Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Saga] Le Dernier Souffle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
blackangel


avatar


Messages : 1289
Age : 36
Localisation : Ardennes Françaises
Emploi/loisirs : Technicien informatique


MessageSujet: [Saga] Le Dernier Souffle    Mer 21 Nov - 21:21

Le Dernier Souffle
Fiona McIntosh


image

Le Don (tome 1)
Encore adolescent, Wyl Thirsk doit assumer le rôle pour lequel on le destinait depuis sa naissance : commandant en chef des armées de Morgravia! Une responsabilité qui le conduit à la cour du prince Celimus, un despote sadique. Là, un geste de bonté envers une sorcière condamnée au bûcher vaudra à Wyl un don miraculeux, ainsi que la colère de son seigneur et maître.
Contraint de lui obéir, Wyl est envoyé au Nord où la guerre menace, pour une mission suicidaire à la cour ennemie... avec pour seule arme un mystérieux pouvoir dont il ne soupçonne pas même l'existence. Or, s'il n'embrasse pas le Dernier Souffle, il signera sa perte... et celle du pays qu'il a juré de défendre.
image

Le Sang (tome 2)
Le destin de trois royaumes ne tient plus qu'à un fil lorsqu'un jeune guerrier se lance dans une quête éperdue pour lever la terrible malédiction qui pèse sur lui. Le général Wyl Thirsk de Morgravia a vu son meilleur ami se faire décapiter, sa sœur torturée et l'homme qui l'a élevé envoyé à une mort certaine - tout ça par la faute de son souverain, le sinistre et cruel Celimus. Et voici que ce roi haïssable vient de jeter son dévolu sur Briavel - le royaume voisin dont la jeune et jolie reine Valentyna paraît condamnée à une alliance politique que son cœur refuse. Pour sauver celle qu'il aime de ce piège mortel, Wyl n'a plus d'autre choix que... trahir et se battre. Mais le destin est retors et Wyl va être emporté bien loin des machinations diaboliques de l'odieux Celimus. Comme la guerre menace aux frontières Nord où le roi des Barbares ourdit ses complots contre le Sud, Wyl doit absolument trouver celui par qui lui est venu le don - et enfin maîtriser ce maléfice qui a plongé sa vie dans le chaos et menace de détruire les trois royaumes.
image

L'Âme (tome 3)
Pris par le temps qui s'enfuit, prisonnier d'un corps dont la seule vue le met au supplice, Wyl Thirsk voit se réaliser tous ses cauchemars - jusqu'au mariage de la femme qu'il adore, la reine Valentyna de Briavel, avec celui qu'il hait entre tous, l'ignoble roi Celimus. Pour se délivrer du sortilège du Dernier souffle, Wyl doit devenir roi de Morgravia. Malheureusement, le chaos engendré par le Don de la sorcière Myrren plonge Wyl au cœur d'un tourbillon de combats sans fin auquel il n'est pas sûr de survivre. Mais le veut-il seulement ? Car pour sauver Valentyna, il est prêt à tous les sacrifices - même celui de sa vie.


informations
TITRE D'ORIGINE : Quickening, book 1 : Myrren's Gift (#1), Quickening, book 2 : Blood & Memory (#2), Quickening, book 3 : Bridge of Souls (#3).
DATE DE PARUTION : 2009.
ÉDITION DE LA SAGA : Milady.
RÉSUMÉ DE LA SAGA : Encore adolescent, Wyl Thirsk doit assumer le rôle pour lequel on le destinait depuis sa naissance : commandant en chef des armées de Morgravia! Une responsabilité qui le conduit à la cour du prince Celimus, un despote sadique. Là, un geste de bonté envers une sorcière condamnée au bûcher vaudra à Wyl un don miraculeux, ainsi que la colère de son seigneur et maître.
Contraint de lui obéir, Wyl est envoyé au Nord où la guerre menace, pour une mission suicidaire à la cour ennemie... avec pour seule arme un mystérieux pouvoir dont il ne soupçonne pas même l'existence. Or, s'il n'embrasse pas le Dernier Souffle, il signera sa perte... et celle du pays qu'il a juré de défendre.
NOMBRE DE TOMES : 3.
EST-ELLE TERMINÉE ? Oui.



© aurélie

Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : Les prémices d'une aventure captivante (#1), une lutte pour obtenir sa vengeance. (#2), le dénouement d'une trilogie surprenante (#3).
LA SAGA EN UN MOT : Ensorcelant (#1), renversant (#2), époustouflant (#3).
UNE CITATION : /
UNE NOTE SUR 10 : 8 (#1), 9 (#2), 10 (#3).
TON AVIS : Tome 1 : Dans un style très agréable à lire, Fiona McIntosh nous ensorcelle et nous ne pouvons plus lâcher ce livre dès les premières pages. On y découvre une scène bien triste qui voit la mort du père de notre héros. Cette scène a pour but d'introduire ensuite Wyl Thirsk dans un milieu bien difficile, le château royal. Avec sa sœur, il sera pris sous l'aile du roi. Le fils du roi lui en fera voir de toutes les couleurs dès que possible. Malgré cela, il réussira à garder un cœur bon et pur. C'est d'ailleurs ce qui le conduira à recevoir un don d'une jeune femme. La nature de ce don occupera nos esprits tout au long de ce livre même lorsque l'on verra celui-ci à l’œuvre. Sa vie va prendre une tournure bien douloureuse et va l'obliger à fuir et à lutter pour sa survie.
Pris aux tripes par cette histoire, je ne pouvais me résoudre à poser le livre et luttant contre le sommeil chaque soir aussi longtemps que possible pour connaître les nouveaux tourments de notre héros. J'ai aimé chaque facette de ce personnage tout comme j'ai détesté celles de son ennemi. De nombreuses questions sont soulevées mais nous restent sans réponse. L'histoire s'est déroulée si vite que lorsque je suis arrivé à la fin du livre, une impétueuse rage m'habitait quant au dénouement que nous offre l'auteur. Il nous est impossible de rester ainsi sans savoir ce qu'il va advenir désormais.

Tome 2 - Le Sang, j'espère que tu nous dévoileras les secrets qui restent sans réponse dans ce tome 1. Voici ce que j'appelle un bon début de saga et qui ne demande qu'à nous rendre accrocs.

Tome 2 : Guidé par une écriture toujours aussi agréable à lire que lors du précédent tome, nous plongeons directement dans l'histoire qui reprend là où nous avions laissé nos héros. Wyl Thirsk a de nouveau changé de corps. Il doit de nouveau fuir. Le " don " qui lui a été fait prend plutôt l'air d'une malédiction plus le temps passe. En ce début de deuxième tome principalement, les nombreux changements de point de vue qui nous ramènent en arrière dans le temps pour découvrir les mêmes événements vécus par d'autres personnages m'ont quelque peu perturbé. Je ne dis pas pour autant que ça gâche l'histoire. Ça permet même de savoir ce qu'a affronté chacun des personnages. La sœur de Wyl doit fuir le monastère où elle avait trouvé refuge. Elspyth est toujours à la recherche d'Ylena Thirsk comme elle l'avait promis à Wyl. La reine Valentyna doit faire face aux incessantes relances du roi Célimus. Ce dernier continue d'ourdir des plans afin de se débarrasser des personnes qui le dérangent pour atteindre son but, devenir empereur et régner sur les trois royaumes. Fynch, quant à lui, suite à la mort de Romen Koreldy, décide de partir sur les traces du père de Myrren, guidé par Filou. La fuite de Wyl va l'amener à faire de nouvelles rencontres. L'histoire reste très attrayante malgré ces nombreux changements de point de vue. Nous découvrons le ressenti des personnages principaux et nous faisons la connaissance d'autres qui prennent de l'importance par la suite. Le " don " frappera à nouveau alors que l'on espérait enfin un peu de joie dans la vie si triste de notre héros. Ce nouveau changement de corps lui sera très douloureux car il prendra une vie qui lui était chère. Ce nouveau coup du sort le décidera à accélérer son départ à la recherche du père de Myrren qui lui fit ce " don ". Ses recherches seront payantes. Nous en apprenons ainsi plus sur ce qu'est exactement ce " don " et ses aboutissements, sa manière de fonctionner. Chacun de leur côté, les personnages principaux auront fort à faire pour survivre à ce qui les attend. Wyl repartira avec quelques réponses vers de nouvelles aventures. Fynch va quant à lui devoir faire un choix très difficile mais vital. La reine Valentyna se retrouvera face à un choix très important à faire.

C'est ainsi que se termine le livre, avec plein de craintes et d'espoir pour ce qu'il adviendra dans le troisième et dernier tome de cette saga si prenante qu'est Le Dernier Souffle. Fiona McIntosh n'a pas ménagé ses efforts pour nous pondre de tels chefs-d’œuvre.

Tome 3 : Des mois entiers se sont écoulés depuis ma lecture du tome 2 Le Sang et il me fut donc quelque peu difficile de me replonger dans l’univers de cette trilogie. Heureusement pour moi, Fiona McIntosh, de sa manière de nous présenter son histoire, nous aide à retrouver bien vite nos repères et nous remémore les événements qui ont eu lieu précédemment. En effet, au début du roman, chaque chapitre nous permet de partager les aventures de chaque personnage séparément. Bien vite, les souvenirs ont afflué et tout est redevenu bien plus clair et limpide dans mon esprit.

J’ai donc pu apprécier pleinement ce qu’il advenait à notre héros ainsi qu’à ses amis. De nombreuses fois, j’ai eu le sentiment que le sort s’acharnait sur lui. Mais également qu’à sa place j’aurais depuis longtemps cessé de me battre et donc je ne pouvais qu’admirer son courage et sa détermination.

Wyl Thirsk fait parti de ces héros qui me font adorer la lecture et auxquels j’aime à m’identifier. Bien sûr, ce n’est pas le seul personnage des plus attachants dans cette saga.  Le jeune Fynch a autant de courage et mérite autant notre admiration de par sa détermination à accomplir ce qui doit être fait tout en connaissant à l’avance le prix qu’il aura à payer. La reine Valentyna a tout d’une Jeanne d’Arc à qui le destin impose des épreuves dont elle ne veut pas mais qui les affronte la tête haute. Le roi Celimus quant à lui est bien l’antihéros, le pourri de l’histoire, celui que l’on voudrait tuer de nos mains afin de mettre fin à sa cruauté. Son chancelier Jessom ne mérite pas plus notre respect car il se salit les mains sans rechigner pour accomplir les volontés du roi qu’il sert. Les amis que se fait Wyl au cours de ses changements de corps lui reste fidèle jusqu’au bout et font tout leur possible pour lui apporter leur aide.

L’amitié se révèle donc importante dans cette trilogie et l’amour est magnifié par les sentiments qu’éprouve notre héros envers la reine Valentyna. L’histoire ne nous laisse pas indifférent et de nombreuses fois mes yeux se sont emplis de larmes, de joie ou de chagrin suivant les passages.

L’auteure nous gratifie d’un final des plus inattendus au vu des événements et des révélations qui nous ont été faites au cours des trois tomes. L’écriture reste toujours aussi limpide et notre plaisir n’en est que décuplé. Le final fut une véritable course contre la montre, une course pour la vie, et les rebondissements nous serrent le cœur. Les larmes ont coulé alors que les dernières pages se tournent bien trop vite à notre goût.

Enfin, cette trilogie restera dans mes sagas préférées car Fiona McIntosh nous propose un petit vent de fraîcheur dans la fantasy et je la place aux côtés de Michel Robert et de David Eddings qui restent pour moi des grands auteurs de ce genre littéraire.
À QUI LA CONSEILLES-TU ? À tous les amateurs de Fantasy de 7 à 77 ans.




_________________________________________________

[ Chroniqueur ] [ Journaliste]


Dernière édition par Jacana le Jeu 14 Avr - 23:06, édité 3 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackangel822002.blogspot.com/
 

[Saga] Le Dernier Souffle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Littérature imaginaire / futuriste :: Romans fantastiques/fantasy/Bit-lit-