n'ai pas lu l'intégralité des Chroniques des Vampires : j'ai dû lire les 3 premiers, donc Lestat le Vampire en fait partie. C'était il y a quelques années une nouvelle fois *je me sens vieille à force d'écrire ça* : bref c'est Lestat le vampire que j'ai préféré.

Commentaire de Livresse au sujet du tome 2 :
Après avoir lu ce livre, je ne peux dire qu'une chose: " Bravo et merci à Anne Rice ". Elle a su mélanger les légendes de notre monde à son monde vampirique, dans une fluidité totale.
Ce tome-ci est vraiment Excellent. Et pour ma part, je le considère tel une grande œuvre.
Grâce à ce tome-ci, nous changeons la vision que nous avions de Lestat. Effectivement, il n'apparaît plus comme le " méchant " vampire. Nous le comprenons mieux et nous nous y attachons tout autant qu'à Louis, voire plus. Nous verrons aussi que, grâce à la plume de Anne Rice, la relation de Lestat avec sa nouvelle compagne ne nous apparaît en aucun cas comme vulgaire malgré les liens qu'ils avaient étant humains (je n'en dirais pas plus pour ne pas révéler la suite à nos lecteurs).
De plus, nous comprenons le lien qui lie Lestat avec le Théâtre des Vampires et voyons que Louis a mal interprété bien des choses.
Pour finir, la remontée aux origines des vampires est cohérente et logique.

----------

Commentaire de Lhinaë au sujet du tome 3 :
Dans ce tome, Anne Rice relève le défi de s'attaquer à l'Origine des Vampires de manière beaucoup plus poussée... Pari réussi puisqu'elle arrive à nous présenter l'Histoire de façon tout à fait cohérente, mêlant nos évènements à ceux des Vampires, à se demander même si ceux-ci existent !
Le personnage de Lestat de Lioncourt est à nouveau approfondi dans cette œuvre où l'on découvre ses sentiments, ses peines, ses douleurs, ses rancœurs et bien d'autres sentiments encore.

Cet ouvrage peut être dévoré sans avoir lu les deux précédents, mais cela perd un peu de son intérêt je trouve...

Par ailleurs, l'écriture est ici aussi riche en détails et descriptions, mais il est selon moi plus abouti qu'Entretien avec un Vampire, et l'on se régale une nouvelle fois des aventures de nos compagnons aux longues dents...

Commentaire de Livresse au sujet du tome 3 :
En accord total avec toi, même si le fait de l'alternance des personnages par chapitre m'a paru un peu étrange au début, ceci est très bien tourné, l'histoire des jumelles est vraiment bien faite, histoire totalement cohérente. Ce livre est un vrai délice comme tous ceux que j'ai lu à présent de cet auteur, espérons que ça dure. xD

PS : si vous lisez le livre ne regardez SURTOUT PAS le film, le film est vraiment un navet si l'on a lu le livre, il peut être apprécié si l'on n'a pas lu le livre (même s'il n'est pas très cohérent et qu'il manque beaucoup de choses) mais il n'arrive pas à la cheville du livre, loin de là !

Commentaire de Lhinaë au sujet du tome 3 :
Je suis tout à fait d’accord avec toi concernant le film, il est plein de lacunes et n’est vraiment pas à conseiller.

----------

Commentaire de Lhinaë au sujet du tome 4 :
Après le magnifique tome 3, on aurait pu se dire qu'Anne Rice ne réussirait pas à redonner un souffle nouveau à ses Chroniques, et elle y arrive pourtant en utilisant l'immense faiblesse de Lestat : son rêve de redevenir humain.
Le livre prend une dimension humaine très intéressante, et l'on retrouve toujours Lestat en proie à ses doutes, sa cruauté, mais aussi quelque part sa sensibilité... On se plonge sans hésiter dans ce récit où Lestat, voulant réaliser son rêve, se retrouve par la suite dépouillé de tout ce qui fait son être, de tous ses pouvoirs vampiriques. Il doit alors apprendre à vivre dans la peau d'un humain, au départ beaucoup moins amusant que ce qu'il se l'était imaginé.
Par ses écrits, A. Rice nous permet de le voir " revivre " à nouveau, et nous nous attachons encore plus à ce personnage.

Pour moi, l'un de ses meilleurs livres, bien que les autres personnages de la Chronique des Vampires soient moins présents, on est tenu en halène jusqu'au bout, savoir comment Lestat va faire pour parvenir à récupérer son corps et ses pouvoirs puisque son adversaire se retrouve tout-puissant, alors que lui-même est réduit à l'état de simple mortel....

Commentaire de Livresse au sujet du tome 3 :
Excellent, comme toujours, Anne Rice ne déçoit pas.

Je ne peux pas dire mieux que toi Lhinaë.

Effectivement, on ne s'ennuie à aucun moment, et que dire de ses impressions lorsqu'il redevient humain, ses impressions qui ne sont pourtant pas fausses, mais qui nous décrivent tout de même nous, humains ! De plus, sa relation vampire-humain, humain-humain, ne change pas mais s'intensifie. La fin est fabuleuse, je me demandais si ça arriverait, restant toujours dans le doute....

----------

Commentaire de Lhinaë au sujet du tome 5 :
Un livre selon moi moins bon que les précédents...
Anne Rice a voulu montrer ici la confrontation de Lestat avec Dieu et le Diable, mais ceci reste essentiellement verbal et regorge d'explications et de descriptions... Il n'y a pas vraiment d'action dans ce livre, et je trouve que l'on reste sur sa faim.
Bref, un bon livre, mais pas à la hauteur des volets précédents à mon avis. L'idée de base était très bonne, mais je trouve qu'elle n'a pas réussi à la coucher sur le papier de façon aussi passionnante que ce qu'elle aurait pu le faire.

Commentaire de Livresse au sujet du tome 5 :
Pour ma part, j'ai totalement adhéré comme les précédents, effectivement dans ce tome-là, l'action n'est pas tellement au rendez-vous, mais j'ai vraiment aimé sa façon d'approcher et de renverser l'idée du Paradis et de l'Enfer, du Dieu et du Diable. De plus, notre cher Lestat apprend ce qu'est la peur, comme l'on peut s'en douter, étant donné que ce qu'il redoute le plus au monde est ce qu'il se passe après la mort....

----------

Commentaire de Lhinaë au sujet du tome 6 :
Une partie de l'histoire d'Armand ayant déjà été narrée dans Lestat le Vampire, on pourrait avoir peur d'un bis repetita qui pourtant ne se fera pas, Anne Rice nous donnant une nouvelle fois une preuve de l'ampleur de son talent en nous offrant un livre sur l'histoire de l'un des Vampires principaux de sa Chronique, Armand.
On notera cependant une petite faille chronologique par rapport à Memnoch le Démon, mais je pense que l'on peut faire fi de ceci car le livre en vaut la chandelle !
Armand nous comble par sa façon de voir les choses, par son histoire, par ses aventures... Une nouvelle fois l'on se délecte de cet univers vampiriquement fascinant.

Commentaire de Livresse au sujet du tome 6 :
Un vrai régal, je suis totalement d'accord avec toi Lhinaë.

Je suis contente d'avoir découvert plus amplement ce personnage que j'avais du mal a cerner et qui, ma foi, est très agréable.
Je ne suis toujours pas déçue malgré ce 6ème tome.

----------

Commentaire de Lhinaë au sujet du tome 7 :
Tout comme Memnoch le Démon, je trouve ce livre moins réussi, moins abouti que les autres.
Dans ce tome, sont censées se mêler les deux sagas d'Anne Rice : celle des Vampires, et celle des Sorcières Mayfair. L'histoire promettait d'être passionnante, mais le livre se traîne un peu en longueur, et l'histoire n'est, selon moi, pas aussi approfondie que ce qu'elle aurait pu être. Le fait que Louis se plaigne tout le long du livre en devient même parfois lassant.
L'écriture reste par ailleurs toujours aussi descriptive, mais toujours aussi agréable bien sûr, donnant lieu à un bon livre dans l’ensemble.

Commentaire de Livresse au sujet du tome 7 :
Pour ma part, je l’ai trouvé excellant. Effectivement, le mélange sorciers - vampires est agréable à lire. De plus, Louis exprime sa souffrance, de la perte d'un être qu'il aimait par-dessus tout, notre chère Claudia. Grâce à Merrick, il va enfin être confronté à sa " bien-aimée " et trouvera enfin le courage qui lui manquait...
L'histoire est fluide, et à mon goût moins lourde que dans les autres, elle se lit plus rapidement.

----------

Commentaire de Lhinaë au sujet du tome 8 :
Le Sang et l'Or met une nouvelle fois en scène l'histoire de Marius, le plus ancien des Vampires, mais cette fois-ci de la bouche de ce dernier.
On se retrouve plongé dans un monde fantastique, où l'on découvre (ou plutôt redécouvre) le personnage torturé qu'est Marius, son périple le menant de la Rome Antique à nos jours, deux mille ans d'existence pour un Vampire assoiffé de connaissances, perdant son premier amour, Pandora, et la cherchant ainsi pendant des siècles, pour ensuite s'enamourer d'Armand, son " ange de Botticelli "...
Un livre poignant, passionnant, violent, touchant, duquel il nous est difficile de sortir. Encore une fois une œuvre magnifique signée Anne Rice...

Commentaire de Livresse au sujet du tome 8 :
Un très bon tome, nous découvrons enfin beaucoup sur ce grand personnage qu'est Marius. Son long travail afin de faire le bien et de satisfaire au mieux les humains et son plaisir des arts. Son secret, sa torture, la perte d'êtres chers, la découverte du Talamasca, le désir de vengeance, l'amour... tout y est afin de nous régaler. Un livre certes volumineux, mais qui se lit avec grand plaisir !

----------

Commentaire de Livresse au sujet du tome 9 :
Un livre envoûtant, enivrant, que l'on ne lâcherait pour rien au monde avant de l'avoir fini. Un livre qui se dévore rapidement malgré son gros volume (600 pages en grand format).


Dernière édition par Jacana le Dim 20 Mar - 16:46, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Re: [Saga] Chroniques des Vampires   Dim 27 Juin - 9:26

Je pense avoir lu les quatre premiers tome, j'ai décroché parce que je préférais les romans ayant trait aux sorcières Mayfair...  mais bon je ne désespère pas un jour de me repencher dessus, d'autant qu'Anne Rice a fait se rencontrer les personnages de ces deux séries.


Dernière édition par Jacana le Dim 20 Mar - 16:47, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Lady Swan


avatar


Messages : 7874
Age : 22
Localisation : Québec
Emploi/loisirs : Lecture, musique, cinéma


Vos papiers SVP
Crédits: Gritsou
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Chroniques des Vampires   Lun 26 Juil - 15:33

Je commence Lestat le vampire et j'aime bien, beaucoup plus que le premier, d'ailleurs.

_________________________________________________

"La seule connaissance authentique naît de l'amour universel. Lorsque nous aimons, nous souffrons de toutes les formes d'oppressions et de toutes les dictatures: et nous désirons lutter pour la liberté , pour la justice, et pour tous ce qui peut favoriser la dignité humaine" Antoni Tàpies, "La pratique de l'art"

Avatar par CAF-POW


Dernière édition par Jacana le Dim 20 Mar - 16:48, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
louve


avatar


Messages : 1766
Age : 31
Localisation : Dans une grotte obscure et humide
Emploi/loisirs : la lecture, le cinéma, les jeux vidéos


MessageSujet: Re: [Saga] Chroniques des Vampires   Lun 18 Oct - 12:30

Avis pour entretien avec un vampire :
Anne Rice m'avait enchantée avec Vittorio le Vampire et c'est en espérant retrouver la magie de son style et de ses histoires que je me suis plongée dans Entretien avec un vampire.
Le début laisser présager une histoire cruelle et sombre. Et ce n'est pas faux. Louis est un vampire torturé. Il cherche des réponses qu'il n'aura probablement jamais et ça, on le sent dès le début du roman. S'il souhaite conter son histoire c'est pour lui permettre d'y voir plus clair.

Niveau histoire, j'ai adoré. Les vampires sont ici encore très humains, loin de tout ce qu'on est habitué à voir ou lire et surtout, Louis ne peut permettre de voir les Hommes souffrir. Lorsqu'il devient Vampire, on souffre avec lui de sa nouvelle condition. Lorsqu'on rencontre Lestat, on ne voit à travers lui que solitude et désintérêt pour ceux qui l'entourent. Lestat ne cherche qu'à avoir un peu de compagnie, qu'à devenir quelqu'un d'important, un maître et pourtant, il restera au fond de lui-même bien seul. Quant à Claudia, je n'ai pas aimé ce personnage de femme-enfant. Elle est beaucoup plus cruelle que Louis et Lestat et elle n'a jamais de remords.

Ce trio improbable que je trouvais au demeurant fort sympathique ne résistera pas longtemps et Claudia, soucieuse de libérer Louis, tentera à plusieurs reprises d'éliminer Lestat car ce dernier ne leur apporte aucune réponse à leur question sur les vampires. Ils restent dans l'ignorance de leur condition et je pense que c'est ça qui leur fera le plus mal.

Lorsque Claudia et Louis s'en vont, à la recherche d'autres vampires qui pourront leur offrir leur réponse, on est loin de se douter de ce qu'ils découvriront. Et c'est pour cela,, je pense, que Lestat les protége. La fin du roman est assez brutale et très sombre, mais cela ne déçoit nullement le lecteur qui en redemande.
Concernant les relations entre les personnages j'ai trouvé que Louis était froid avec Lestat et Armand, alors que pour Claudia, il aurait tout donné.
Lestat est un personnage que j'apprécie énormément et je pense me procurer la suite pour le redécouvrir à nouveau.

_________________________________________________


http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/


Dernière édition par Jacana le Dim 20 Mar - 16:51, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Lady Swan


avatar


Messages : 7874
Age : 22
Localisation : Québec
Emploi/loisirs : Lecture, musique, cinéma


Vos papiers SVP
Crédits: Gritsou
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Chroniques des Vampires   Ven 6 Juil - 17:18

Mon avis pour La reine des damnés:

Citation :
Ce fut pour moi un véritable bonheur de retrouver l'univers vampirique imaginé par Anne Rice ! Après Entretien avec un vampire et Lestat le vampire me voici enfin avec entre les mains le troisième tome de cette saga culte : La reine des Damnés.

Nous nous transportons dans les années 80. Nous y avions laissé Lestat à ses rêves de devenir une star du rock. Il se prépare à donner un concert inoubliable à San Francisco. La menace gronde car ses confrères le traquent et veulent l'éliminer, à tout prix. À travers ses chansons, Lestat en dévoile beaucoup trop. Il menace de révéler des secrets que l'humanité n'est pas en droit de savoir. Durant son concert, la tension monte car Lestat est conscient du danger mais il sera sauvé par sa musique. Elle a réveillé La Reine, La Mère de tous les vampires. Elle est désormais prête à exercer son pouvoir sur le monde et à le réformer. Suite à l'extermination de la plupart des vampires, les derniers survivants devront tenter de stopper leur créatrice avant qu'elle ne détruise tout sur son passage.

Premièrement, la plume de l'auteur est tout simplement magnifique. Elle nous transporte dans son univers avec force et intensité. Les émotions qui se dégagent de ce roman sont poignantes. Il y a aussi beaucoup de suspense et ce jusqu'à la fin du récit. Bien que le tout soit parfois difficile à suivre il est facile de se perdre dans sa lecture. Difficile, car les pensées des personnages ne sont pas séparées des descriptions. On ne se rend pas compte que l'on change de point de vue. En effet, dans ce roman, contrairement aux précédnts, Anne Rice alterne entre les différents personnages qu'elle veut nous faire connaître. Il n'y a pas de narrateur unique. C'est l'un des points les plus intéressants car cela nous permet de voir ce que les autres vampires des différentes générations pensent et croient. Ça apporte un peu plus de diversité au niveau du texte. Les descriptions qui m'ont le plus marquée sont la relation entre le vampire et le sang ainsi que l'atmosphère mélancolique constante du récit. La première est intense, fascinante et imprégnée de sensualité et de poésie. La deuxième, quant à elle, est omniprésente. On se sent aspiré dans cette mélancolie mais plus discrètement car on ne passe pas des pages à la décrire.

Deuxièmement, ce roman n'est pas une autobiographie comme Lestat le vampire ou un entretien comme dans Entretien avec un vampire, mais plutôt le roman qui raconte les origines des vampires. On remonte à l'Égypte, alors qu'elle ne se nommait pas encore comme tel. On remonte des millénaires plus tôt pour mieux comprendre ce rêve collectif que font tous les vampires et certains mortels. J'ai aimé que l'auteur incorpore des éléments bien spécifiques de l'histoire réelle dans sa fiction. On connaît donc le récit des origines dans toute sa splendeur bien que certains points restent obscurs. De plus, j'ai l'impression qu'Anne Rice remet profondément en question dans son récit les croyances et la religion qui régissent notre monde depuis des siècles. Elle met en doute l'existence des dieux. Elle a une part de réalité dans sa fiction. Je pense qu'à travers Akasha elle veut personnifier ce doute, ses questionnements. Akasha qui aimerait bien pouvoir croire en quelque chose mais qui est complètement désabusée. Elle préfère s'incarner justicière, déesse, pour pouvoir croire en elle-même et en personne d'autre.

Ce qui m'amène à parler des personnages de ce roman. J'aurais aimé que l'auteur se focalise sur certains personnages des autres tomes tels que Gabrielle de Lioncourt et Louis de Pointe du Lac. Nous entendons plutôt parler des nouveaux personnages comme Khayman, Daniel, Armand et Jesse. Comme toujours, je préfère le personnage de Lestat pour son amour de l'humanité et sa naïveté. Il n'est pas encore complètement désillusionné. J'aime tout autant Khayman parce qu'il est le contraire de Lestat. Il est mystérieux, sombre. Il incarne la mélancolie présente dans le récit.

En conclusion, j'espère avoir trouvé les bons mots pour décrire ce que ce roman m'a fait ressentir et que j'ai pu vous convaincre de lire cette saga ou de la continuer. Dans les deux cas, je vous encourage à le faire car vous manqueriez quelque chose. Merci aux éditions Pocket encore une fois d'avoir réédité ces romans !

_________________________________________________

"La seule connaissance authentique naît de l'amour universel. Lorsque nous aimons, nous souffrons de toutes les formes d'oppressions et de toutes les dictatures: et nous désirons lutter pour la liberté , pour la justice, et pour tous ce qui peut favoriser la dignité humaine" Antoni Tàpies, "La pratique de l'art"

Avatar par CAF-POW


Dernière édition par Jacana le Dim 20 Mar - 16:57, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Saga] Chroniques des Vampires   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Saga] Chroniques des Vampires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Littérature imaginaire / futuriste :: Romans fantastiques/fantasy/Bit-lit-