Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Saga] Damné

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lady Swan


avatar


Messages : 7484
Age : 21
Localisation : Québec
Emploi/loisirs : Lecture, musique, cinéma


Vos papiers SVP
Crédits: Gritsou
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: [Saga] Damné   Lun 3 Sep - 3:35

Damné
Hervé Gagnon


image

L'héritage des Cathares
Résumé
Dès sa naissance en l’an 1185, Gondemar, fils de Florent, seigneur de Rossal, est différent des autres. Entré en ce monde le visage voilé, il ne vit que parce que la succession de la seigneurie l’exige. Objet de la méfiance superstitieuse des villageois, il trouve refuge auprès du Père Prelou, le prêtre du village, et de Pernelle, sa seule amie. Mais Gondemar n’est pas né pour le bonheur. La solitude doit être son lot.

L’année de ses quatorze ans, Gondemar fait la connaissance de Bertrand de Montbard, templier défroqué engagé comme maître d’armes afin de protéger le village de Rossal. Avec le temps, Gondemar trouve en Montbard le père qu’il n’a jamais eu. Au fil des années, après un entraînement qui frise la cruauté, le jeune homme devient un guerrier redoutable. Jusqu’au jour où Gondemar est assassiné.

Ironiquement, c’est à cet instant que s’amorce sa vraie destinée. Ramené d’entre les morts après un séjour en enfer, il a désormais pour mission de protéger la Vérité, dont il ne connaît ni la nature ni l’emplacement. Son seul indice est qu’il doit suivre la route du Sud. Le prix de cette recherche est le plus élevé qui soit : le salut de son âme.

Commence alors pour notre héros une quête où Cathares, Templiers, Croisés et Parfaits se succèderont. Divers symboles marqueront le chemin qu’il devra emprunter bien malgré lui. Cette Vérité qu’il doit sauvegarder lui dévoilera une toute nouvelle facette de notre histoire.

image

Le fardeau de Lucifer
Résumé
Gondemar a maintenant découvert la nature même de la Vérité et s’en trouve ébranlé. Cette révélation lui a été faite à Montségur par l’Ordre des Neuf. Ordre qu’il devra bientôt diriger.

À ce titre, il prend connaissance d’instructions laissées à l’intention des détenteurs de ce poste. Il y apprend qu’Hugues de Payns a créé deux Ordres distincts, chacun protégeant sa part de la Vérité et chacun ignorant tout de l’autre. Une seule personne connaît les deux emplacements : le CANCELLARIUS MAXIMUS, seul juge du moment où la Vérité sera regroupée et révélée au monde.
D’ici là, chaque Ordre doit protéger sa part. Le temps venu, celui qui sera chargé de regrouper les deux parties deviendra le LUCIFER, porteur de Lumière.

Dans ce deuxième tome, notre héros se rend à Toulouse. Il y fait la connaissance du comte Raymond Roger de Foix, frère de dame Esclarmonde, et de son fils Roger Bernard II. Il y rencontre aussi Cécile de Foix, auprès de laquelle il trouve l’amour et la tendresse auxquels le damné en sursis qu’il est n’a jamais eu droit.

De plus, Gondemar réussit à rencontrer le CANCELLARIUS MAXIMUS. Celui-ci le désigne comme LUCIFER et lui indique que la seconde part de la Vérité se trouve à Gisors, dans une chapelle qui n’a jamais vu la lumière.

Retrouvez l’univers propre aux Cathares, marqué par ces symboles religieux qui indiquent le droit chemin à suivre…

image

L'étoffe du Juste
Résumé
Parti de Toulouse après avoir appris l’emplacement de la seconde partie de la Vérité, Gondemar de Rossal monte vers le Nord en compagnie de Pernelle et d’Ugolin. En chemin, il devra se joindre à un convoi de Croisés mené par Alain de Pierrepont, un ami de Simon de Montfort. L’homme est en route vers la même destination que lui : Gisors. Incognito, il fait la rencontre du jeune Guy de Montfort, fils de Simon, dont il gagne la confiance en empêchant Jaume, un des Neuf de Montségur, de l’assassiner. Le jeune homme, timide et peu sûr de lui, lui apprend qu’il a été envoyé par son père pour y prendre livraison de documents d’une extrême importance et qu’il ne doit remettre à personne d’autre que lui. Convaincu qu’il s’agit de la seconde part, Gondemar reste auprès de Guy et guette le moment de la livraison pour s’en emparer et fuir au plus vite.

Mais une fois à Gisors, rien ne se passe comme prévu. Croyant intercepter les documents, Gondemar se retrouve plutôt dans le temple des Neuf du Nord, dont font partie Pierrepont et quelques-uns de ceux qui l’accompagnaient sur la route. Avec leur aide, le Damné retrouve la seconde part, conservée dans une chapelle souterraine. Il y découvre un suaire montrant l’image de Ieschoua. La seconde part est la preuve matérielle irréfutable que Jésus n’est pas mort sur la croix. Mais dès que Gondemar révèle sa découverte aux Neuf, tout s’effondre. Pierrepont et ses hommes ne sont que des imposteurs qui l’ont manipulé. Guy de Montfort savait très bien qui il était et a joué la comédie.
Les Croisés s’emparent du suaire et présentent à Gondemar un ultimatum : la première part contre la vie de Cécile de Foix, que Simon de Montfort retient prisonnière à Carcassonne.
Gondemar doit choisir entre le salut et l’amour. Il choisit l’amour.

image

Le baptême de Judas
Résumé
Prisonnier et profondément abattu, Gondemar est amené vers Carcassonne dans un convoi dirigé par Alain de Pierrepont et le demi-frère de Simon de Montfort, Guillaume des Barres. En chemin, un templier qui croise sa route remet à Gondemar un message signé par le Cancellarius Maximus qui lui ordonne de remettre la première part de la Vérité à Montfort. Quelques jours plus tard, le même homme tente de l’assassiner pendant une embuscade. Gondemar ne comprend pas à quel jeu il peut bien jouer, mais la situation lui fait réaliser que la Vérité ne doit pas être abandonnée sans combattre.
Le Damné convainc Ugolin de fuir avec son amie pour prévenir ce qui reste des Neuf de Montségur de la situation, en espérant qu’ils l’aideront à sauver Cécile et la Vérité.
Arrivé à Carcassonne, Gondemar retrouve Simon de Montfort, Arnaud Amaury, le légat du pape, et Véran. Sous ses yeux, ils brûlent le suaire et lui rappellent le marché conclu à Gisors. Gondemar se dirige vers Montségur et, après avoir convaincu les Neuf de sa bonne foi, il organise avec eux une expédition visant à capturer Montfort et à secourir Cécile. L’opération est interrompue par des inconnus qui attaquent les Neuf, les capturent et les conduisent dans les Pyrénées. Là, Gondemar apprend que le véritable Cancellarius Maximus habite dans les montagnes, et qu’il règne sur un ordre nommé Praetorium, ultime responsable de la Vérité. Car celle que Gondemar a tant voulu protéger n’est qu’un leurre destiné à lancer l’Église sur une fausse piste.
Pour protéger la Vérité, ce sont les preuves du mensonge de l'Église chrétienne que Gondemar devra livrer, en espérant que cela suffise pour assurer son salut et sauver la vie de Cécile.



informations
TITRE D'ORIGINE : (si étranger)
DATE DE PARUTION : 2010
ÉDITION DE LA SAGA : Hurtubise
RÉSUMÉ DE LA SAGA : Dès sa naissance en l’an 1185, Gondemar, fils de Florent, seigneur de Rossal, est différent des autres. Entré en ce monde le visage voilé, il ne vit que parce que la succession de la seigneurie l’exige. Objet de la méfiance superstitieuse des villageois, il trouve refuge auprès du Père Prelou, le prêtre du village, et de Pernelle, sa seule amie. Mais Gondemar n’est pas né pour le bonheur. La solitude doit être son lot.

L’année de ses quatorze ans, Gondemar fait la connaissance de Bertrand de Montbard, templier défroqué engagé comme maître d’armes afin de protéger le village de Rossal. Avec le temps, Gondemar trouve en Montbard le père qu’il n’a jamais eu. Au fil des années, après un entraînement qui frise la cruauté, le jeune homme devient un guerrier redoutable. Jusqu’au jour où Gondemar est assassiné.

Ironiquement, c’est à cet instant que s’amorce sa vraie destinée. Ramené d’entre les morts après un séjour en enfer, il a désormais pour mission de protéger la Vérité, dont il ne connaît ni la nature ni l’emplacement. Son seul indice est qu’il doit suivre la route du Sud. Le prix de cette recherche est le plus élevé qui soit : le salut de son âme.

Commence alors pour notre héros une quête où Cathares, Templiers, Croisés et Parfaits se succèderont. Divers symboles marqueront le chemin qu’il devra emprunter bien malgré lui. Cette Vérité qu’il doit sauvegarder lui dévoilera une toute nouvelle facette de notre histoire.


NOMBRE DE TOMES : 4
EST-ELLE TERMINÉE ? OUI



© aurélie

Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : Tome 1: Gondemar de Rossal, seigneur de Rossal semble voué à un destin tragique dès sa naissance.
Il est né voilé ce qui le rend indésirable envers ses voisins. Souvent rejeté durant son enfance il se tournera vers sa seule amie: la jeune Pernelle qui vit sensiblement la même situation. À l'adolescence son père demande à un maître d'arme, Bertrand de Monbard d'apprendre à son fils tout ce qu'il sait.Petit à petit Gondemar s'endurcit pour devenir un guerrier aguerri et sans peur. Son âme est vite corrompu par la soif de pouvoir et de vengeance. Jusqu'au jour où il commet l'irréparable, Gondemar est assassiné. Il sera ramené à la vie par une entité qui lui donne une seconde chance, la rédemption. Il doit désormais protéger la Vérité. Il entame donc sa quête à travers la France du temps ou les croisades font rage, la cruauté, la violence sont chose courante. Il part donc en direction du sud à la recherche de la Vérité...
LA SAGA EN UN MOT : Magnifique !
UN CITATION : facultatif
UNE NOTE SUR 10 : 10/10
TON AVIS :
Tome 1 :
Le personnage principal est le narrateur. Il nous raconte sa vie, ses émotions, ses regrets.
Ce qui est intéressant avec ce personnage, c'est qu'il mérite ce qui lui arrive. Il n'est pas entraîné de force par une méchante entité dans cette histoire. Il doit se repentir de ses pêchés, devenir une meilleure personne. La religion est assez présente - sans être accaparante - car nous sommes du temps des guerres saintes, des croisades au nom de l'Eglise catholique. Gondemar est un personnage très cru, désabusé. Il est attachant justement parce qu'il est imparfait. J'ai préféré Bertrand de Monbard aux autres personnages. Il a une profondeur, malgré ses habitudes de soudard. Il est passé par tant de choses étant ancien Templier qu'on ne peut qu'admirer sa personnalité. Il va soutenir de toute ses forces son jeune protégé.

L'histoire démarre très vite. On ressent que le récit est séparé en plusieurs parties et suivent le cheminement psychologique du personnage principal. J'aime bien les récits qui se passent sur la route, on suit à la fois le chemin de Gondemar et aussi son évolution.

L'auteur a une plume captivante. Il a un style parfois cru, parfois profond. Il peut nous émouvoir comme nous dégoûter (^^) . Il jongle entre violence et poésie. Bref, un auteur exceptionnel!

C'est un coup de coeur, lisez-le!!!


TOME 2: Je tiens à attirer votre attention sur la couverture. Je l'ai trouvée tout de suite magnifique comme celle du tome précédant et celle des suivants.
Les Éditions Hurtubise se sont surpassées et je ne peux que les en remercier étant donné que ce sont ces couvertures qui m'ont inciter à emprunter ces romans à la bibliothèque.

Gondemar n'est plus l'homme qu'il était. Ayant été ressucité par un archange quelques années auparavant, Gondemar n'a plus qu'une quête : protéger la Vérité.
Il devra se battre sans relâche contre ses démons du passé, contre ses vieux ennemis et contre de nouveaux de la pire espèce. Il rencontrera l'amour, le vrai ainsi que l'amitié. Le jeune Croisé devra faire face à beaucoup d'émotions. Mais ces dernières ne devront pas le détourner de sa seule chance de rédemption.

J'ai donc terminé de lire le deuxième tome de cette saga historique. Contrairement à d'autres sagas, je ne me suis pas lassée de suivre les aventures du seigneur de Rossal et de ses compagnons. L'histoire est captivante, à la fois horrible et vraie. Je pense bien que toutes les valeurs passent à travers les pages de ce roman, l'amour, l'amitié, la haine. C'est une histoire de trahison et de fraternité. Tous ces sentiments contradictoires s'emboîtent les uns dans les autres pour former un tout que je pourrai qualifier de "magique".

L'écriture de Hervé Gagnon a un petit quelque chose de spécial. Je ne sais pas si c'est dû à son histoire qui relate l'Histoire avec un grand H. Les sources historiques sont là tout comme les personnages. On raconte encore le récit de la croisade que l'Eglise catholique a menée contre les hérétiques ou les Cathares vers 1211. On aperçoit de nombreux personnages du passé tels que la célèbre Cathare Esclarmonde de Foix, son frère Raymond de Foix, sa nièce Cécile. Il y a aussi Simon de Monfort, Arnaud Amaury ou Bouchard de Marly. Je n'avais qu'une très brève idée de ce que ces personnages avaient pu faire mais me voilà éclairée. L'auteur leur prête certainement quelques caractéristiques de son imaginaire mais les bases sont bien là.
À travers les mots de Hervé Gagnon, on se laisse transporter. L'écriture est assez simple à comprendre, crue et violente, parfois, mais aussi immensément vraie.

Les personnages fictifs tels que notre personnage principal, Gondemar de Rossal sont assez attachants, ce dernier l'est de part toute l'évolution qu'il a eue. Il n'est en aucun cas le personnage pratiquement parfait que d'autres auteurs nous imposaient. On sait sans aucune doute qu'il est capable d'abominations et de cruauté. Son coeur est de pierre.
On sait pertinemment que c'est entièrement de sa faute s'il en arrive là. Son chemin est tracé. Nous le suivons depuis qu'il est enfant alors nous avons pu voir toute son évolution ou sa décadence. Quant à son amie d'enfance, Pernelle, la douce Pernelle ne vit que pour aider les autres dans leurs souffrances. Elle doit endurer les pires tortures, pourtant, elle est toujours là pour son ami. Le personnage de Roger Bernard II le fils du comte Raymond Roger de Foix m'a beaucoup plu aussi. Il est un terrible combattant mais il aidera grandement Gondemar dans sa quête. J'ai aimé sa personnalité calme et posée. Je ne veux surtout pas oublier le fidèle maître d'armes de Gondemar, Bertrand de Monbard, qui le suit depuis son adolescence. C'est le personnage qui m'a le plus touchée. Il est un combattant sans pitié, intelligent et surtout, il semble invincible. Il résiste à tout cet homme. Je me suis beaucoup attachée à ce personnage à la fois pour son humour mais pour sa solidité d'esprit. Le lien qui l'unit à Gondemar est indestructible. Quel personnage !

Je termine en vous disant que ce roman m'a énormément plu que j'ai très hâte de commencer le troisième tome L'étoffe du Juste puisque la fin de ce tome est trop abrupte à mon goût.

Je le recommande aux amateurs d'Histoire et d'aventure mais à partir de 15 ans. Plusieurs sujets seraient, en effet, sûrement assez difficiles à saisir pour les plus jeunes.

TOME 3 : Le troisième tome de cette saga ne m'a aucunement déçue. Au contraire, il m'a tout autant fasciné que que ses deux prédécesseurs. Je ne fais qu'admirer le talent de l'auteur qui réussit, page après page, à prendre mon attention toute entière, à m'entraîner dans des aventures plus tumultueuses les unes que les autres. Dans ce tome, la tension est à son comble. On sent que le dénouement est proche mais heureusement, d'autres actions sont au rendez-vous afin que tout ceci dure plus longtemps encore.

Gondemar de Rossal, le seigneur damné, est maintenant à la recherche de la rédemption et de la deuxième part de la Vérité. Il laissera derrière lui Cécile de Foix à Toulouse afin de remonter vers le Nord, vers Gisors. En chemin, les embûches vont se multiplier tout autant que les trahisons, mais les liens de l'amitié vont se resserrer.

L'auteur excelle dans l'art de l'écriture. Je n'ai pas d'autres mots. Il a créé des personnages tout aussi méprisables ou bons les uns que les autres. Il sait leur donner une personnalité mais aussi une évolution et, au fil des tomes, cette évolution est de plus en plus flagrante. Il revisite les fondements de l'Église catholique à travers son histoire, en émettant une hypothèse qui pourrait peut-être être possible. On voit ici un vrai travail d'historien. Il nous mène en bateau tout du long. Trahison, corruption, amour et amitié. On ne peut rester indifférent devant un tel récit ! Les émotions que j'ai ressenties en lisant ce roman sont indescriptibles. Je dirai que je suis passée par tous les sentiments possibles. La colère, la tristesse, le mépris, la joie et j'en passe.

J'entame déjà le quatrième et dernier tome qui, j'espère, ne va pas me décevoir.


TOME 4: Je suis triste de devoir quitter cette histoire, ces personnages, cet univers, qui m'a fait vivre tant d'émotions ! C'est une continuité du tome précédant donc nous nous retrouvons tout de suite dans l'action.
La tension monte d'un cran, l'auteur continue de nous mener par le bout du nez. Ce tome est une parfaite conclusion, bien que triste, de cette tétralogie. Je suis sans mots. Humour, suspens, intensité, émotions, tout est au rendez-vous. L'un de mes coups de coeur de 2011 ! Je vous le répète : il faut lire ces romans sinon vous manquez quelque chose !

À QUI LA CONSEILLES-TU ? A tout le monde, à partir de 15 ans




_________________________________________________

"Quoi que tu rêves d’entreprendre, commence-le. L’audace a du génie, du pouvoir, de la magie."
Johannes Wolfgang von Goethe


"La seule connaissance authentique naît de l'amour universel. Lorsque nous aimons, nous souffrons de toutes les formes d'oppressions et de toutes les dictatures: et nous désirons lutter pour la liberté , pour la justice, et pour tous ce qui peut favoriser la dignité humaine" Antoni Tàpies, "La pratique de l'art"

Avatar par Poison Ivy


Dernière édition par Jacana le Ven 3 Juil - 16:29, édité 2 fois (Raison : [CPM])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurélie


avatar


Messages : 7134
Age : 25
Localisation : Hérault
Emploi/loisirs : Reine des cailloux


Vos papiers SVP
Crédits: (c) sweet disaster
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Damné   Jeu 21 Aoû - 11:02

J'ai lu les deux premiers tomes, j'en suis au troisième et, que dire...

Cette saga est une pure merveille ! L'auteur maîtrise à la perfection son sujet. Le personnage principal n'est pas un héros, loin de là, et c'est ce qui fait la force du roman. Gondemar de Rossal, notre narrateur, naît avec un "voile" sur la tête ce qui fait de lui une personne détestée par tous ses sujets. Il ne peut qu'être maudit après pareille naissance et, dès son plus jeune âge, rien n'est facile pour lui. Certes, il est riche, c'est un petit seigneur qui mange à sa faim, a ce qu'il souhaite... Seulement, tout le monde le craint, même ses parents. Lorsque des enfants de son village tentent de l'enterrer vivant, tout bascule. Il se fait sa première amie, une pauvresse boiteuse, et décide de haïr les autres à son tour.
En grandissant, les épreuves qu'il traverse font de lui un monstre. Un monstre qui ira jusqu'à tuer. Sans scrupule. Et il meurt à son tour, prisonnier en enfer... Où Dieu lui offre une chance de sauver son âme en protégeant "La Vérité". C'est tout ce qu'il a le droit de savoir. De retour parmi les vivants, Gondemar n'a qu'une idée en tête : poursuivre cette quête pour ne pas retourner en enfer. Quel qu'en soit le prix.

Cet anti-héros fait la force de cette saga. Un véritable héros comme narrateur aurait été lassant, irritant. Gondemar, lui, est doté d'une personnalité logique, cohérente avec ce qu'il est. Son évolution au fil des tomes ne sort pas de nulle part et c'est agréable. Grande fan de cohérence, je trouve mon compte dans cette saga !
Les personnages secondaires sont eux aussi merveilleusement bien travaillés.

Enfin, l'histoire en elle-même : les Cathares *_*
Fille du Sud, j'ai grandi avec les légendes Cathares : Béziers, Minerve, Carcassonne, Montségur, Toulouse... Je suis chez moi à travers ces pages et j'apprécie énormément ! Certes, il y a une bonne part de fiction mais pas mal de points historiques sont respectés et le mélange est parfaitement dosé. Les religions ne sont pas ma tasse de thé et, pourtant, dans Damné, je m'en délecte. L'auteur réussit à m'entraîner dans son univers et j'en redemande !

Les descriptions des batailles sont pile comme je les aime : bien faites, sans détails superflus. L'évolution de l'intrigue est prenante, je meurs déjà en sachant que le tome 4 n'est pas sorti en poche !
La cruauté de l'Homme est retranscrite à la perfection. Tout est réaliste. Enfin un roman qui rappelle que les croisades n'étaient pas toutes mignonnes et parfumées d'essence de rose ! C'est du sang, de la lâcheté, de l'horreur, des pillages, des viols, l'odeur de la mort, des excréments... Bref, la lecture dégoûte et nous plonge en même temps la tête la première dans les scènes décrites. Un régal !

Je ne peux que conseiller cette saga à tous les fans du genre red

Et je repasserai par là une fois que je l'aurai terminée pour faire un avis final *_*

_________________________________________________



Dernière édition par Michiko le Jeu 2 Juil - 10:07, édité 1 fois (Raison : [CPM])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rambalh.blogspot.com/
Aurélie


avatar


Messages : 7134
Age : 25
Localisation : Hérault
Emploi/loisirs : Reine des cailloux


Vos papiers SVP
Crédits: (c) sweet disaster
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Damné   Mar 30 Déc - 10:24

Voilà, j'ai fini cette saga. Et je me sens comme abandonnée parce que, finalement, je l'avais commencée il y a un petit moment déjà et je n'aurai plus de contact avec les personnages... Mais ce n'est pas grave : j'ai déjà plein d'autres bouquins du même auteur pour me consoler !

Le tome 3 était lui aussi passionnant. La quête devenait plus complexe, plus précise aussi, et les mystères résolus peu à peu pour parvenir jusqu'à la Vérité étaient prenants ! Le tome 4 a été une parfaite conclusion à tout cela avec son dénouement en plusieurs parties, avec ses rebondissements aussi. J'ai eu tout de même plus de mal avec ce quatrième tome : le côté "mystère dans le mystère" m'a un peu exaspérée, la trame n'avait pas besoin de cela. Heureusement, les choses ont été bien tournées. La longue traversée de la France a pris trop de place à mon goût mais, finalement, l'auteur a fait les choix justes qui font qu'à la fin, j'ai été pleinement satisfaite de l'ensemble.

A lire absolument si vous aimez les romans inspirés de faits historiques réels !

_________________________________________________



Dernière édition par Michiko le Jeu 2 Juil - 10:11, édité 1 fois (Raison : [CPM])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rambalh.blogspot.com/
Lady Swan


avatar


Messages : 7484
Age : 21
Localisation : Québec
Emploi/loisirs : Lecture, musique, cinéma


Vos papiers SVP
Crédits: Gritsou
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Damné   Sam 10 Jan - 2:09

Avec le recul, je comprends ce que tu veux dire par "le mystère dans le mystère". Je n'avais porté attention à cela lors de ma première lecture !

_________________________________________________

"Quoi que tu rêves d’entreprendre, commence-le. L’audace a du génie, du pouvoir, de la magie."
Johannes Wolfgang von Goethe


"La seule connaissance authentique naît de l'amour universel. Lorsque nous aimons, nous souffrons de toutes les formes d'oppressions et de toutes les dictatures: et nous désirons lutter pour la liberté , pour la justice, et pour tous ce qui peut favoriser la dignité humaine" Antoni Tàpies, "La pratique de l'art"

Avatar par Poison Ivy


Dernière édition par Michiko le Jeu 2 Juil - 10:12, édité 1 fois (Raison : [CPM])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacana


avatar


Messages : 3850
Age : 26
Localisation : Genève
Emploi/loisirs : étudiante// escrime, théâtre


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Damné   Jeu 12 Mai - 12:24

Tome 1 - L'Héritage des Cathares :

Grâce aux avis très positifs de Lady Swan et d'Aurélie, je me suis décidée de me lancer dans cette nouvelle saga sans savoir exactement où je mettais les pieds. Il faut dire que je n'ai jamais lu ce genre de livre, qu'il s'agisse de l'époque historique ou du sujet de la damnation. J'avais un peu peur que le thème de la religion soit étouffant ou moralisateur, vu les thèmes abordés, mais finalement, ce n'est absolument pas le cas. Certes, elle est là en toile de fond, mais plus pour nous expliquer les croyances de l'époque et les motivations des croisades et pour servir de toile de fond à l'intrigue. C'est finalement la colle de tout l'édifice, mais qui ne déborde pas et se fait donc très discrète.

Dans ce premier tome, nous faisons la connaissance de Gondemar, le narrateur de l'histoire, qui nous raconte ses déboires, qui ont commencé dès le jour de sa naissance. En effet, celui-ci est venu au monde "voilé", c'est-à-dire recouvert d'un morceau du sac utérin. Cette marque présage le mal et la sage-femme demande aux parents s'ils veulent voir le bébé vivre ou non. Afin de préserver leur patrimoine, ils vont à ce moment-là sceller son destin et la sage-femme lui fait prendre sa première inspiration. Né sous des augures aussi mauvaises, tous semblent le fuir et sa vie aurait été bien difficile s'il n'avait pas été fils de seigneur.

Il continue à nous narrer les différents éléments qui ont fait ce qu'il est devenu plus tard ; une histoire souvent triste, marquée par le rejet, la peur, la haine et la colère. Petit à petit, il bascule vers le côté obscur, il devient violent, méchant, cruel, son âme semble perdue, jusqu'au jour où le plus étrange va se produire, laissant exploser aux yeux du lecteur le titre de la saga. Sa descente aux Enfers n'est pas que figurée et un certain Métatron lui offre l'opportunité de faire le bien, de protéger la Vérité, même s'il ne jouira plus de l'aide du Dieu qu'il a renié.

C'est ainsi que sa damnation commence, nous menant sur la piste des Cathares, en pleine Croisades (aux alentours de 1200). Je dois avouer que c'est un passage historique que je ne connais pas bien du tout, mais qui m'intéresse, parce que plein de mystères. J'imagine bien qu'il y a une belle part de fiction, malgré tout, certains noms me sont familiers (comme Innocent III) et la description de l'horreur de la guerre me semble bien proche de la réalité, des soldats qui dorment à même le sol, entre les blessés, les morts et les excréments, les odeurs putrides qui règnent sur les camps, le manque de présence féminine qui donne naissance à des pseudos bordels en plein air et autres scènes du genre, les combats au corps-à-corps, les membres tranchés, les intestins perforés... On est face à une vraie guerre, immonde, cruelle, mais criante de réalisme.

Le tome s'achève sur une révélation qui remet en cause les fondements de tout ce qui est connu. Un revirement incroyable, qui ébranle notre narrateur et son maître. On ne sait que trop ce que la suite lui réserve, mais j'ai hâte de le découvrir. En tout cas, ces premiers pas en territoire cathare ont été très agréables.

Merci les filles pour vos conseils ! Smile

_________________________________________________

Profil Livraddict | Mon Blog !


Dernière édition par Michiko le Dim 15 Mai - 15:42, édité 1 fois (Raison : [CPM])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacana


avatar


Messages : 3850
Age : 26
Localisation : Genève
Emploi/loisirs : étudiante// escrime, théâtre


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Damné   Sam 14 Mai - 20:35

Tome 2 - Le Fardeau de Lucifer :

Autant dire que vu la révélation sur laquelle se termine le tome 1, il est très dur de ne pas vouloir enchaîner de suite avec le tome 2. C'est ce que j'ai fait, et vu à quel point il m'a captivée, il a été terminé très vite, mais ce ne fut que du plaisir.

Donc, sans en dévoiler trop, la fin du tome 1 nous apprenait ce qu'était cette fameuse Vérité que Gondemar doit protéger s'il veut sauver son âme. Dans ce tome, il va découvrir qu'il n'est pas le seul à la protéger et à y vouer sa vie pour ce faire. En fait, il s'agit même d'un ordre qui s'est créé autour. Toute une hiérarchie s'est mise en place afin de préserver certains secrets d'une importance capitale. Mais que vient faire Gondemar là-dedans ? Je vous laisserai l'apprendre au fil des pages.

Parallèlement à cela, la guerre fait toujours rage entre les croisés et les hérétiques, nous offrant son lot d'horreur, de sang et de cruauté. Les scènes décrivent toujours aussi bien l'ambiance des combats. Nous allons apprendre à connaître de nouveaux personnages et certains ne seront pas épargnés par les atrocités de la guerre et autres événements tragiques. Mais l'auteur fait bien, le tout n'en est que plus crédible.

Pour ne pas en dire trop, mais me faire comprendre de ceux qui ont déjà lu ce tome, je dirai qu'une scène en particulier m'a profondément marquée. Lorsque sous une tente, un événement empreint de cruauté et d'une atrocité redoutable se produit. Mais encore une fois, l'auteur sait ne pas épargner ses lecteurs en ménageant les personnages amicaux ou non. Même si j'ai été attristée par la fin des événements, je les trouve très bien menés.

Sinon, que dire de plus ? Pas grand-chose en fait, le rythme est tellement fort et il se passe tellement de choses que je ne peux rien dire de plus sans vous gâcher le plaisir de certaines révélations. Mais autant dire qu'il y a de l'action, des rebondissements, des retournements de situation, des trahisons, des blessures, des coups durs, des morts, mais aussi de l'espoir, des révélations, et une nouvelle quête qui se met en place pour le fameux "Lucifer" dont il est question dans le titre. D'ailleurs, que de questions derrière le nom de cet ange déchu, je suis curieuse de voir ce que la suite nous apprendra sur son compte et sur sa quête.

En quelques mots, c'est une très bonne saga sur fond historique qui me plaît toujours autant. Vu que ce deuxième tome finit encore une fois sur un élément captivant et intrigant, je n'ai encore une fois qu'une seule envie : connaître la suite ! Ce que je n'ai pas hésité à faire en me lançant directement dans le tome 3 et je sais déjà d'avance qu'il ne me décevra pas. Je ne trouve aucun point négatif ni à l'histoire ni au style de l'auteur et encore moins aux choix qu'il fait. En un mot comme en cent : j'aime !

_________________________________________________

Profil Livraddict | Mon Blog !


Dernière édition par Michiko le Dim 15 Mai - 15:48, édité 1 fois (Raison : [CPM])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacana


avatar


Messages : 3850
Age : 26
Localisation : Genève
Emploi/loisirs : étudiante// escrime, théâtre


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Damné   Lun 16 Mai - 10:45

Tome 3 - L'Étoffe du Juste :

Rha la la, encore un tome génial avec son lot d'actions, de révélations, de retournements de situation, etc. En gros, tous les points positifs que j'ai déjà évoqués dans les avis des deux tomes précédents. Encore une fois, c'est vraiment difficile d'en dire plus ou de détailler davantage.

Je peux toutefois dire que ce tome est un petit peu plus axé aventure que les deux premiers et j'ai encore plus aimé, si tant est que ce soit possible. J'ai été une fois de plus happée du début jusqu'à la fin et je suis passée par toute une gamme d'émotions encore plus large que pour les autres ! De la surprise, de la tension, de la peur, de l'espoir, du dégoût et j'en passe. Il ne manque rien selon moi. J'ai adoré. Et ce n'est qu'une fois arrivée à la toute fin que j'ai repassé l'intégralité de l'histoire dans ma tête et que je me suis rendu compte que tout avait été amené en temps et en heure pour nous donner les éléments suffisants et que tout se tient parfaitement bien. Le récit est tellement bien ficelé...quel talent!

J'ai été subjuguée par la description du dernier endroit que Gondemar visite. J'en aurais voulu encore plus, tellement j'y ressentais le suspense et le poids des révélations. D'ailleurs, des révélations, il y en a encore mais, de nouveau, elles nous amènent à d'autres questions et forcément, je n'ai eu qu'une envie : lire la suite, une fois de plus. Alors ça on peut le dire: cette saga est addictive.

Je suis aussi impressionnée par la justesse du choix des titres. Chaque fois, ils nous titillent un peu sans tout nous dévoiler, jusqu'au moment où tout s'éclaire. Ce titre ne fait pas exception. Une fois que l'on découvre sa signification, on se dit que l'on aurait pu y penser, et pourtant non, je ne suis pas sûre que cela soit possible. La découverte de cette signification m'a juste emportée encore un peu plus dans les profondeurs de cette folle histoire.

Même si un personnage commence un peu à prendre trop souvent des risques inutiles à mon goût, mais bon, c'est son caractère, ça s'explique parfaitement. Mais forcément, en tant que lecteur, on a envie de lui crier "non, juste non !"
Le passage avec le feu sacré, la rencontre avec Guy, la découverte de la signification du titre... Que de passages incroyables et captivants qui s'entremêlent à la perfection.

Une vraie merveille !

_________________________________________________

Profil Livraddict | Mon Blog !


Dernière édition par Enorah le Mar 17 Mai - 1:20, édité 1 fois (Raison : CPE)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacana


avatar


Messages : 3850
Age : 26
Localisation : Genève
Emploi/loisirs : étudiante// escrime, théâtre


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Damné   Jeu 19 Mai - 19:27

Tome 4 - Le Baptême de Judas :

Et voilà que je termine cette saga que j'ai trouvée géniale de A à Z. J'ai adoré les quatre tomes, même s'il y a un petit quelque chose en plus dans le tome 3 qui a su encore davantage me captiver. Autant dire qu'il s'agit là d'un petit bilan sur toute la saga qui est des plus positifs. Tout se tient jusqu'à la fin. D'ailleurs, j'avoue que c'était bien cela qui me faisait peur avant d'attaquer ce tome... La fin ! Eh bien j'ai été ravie de découvrir qu'elle est bien trouvée et ne vient que clore cette histoire en beauté, je n'en attendais pas moins. Superbe.

Pour parler plus particulièrement de ce quatrième tome, je peux vous dire que Gondemar et ses amis sont loin de s'imaginer la tournure que vont prendre certains événements ! Déjà que nous en tant que lecteurs, nous tombons des nues, alors j'ose à peine imaginer ce que la petite bande a pu ressentir sur le moment. Les rebondissements sont vraiment menés d'une main de maître et seront sans doute ce que je retiendrai de toute la saga.

Les premiers chapitres que je qualifierai de "voyage à cheval" peuvent sembler un peu longs, mais en réalité, ils sont importants pour bien cerner l'état d'esprit de Gondemar afin de pouvoir mieux profiter de la suite. Je crois que j'étais un peu trop impatiente. Mais maintenant, avec la tête froide, je me rends bien compte qu'il n'y a aucun reproche à faire. Tout le reste du tome, nous allons arpenter les terres du Sud afin de pouvoir enfin découvrir toute la vérité sur la Vérité. (Huhu.)

En revanche, je souris en pensant que j'avais fait l'éloge du choix des titres dans mon avis précédent, alors que je reste un peu perplexe quant au choix de celui-ci. Mais bon, il vient peut-être bêtement de ma mauvaise connaissance de la religion qui m'empêche de faire certains liens. J'ai bien une idée, mais il n'empêche que je reste un peu perplexe.

Bref, je ne sais que dire de plus, sinon que c'était brillantissime, que la fin était à la hauteur de la saga et que j'ai adoré ! Tudieu que c'était bon !

_________________________________________________

Profil Livraddict | Mon Blog !


Dernière édition par Michiko le Mar 24 Mai - 22:53, édité 1 fois (Raison : [CPM])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady Swan


avatar


Messages : 7484
Age : 21
Localisation : Québec
Emploi/loisirs : Lecture, musique, cinéma


Vos papiers SVP
Crédits: Gritsou
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Damné   Mar 24 Mai - 17:26

Yééé ! Je suis contente que tu aies aimé à ce point. J'étais dans le même état lorsque j'ai lu la série ! Je ne pourrais pas vraiment en discuter étant donné que ça fait quelques années maintenant que je les ai lus. Je vais vraiment devoir me les procurer et les relire. ☺

_________________________________________________

"Quoi que tu rêves d’entreprendre, commence-le. L’audace a du génie, du pouvoir, de la magie."
Johannes Wolfgang von Goethe


"La seule connaissance authentique naît de l'amour universel. Lorsque nous aimons, nous souffrons de toutes les formes d'oppressions et de toutes les dictatures: et nous désirons lutter pour la liberté , pour la justice, et pour tous ce qui peut favoriser la dignité humaine" Antoni Tàpies, "La pratique de l'art"

Avatar par Poison Ivy


Dernière édition par Jacana le Mar 24 Mai - 20:43, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacana


avatar


Messages : 3850
Age : 26
Localisation : Genève
Emploi/loisirs : étudiante// escrime, théâtre


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Damné   Mar 24 Mai - 20:47

Oh oui, j'ai vraiment adoré ! Merci à toi et à Auré d'en avoir parlé (bilan coup de cœur, fiches de lecture...) parce que c'est grâce à vous que j'ai découvert cette saga, dont je n'ai entendu parler nulle part ailleurs qu'ici ! Merci ! Very Happy

Hihihi, oui, ça peut être sympa de les relire. :P

_________________________________________________

Profil Livraddict | Mon Blog !


Dernière édition par Jacana le Mar 24 Mai - 20:48, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Saga] Damné

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Littérature générale :: Romans historiques-