Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Respire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aurօre


avatar


Messages : 5
Age : 30
Emploi/loisirs : Lecture, Photographie, Cinéma,...


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Respire   Lun 20 Aoû - 14:21

RESPIRE
Anne-Sophie Brasme



informations
TITRE D'ORIGINE : -
DATE DE PARUTION : 2001.
NOMBRE DE PAGES : 150.
ÉDITION DE TON LIVRE : Fayard (mais la couverture poche est plus jolie).
QUATRIÈME DE COUVERTURE : "Je m'appelle Charlène Boher et j'ai dix-neuf ans. Cela fait bientôt deux ans que je moisis ici, à attendre que le même jour passe et se termine. A peine sortie de l'enfance, j'avais déjà commis l'irréparable."
Charlène Boher, narratrice de sa propre histoire, écrit depuis la prison où elle est incarcérée. Ça a commencé comme ça, banalement : une grande amitié entre deux adolescentes, Charlène et Sarah. Elles s'aiment comme deux sœurs. Mais la passion fait des ravages. S'instaure alors une relation perverse entre les deux jeunes filles : Sarah provoque, multiplie les humiliations publiques, accable de reproches son amie, qui accepte son sort.
Puis soudain, l'irréparable.
Y A-T-IL UNE SUITE ? Non.



© aurélie

Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : -
LE LIVRE EN UN MOT : -
UN CITATION : "La souffrance, dans tout ça, n'est qu'un effet. Lorsqu'on devient fou, le plus souvent, on ne s'en rend pas compte car on n'a pas mal. Le plus douloureux, c'est la chute. Le moment où l'on réalise. Moi non plus je ne voulais rien voir venir. Et puis, forcément, j'ai fini par atterrir"
UNE NOTE SUR 10 : 5/10.
TON AVIS : Il ne s'agit pas vraiment d'une découverte. J'ai eu l'occasion de lire ce roman des années auparavant, dans le cadre d'une lecture imposée au lycée. A l'époque, j'avais vraiment apprécié ce livre et ayant remis la main dessus, j'ai eu envie de me replonger dans ces pages, curieuse de voir ce qu'il en ressortirait aujourd'hui.

Le thème est connu ; la fin dévoilée dès les premières pages. Ne reste alors plus qu'à remonter le cours du temps pour former l'histoire. Et cette histoire, c'est Charlène qui va la livrer, à la première personne et, depuis le tout début, dans un style simple ponctué par quelques petites phrases pertinentes. Au final, les pages défilent plutôt rapidement jusqu'au dénouement.

Charlène, c'est un peu la personnalisation des terreurs adolescentes poussées à leur paroxysme. C'est un personnage en mal-être depuis sa petite enfance, qui a besoin d'un vis-à-vis, d'un lien très fort et exclusif pour vivre. Il en résulte un côté "auto-destructeur" et carrément obsessionnel.
Malheureusement pour elle, c'est Sarah qui va assumer ce rôle. Sarah, qui est fondamentalement son opposé diamétrale. Charismatique et sûre d'elle, elle va offrir un temps à Charlène ce qu'elle recherche : une belle complicité qui va lui permettre de s'épanouir et de s'affirmer, avant que leur amitié ne finisse par se changer en une sorte de jeu pervers et malsain.

J'ai regretté l'aspect excessif et caricatural des personnages. Il manque peut être un autre point de vue, celui de Sarah par exemple, qui aurait eu le mérite d'apporter un peu de nuances au schéma "bourreau manipulateur / victime". Les personnages secondaires sont encore plus lisses, je pense par exemple à Maxime, archétype du chevalier servant et amoureux transi sans limites.
D'un point de vue purement narratif, il y a des ellipses qui laissent une impression de "facilité". C'est dommage, ça m'aurait plu de voir le cheminement de la métamorphose de Sarah sans avoir cette rupture nette : amie en or à la fin du chapitre et abominable garce au début du suivant (là encore, un second point de vue, bis repetita)

Dix ans plus tard, la magie n'est donc plus la même. Néanmoins, Respire reste un roman qui, sans être transcendant, n'est pas non plus déplaisant à lire. C'est une fenêtre ouverte sur une facette de l'adolescence et ses excès. Un petit voyage au cœur de l'obsession et de la manipulation.
À QUI LE CONSEILLES-TU ? 15 ans et plus.





Dernière édition par Chouquette le Lun 17 Déc - 19:06, édité 2 fois (Raison : Corrigé par Lolly + Fiche 2.0 (17/12/12))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Respire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Littérature générale :: Littérature contemporaine/générale-