Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le roi Lear

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lady Swan


avatar


Messages : 7563
Age : 22
Localisation : Québec
Emploi/loisirs : Lecture, musique, cinéma


Vos papiers SVP
Crédits: Gritsou
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Le roi Lear   Dim 18 Déc - 22:22

Le roi Lear
William Shakespeare



informations
TITRE D'ORIGINE : King Lear
DATE DE PARUTION : 1603
PREMIÈRE REPRÉSENTATION : 1606
NOMBRE DE PAGES : 127
ÉDITION DE TON LIVRE : Librio
QUATRIÈME DE COUVERTURE : ... pendant que Joas régnait à Jérusalem, monta sur le trône de la Bretagne Leir, fils de Baldud, prince sage et puissant, qui maintint son pays et ses sujets dans une grande prospérité, et fonda la ville de Caeirler, maintenant Leicester.
Il eut trois filles, Gonerille, Régane et Cordélia, de beaucoup la plus jeune des trois et la plus aimée de son père.
Y A-T-IL UNE SUITE ? Non



© aurélie

Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : -
LA PIÈCE EN UN MOT : Particulière
UN CITATION : -Le fou: ...La raison pour laquelle les sept planètes ne sont pas plus de sept est une jolie raison.

-Lear: Parce qu'elles ne sont pas huit?

-Le fou: c'est cela, vraiment! Tu ferais un bouffon parfait!
UNE NOTE SUR 10 : 8/10
TON AVIS : Je ne suis pas encore une très grande amatrice de théâtre. J'ai voulu tenter ma chance avec une pièce de l'un des plus grands dramaturge anglais et je ne sais pas si j'ai la capacité de critiquer un ouvrage comme celui-là mais je vais tout de même essayer.

C'est une histoire de trahisons, de complots et d'orgueil. Les personnages allant des filles de Lear jusqu'aux comtes de son entourage passent par des méfaits à un moment ou à un autre de la pièce. L'histoire est prenante et parsemé de réflexions sur la vie qui portent à réfléchir.
Cette pièce n'est sûrement pas accessible à tout le monde étant donné que l'auteur utilise un langage typique de son temps. J'aime particulièrement ce style. Il me transporte à une autre époque et j'imagine parfaitement ces personnages sur une scène. J'aurais aimé voir une représentation de cette pièce avant de la lire.

Le personnage du fou m'a particulièrement plu. Il est doté d'un humour intelligent et entretient une relation privilégiée avec le roi Lear. Il est le seul à pouvoir agir ainsi en sa présence ce qui m'a bien plu. S'il en avait été autrement il aurait perdu sa tête plus d'une fois!
À QUI LA CONSEILLES-TU ? Oh je dirais à tous mais sûrement aux gens ayant un niveau de langue correct ^^




_________________________________________________

"Quoi que tu rêves d’entreprendre, commence-le. L’audace a du génie, du pouvoir, de la magie."
Johannes Wolfgang von Goethe


"La seule connaissance authentique naît de l'amour universel. Lorsque nous aimons, nous souffrons de toutes les formes d'oppressions et de toutes les dictatures: et nous désirons lutter pour la liberté , pour la justice, et pour tous ce qui peut favoriser la dignité humaine" Antoni Tàpies, "La pratique de l'art"

Avatar par Poison Ivy


Dernière édition par Chouquette le Mer 24 Avr - 17:19, édité 1 fois (Raison : [CPC + Fiche 2.0])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacana


avatar


Messages : 4340
Age : 27
Localisation : Genève
Emploi/loisirs : étudiante// escrime, théâtre


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: Le roi Lear   Jeu 23 Mar - 11:37

Après avoir passé un certain temps dans ma PAL, j'ai enfin terminé cette pièce que certains jugent incontournables. De mon côté, j'avoue que je ne connaissais pourtant pas grand-chose de son contenu avant de me lancer, si ce n'est que Le Roi lion s'en inspire. On va donc dire que je me lançais sans trop savoir où j'allais. Imaginant bien ne pas croiser des lions en pleine savane, mais plutôt une sorte de duel entre deux personnages, je suis partie à l'aventure.

La première scène est très déstabilisante et mon petit cerveau a eu de la peine à saisir le jeu des personnages et les différents enjeux territoriaux. Heureusement, dès la deuxième scène, les choses se précisent. On a effectivement sous les yeux des gros problèmes familiaux et territoriaux, lorsque le Roi Lear décide de partager son royaume entre ses trois filles. Il décide d'avantager celle qui l'aime le plus, et de là, se lance une sorte de combat parmi sa progéniture, qui tient l'une des filles à l'écart. Là où l'histoire se complique, c'est avec une intrigue parallèle qui traite plus ou moins des mêmes sujets, entre un père (un comte) et ses deux enfants, l'un légitime, l'autre bâtard. C'est d'ailleurs dans ces personnages que l'on peut voir se dessiner très vaguement la trame du Roi lion. (Vraiment très vaguement !)

C'est toujours dur de juger réellement une telle pièce, dont le statut d'incontournable est difficilement discutable. Il s'agit donc plutôt de mon ressenti personnel : j'ai été un peu perdue entre tous les personnages, et je ne trouve pas que l'idée de mettre deux histoires presque semblables en parallèle apportent beaucoup à la trame. Malgré tout, dès que Lear tombe dans la folie lors d'une nuit orageuse (acte III), j'ai de plus en plus apprécié la lecture. Histoires de famille, de succession, complots d'une part, loyauté indéfectible d'une autre... J'avoue que c'est vraiment à partir de là que j'ai commencé à me sentir vraiment intégrée à l'histoire. La fin, quant à elle, est digne des autres pièces de Shakespeare que j'ai lu jusque-là, et je trouve qu'elle clôt bien le tout.

Pour faire court : pas mal du tout, mais un peu difficile d'accès malgré tout et début long à démarrer.

(Ma note : 6/10)

_________________________________________________

Profil Livraddict | Mon Blog !


Dernière édition par Goblinlaya le Ven 24 Mar - 8:22, édité 1 fois (Raison : CPG)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le roi Lear

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Autres formats :: Théâtre-