Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Editions Libellus] le voyageur imprudent de René Barjavel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
coupie


avatar


Messages : 1380
Localisation : France ( Bretagne )
Emploi/loisirs : Lecture ! =D


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: [Editions Libellus] le voyageur imprudent de René Barjavel   Ven 6 Jan - 10:56

Excusez le temps que j'ai mis, mais voici ma chronique. Je l'avais écrite il y a deux semaines, mais pas tapée oO


 Quand des partenariats ont été proposés par les Éditions Libellus sur le Sanctuaire de la Lecture, je n'ai pas beaucoup hésité : en effet, les livres proposés étaient sur support audio. Je pensais justement essayer cela. Je les ai tout de suite aimés pour leur côté pratique : ils sont faciles à transporter (sur MP3), et offrent la possibilité de "lire" dans les transports et dans l'obscurité (assez utile en internat !).

A l'écoute des premières pistes, il m'a d'abord fallu un temps d'adaptation pour arriver à me concentrer sur ce que j'écoutais et éviter de me laisser emporter par d'autres pensées. Mais, une fois habituée à ce mode de "lecture", j'ai pu pleinement l'apprécier. Le Voyageur Imprudent est bien lu et l'on se laisse facilement emporter dans l'histoire par la voix du lecteur.

Après ce petit...éloge du livre audio, j'entre dans le vif du sujet : le roman en lui même. Il relate l'histoire d'une jeune homme, Pierre Saint-Menou, qui accepte de se livrer à des expériences scientifiques pour le compte d'un chercheur, inventeur d'une machine à voyager dans le temps. Dans le passé aussi bien que dans le futur, il fera des découvertes destinées à servir l'espèce humaine, mais affrontera aussi problèmes techniques et situations délicates. Mais peut-on se jouer ainsi des lois naturelles du temps ?

ce roman est un curieux mélange de genres : aventure et anticipation, teinté de références historiques associées à des discours scientifiques, logiques, cela entraînant une grande réflexion morale et philosophique posant l'inévitable question de l'importance de nos actions, et, finalement, de l'orgueil humain. Qui sommes nous, dans l'évolution infinie de l'univers ? Décidons nous vraiment de nos vies, où ne sont elles qu'un ensemble, savamment orchestré par le destin ? Pourrions nous modifier l'ordre des choses ? Et, question d'ordre moral, avons nous le droit de le faire ?

Toutes ces interrogations sont posées par l'intermédiaire de Pierre, que les aventures vécues dans le temps font beaucoup réfléchir. L'on s'attache beaucoup à ce personnage jeune, amoureux, un rien idéaliste peut-être, et pourtant scientifique et acceptant de se livrer à ces expériences avec cette invention qui, mal utilisée, pourrait mettre en péril l'humanité... mais dans le cas contraire, la préserver de certains malheurs qui auraient pu la frapper. C'est animé par cette conviction que Pierre tente ces expériences.

Noël Hesaillon, l'inventeur, est animé de ces mêmes convictions. Mais, moralement, ces deux personnages restent en certains points très différents. Tandis que Pierre se heurte parfois à sa sensiblerie, Hessaillon ne voit que le progrès scientifique représentant son invention et soutient que cela mérite des sacrifices... Et si Saint-Menou est discret, attentionné, hésitant, Hessaillon est plutôt bon-vivant et déterminé.

 Les péripéties rencontrées par le héros sont captivantes et on prend du plaisir à voyager dans le temps avec lui. Car si ce roman ouvre les portes à de nombreuses questions, ce sont les aventures de Pierre qui nous tiennent en haleine dans ce roman. Qu'il soit dans le passé ou dans le futur, le monde qui l'entoure est très bien décrit. Le roman devient presque une anticipation quand le héros voyage dans un futur lointain, où il découvre une société aseptisée où chaque individu n'a qu'un rôle à jouer dans la collectivité, celui pour lequel il est conçu. Barjavel, visionnaire ? Pourvu que non.

La chute est vraiment bien trouvée et laisse au lecteur un souvenir songeur et encore une interrogation sur l'avenir du personnage, question qui ne trouve pas vraiment de réponse...  

Ce roman au style à la fois fluide et soutenu fut une véritable découverte, malgré quelques longueurs dues au fait que l'on ne choisit pas sa vitesse de lecture dans un livre audio...
Je remercie des Éditions Libellus et le Sanctuaire de la lecture et j'expédie le livre audio au prochain lecteur !

_________________________________________________



Merci Tom !!! Very Happy

Spoiler:
 


Dernière édition par Aurélie le Ven 13 Sep - 15:55, édité 2 fois (Raison : Corrigé par Lolly)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Editions Libellus] le voyageur imprudent de René Barjavel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: MAISONS D'EDITION :: Partenariats passés :: Partenariats ponctuels-