Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les Débris du Chaudron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
blackangel


avatar


Messages : 1289
Age : 36
Localisation : Ardennes Françaises
Emploi/loisirs : Technicien informatique


MessageSujet: Les Débris du Chaudron   Sam 21 Avr - 22:30

LES DÉBRIS DU CHAUDRON
Nathalie Dau



informations
TITRE D'ORIGINE : -
DATE DE PARUTION : 15 mai 2008.
NOMBRE DE PAGES : 210.
ÉDITION DE TON LIVRE : Argemmios.
QUATRIÈME DE COUVERTURE : L’amour et la vengeance ont l’art de traverser les âges, et ce d’autant plus lorsque les dieux sont impliqués.
Pour certains mortels, cela signifie un héritage lourd à porter, mêlé de malédiction.
Ainsi en va-t-il d’Augusta Quinn et d’Alwyn Archtaft. Destinés à réparer le chaudron de Kerridwen, afin de permettre le retour de la déesse, ils devront compter avec Affang, le terrible démon des eaux, qui les poursuivra de sa haine.
Mais en cette fin de XXème siècle, un dieu veille et se souvient. Capable d’arpenter les lieux d’ici et d’ailleurs, Kernunnos, sous l’un ou l’autre de ses avatars, permettra à la réalité de rattraper le mythe... et de le dépasser.
Nathalie Dau est une nouvelliste reconnue (prix Merlin 2006 pour Le Violon de la Fée). Elle a publié en 2007 le recueil Contes Myalgiques (éd. Griffe d’Encre), salué par la critique. Dans Les Débris du Chaudron, son second roman, elle revisite la légende de Kerridwen et Gwyon Bach. Une intrigue haletante, nourrie de mythologie celtique et préceltique. Un monde riche et sensible, illustré avec talent par Magali Villeneuve.
Y A-T-IL UNE SUITE ? Non.



© aurélie

Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : Je ne l'ai pas encore lu mais ce livre ayant déjà fait l'objet d'un partenariat sur le forum, je rajoute sa fiche à la bibliothèque avec l'avis en ayant été donné.
LE LIVRE EN UN MOT : -
UN CITATION : -
UNE NOTE SUR 10 : -
Avis d'un ancien membre : Nathalie Dau est la fondatrice des Editions Argemmios, que je remercie grandement pour ce partenariat. Amoureuse des civilisations antiques et des légendes qui les entourent elle a créé cette maison d'éditions à son image. Rien de surprenant donc en découvrant Les Débris du Chaudron, roman basé sur les cultures celtiques et pré-celtiques qui nous offre une histoire aboutie où le travail et la recherche sont évidents.

En ouvrant ce roman je m'attendais à découvrir une histoire contemporaine avec une légende antique en toile de fond et c'est au final tout le contraire que nous livre ici Nathalie Dau. La malédiction qui frappe les familles Deep et Archtaft, les uns perdant leurs filles, les autres leurs fils, sert plus à illustrer la sublime histoire d'amour qui unit Kerridwen et son époux Kernunnos. C'est en tout cas l'aspect de l'histoire qui a le plus retenu mon attention tellement les sentiments qui unissent ces deux êtres sont forts. Tous deux sont de puissants magiciens, des dieux aux pouvoirs démesurés qui pourtant ne sont pas invulnérables pour autant. Kerridwen, en rêvant de paix et de perfection, mènera l'homme qu'elle aime à la mort et en voulant le ramener à la vie, détruira le Chaudron qui renfermait sa puissance. Voilà donc la tâche démesurée que doivent accomplir Augusta Quinn et Alwyn Archtaft bien des siècles plus tard : réparer le Chaudron de la déesse pour la ramener dans le monde de la surface.

Ce roman est avant tout une mine d'or pour tous ceux qui raffolent de la tradition celtique et des légendes en tout genre. C'est vraiment un ouvrage riche au niveau de la documentation, surtout que la légende de Kerridwen, est, comme le précise un passage du roman, devenue plutôt méconnue. Entre le conte, la légende et le roman d'aventures, on retrouve un style très poétique qui se laisse lire avec un réel plaisir. Si j'ai plutôt bien accroché dans la partie "légendaire" (bien que certains points restent assez flous je trouve), la partie "contemporaine" du roman m'a un peu moins emballée, elle aurait peut-être mérité d'être plus développée. Je me dis que ç'aurait grandement gâché le coté poétique de l'histoire mais je trouve qu'il manque quelque chose, la fin arrive un peu trop rapidement à mon goût. Quant aux personnages, en dehors du couple légendaire dont la pureté de l'amour m'a envoûtée, aucun n'a réellement retenu mon attention. Je pense que quelques pages supplémentaires n'auraient pas été de trop pour que je m'attache à eux, mais cela n'a en rien gêné le plaisir de ma lecture.

Les Débris du Chaudron est avant tout la découverte d'une légende oubliée très bien servie par la plume de l'auteur. À découvrir donc pour les amoureux du genre. À noter également de très jolies illustrations qui collent parfaitement avec l'univers du roman et deux poèmes qui closent le livre, aussi envoûtants que les deux protagonistes qui en sont les héros.

Je remercie donc énormément les Éditions Argemmios ainsi que Nathalie Dau pour cet excellent partenariat. Une maison d'éditions que je surveillerais de près à l'avenir, ayant retenu mon attention de par son originalité.
À QUI LE CONSEILLES-TU ? -




_________________________________________________

[ Chroniqueur ] [ Journaliste]


Dernière édition par Jacana le Dim 13 Mar - 17:44, édité 3 fois (Raison : Fiche 2.0 par Chouquette / [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackangel822002.blogspot.com/
blackangel


avatar


Messages : 1289
Age : 36
Localisation : Ardennes Françaises
Emploi/loisirs : Technicien informatique


MessageSujet: Re: Les Débris du Chaudron   Mer 11 Juil - 17:05

● Mon avis également visible sur mon blog :
Après les contes myalgiques tome 1, Les débris du chaudron est ma deuxième plongée dans l’univers de Nathalie Dau.
Avant de plonger au cœur de l’histoire de ce livre, laissez-moi vous déclamer mon amour pour la mythologie. Les mythes et légendes du passé, notamment des Celtes, font chavirer mon cœur et ce roman-là réussit le tour de force de m’y plonger avec virtuosité.
Nous découvrons Kerridwen, la déesse blanche, et Kernunnos, le dieu cerf, alors qu’ils arrivent dans une nouvelle contrée, répondant à un appel muet lancé par des Addancs, un peuple où les Matrones ont le pouvoir. En ces lieux, la magie du chaudron de Kerridwen ainsi que celle de Kernunnos feront sortir de terre un château et son village, une armée, et une cour d’êtres merveilleux et féériques. Les trois couronnes de Kerridwen doivent aller à ses enfants. Avec son mari, ils donneront la vie à un fils et à une fille qui recevront la couronne rouge et la couronne blanche, mais ils ne parviendront pas à avoir un troisième enfant. Cet enfant verra le jour d’un autre père. De cet enfant, le malheur viendra pour les deux dieux.
L’auteure alterne entre ce lointain passé, où l’on découvre ce qu’il advient à Kerridwen et à son époux, et la fin du XXème siècle, où l’on découvre des personnes, notamment, une enfant et son oncle, puis un jeune homme que rien ne semble rapprocher. Nathalie Dau va nous entraîner dans une quête tout au long du livre, et de découverte en découverte, nous allons côtoyer des êtres magiques qui hantent l’imaginaire et les légendes depuis des siècles.  
Les sauts entre les époques nous apportent de nouvelles informations qui nous aident dans la compréhension des événements. Chaque pièce de ce puzzle féérique s’emboîte sous nos yeux pour notre plus grand plaisir. Nous frissonnons aux côtés des héros de ce livre et souhaitons un dénouement heureux. Le lien qui nous unit à ces êtres mythiques devient si fort que l’on se prend à rêver d’errer parmi eux, qu’ils soient réels et que le monde soit aussi enchanteur que celui décrit par l’auteure.
Le style de Nathalie est toujours aussi agréable à lire, les mots coulent d’eux-mêmes tel un ruisseau dévalant une colline à vive allure, nous emportant en ces flots et la lecture des Débris du Chaudron est des plus enivrantes. On ne souhaite plus redescendre sur terre après avoir vécu de telles aventures. On se sent vide et l’on veut se remplir toujours plus en enchaînant les chapitres pour savoir ce qu’il va advenir.
Une mention toute spéciale également à l’illustratrice Magali Villeneuve pour les magnifiques illustrations qui parsèment l’histoire au fil des pages et qui donnent vie aux personnages du roman, nous dévoilant leur visage. Les traits fins et enchanteurs de chacun des dessins donnent vie à des passages particulièrement intenses, avec une forte charge émotionnelle.
L’auteure nous gratifie également de deux magnifiques poèmes que Kerridwen et Kernunnos s’adressent l’un à l’autre. Le glossaire/lexique en fin de livre est également un plus pour les personnes n’ayant que peu de connaissances du monde celtique et de son folklore. Tout ceci fait de ce livre un magnifique objet, un trésor à garder précieusement dans sa bibliothèque (encore plus quand on a la chance d’avoir une sympathique dédicace de Nathalie herself ^^).
Vous l’aurez compris, Les débris du chaudron est un petit bijou que le talent de l’auteure magnifie. C’est en cela que réside la magie de Nathalie Dau, nous transporter par-delà les siècles et nous faire voyager dans le temps grâce à ses talents de conteuse, car ce livre que j’avais acquis lors du Printemps des Légendes à Monthermé en avril dernier est bien plus qu’un roman, c’est un véritable conte, une légende surgie d’un très lointain passé.

_________________________________________________

[ Chroniqueur ] [ Journaliste]


Dernière édition par Jacana le Dim 13 Mar - 17:49, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackangel822002.blogspot.com/
 

Les Débris du Chaudron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Littérature imaginaire / futuriste :: Romans fantastiques/fantasy/Bit-lit-