Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Comme un roman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lireparelora


avatar


Messages : 192
Age : 27
Localisation : Auxerre (89)
Emploi/loisirs : Lecture, Equitation


Vos papiers SVP
Crédits:
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Comme un roman   Ven 21 Sep - 10:28

Comme un roman
Daniel Pennac



informations
TITRE D'ORIGINE : (si étranger)
DATE DE PARUTION : 1992
NOMBRE DE PAGES :  197
ÉDITION DE TON LIVRE : Gallimard - Folio
QUATRIÈME DE COUVERTURE : Un prof peut-il conseiller à ses élèves de sauter les pages d'un livre, de ne pas finir un roman et même de ne pas lire ? Oui, si c'est le seul moyen pour les faire entrer dans le monde magique des livres. C'est en tout cas le parti pris de Daniel Pennac : auteur à succès depuis Au bonheur des ogres jusqu'à Monsieur Malaussène, il est aussi professeur de français, et il a bien compris qu'il ne sert à rien de vouloir forcer les élèves : si on leur donne le droit de sauter les premières pages de description du Père Goriot de Balzac, on leur laisse une chance de se laisser envoûter par Rastignac. Et c'est l'essentiel, car se priver de Balzac, et de tous les autres, c'est passer à côté d'un grand bonheur. Et d'une grande liberté.

Redonner aux lecteurs un accès aux textes ; rendre aux textes leur pouvoir de fascination, de subversion, de magie : tel est le credo de ce traité de lecture, qui est en fait un véritable traité d'humanisme. Et qui se lit, bien sûr, "comme un roman"... --Karla Manuele
Y A-T-IL UNE SUITE ? non



© aurélie

Ton avis

LE LIVRE EN UN MOT : Génial !
UN CITATION :
UNE NOTE SUR 10 : 8
TON AVIS : Comme un roman ne se résume pas comme ça. Déjà car c'est un essai et Daniel Pennac ne se concentre pas sur un point quant au dégoût de la lecture.

On est prié (je vous en supplie) de ne pas utiliser ces pages comme instrument de torture pédagogique.
D'emblée, le ton est donné plein d'ironie et de compréhension. La lecture ne fait pas partie de ces choses qui s'imposent sinon cela remet en cause la notion de plaisir.

Comme un roman nous permet d'analyser notre façon de lire. Lors de cette lecture, on se reconnaît avec nos habitudes de lecture, on reconnaît les parents que l'on a eus (et imagine celui que l'on pourrait être... Hélas ?) voire des professeurs de français. Évidemment, on sourit. Plus d'une fois, je me suis dit que c'était tout à fait ça... On se laisse toucher. On se laisse emporter.

Énorme point positif : j'ai eu le sentiment que l'auteur ne jugeait négativement pas le non-lecteur. Au contraire, il cherche à décortiquer les origines de ce non-goût. De plus, Daniel Pennac démystifie les peurs qui nous éloigne de certains livres et décortique ce que nous avons tous vécu lors de notre scolarité : la lecture obligatoire d'un "classique" qui nous ennuie à peine est-il ouvert... La principale raison de cet ennui ? L'aspect obligatoire, l'obligation de comprendre le livre de la même façon que le professeur afin de le décortiquer comme lui... pour avoir une bonne note !

LES DROITS IMPRESCRIPTIBLES DU LECTEUR :
1. Le droit de ne pas lire.
2. Le droit de sauter des pages.
3. Le droit de ne pas finir un livre.
4. Le droit de relire.
5. Le droit de lire n'importe quoi.
6. Le droit au bovarysme (maladie textuellement transmissible).
7. Le droit de lire n'importe où.
8. Le droit de grappiller.
9. Le droit de lire à haute voix.
10. Le droit de nous taire.

Ces droits devraient être appliqués par tous les professeurs de lettres. J'ai été une lectrice assidue dès que j'ai su lire mais les lectures scolaires avait réussi à m'éloigner de ce plaisir. Il a fallu attendre mon dernier professeur de littérature pour retrouver le goût de lire. Évidemment, on devait lire un (et même deux) livres pour le partiel... mais nous avions une liste et nous choisissions le(s) titre(s) que nous voulions lire. Que j'ai aimé ce sentiment de liberté !  Pour une fois, j'ai pu lire une lecture scolaire avec plaisir (et sans rien sauter !).
A QUI LE CONSEILLES-TU ? À tous les amateurs de lecture !




_________________________________________________



Dernière édition par Crazy le Sam 22 Fév - 11:29, édité 1 fois (Raison : Corrigé par Crazy (22/02/14))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lireparelora.wordpress.com
 

Comme un roman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Autres formats :: Essais et Documents-