Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Alors Belka, tu n'aboies plus ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
chtitepuce


avatar


Messages : 1525
Age : 28
Localisation : Essonne
Emploi/loisirs : BTS édition


Vos papiers SVP
Crédits:
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Alors Belka, tu n'aboies plus ?   Jeu 10 Mai - 13:53

Alors Belka, tu n'aboies plus ?
Hideo Furukawa



informations
TITRE D'ORIGINE : Beruka hoenainoka ?
DATE DE PARUTION : 2012
NOMBRE DE PAGES : 392
ÉDITION DE TON LIVRE : Philippe Picquier
QUATRIÈME DE COUVERTURE : En 1943, l’armée impériale japonaise laisse derrière elle quatre chiens sur une île déserte. Ils la quitteront, et leurs descendants se répandront sur la terre pour chercher, au fil de leur généalogie chaotique, un lieu où ils puissent se sentir véritablement à leur place. Leur terre promise à eux.
Ils participeront à toutes les aventures du XXe siècle, sur terre, sur mer, et même au-delà, pour nous donner à lire, dans un prodigieux renversement de valeurs, une nouvelle histoire du monde et adresser en même temps une déclaration de guerre à notre XXIe siècle.
Un roman polyphonique au rythme trépidant et d’une insolence extravagante qui remet en cause l’autorité naturelle de l’humanité sur le monde. Un livre hors normes dans la littérature japonaise contemporaine qui repousse stylistiquement encore plus loin les frontières du réel et de la fiction.
De quoi est fait le monde, selon vous, sinon de fiction ?
Car il s’agit bien, dans ce roman, de lâcher les chiens de la fiction !
Y A-T-IL UNE SUITE ? Non.



© aurélie

Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : /
LE LIVRE EN UN MOT : Hors normes
UN CITATION : /
UNE NOTE SUR 10 : /
TON AVIS : Alors Belka, tu n’aboies plus ?, c’est d’abord une belle couverture, simple et attirante. Je l’ai découvert au Salon du livre et j’ai hésité à le prendre de part sa quatrième de couverture qui m’a laissée sceptique.
Personnellement, l’histoire en soi n’a rien de bien transcendant. Le style est original, comme le dit la quatrième de couverture, « Un livre hors normes dans la littérature japonaise contemporaine qui repousse stylistiquement encore plus loin les frontières du réel et de la fiction. », c’est vraiment différent de ce que j’ai pu lire dans d’autres romans.
Alors je vais peut-être me faire taper sur les doigts, mais j’y ai quand même trouvé un petit rapprochement avec Haruki Murakami, dans cette alternance entre « deux scènes ».
Les chapitres alternent deux époques, la première où on retrace la guerre froide à travers les chiens et la seconde qui est plus proche de nous, où on suit surtout un homme, l’Archevêque.

Comme vous l’aurez compris, les chiens ont la première place dans ce roman, ils parcourent le monde en s’accouplant, se propageant au fil des pages. On suivra les différentes générations, et leur place dans ce XXe siècle.
Les humains ne sont pas vraiment nommés tant qu’ils n’ont pas leur importance dans l’histoire. Ils sont recalés à la seconde place, les chiens les écrasent.
Malgré une place importance de ces chiens, on voit que ce ne sont que des animaux, guidés par leur instinct de survie.

Le style est froid, direct, voire vulgaire dans certains passages. Le rythme est soutenu, on s’arrête pas.
Je suis mitigée, car l’auteur a réussi à me tenir jusqu’au bout. Ce n’est pas spécialement passionnant, on assiste à un cours d’histoire plutôt satirique, où l’auteur se moque ouvertement de ces puissances. Il prend un point de vue neutre à travers ces chiens qui se battent pour un parti, auquel ils ne comprennent rien. Certains passent d’une patrie à une autre, d’un maître à l’autre.

En même temps hors norme dans la littérature japonaise et pourtant purement japonais.
À QUI LE CONSEILLES-TU ? /




_________________________________________________

Don't look at the years in your life, look at the life in your years.[Abraham Lincoln]




Dernière édition par Crazy le Sam 20 Oct - 22:44, édité 1 fois (Raison : Corrigé par Crazy (20/10/2012))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.blog-de-puce.com
 

Alors Belka, tu n'aboies plus ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Littérature générale :: Littérature contemporaine/générale-