Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Dernier Hiver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité

avatar



MessageSujet: Le Dernier Hiver   Ven 20 Jan - 23:43

Le Dernier Hiver
Jean-Luc Marcastel



informations
TITRE D'ORIGINE : -
DATE DE PARUTION : Octobre 2011.
NOMBRE DE PAGES : 450.
ÉDITION DE TON LIVRE : Hachette Jeunesse - Collection Black Moon.
QUATRIÈME DE COUVERTURE : Un ciel de sang. De la neige à perte de vue. Et une forêt de pins. Des pins qui dévorent tout. Demain, l'hiver engloutira le monde. Johan refuse de s'agenouiller devant le sort. Par amour, il décide de retrouver celle qu'il aime. Par amour, son frère Théo, va lui ouvrir la voie. Par amour, ses amis laissent tout derrière eux pour l'accompagner. Pour cela, ils devront pénétrer jusqu'au cœur des ténèbres ... Au cœur de leurs propres ténèbres.
Y A-T-IL UNE SUITE ? Non.



© aurélie

Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : Ce livre nous plonge dans un monde baignant dans l'apocalypse. Le ciel est rouge et le froid est intense. Mais ce n'est pas tout, petit à petit les pins ont gagné du terrain jusqu'à gagner les villages et les villes. Ces pins sont meurtriers, vampires avides de sang, s'en approcher c'est signer son arrêt de mort. Le seul recours contre cette malesève est de les couper une fois qu'ils poussent et qu'ils souhaitent prendre du terrain. C'est dans ce monde que nos protagonistes évoluent. Johan est amoureux, mais son amie a dû partir avec ses parents pour échapper à la malesève. Et il part à sa recherche. Dans sa quête, son frère et son meilleur ami l'accompagneront. Mais pas seulement, Fannie cette jeune femme qu'il a toujours considérée comme sa petite sœur ne peut s'empêcher de les rejoindre.
LE LIVRE EN UN MOT : -
UN CITATION : -
UNE NOTE SUR 10 : 6/10.
TON AVIS : L'histoire en soi est une belle métaphore, mais pour moi ce ne sera pas suffisant pour en faire un coup de cœur. L'auteur nous dépeint deux version de l'humanité, la bonne et la mauvaise dans le pire. L'auteur nous fait rencontrer le meilleur avant tout et par la suite on rencontrera le pire. Comme les gens qui, effrayés ou assoiffés de pouvoir, profitent de la situation pour faire gober tout et n'importe quoi aux gens.

Cette histoire est avant tout une histoire d'amour bien écrite dans le fond. Ce qui m'a le plus gênée, ce sont les éléments de la forme. En soi utiliser des pins vampires est original, mais pousser ce souci de mutation d'arbre jusqu'à une possible mutation de l'humanité. Cette mutation peut s'expliquer par la radioactivité ambiante, mais si on tient compte de tout ce qu'implique réellement la radioactivité, je trouve que c'est un peu tiré par les cheveux. Suffit de voir Tchernobyl. Est-ce que Batman ou Superman est né là-bas ? Jusqu'ici j'ai vu que ça faisait plus de mal que de bien. Généralement, ce qui en découle c'est la maladie.

J'ai aimé le cadre du livre, mais tout ce qu'il y avait autour était, pour moi, un peu « trop » compte tenu du reste et du cadre.

Bien qu'en soi le message est superbe, il ne faut pas spécialement chercher l'amour au bout du pays, il est souvent là sous nos yeux mais on ne le voit pas. L'amour supporte tout et est capable de tout. Un message qui est frappant et qui est un bon rappel vu le contexte actuel.

Quant aux personnages j'ai vraiment apprécié Fannie, petit bout de femme capable du pire comme du meilleur. Le meilleur étant pour celui et ceux qu'elle aime. Une jeune femme têtue et résolue, quitte à y perdre un bout d'elle. Théo, lui, est un jeune homme qui revient pour sa famille et qui finalement fera preuve de la plus belle abnégation pour son frère. Un jeune homme plus que courageux et attachant, plus attachant que son frère Johan. Johan, quant à lui, j'ai voulu le taper à plus d'une reprise, ce jeune homme plein d'ambiguïté qu'il faut secouer pour faire revenir à lui. Même si parfois ce ne sera pas suffisant. Quoique son combat contre lui-même ne sera pas en vain.

Les personnages nous ont montré que l'amour et l'amitié sont bien plus forts que tout et que même dans les pires situations, ce lien qui unit nos protagonistes est plus fort que tout.

J'ai été surprise par la maturité de la plume. Pour un livre jeunesse, c'est assez soutenu (en comparaison d'autres livres classés jeunes adultes). Ce qui est appréciable. Une plume juste et qui dose bien les actions, mais qui au vu du contenu ne m'a pas convaincue.

Ce livre est un beau message sur un fond de science-fiction apocalyptique, mais qui pour ma part, ne m'aura pas totalement convaincue et qui m'a laissé un goût mitigé en fermant le livre.

Mais il ne me laisse pas pour autant un goût de déception et c'est une découverte que je qualifierai de particulière.
À QUI LE CONSEILLES-TU ? -





Dernière édition par Jacana le Lun 10 Aoû - 4:52, édité 2 fois (Raison : Fiche 2.0 par Chouquette / [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
 

Le Dernier Hiver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Littérature imaginaire / futuriste :: Romans fantastiques/fantasy/Bit-lit-