Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le médecin malgré lui

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lady Swan


avatar


Messages : 7745
Age : 22
Localisation : Québec
Emploi/loisirs : Lecture, musique, cinéma


Vos papiers SVP
Crédits: Gritsou
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Le médecin malgré lui   Jeu 5 Jan - 20:15

Le médecin malgré lui
Molière



informations
TITRE D'ORIGINE : -
DATE DE PARUTION : 1666
PREMIÈRE REPRÉSENTATION : 1666
NOMBRE DE PAGES : 99
ÉDITION DE TON LIVRE : Librio
QUATRIÈME DE COUVERTURE : Un mari bat sa femme qui se venge en faisant de lui un médecin des plus inattendus. Il découvre bientôt que ce métier pourrait bien être le meilleur du monde.
Y A-T-IL UNE SUITE ? Non



© aurélie

Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : -
LA PIÈCE EN UN MOT : surprenante
UN CITATION : -
UNE NOTE SUR 10 : 8/10
TON AVIS : Cette pièce m'a semblé complètement différente des deux autres que j'ai lu malgré quelques ressemblances. Nous faisons face à une toute autre histoire. Une histoire de vengeance.
Des thèmes différents tels que la violence conjugale. En effet, le personnage principal bat sa femme Martine. Pour se venger, elle dit à un seigneur recherchant un médecin pour sa fille que son marie en est un. Il se retrouve donc dans ce piège, impossible d'en sortir. La ressemblance est qu'une histoire d'amour se déroule dans la vie de Lucinde, la patiente de Sganarelle et Léandre.

Encore une fois, une pièce est hilarante malgré le détestable caractère du personnage principal qui est mesquin et violent. Je crois que c'est plutôt le voir tenter de se sortir de ce mauvais pas qui est vraiment drôle. Ses répliques cinglantes et souvent dénuées de tout sens m'ont fait sourire à plusieurs reprises. Aucun personnage ne m'a particulièrement marqué mais la pièce en elle-même est un chef-d'oeuvre! J'ai beaucoup aimé !
À QUI LA CONSEILLES-TU ? À tous!




_________________________________________________

"La seule connaissance authentique naît de l'amour universel. Lorsque nous aimons, nous souffrons de toutes les formes d'oppressions et de toutes les dictatures: et nous désirons lutter pour la liberté , pour la justice, et pour tous ce qui peut favoriser la dignité humaine" Antoni Tàpies, "La pratique de l'art"

Avatar par CAF-POW


Dernière édition par Chouquette le Mer 24 Avr - 16:35, édité 1 fois (Raison : [CPC + Fiche 2.0])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacana


avatar


Messages : 4425
Age : 27
Localisation : Genève
Emploi/loisirs : étudiante// escrime, théâtre


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: Le médecin malgré lui   Sam 25 Juin - 20:54

Ahhh, encore un Molière qui me plaît bien. Ce n'est pas mon préféré, mais il me fait bien rire à chaque fois. Je trouve que toutes ces pièces ont quand même bien vieillis, l'humour reste acceptable, le vocabulaire est tout à fait compréhensible (au contraire, j'aime les termes "vieillis" utilisés, qui sont souvent assez transparents), les personnages sont un peu simples mais efficaces.

On découvre Sganarelle, un mari pas très sympa qui aime battre sa femme à coup de bâtons, laquelle va se venger de lui en le présentant comme un très bon médecin aux laquais d'un père qui souhaite tout faire pour soigner sa fille. Cependant, elle ajoute qu'il aime faire semblant de ne pas être médecin, alors qu'il se peut qu'ils doivent le battre pour qu'il avoue. Voilà la femme battue satisfaite et notre Sganarelle obligé de feindre être médecin. Mais la farce ne s'arrête pas là, et il devra tenir son rôle plus longuement que prévu.

J'ai passé un bon moment avec Le Médecin malgré lui, même si la trame de l'histoire est un peu simplette et qu'il paraît peu probable qu'un père, aussi éploré soit-il, fasse battre le premier venu parce qu'une femme lui a dit que ce faisant, il allait avouer être médecin. Comme quoi, il y en a qui réfléchisse pas loin, mais passons, ça doit rester cocasse à voir au théâtre et ça lance une histoire divertissante.

Petit détail qui est un gros plus à mes yeux : j'adore la façon de parler des deux "paysans". On sait tout de suite qui est qui, l'accent qui me vient en tête en essayant de lire ce qu'ils disent mot pour mot me fait bien rire et, chose qui n'est pas toujours avérée, les dialogues ne sont pas difficiles à lire.

Un bonne petite pièce de théâtre, comme d'habitude. Smile

_________________________________________________

Profil Livraddict | Mon Blog !


Dernière édition par Goblinlaya le Lun 27 Juin - 14:53, édité 1 fois (Raison : CPG)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le médecin malgré lui

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Autres formats :: Théâtre-