Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le pantin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Devlen


avatar


Messages : 141
Age : 27
Localisation : Région parisienne
Emploi/loisirs : Bibliothécaire jeunesse.


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Le pantin   Lun 3 Sep - 21:58

Le pantin
M. ALZÉAL



informations
TITRE D'ORIGINE : /
DATE DE PARUTION : 2002
ÉDITION DE LA SÉRIE : Le cycliste
HISTOIRE DE LA SÉRIE : « Après presque un siècle d’existence, quelle place peut bien encore trouver un petit pantin de chiffon dans l’univers des enfants d’aujourd’hui ? »
TYPE DE BD : BD sans texte, jeunesse.
NOMBRE DE TOMES : One Shot
EST-ELLE TERMINÉE ? Oui



© aurélie

Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : /
LA SÉRIE EN UN MOT : Nostalgique
UNE CITATION : /
UNE NOTE SUR 10 : 9 / 10 (et je suis difficile)
TON AVIS : Imaginer que son jouet préféré a une conscience et sa propre vie est un thème récurrent de la littérature jeunesse. Alzéal offre une vision nostalgique de l’enfance à travers son petit pantin. Cette vision fantasmée est touchante et m’a beaucoup émue. Cependant, il ne s’arrête pas là, il confronte deux univers de l’enfance différents, celui des poupées de chiffons de nos grands-parents, et celui, plus actuel, des jeux vidéos. Sans jamais porter de jugement, ce petit pantin cherche sa place. (Et peut-être, à travers lui, est-ce le grand-père qui cherche sa place au milieu de ses jeux dont il se sent exclu et auxquels il ne comprend rien ?)

Le caractère muet de cette BD donne d’autant plus de poignant à la scène qui se joue. La BD (récente) se transforme en théâtre muet. C’est la bataille entre l’ancien et le nouveau dans la recherche d’une cohabitation peut-être impossible. Le passé peut-il s’accrocher au présent ou doit-il au contraire, céder sa place et s’effacer ?

Les thèmes abordés transcendent les âges : l’héritage, l’attachement à l’enfance et à nos « doudous » du passé, la recherche de sa place dans un monde en perpétuel mouvement, la solitude aussi…

Graphiquement, l'auteur a joué avec les couleurs, les ambiances et les styles. Un jeu discret mais qui renforce la cohérence de ce récit muet. Pour moi, il a su trouver l'équilibre parfait. La preuve en est que les mots sont inutiles pour sentir l'émotion, même pour une néophyte dans mon genre !

Je pense que cette BD peut se lire à plusieurs niveaux. C’est incontestablement sa force. Elle est douce, nostalgique et pourtant, réaliste. Alzéal dépeint avec beaucoup de justesse le gouffre qui sépare notre génération de celle de nos grands-parents.

En bref, c’est beau, c’est doux, comme un murmure troublant, poignant, nostalgique. Et surtout, on y sent beaucoup de profondeur ! J’ai adoré, l’ai relu plusieurs fois, et envisage de l’acquérir complètement. À découvrir !!!

À QUI LA CONSEILLES-TU ? Aux plus de huit ans, car il effleure les thèmes de la mort et du suicide. C’est un ouvrage classé jeunesse, mais qui saura procurer beaucoup de plaisir aux grands enfants que nous sommes tous.


Spoiler:
 



Dernière édition par Jacana le Mer 6 Avr - 21:23, édité 5 fois (Raison : [CPM])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le pantin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: BDs et Mangas :: BDs-