Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [XO Editions] Le Cercle de Bernard Minier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
A&M


avatar


Messages : 797

MessageSujet: [XO Editions] Le Cercle de Bernard Minier   Jeu 22 Nov - 17:53

Le Cercle



572 pages
paru le 11 octobre 2012
Fiche du livre
quatrième de couverture
Un coup de fil surgi du passé, un e-mail énigmatique, qui signe peut-être le retour du plus retors des serial-killers, pré­ci­pi­tent le com­man­dant Martin Servaz dans une enquête dan­ge­reuse, la plus per­son­nelle de sa vie.

Un pro­fes­seur de civi­li­sa­tion anti­que assas­siné, un éleveur de chiens dévoré par ses ani­maux… Pourquoi la mort s’acharne-t-elle sur Marsac, petite ville uni­ver­si­taire du Sud-Ouest, et son cercle d’étudiants réu­nis­sant l’élite de la région ?
Confronté à un uni­vers ter­ri­fiant de per­ver­sité, Servaz va rou­vrir d’ancien­nes et ter­ri­bles bles­su­res et faire l’appren­tis­sage de la peur, pour lui-même comme pour les siens.

Après le succès de Glacé, déjà tra­duit dans de nom­breux pays, Bernard Minier, le maître des atmo­sphè­res som­bres et oppres­san­tes, nous entraîne dans une nou­velle intri­gue à couper le souf­fle, qui renou­velle les lois du genre.


Lecteurs
• Michiko
• Lady Swan
• Chouquette
• Salsera15
• Enigma



Dernière édition par A&M le Mar 11 Mar - 12:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sanctuairedelalecture.com
Lady Swan


avatar


Messages : 7484
Age : 21
Localisation : Québec
Emploi/loisirs : Lecture, musique, cinéma


Vos papiers SVP
Crédits: Gritsou
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [XO Editions] Le Cercle de Bernard Minier   Dim 16 Déc - 15:38

La petite ville universitaire de Marsac est frappée de plein fouet par la mort de Claire Diemar, jeune professeur de lettres. Elle a été sauvagement assassinée chez elle. On retrouve sur les lieux du crime, Hugo, un étudiant de Marsac. Il semble être le coupable parfait mais sa mère n'en croit pas un mot. Elle contacte le commandant Servaz qui se dépêche d'intervenir avant que l'affaire ne soit classée. En se rendant là-bas, Servaz va être confronté aux souvenirs de ses années d'études, aux vieilles rivalités et à son amour de jeunesse. Serait-ce le retour d'un certain tueur en série ? Les indices semblent le mener à cette conclusion...

Je peux vous dire d'emblée que ce roman a été un coup de coeur. Il confirme l'immense talent d'écrivain que j'avais décelé chez l'auteur lors de la lecture du précédent tome. Je tiens à remercier le sanctuaire de la lecture et les éditions XO pour ce magnifique partenariat.

Tout d'abord, l'atmosphère orageuse et lourde nous happe et nous tient en haleine jusqu'à la dernière page.
J'avoue avoir ressenti énormément de frustration en essayant de reconstituer intégralement le casse-tête sans y parvenir. Les informations nous sont dévoilées au compte-goutte et le suspense est à son comble du début jusqu'à la toute fin. Bernard Minier se tient comme un marionnettiste, manipulant à la fois ses personnages et ses lecteurs. Comme vous l'aurez deviné, l'intrigue est, à mon avis, très bien ficelée et prenante. Les révélations finales se font attendre et l'auteur les repoussent sans cesse. Mon coeur battait la chamade et la tension était palpable. Un thriller de qualité, sans aucun doute !

J'ai noté l'omniprésence de la Coupe du monde de football qui semble obnubiler la plupart des personnages.
J'ai bien aimé cette petite critique de notre société. Elle revient souvent dans l'esprit de Servaz. Le sport est-il vraiment plus important que la mort d'un être vivant ? Cet événement des plus rassembleurs a, dans ce cas-ci, aveuglé tout le monde. J'ai apprécié le stratagème qui m'a fait entrer encore plus dans l'histoire car il est empreint de vérité.

Deuxièmement, l'histoire est centrée sur la psychologie de Servaz. Il y a beaucoup d'introspection, de questionnements et de réflexions. L'auteur a voulu nous faire connaître encore plus intimement son personnage.
Je me suis senti, immédiatement, beaucoup plus proche de lui. En retournant à Marsac, Servaz est confronté à son passé. On ressent une certaine nostalgie et toute l'éphémérité de la jeunesse. On retrouve un Servaz plus jeune et fougueux et un Servaz adulte abîmé par la vie. Les émotions qui m'ont traversée sont trop nombreuses pour que je puisse les énumérer. Je ne pense pas que cette introspection puisse plaire à tous les types de lecteurs. Elle vient ajouter beaucoup de réalisme et d'intensité.

Troisièmement, malgré un tome se concentrant sur Servaz, les autres personnages gravitent autour de lui et de l'enquête. Je pense notamment à Irène Ziegler qui avait été l'un des personnages clés de Glacé. Je déplore le fait que l'auteur ne parle pas plus d'Espérandieu, l'adjoint de Servaz. Peut être lors du prochain tome ? On rencontre aussi la fille de Servaz, Margot. Les histoires de tous ces personnages s'entremêlent. Ils apportent à leur façon leur contribution à l'enquête.

Il y a un lien direct entre ce roman et Glacé. L'auteur fait plusieurs références à cette affaire et à Julian Hirtmann. Il résume en quelques mots les événements mais je crois qu'il vaut mieux avoir lu le précédent tome pour bien saisir les nuances. On retrouve le même schéma d'enquête. Mon subconscient me disait de chercher les ressemblances mais même si la trame est similaire, le dénouement n'est nullement prévisible. Plusieurs grands thèmes sont abordés dans ce roman. Je me garderai de vous dire de quelle façon afin de ne rien dévoiler de l'intrigue. La mort, l'amour, la famille, le passé et le présent en sont des exemples. Ils touchent tout le monde d'une manière ou d'une autre. Ils sont abordés à travers chacun des personnages.

Inévitablement, j'en viens à parler du style d'écriture de l'auteur. Il est fluide, à la fois poétique et brut. Sans cette fluidité, tous les autres éléments que j'ai nommés dans cette chronique n'auraient plus aucun sens. Les descriptions sont sublimes, intenses et complètes. On a l'impression de faire partie de cette histoire et de la vivre en même temps que ses personnages. Je ne pense pas qu'un auteur ordinaire aurait pu faire ça.

En conclusion, j'ai été complètement subjugée par ce roman et il me tarde de lire la suite. N'hésitez plus une seule seconde à lire les romans de Bernard Minier. Vous ne serez pas déçus !


_________________________________________________

"Quoi que tu rêves d’entreprendre, commence-le. L’audace a du génie, du pouvoir, de la magie."
Johannes Wolfgang von Goethe


"La seule connaissance authentique naît de l'amour universel. Lorsque nous aimons, nous souffrons de toutes les formes d'oppressions et de toutes les dictatures: et nous désirons lutter pour la liberté , pour la justice, et pour tous ce qui peut favoriser la dignité humaine" Antoni Tàpies, "La pratique de l'art"

Avatar par Poison Ivy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michiko


avatar


Messages : 4013
Age : 24
Localisation : Lille
Emploi/loisirs : Professeur des écoles / Jeux vidéos/de rôle/de plateau


Vos papiers SVP
Crédits: Google
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [XO Editions] Le Cercle de Bernard Minier   Dim 16 Déc - 15:49

Résumé :
C’est dans la ville de Marsac que Claire Diemar, jeune professeur de lettres, est retrouvée morte dans des conditions particulièrement horribles. Lorsque la police arrive, Hugo, un des étudiants de la victime est sur place. Il fait un coupable de premier choix, affaire classée.

Mais lorsque Servaz est appelé par la mère du jeune homme, Marianne, fantôme de son passé d’étudiant, il se sent obligé d’intervenir afin d’être sûr que la police ne règle pas cela trop rapidement, oubliant peut-être des indices importants.

En effet, ce meurtre signerait peut-être le retour d’un certain sérial killer…

Critique :
Difficile d’écrire une critique à propos d’un tel monument. Comment coucher sur papier les sentiments forts qui se sont révélés lors de cette lecture inoubliable ? Commençons par le commencement. Un grand merci aux Editions XO et au forum A&M pour ce partenariat, vraiment. Je suis ravie d’avoir eu en main la suite de Glacé, premier roman de Bernard Minier, auteur dont j'ai reconnu le talent dès la lecture de ce premier thriller. Ce second livre m’a confortée dans cet avis, je dirais qu’il a même dépassé mes attentes.

Quelques informations plus concrètes : Le Cercle se concentre sur Servaz, notamment sur son passé ; je sais que certains lecteurs n’aiment pas beaucoup, mais j’ai trouvé que cela collait à l’ambiance et ne pouvait pas mieux tomber. Il n’y a rien à redire sur le style, les descriptions sont parfaites et les personnages sont toujours aussi complets. J’ai apprécié le souci du détail dans ces trois catégories. Malgré tout, j’ai repéré deux ou trois coquilles, mais cela ne gâche en rien la lecture.

Le retour de Julian Hirtmann (dans quelles proportions, je ne le dirai pas) m’a fait un peu peur. Je ne voulais pas que l’auteur tombe dans la facilité, l’intrigue se devait d’être complexe. Là encore, non seulement mes vœux ont été exaucés, mais cela a dépassé mes attentes et espérances. Vous en dire plus serait dévoiler l’intrigue, alors je me contenterai de dire une fois de plus que Bernard Minier a manié sa plume et ses personnages avec brio. En effet, il est impossible de découvrir la fin de l’histoire avant les dernières pages, l'auteur nous tenant en haleine jusqu’au bout. Cela devenait presque frustrant de se retrouver avec de nombreuses pièces de puzzles sans pour autant réussir à le reconstituer. Ce qui témoigne, là encore du travail remarquable de monsieur Minier. Les révélations sont stupéfiantes, conséquences directes d’une intrigue bien ficelée et maîtrisée par l’auteur jusqu’à la dernière ligne.

Si je devais faire un reproche, ce serait au niveau du squelette du roman, qui ressemble un peu au précédent, (je dis bien un peu). Cela ne permet pas de trouver le coupable ou le fin mot de l’histoire. Ce n’est pas grand-chose, mais cela m’a rappelé le tome précédent et mon inconscient a cherché ces similitudes. J’espère simplement que le troisième tome sera différent au niveau du squelette tout en restant aussi bon que les précédents. D’ailleurs, quelque chose me dit que ce futur opus sera radicalement différent, pour notre plus grand plaisir (inutile de préciser que je suis impatiente).

Je pourrais faire l’éloge de ce roman encore longtemps mais cela serait lassant et n’apporterait rien de plus. Pour conclure, je dirai que Le Cercle confirme ce que je pensais de Bernard Minier concernant l’écriture de thrillers, il a un réel talent. Je l'ai trouvé mieux encore que Glacé, son tout premier roman. Bernard Minier ne cessera-t-il donc jamais de nous éblouir ? Cela promet une lecture des plus mémorables lorsque j’aurai la suite entre les mains. (Monsieur Minier, si vous ne souhaitez pas vivre un remake de Misery, il va falloir faire vite…)

Un petit mot pour les intermèdes : de l’or en barre, tout simplement. C’était glauque (peut-être difficile pour les lecteurs les plus sensibles), mais se retrouver ainsi de l’autre côté de la barrière cassait le rythme global du roman pour nous plonger un peu plus dans l’horreur. J’ai tout simplement a-do-ré cette idée.

Assurément un coup de cœur que je vous recommande fortement.

Bonne lecture.

_________________________________________________

[Correctrice]
Si vous voyez un [CPM] c'est que je suis passée par là wink

lis critique
Je lis, je critique


J'espère que tu passes un bon moment sur notre forum Invité et j'espère te voir ici très longtemps Smile
Bonne lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jelisjecritique.wordpress.com/
Salsera15


avatar


Messages : 192
Age : 28
Localisation : St-Jérôme
Emploi/loisirs : Étudiante en communication


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [XO Editions] Le Cercle de Bernard Minier   Lun 7 Jan - 22:18

Je souhaite tout d'abord remercier les Éditions XO pour ce premier partenariat avec eux. Le thriller est un genre que j'ai récemment commencé à apprécier, étant tout d'abord réticente à l'idée de trouver un univers glauque et sanglant. Cependant, j'ai trouvé qu'il gagnait à être connu, car chaque enquête a son lot de surprises !

Pour ce qui est du style de l'auteur, j'ai apprécié que les chapitres soient courts et l'histoire découpée en journées. Cela m'a permis de pouvoir m'arrêter chaque fois au début de chapitre plutôt que de perdre l'histoire en recommençant quelque part au milieu d'une page. Le découpage en jours m'a aussi permis d'avoir une meilleure connaissance de la durée réelle de l'action. Il y a également certaines pauses dans l'action principale qui laissent place à une histoire différente, mais on se rend compte à la fin que celles-ci ont un lien. J'ai donc trouvé que la structure de ce roman était très intéressante.

Pour ce qui est des personnages, ce sont les mêmes que dans le roman, Glacé, que je n'ai cependant pas lu. Cela n'a pas été problématique, car les deux histoires peuvent se lire indépendamment, mais pour avoir une meilleure connaissance des personnages, la lecture de la première est préférable. Les personnages sont très bien décrits au niveau psychologique et physique ; pourtant, certains d'entre eux, comme Ziegler, auraient gagné à être davantage détaillés.

L'intrigue se déroule dans le sud-ouest. Un enquêteur est tourmenté par son passé et se retrouve sur des scènes de crime horripilantes. J'ai trouvé innovant, par rapport à d'autres thrillers que j'ai lus, le fait que la musique occupe une place importante dans l'intrigue, car cela apporte une composante artistique. Certaines scènes donnent froid dans le dos ou, même, terrifient le lecteur.

Je crois que Le cercle est un thriller à découvrir, car l'histoire est intéressante et jumelle des éléments variés. Cependant, je ne suis pas si sûre qu'il ne soit pas nécessaire de lire Glacé, car de connaître au préalable les personnages impliqués est un atout à ne pas négliger. Je lirai donc ce premier volume et je suivrai les autres aventures de Servaz avec grand plaisir !

_________________________________________________

Lecture en cours:Beyonders tome 1, Brandon Mull study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://salsera15.blogspot.com
Chouquette


avatar


Messages : 1756
Age : 23
Localisation : Ardèche
Emploi/loisirs : Etudiante en L3 Droit


Vos papiers SVP
Crédits: Chouquette
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [XO Editions] Le Cercle de Bernard Minier   Mer 9 Jan - 16:32

Si le titre de ce thriller peut intriguer, quand on arrive à la fin de l’histoire et que tout nous est dévoilé, celui-ci prend tout son sens et apparaît comme un parfait résumé de l’histoire. Mais avant tout, Martin Servaz va se retrouver confronté à ses démons face à une enquête particulièrement macabre et étrange. Mais quand tout semble accuser une certaine personne, Martin va vite se rendre compte que les apparences sont parfois trompeuses…

Le Cercle est un excellent thriller mélangeant une intrigue principale et une intrigue que l’on pourrait qualifier de secondaire. Bernard Minier nous présente ici un roman qui oppresse, interroge et captive. Ainsi, Marsac, ville universitaire du sud-ouest, se retrouve confrontée face à un meurtrier barbare qui a tué une jeune enseignante du lycée sans que l’on sache réellement pourquoi. Pourtant, ce n’est pas le seul élément étrange et Martin Servaz se retrouve au cœur d’une enquête mêlant passé et présent, une enquête qui le bouleversera au plus profond de lui-même et changera sa manière de voir les choses…

Si Le Cercle est un deuxième tome après Glacé, la lecture de celui-ci peut être parfaitement indépendante et le fait que l’auteur nous explique dans les grandes lignes ce qu’il s’est déjà passé y est pour beaucoup. Ainsi, même sans avoir lu le premier tome, le lecteur peut se plonger à corps perdu dans ce thriller éprouvant duquel on ne sort pas indemne. Pour preuve, il est extrêmement difficile d’expliquer ce que l’on ressent lors de sa lecture car trop de sentiments contradictoires se mélangent. De l’inquiétude, du suspense, de l’effroi mais aussi de l’amour… Tout pour construire un excellent roman avec des personnages plus ou moins attachants qui ne vous laissent pas indifférents de par leur histoire propre.

Étant une grande amatrice de ce genre littéraire, je dois avouer avoir tout de même commencé ce roman avec une certaine appréhension. En effet, après avoir lu de très bons polars noirs comme ceux de Camilla Läckberg ou de Valentin Musso, il était difficile pour ce roman de se faire une place dans mes coups de cœur. Pourtant, il m’a séduite, m’a transportée dans le sud-ouest et au cœur même de l’enquête. Et c’est là, le grand point positif de ce roman. Bernard Minier vous fait vivre l’histoire comme si vous y étiez avec un réalisme surprenant et une maîtrise incroyable de son écriture.

Pour moi, ce roman est un livre à lire, à apprécier à sa juste valeur et à dévorer. Malgré quelques longueurs au milieu, il saura vous faire passer un excellent moment et vous donner l’envie de continuer à suivre ce policier si tourmenté par son passé. La fin est magistrale, nous poussant à lire la suite quand elle sera publiée, nous faisant nous interroger sur le futur de Martin Servaz et de Julian Hirtmann. Je remercie donc chaleureusement les éditions XO et Le Sanctuaire de la Lecture pour ce partenariat qui m’a permis de découvrir un auteur et un univers qui ont su me conquérir.

_________________________________________________


No more feel, no more heal, no more light meets my eyes.
Is it night ? Is it day ? I'm alone, paralyzed.. ♪♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://frozen-memories.1fr1.net
Enigma


avatar


Messages : 187
Age : 25
Localisation : Yvelines
Emploi/loisirs : Etudiante / lecture, danse, musée, ciné


Vos papiers SVP
Crédits: Enigma
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [XO Editions] Le Cercle de Bernard Minier   Mar 22 Jan - 16:31

Le cercle est le deuxième roman de Bernard Minier et deuxième tome d'une série mettant en scène le commandant Servaz, après Glacé.
N’ayant pas lu le premier tome, j’appréhendais un peu la lecture : j'avais peur de ne pas comprendre la psychologie des personnages, peur d’avoir loupé des éléments importants, etc. Finalement, ce deuxième tome se lit très bien indépendamment. Certes nous avons les mêmes personnages que dans le premier, mais l’intrigue policière est totalement différente.

L’histoire se déroule à Marsac, dans le sud ouest de la France, pendant la Coupe du monde de foot.
Claire Diemar, jeune professeur d’université, est retrouvée morte dans sa baignoire dans d’étranges conditions. Hugo, un ancien étudiant de Claire est retrouvé sur le lieu du crime. Sa mère, Marianne, croyant à l’innocence de son fils décide d’intervenir et appelle son ancien amant de la fac, le commandant Servaz. Tout semble inculper Hugo. Cependant un CD de Malher retrouvé dans la chaîne hifi de Claire semble le mener sur une autre piste. Le commandant Servaz décide de mener l’enquête…

Ce début de thriller pourrait paraître un peu banal, mais je peux vous assurer que l’intrigue devient plus complexe par la suite.
Concernant la psychologie des personnages, l’auteur s’est surtout concentré sur celle du commandant Servaz et en particulier sur son passé trouble datant de ses années de fac. Une bonne partie de l’enquête se déroule dans la prestigieuse (et imaginaire) université de Marsac, d’où notre commandant est lui-même sorti diplômé de Lettres. Il ne semble pas exercer sa profession par passion, préférant de temps à autre placer dans les conversations des citations latines. Cependant, lorsqu’il prend une enquête à sa charge, c’est pour s’y plonger corps et âme. C’est un homme divorcé et père d’une adolescente rebelle, mais très intelligente. D’ailleurs Margot, étudiante à Marsac participe de son côté à l'avancée de l'enquête.

Dans l’équipe de police, deux personnes se démarquent : son adjoint et ami Vincent Espérandieu, ainsi qu’une nouvelle recrue, Samira Cheng, la Franco-sino-marocaine. C’est une femme au physique atypique qui sait se faire respecter par les hommes.
De plus, un autre protagoniste intervient dans ce deuxième tome : Irène Ziegler, une gendarme attirée par les femmes. Jusqu’au milieu de l’enquête, elle fait bande à part, jusqu'à ce qu’ils découvrent que leurs enquêtes sont liées.
J’ai trouvé dommage que l’auteur ne se soit pas plus intéressé que cela à la psychologie des personnages secondaires ; j’aurais aimé en connaître davantage.

J’ai beaucoup apprécié ce livre même si je n’irai pas jusqu’à dire que ce fut un coup de cœur. Grâce à sa merveilleuse plume, l’auteur nous entraîne tout au long de son roman dans une atmosphère pesante et étouffante. Nous allons de révélations en révélations sans pour autant deviner qui est l’assassin.
Dans ce tome-ci, on trouve de nombreuses références au premier, notamment en ce qui concerne le criminel Julian Hirtmann, qui s’est échappé de l’hôpital psychiatrique et reste introuvable depuis quelque mois.

Pour conclure, je dirais que ce roman fut une très bonne découverte pour moi et que je pense lire et acheter le premier tome pour en apprendre un peu plus sur la psychologie des personnages. Un des seuls reproches que je pourrais faire à cet ouvrage est que je ne l’ai pas trouvé assez « sanglant » pour un thriller. J’ai passé un très bon moment et lecture et j’ai hâte de lire la suite !

_________________________________________________

coeur Mon blog Littéraire coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamorphoselivresque.blogspot.fr/
 

[XO Editions] Le Cercle de Bernard Minier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: MAISONS D'EDITION :: Partenariats passés :: Partenariats ponctuels-