Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Non Stop

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pomme.s


avatar


Messages : 57
Age : 49
Emploi/loisirs : Lire des images de lettres.


MessageSujet: Non Stop    Jeu 5 Avr - 23:08

Non Stop
Frédéric Mars



informations
TITRE D'ORIGINE : /
DATE DE PARUTION : 2011.
NOMBRE DE PAGES : 667.
ÉDITION DE TON LIVRE : Hachette.
QUATRIÈME DE COUVERTURE : 9 septembre 2012.
Un homme ordinaire reçoit une enveloppe anonyme et se met à marcher en direction du métro. A peine s'est-il arrêté  sur le quai de la station qu'il explose, semant la mort autour de lui. Très vite, les explosions de ce genre se multiplient à une allure folle.
Sam Pollack et Liz McGeary, les deux agents chargés de l'enquête, doivent admettre qu'ils sont confrontés à une attaque terroriste d'une envergure inédite. Une attaque non revendiquée et d'autant plus difficile à contrer qu'elle transforme des innocents en bombe humaines, faisant d'eux les agents de ce scenario apocalyptique.
Tous se sont vu implanter une pacemaker piégé dans les deux dernières années. Tous reçoivent une enveloppe et se mettent à marcher. S'ils s'arrêtent, la charge explosive se déclenche. Où qu'ils soient. Quel que soit leur sexe, leur âge et leur couleur de peau.
Y A-T-IL UNE SUITE ? Aucune idée.



© aurélie

Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : /
LE LIVRE EN UN MOT : Explosif.
UNE CITATION : /
UNE NOTE SUR 10 : 6/10.
TON AVIS : Le moins que l'on puisse dire c'est que l'univers de l'auteur est vraiment riche. Au travers de ses mots explosifs savamment distillés, on sent que l'auteur a fait un vrai travail de recherche et de documentation que ce soit sur l'infrastructure de l'administration américaine ou encore des conflits géo-politiques. Malheureusement, la magie n'aura pas opéré chez moi. Certes, l'intrigue est rudement bien ficelée, certes, l'intrigue est présentée de manière structurée (un peu à la façon de la série 24 heures chrono), je suis tout à fait d'accord sur le fait que le rythme est soutenu et des plus haletants, mais ma lecture a été gâchée. Gâchée par la quatrième de couverture qui en dit bien trop sur le livre et qui du coup en dévoile un bon tiers, si pas plus. Ce qui finalement laisse peu de place à la surprise. À ce niveau-là, je suis un peu déçue, car en ne laissant que le premier paragraphe de la quatrième, ça attise notre curiosité sans vraiment trop en dire.
Ce livre demande une certaine concentration au vu des références politiques réelles qui sont évoquées. Et la fatigue alliée à des soucis de santé n'ont pas joué en ma faveur du coup. Je redoutais de recevoir le livre en fin d'année du fait que justement la fin de l'année et le mois de janvier sont assez difficiles. Et manque de pot pour moi. C'était pour cette raison que je me languissais de l'avoir plus tôt... Car en d'autres circonstances ce livre m'aurait certainement un peu plus touchée.

Ce que j'ai vraiment apprécié c'est que l'auteur nous parle de faits réels, notamment à propos des attentats du 11 septembre. Il y évoque une chose qui s'est produite et qui n'a rien à voir avec le crash des avions dans les tours, la chute des tours. Monsieur Mars, si un jour vous écrivez une fiction autour de ce fait, je suis preneuse, en grande fan des complots je vous suivrai corps et âme (pas au sens littéral, ne vous méprenez pas).

Pour les personnages aussi l'auteur a fait un vrai travail psychologique et on le ressent bien. Frédéric Mars ne fait pas de cadeau à ses personnages. Chaque réaction de chaque personnage a une cause bien précise et le tout nous est expliqué. Un travail remarquable de ce point de vue-là. Je me suis un peu reconnue en Sam Pollack, quand il se ferme, se rend hermétique avec pour seul objectif de dénouer l'affaire. Certains pourraient le prendre pour insensible, mais il n'en est rien, c'est juste une bonne carapace.

C'est un bon thriller politique que l'auteur nous a écrit (le tout avec une belle plume s'il vous plaît - ça a le mérite d'être souligné), mais il ne m'aura pas touchée autant qu'un autre écrivain qui est allé encore plus loin dans le politiquement incorrect. La chute du livre est relativement prévisible dans le sens où ça se termine à l'américaine, en happy end. J'aurais aimé une fin plus tordue, plus incorrecte. Une fin qui choque, mais non il n'en est rien.
Ce fut une bonne lecture, mais j'en ressors un peu mitigée. Moitié à cause de moi, moitié à cause de l'intrigue dévoilée dans la quatrième de couverture.

Par contre, je me pose des questions sur le réel possible engouement qu'a connu le livre à sa sortie. Je me demande si le succès n'est pas dû, en grande partie, à la maison où a été édité ce livre. Ce qui a permis donc de toucher un public beaucoup plus large en allant également chercher de jeunes lecteurs. Aurait-il eu le même impact s'il était sorti dans une maison d'édition dite classique ? J'ai des réserves quant à une réponse positive là-dessus.

Quoi qu'il en soit, vous aurez du mal à regarder le courrier dans des grandes enveloppes de la même manière.
À QUI LE CONSEILLES-TU ? Tout public.




_________________________________________________

Lecture actuelle : Coeur Rebelle de Victoria Dahl



Dernière édition par Jacana le Dim 3 Avr - 13:18, édité 2 fois (Raison : 2.0 Jaca / [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bulledepomme.blogspot.com/
tineovane


avatar


Messages : 214
Age : 20
Localisation : Nord-Pas de Calais
Emploi/loisirs : Lycéenne


Vos papiers SVP
Crédits:
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: Non Stop    Mar 1 Mai - 21:02

J'aime bien ce livre. Je ne l'ai pas fini, mais je donne mon avis quand même sur ce que j'ai pu lire pour le moment. Le fait que toutes les 5-7 pages on change de lieu, de personnage... m'a quelques fois perdue, je ne sais pas si ça l'a fait pour d'autres personnes.
Je suis d'accord avec toi, je pense que la maison d'édition y est pour beaucoup. Ce qui m'a poussé à l'acheter c'est sa bande annonce et je ne suis pour le moment pas déçu, j'en ferai sûrement une chronique quand je l'aurai fini.

_________________________________________________

la lecture est un bonheur qui demande plus d'innocence et de liberté que de considération


Dernière édition par Jacana le Dim 3 Avr - 13:28, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lavoixdulivre


avatar


Messages : 2870
Age : 20
Emploi/loisirs : Lire, écrire !


Vos papiers SVP
Crédits: Moi :)
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: Non Stop    Mer 20 Juin - 22:50

Un mot pour définir le livre : Épique.
Une citation du livre : " Nous ne devons pas les considérer comme des ennemis, mais bien comme nos sœurs et frères en détresse. "
Ta note : 8/10.
Ton avis :
Il est temps de vous dire ce que j’ai pensé de Non Stop. Finalement, je crois que ça va être une critique difficile à écrire, et je pense qu’elle sera plutôt longue. Ce livre, c’est le dernier que j’ai acheté en 2011, en effet, c’était le 31 décembre 2011 vers 17h. J’avais prévu de le lire plus tôt, mais l’occasion ne s’est pas présentée. Ce n’était pas si grave, et je tiens donc à dire que j’avais quelques attentes au niveau du livre. En tout cas j’ai vraiment beaucoup aimé ce livre ! (J’ai hésité sur la notation à mettre « j’ai aimé » ou « j’ai adoré », mais ne trouvant pas mon avis en un seul, je me suis décidé à en mettre un que, je me suis rendu compte, je n’avais jamais utilisé : en effet sur certains points j’ai vraiment, mais vraiment adoré ce livre, mais certaines de mes attentes n’ont pas été remplies. Alors bien que ce livre fut pour moi un grand moment de plaisir et de fortes émotions, je crois que si je l’avais lu quelques années plus tard, ou si j’avais un penchant plus évolué vers le thriller, j’aurais mis ce livre en coup de cœur. Je vais donc tout vous expliquer, en essayant d’être le plus clair possible… et le plus positif ! wink

Je vais d’abord vous faire un résumé personnel, car le résumé de l’édition révèle quelque chose, qui est pour moi un spoiler embêtant. En effet, cet élément, on ne l’apprend qu’au bout d’environ 200 pages voire plus, ce qui m’a un peu gêné, car on sent bien que c’est fait pour un certain suspense, et finalement on ne l’a pas ! Bref. Non Stop, c’est une histoire de terrorisme… Le 9 septembre 2012, des gens se mettent à marcher, et quand ils s’arrêtent, explosent. Sam Pollack et Liz McGear se mettent à enquêter. Des terroristes du Moyen-Orient ? Ou autre chose ? Les marcheurs de la mort ne peuvent pas s’arrêter… commence alors une marche sans fin.

Non Stop se déroule à New York principalement, même si on se retrouve aussi à la maison blanche, ou à d’autres endroits des États Unis. En tout cas, découvrir la ville de New York c’était passionnant. On sent que l’auteur aime cette ville, et qu’il la connaît bien, et c’est agréable. Même cette situation géographique, tout le pays, on sent que c’est recherché et bien travaillé, et pouvoir prendre de réels repaires, plus à New York que dans le reste du pays, c’est une bonne expérience livresque, et ça donne envie de découvrir la ville.

Alors, dans ce livre on parle du terrorisme, chose qui aurait été étonnante de ne pas citer ! En effet, comme le livre est basé dessus. C’est intéressant de voir tout ça, et surtout de sentir que là aussi c’est bien travaillé, mais beaucoup de termes, noms et autres choses m’échappaient ce que je trouvais dommage !

Alors oui, je crois que c’est le point le plus faible du livre, pour moi en tout cas : il y avait beaucoup de choses complexes. C’est peut-être dû au fait de mon âge, alors je pense que des personnes plus âgées ne pourront que classer ce livre en coup de cœur, ou aimant plus que moi les thrillers, mais il y avait des termes autour de la police ou du terrorisme, mais plus encore des sigles qui m’échappaient. De plus, les personnages se mélangeaient dans ma tête et j’avais parfois du mal à m’y retrouver. C’est dommage que j’aie été parfois gêné par ça, que je ne m’y retrouvais pas ou ne comprenais pas, parfois même obligé de relire certains passages ou de revenir à des pages précédentes !

Malgré ce point, j’ai quand même beaucoup aimé ma lecture. Le gros point fort du livre, c’est le style de l’auteur ! Franchement, je l’ai trouvé merveilleux ! Je félicite Frédéric Mars pour sa plume étonnement belle qui m’a souvent charmé, mais aussi totalement enivrante, qui m’a plongé facilement dans l’histoire, et qui donnait beaucoup de rythme à cette intrigue très intéressante. On retrouvait différents personnages et ce point-là était un point fort, par l’alternance qui donnait rythme et suspense, mais aussi un peu faible, car il m’arrivait de me perdre. Je rajoute que le fait d’avoir une histoire qui se déroule sur trois jours seulement est parfait… d’autant que la fin… laisse une petite ouverture étonnante !

Ce livre offre aussi d’autres choses, en commençant par des personnages recherchés et bien faits. En effet, ils ont tous un caractère bien à eux, parfois une profondeur touchante. Sam, notre héros, est assez énigmatique, difficile à cerner. Tantôt dur, tantôt très sensible, mais surtout loyal et généreux. Il est plein d’amour et j’ai surtout aimé sa bravoure, et l’amour qu’il porte à sa famille… à sa fille. Liz, est un personnage qui nous manque vite à certains moments. Elle est comme… « une bonne claque » ? Pourrait-on dire ! Un caractère trempé, elle est courageuse, et cache un cœur d’or… Après, on a Grace, touchante, elle est renfermée, franche, mais est finalement très sensible. Benton, repoussant, est dur, direct, mais cache aussi une âme, si l’on creuse beaucoup, bien loin… On a les Zerdaoui, un couple étrange et difficile à cerner, on a le président, président qu’on rêverait tous d’avoir, surtout par ce qu’il va faire à un moment de l’histoire… et tout un autre florilège de personnages attachants, repoussants ou les deux. Mais en tout cas superbement bien faits !

Je rajouterai que j’ai adoré l’ambiance du livre. On se sent réellement en danger, mais on sent surtout la tension, palpable, qui monte. Cette sensation de gravité qui règne sur tout. L’impression que le pays n’a jamais connu pire, qu’on vit un moment historique, que tout s’effondre, s’écroule… une ambiance très réussie et qui fait frissonner ! Il y a beaucoup d’émotions dans ce livre, très différentes et surtout très bien transmises.

Je dirais donc que ce roman est très bien réussi, et même s’il m’a moins plu que ce que je pensais, j’ai vraiment beaucoup aimé ! On a de bons points forts, le style, l’ambiance, les personnages et malgré les quelques points faibles que j’ai abordés, qui tournent finalement autour de certaines difficultés de compréhension, Frédéric Mars a réussi avec un pavé de 667 pages à ne pas nous lasser ou à ne pas se répéter ! Un livre qui m’aurait peut-être plus plu plus tard, mais que je conseille en tout cas à beaucoup, car certains le classeront sans aucun doute en coup de cœur !
À qui le recommanderais-tu ? (+tranche d'âge) À partir de 15/16 ans.

_________________________________________________

{Chroniqueur}
_________________________________________________




Dernière édition par Jacana le Dim 3 Avr - 13:37, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Non Stop    

Revenir en haut Aller en bas
 

Non Stop

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Littérature noire / à suspense :: Romans policiers/thrillers/horreur-