Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'inconnue de Birobidjan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chouquette


avatar


Messages : 1756
Age : 23
Localisation : Ardèche
Emploi/loisirs : Etudiante en L3 Droit


Vos papiers SVP
Crédits: Chouquette
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: L'inconnue de Birobidjan   Dim 27 Mai - 17:14

L'INCONNUE DE BIROBIDJAN
MAREK HALTER



informations
TITRE D'ORIGINE : /
DATE DE PARUTION : 26 janvier 2012
NOMBRE DE PAGES : 404
ÉDITION DE TON LIVRE : Robert Laffon
QUATRIÈME DE COUVERTURE : Des coulisses du Kremlin au Birobidjan, l'État juif créé par Staline en Sibérie ; du Goulag aux prisons du FBI ; du théâtre yiddish à Broadway... l'épopée extraordinaire d'une jeune actrice russe.

Juin 1950. Washington. McCarthy et son équipe interrogent une certaine Maria Apron. Elle est accusée d'être entrée aux États-Unis avec un faux passeport et d'avoir assassiné un agent secret américain en Union soviétique. Avant elle, Orson Welles, Lauren Bacall, Arthur Miller et des centaines d'autres artistes soupçonnés de sympathies communistes ont été interrogés par McCarthy. Leur carrière a été détruite, leurs famille ont été brisées.
Pour se défendre, Maria Apron n'a que ses souvenirs. En actrice consommée, elle va, telle Shéhérazade, les distiller à ses accusateurs pour sauver sa tête.
Maria Apron, de son vrai nom Marina Andreïva, commence par une révélation scandaleuse : oui, elle a connu Staline ; elle a même été sa maîtresse.


Y A-T-IL UNE SUITE ? Non.



© aurélie

Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : /
LE LIVRE EN UN MOT : Surprenant.
UN CITATION : "Les murs se souviennent de la musique de nos rêves, et c'est ce qui rend fou les nazis, là-bas, en Pologne et en Ukraine. C'est pour ça qu'ils détruisent, détruisent, détruisent encore... Ça ne leur suffit pas, de massacrer les corps de tous les juifs du monde. Il leur faut aussi détruire nos murs pour ne plus entendre nos rêves."
UNE NOTE SUR 10 : 9
TON AVIS :Dans l’Amérique de 1950 quelques années après la fin de la Seconde Guerre Mondiale et en pleine Guerre Froide, Nixon et McCarthy interrogent et ruinent la vie de nombreuses personnalités connues. Aujourd’hui, c’est le tour de Maria Apron, accusée d’espionnage et d’avoir tué un espion américain en URSS. Pour se défendre, elle ne possède aucune preuve sinon ses souvenirs face à des hommes qui tenteront tout pour la mettre sur la chaise électrique pour faire tomber Truman… Alors que deux points de vue différents se succèdent, au fil des pages on apprend l’histoire de Marina Andreïva Gousseïev mais aussi celle de ces juifs d’URSS. Un roman poignant que vous ne lâcherez plus une fois commencé !

Quand j’ai emprunté ce roman à la médiathèque, je ne savais pas trop à quoi m’attendre mais certainement pas à cela. Je l’ai emprunté simplement parce que la couverture, le titre et le résumé m’attiraient mais aussi parce que j’avais besoin d’un peu de nouveauté. Ce roman aura été au final dévoré en à peine deux jours et est véritable coup de cœur. L’auteur nous plonge au cœur d’une Amérique très méconnue où pour des enjeux politique des hommes étaient capables de tout faire pour ruiner votre vie et prouver que vous étiez communiste et que vous collaboriez avec l’URSS.

Le point fort de ce roman c’est le réalisme de l’histoire renforcé par l’usage de faits et de personnages réels. Ainsi nous côtoyons des personnes célèbres telles que McCarthy, Nixon, J. Edgar Hoover et Staline. L’autre point fort c’est la manière dont l’héroïne nous raconte son histoire. En effet, alors que celle-ci est interrogée par McCarthy et Nixon –entre autres- qui l’accusent d’espionnage et d’avoir tué un agent de l’OSS, celle-ci n’a pour se défendre que ses souvenirs. De fait le roman alterne le point de vue du journaliste que nous suivons dans cette commission et le point de vue de Marina qui nous raconte son histoire. Durant quatre jours, l’auteur nous plonge dans la vie de Marina et dans la réalité des Etats-Unis de l’époque qui pratiquait une véritable chasse aux sorcières.

Par ailleurs, l’auteur possède un style réellement fluide et une plume agréable qui nous donne toujours plus envie de connaître la suite, d’apprendre à connaître ses personnages tout en nous faisant douter. En effet, si dès le départ on se prend de sympathie pour Marina, très vite il nous rappelle que l’on ne connait pas la vérité et il joue là-dessus pour nous faire douter. Est-elle coupable ou innocente ? Espionne et meurtrière ou simple victime de McCarthy ? Tout au long du roman on se posera ses questions et on dévorera les pages pour connaître enfin la fin.

Fin qui m’a par ailleurs un petit peu surprise. Non pas qu’elle soit réellement surprenante puisqu’on pouvait s’y attendre mais malgré tout j’aurais aimé en apprendre plus sur comment tout cela s’est finit. L’auteur passe trop vite dessus même si le petit plus est de pouvoir lire le rapport d’Overty. La fin nous rappelle que tout est toujours possible et qu’il ne faut jamais perdre l’espoir. C’est cela qui m’a surprise puisqu’alors que le roman est emplie de désespoir, la fin est beaucoup plus légère et joyeuse. C’est en cela que l’on reconnait le talent de l’auteur qui de par son expérience nous livre un excellent roman qui nous tient en haleine.

L’inconnue de Birobidjan est donc un très bon que je conseille vivement à tous les amateurs d’histoires et de romans de type historique. Un roman qui saura vous prendre en plein cœur et vous faire réfléchir sur le monde de l’époque mais aussi sur celui d’aujourd’hui. Sommes-nous prêts à tout pour servir notre propre intérêt comme McCarthy ? Ou voulons-nous réellement appliquer la justice correctement et éviter l’injustice comme Al ? Ce roman reste pour moi un roman passionnant qui explore un plan peu connue de l’histoire de notre monde.

A QUI LE CONSEILLES-TU ?Toute personne aimant un tant soit peu l'histoire et les récits prenant.




_________________________________________________


No more feel, no more heal, no more light meets my eyes.
Is it night ? Is it day ? I'm alone, paralyzed.. ♪♫


Dernière édition par Chouquette le Ven 7 Sep - 9:35, édité 2 fois (Raison : Correction)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://frozen-memories.1fr1.net
 

L'inconnue de Birobidjan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Littérature générale :: Romans historiques-