Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 On ne peut pas lutter contre le système

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Salsera15


avatar


Messages : 192
Age : 28
Localisation : St-Jérôme
Emploi/loisirs : Étudiante en communication


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: On ne peut pas lutter contre le système   Lun 24 Sep - 15:40

On ne peut pas lutter contre le système
J.Heska



informations
TITRE D'ORIGINE : /
DATE DE PARUTION : 2012.
NOMBRE DE PAGES : 340.
ÉDITION DE TON LIVRE : Seconde Chance.
QUATRIÈME DE COUVERTURE : Le système financier mondial vient de s’écrouler. Il ne s’en relèvera pas, plongeant toute une civilisation dans le chaos. Lawrence Newton a accepté sa destinée. Il a renoncé à ses espoirs, à ses convictions, et à l’amour de sa vie pour suivre les traces de son père au sein du consortium HONOLA. Samson Bimda est le chef d’un village au nord de l’Ouganda. Les semences OGM vendues par la compagnie ruinent ses champs et ne lui permettent plus d’assurer sa subsistance. Clara, Hakim et Louise sont trois militants au sein du mouvement écologiste GreenForce. Au hasard d’une de leurs actions, ils tombent sur des documents compromettants qui vont les dépasser. À la veille du plus grand sommet européen déterminant l’avenir de millions de personnes, chacun doit défendre ses intérêts, quitte à en payer le prix le plus lourd.
Y A-T-IL UNE SUITE ? Non.



© aurélie

avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : /
LE LIVRE EN UN MOT : Recherché et engagé.
UN CITATION : /
UNE NOTE SUR 10 : 7/10.
TON AVIS : Un gros merci à J. Heska de m'avoir fait découvrir son deuxième roman, mais aussi le concept du livre voyageur. J'ai trouvé intéressant de laisser un petit commentaire sous la couverture. C'est une façon de laisser sa trace et d'écrire son histoire en quelque sorte. Je n'hésiterai pas à recommencer cette expérience, car j'ai adoré consulter les messages laissés par les lecteurs qui sont passés avant moi.

J'ai un peu de difficulté à me prononcer sur l'écriture de J. Heska. Le roman est bien écrit, mais je n'ai pas ressenti d'émotions en le lisant. Cependant, j'ai apprécié que les chapitres abordent différents points de vue et que dans chaque plan, tous les personnages impliqués se rejoignaient par un lien quelconque entre eux. Il y a à la fois la situation en Ouganda et la déficience agricole, la lutte de trois jeunes écologistes contre les OGM et la situation de l'entreprise HONOLA qui souhaite mettre en place le projet Prométhée. L'histoire comporte de nombreux retours en arrière sur la jeunesse de Lawrence Newton, Frederic Lancaster et Clara. Ces passages sont très intéressants, car on y retrouve des traits de leur caractère qui illustrent ce qu'ils sont devenus aujourd'hui. J'ai grandement apprécié observer leur évolution. Par contre, ces séquences étaient un peu mal ordonnées. Elles arrivaient à des moments qui m'ont semblé inadéquats alors que j'aurais aimé pouvoir poursuivre l'action. J'aurais peut-être préféré que la jeunesse de ces personnages soit explicitée au début de ce roman et que par la suite, les dates se succèdent en ordre jusqu'au GEAD. Le fil conducteur aurait été plus fluide et l'histoire plus continue.

Pour ce qui est des personnages, j'ai adoré la représentation de Lawrence Newton et de Louise. Lawrence est l'homme d'affaire typique vivant tellement de stress qu'il est obligé de prendre des médicaments pour poursuivre son travail. Louise est l'écologiste caractéristique par ses opinions tranchées, son attitude militante et son style un peu hippie. Clara est prête à tout pour défendre la cause anti-OGM, mais elle se montre plus discrète tandis qu'Hakim joue presque un rôle de figurant dans la lutte. Marty est le personnage, qui, par son attitude, a suscité le plus ma curiosité. On ne comprend pas vraiment sa façon de penser sauf à la toute fin et il pose des actes qui m'ont fait me questionner fortement sur la raison de sa présence auprès des écologistes. Parmi tous les personnages présents, l'auteur mentionne un certain Sirius Black qui semble tirer les ficelles des événements. On peut dire que je l'ai longtemps cherché, il n'est pas facile à trouver !

J'ai trouvé l'intrigue excellente dans son contenu et ses idées véhiculées, mais pas dans la façon dont elles étaient formulées. On voit que l'auteur a fait des recherches sur le thème des OGM, car on y retrouve des explications de nature scientifique. Cependant, je trouve que l'aspect romancé du roman n'est pas si évident à dépister. Est-ce véritablement un thriller écologique ? Le personnage de Marty pourrait très bien se retrouver dans un thriller, mais pour que le roman puisse vraiment faire partie de ce genre, je crois qu'il aurait dû y avoir un peu plus de mystère et de suspense dans l'histoire. Le côté écologique est très bien exploité. J'ai apprécié grandement l'engagement des personnages dans la cause, qu'ils soient pour ou contre les OGM. Les magouilles et la corruption sont omniprésentes et bien camouflées. C'est un concept intéressant que l'auteur est parvenu à bien mettre de l'avant dans un domaine scientifique comme les OGM.

En conclusion, ce qui m'a plu le plus c'est la description des personnages et le sujet bien exploité des OGM. C'est le troisième roman que je lis qui traite d'un phénomène écologique et je trouve intéressant de sensibiliser les gens à une cause aussi importante. Les OGM sont encore d'actualité, car on retrouve encore des scandales les impliquant sur les postes d'informations au Québec.

Par contre, ce qui m'a un peu rebutée, c'est le désordre des informations dans certains endroits et l'aspect roman qui était un peu déficient. Tous les ingrédients sont présents dans ce roman pour rendre une œuvre engagée et responsable avec des personnages fidèles à leur rôle, mais malheureusement, il manquait un petit quelque chose pour faire en sorte qu'on ait du mal à se défaire de cette lecture.
À QUI LE CONSEILLES-TU ? Aux personnes concernées par les OGM, mais majoritairement à des lecteurs adultes.




_________________________________________________

Lecture en cours:Beyonders tome 1, Brandon Mull study


Dernière édition par Jacana le Sam 2 Avr - 13:44, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://salsera15.blogspot.com
SarahLQ


avatar


Messages : 260
Age : 29
Localisation : Philippines
Emploi/loisirs : La lecture, la photo et les voyages


MessageSujet: Re: On ne peut pas lutter contre le système   Lun 24 Sep - 16:29

Je prends bonne note de ce roman, les OGM sont un sujet qui me passionne beaucoup !

_________________________________________________

JOURNALISTE


Dernière édition par Jacana le Sam 2 Avr - 13:44, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

On ne peut pas lutter contre le système

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Littérature noire / à suspense :: Romans policiers/thrillers/horreur-