Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La tristesse du Samouraï

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lireparelora


avatar


Messages : 192
Age : 27
Localisation : Auxerre (89)
Emploi/loisirs : Lecture, Equitation


Vos papiers SVP
Crédits:
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: La tristesse du Samouraï   Mer 18 Juil - 12:17

La tristesse du Samouraï
Víctor del Arból



informations
TITRE D'ORIGINE : La tristeza del Samourái.
DATE DE PARUTION : 2012.
NOMBRE DE PAGES : 300.
ÉDITION DE TON LIVRE : Actes Sud - Actes Noirs
QUATRIÈME DE COUVERTURE : Comme souvent au début des histoires il y a une femme sur un quai de gare au petit matin. Mise élégante, talons hauts, gants de cuir, elle dénote parmi des passagers apeurés qui n’osent croire que la guerre est finie. Isabel fait partie du clan des vainqueurs et n’a rien à redouter de ces phalangistes arrogants qui arpentent la gare de Mérida en ce rude hiver 1941. Elle presse la main de son plus jeune fils et écrit à l’aîné, qu’elle s’apprête à abandonner, les raisons de sa fuite. Le train de 4 heures en direction de Lisbonne partira sans elle. L’enfant rentrera seul chez son père, appâté par le sabre de samouraï de ses rêves qu’un homme vient de lui promettre. Isabel disparaît pour toujours. Quarante ans plus tard une autre femme a commis un meurtre et doit comparaître devant la justice des hommes mais pour cette brillante avocate, cela n’a guère d’importance. Elle est atteinte d’une tumeur cérébrale et c’est à sa mémoire qu’elle doit des comptes. Au cours d’un procès mémorable, quelque temps auparavant, elle a réussi à faire condamner un policier véreux, ouvrant sans le savoir la boîte de Pandore. Elle a été manipulée en raison d’une tragédie ancienne dont elle ignore tout. Les rejetons d’une famille maudite cherchent à lui faire payer quatre décennies de vengeance et de haine. Des premières années de l’après-guerre à la tentative de coup d’état de février 1981, après un détour par les steppes de Stalingrad, la saga familiale est lourde de complots, d’enlèvements, de trahisons. Sous un léger vernis de démocrates, les ex-phalangistes continuent de tirer les ficelles. Les personnages et les situations se répondent, marquant trois générations au fer rouge. Les carences affectives ont transformé les enfants en psychopathes, les victimes en bourreaux, le code d’honneur des samouraïs en un effroyable massacre. Et quelqu’un doit laver le péché originel. La Tristesse du samouraï est un étonnant roman policier qui se joue à merveille de l’opacité d’un contexte historique et un intense thriller psychologique qui mène les personnages aux limites de leurs forces pour sauver l’honneur de la lignée. Énorme succès en Espagne, il est en cours de traduction dans plusieurs langues.
Y A-T-IL UNE SUITE ? Non.



© aurélie

Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : /
LE LIVRE EN UN MOT : Intense.
UNE CITATION : /
UNE NOTE SUR 10 : 7.
TON AVIS : J'ai toujours été attirée par les auteurs espagnols et par l'histoire du pays. Comprenez alors que j’ai pu être attirée par La Tristesse du Samouraï de Victor del Arból dont l’histoire noire est ancrée dans une Espagne qui n’a visiblement pas terminé de régler ses comptes avec le franquisme et ses sbires.

Autant vous prévenir tout de suite : surtout ne cherchez pas de Japonais ; il n’y en a pas.

Plus qu'un thriller, vous trouverez surtout une saga familiale noire et triste où les violences sont récurrentes. Et ce sont les femmes qui en souffrent le plus mais elles sont aussi les personnages qui ont le plus d’épaisseur et de qualité. Surtout ne croyez pas qu’elles aient le mauvais rôle… Au contraire. Surtout lorsque l’on voit à quel point les hommes sont des ordures !

Néanmoins, chacun des personnages est intéressant et travaillé.

Les époques s’alternent avec les chapitres. Nous passons de la jeune dictature (1940/1941) à la jeune démocratie (début des années 80).

L’auteur a été habile. Il a réussi à tisser les liens entre les personnages assez lentement pour qu’on les devine le plus tard possible.

Le style de Victor del Arból est un peu lourd. On trouve de beaux accès lyriques mais qui accumulent, parfois, les adjectifs et les effets de style…

À travers cette histoire touffue, on constate que la société espagnole semble encore hantée par son passé le plus sombre.
À QUI LE CONSEILLES-TU ? À ceux à qui il fait envie : les scènes glauques le sont vraiment ! Pas avant 16/17 ans !





Dernière édition par Jacana le Ven 1 Avr - 17:21, édité 2 fois (Raison : 2.0 Jaca / [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lireparelora.wordpress.com
Lady Swan


avatar


Messages : 7488
Age : 21
Localisation : Québec
Emploi/loisirs : Lecture, musique, cinéma


Vos papiers SVP
Crédits: Gritsou
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: La tristesse du Samouraï   Mer 18 Juil - 17:12

Tu as bien fait de préciser qu'il n'y avait pas de Japonais dans cette histoire, j'étais justement en train de me poser la question.  lol

Pour avoir lu plusieurs romans de cette édition (toujours excellents) je me laisserai sûrement tenter par celui-ci. *.*

_________________________________________________

"Quoi que tu rêves d’entreprendre, commence-le. L’audace a du génie, du pouvoir, de la magie."
Johannes Wolfgang von Goethe


"La seule connaissance authentique naît de l'amour universel. Lorsque nous aimons, nous souffrons de toutes les formes d'oppressions et de toutes les dictatures: et nous désirons lutter pour la liberté , pour la justice, et pour tous ce qui peut favoriser la dignité humaine" Antoni Tàpies, "La pratique de l'art"

Avatar par Poison Ivy


Dernière édition par Jacana le Ven 1 Avr - 17:22, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lireparelora


avatar


Messages : 192
Age : 27
Localisation : Auxerre (89)
Emploi/loisirs : Lecture, Equitation


Vos papiers SVP
Crédits:
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: La tristesse du Samouraï   Mer 18 Juil - 20:43

Si on se fie seulement au titre : facile de se faire avoir !

_________________________________________________



Dernière édition par Jacana le Ven 1 Avr - 17:22, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lireparelora.wordpress.com
 

La tristesse du Samouraï

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Littérature noire / à suspense :: Romans policiers/thrillers/horreur-