Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rien n'est trop beau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Enigma


avatar


Messages : 187
Age : 25
Localisation : Yvelines
Emploi/loisirs : Etudiante / lecture, danse, musée, ciné


Vos papiers SVP
Crédits: Enigma
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Rien n'est trop beau   Lun 23 Juil - 14:32

RIEN N'EST TROP BEAU
Rona Jaffe



informations
TITRE D'ORIGINE : -
DATE DE PARUTION : 1958 / 2011 en France.
NOMBRE DE PAGES : 549.
ÉDITION DE TON LIVRE : Presses de la Cité
QUATRIÈME DE COUVERTURE : [/b] Lorsqu'il fut publié, en 1958, le premier roman de Rona Jaffe provoqua l'engouement de millions de lectrices américaines. Elles s'identifièrent immédiatement à ses personnages, de jeunes secrétaires venues d'horizons différents employées dans une grande maison d'édition new-yorkaise. Leurs rêves et leurs doutes reflétaient ceux de toute une génération de femmes. Il y a la brillante Caroline, dont l'ambition est de quitter la salle des dactylos pour occuper un poste éditorial. Mary Agnes, une collègue obnubilée par les préparatifs de son mariage. La naïve April, jeune provinciale du Colorado venue à New York pour faire carrière dans la chanson. Si la ville semble leur offrir d'infinies possibilités professionnelles et amoureuses, chacune doit se battre avec ses armes pour se faire une place dans un monde d'hommes.
Y A-T-IL UNE SUITE ? Non.



© aurélie

Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : -
LE LIVRE EN UN MOT : Fascinant.
UNE CITATION : -
UNE NOTE SUR 10 : 10/10
TON AVIS : b]
"Rien n'est trop beau"[/b] est le premier roman de l'américaine Rona Jaffe qui fut accueillit par un vif succès dans les années 1958.

Ce roman s'intéresse principalement aux destins de quatre jeunes femmes rigoureusement différentes et fraîchement débarqués à New York pour réussir dans le beau monde.

Caroline Bender, vient de se faire abandonner par son fiancé, lui  préférant une jeune femme d'une grande fortune. Elle décide alors de quitter sa famille et décroche un emploi comme secrétaire dactylographe, puis comme lectrice dans la maison d'édition "Chez Fabian".
Elle fait la connaissance d'April Morisson, aussi nouvelle dans la maison d'édition. Cependant, son rêve est de faire carrière en tant qu'actrice.
Gregg Adams, la colocataire de Caroline, débutant dans le théâtre vit au crochet d'une célébrité, c'est le personnage le plus extravagant du roman.
Enfin, Barbara Lemont, jeune divorcée, essaye de se reconstruire en tant que femme et d'élever sa petite fille.

Ces quatre jeunes femmes, plutôt naïves au début du livre, vont nous mener de péripétie en péripétie. Au fil de ces 550 pages, nous découvrons leurs espoirs, leurs rêves, leurs déceptions...

L'auteure, qui est, elle même passée par là, nous montre combien il est difficile pour une femme de se faire une place dans un  milieu d'hommes. Nous sommes loin d'avoir une égalité entre les hommes et les femmes.
Les patrons essayent de profiter de leur secrétaire; contrairement aux hommes, la sexualité avant le mariage est tabou pour les femmes.
C'est un livre sur les mœurs de l'époque, sur les conventions, les traditions que les femmes se devaient de respecter. Il n'était pas question d'égalité entre les sexes, ni de contraception. L'avortement reste tabou.

Ce roman riche en émotion, nous plonge dans une atmosphère particulière et paradoxale.
D'un côté, celle du début de l'émancipation financière des femmes.

    J'ai beaucoup aimé le personnage de Caroline, car c'est elle qui essaye le plus d'évoluer dans sa carrière. C'est une femme ambitieuse qui ne prétend pas avoir besoin d'un mari pour réussir sa vie.

D'un autre côté, nous avons la plupart des femmes qui cherchent avant tout un mari pour fonder une famille et rester bien tranquillement à la maison à attendre sagement le retour de l'homme le soir.

    Comme le personnage d'April, contrainte d'avorter par un homme qui ne souhaite pas l'épouser. Ou encore le personnage de Barbara, qui sait que ce sera difficile de trouver un homme qui accepte de fonder une famille avec une femme divorcée et un enfant à charge.

En conclusion, ce livre avec sa magnifique couverture fut une très bonne découverte pour moi. Je me suis laissée happer dans la vie des new-yorkais des années 1950. C'est un roman émouvant et drôle que je recommande !
À QUI LE CONSEILLES-TU ? Aux jeunes femmes, à partir de 16 ans.




_________________________________________________

coeur Mon blog Littéraire coeur


Dernière édition par Crazy le Ven 21 Fév - 20:20, édité 1 fois (Raison : Corrigé par Crazy (21/02/14))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamorphoselivresque.blogspot.fr/
 

Rien n'est trop beau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Littérature générale :: Littérature contemporaine/générale-