Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Saga] Agence 13 : Les paradis inhabitables

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
louve


avatar


Messages : 1766
Age : 30
Localisation : Dans une grotte obscure et humide
Emploi/loisirs : la lecture, le cinéma, les jeux vidéos


MessageSujet: [Saga] Agence 13 : Les paradis inhabitables    Dim 17 Fév - 12:29

Agence 13 : Les paradis inhabitables
Serge Brussolo


image

Dortoir interdit (tome 1)
Quand on est embauché par une agence immobilière spécialisée dans la remise en état d'anciennes "scènes de crime", mieux vaut s'attendre au pire. ...
C'est ainsi que Mickie Katz, jeune décoratrice fraîchement recrutée par la très mystérieuse Agence 13, doit accepter de travailler pour un milliardaire obsédé par la Troisième Guerre mondiale. Afin de mettre sa famille à l'abri du futur holocauste, ce nabab du pétrole vient d'acquérir un bunker creusé dans le désert du Nevada par l'US Air Force au temps de la guerre froide. Le rôle de Mickie est simple: redécorer le labyrinthe de béton pour en faire un paradis cinq étoiles qui rendra la claustration agréable aux survivants du conflit.
Mais dès le début des travaux, les événements vont prendre un tour inquiétant dans cette forteresse mystérieusement baptisée depuis 40 ans Dortoir Interdit...
Lorsqu'un lieu a été le théâtre d'un crime atroce, il a toujours des choses à dire. Des choses qu'il serait préférable de ne pas entendre. Hélas, les fantômes sont parfois trop bavards...
image

Ceux d'en bas (tome 2)
Quand on est embauchée par une agence immobilière spécialisée dans la remise en état d'anciennes « scènes de crime », mieux vaut s'attendre au pire…

Pas facile de transformer le théâtre d'un génocide en parc de loisirs ! C'est pourtant le défi que va devoir relever Mickie Katz pour l'Agence 13 dans un village perdu du Montana, au milieu d'une nature sauvage hantée par l'esprit-totem d'un grizzly en colère et les fantômes d'Indiens assassinés en des temps anciens. Folklores et légendes fantaisistes cachent néanmoins des secrets bien réels et Mickie va peu à peu découvrir une population tenaillée par une culpabilité que rien n'apaise, et prête à tout pour expier ses fautes. Qui est cet archer invisible qui, caché dans la forêt, prend pour cibles les villageois avec la complicité des autorités locales ? Craignant de figurer au tableau de chasse du tireur fou, Mickie va plonger au coeur du mystère, jusqu'au fond de ce lac de montagne où jadis, tout a commencé...

Le lac fonctionnait à la manière d'un piège pour l'imagination, ses eaux n'avaient rien de rassurant, sa géographie suscitait l'angoisse. C'était une pochette-surprise démoniaque mêlant des lames de rasoir aux friandises contenues dans ses flancs.
image

Le Chat aux yeux jaunes (tome 3)
Quand les fantômes du passé crèvent l'écran pour régler leurs comptes... Dans les années 60, l'actrice Peggy McFloyd a connu un succès planétaire grâce à la série télévisée "First Lady" . Aujourd'hui riche et âgée, elle s'est reconvertie dans l'action caritative en érigeant sur sa propriété une maison de retraite où elle accueille ses vieux camarades de scène. Il semblerait toutefois que depuis quelque temps, cc petit paradis soit le théâtre d'événements aussi étranges qu'inquiétants. Qui connaît la vérité sur "First Lady", cette série réputée "maudite" depuis que certains de ses acteurs ont disparu dans des conditions brutales ? Le chat empaillé aux yeux jaunes, qui trône comme une idole énigmatique sur la cheminée de l'actrice, peut-être ? Un chat qui fut l'instigateur d'un crime dont Mickie Katz - missionnée par l'Agence 13 pour redécorer les appartements très spéciaux de l'actrice - découvrira les arcanes avec effroi... Cette barrière blanche symbolise la frontière entre deux mondes, deux époques. Vous vous tenez dans le présent, mais de l'autre côté le temps s'est arrêté en 1965. Peggy en a décidé ainsi. Elle ne veut rien voir, rien connaître de l'évolution du monde moderne. En prenant sa retraite, elle a choisi de vivre une fois pour toutes dans l'Amérique de sa jeunesse



informations
TITRE D'ORIGINE : /
DATE DE PARUTION : 2009.
ÉDITION DE LA SAGA : Fleuve noir/pocket.
RÉSUMÉ DE LA SAGA : Quand on est embauché par une agence immobilière spécialisée dans la remise en état d'anciennes "scènes de crime", mieux vaut s'attendre au pire. ...
NOMBRE DE TOMES : 3.
EST-ELLE TERMINÉE ? Oui.



© aurélie

Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : /
LA SAGA EN UN MOT : Étonnante.
UN CITATION : /
UNE NOTE SUR 10 : 8/10.
TON AVIS : Mickie Katz est une jeune femme au passé trouble. Ayant vécu avec une mère au double visage et un père absent car peut-être mort en mission, elle n'a jamais eu vraiment de chance. Et lorsqu'une fois adulte elle est envoyée en prison, accusée à tort par sa patronne de l'époque d'avoir volé un bien précieux, Mickie n'attend plus rien de la vie. Peu de temps après sa sortie, une agence de décoration de lieux insolites la contacte pour lui proposer un emploi. D'abord étonnée et intriguée, elle voit très vite que son avenir est en jeu et que ce poste est un bon moyen de remonter la pente. Sa première mission ? Redécorer un bunker souterrain, théâtre d'un sanglant événement des années auparavant. Mickie y voit un véritable challenge, mais très vite, elle se rend compte que ce travail va lui faire endosser le rôle d'enquêtrice amatrice.

Le dortoir interdit dès le début m'a plu. L'héroïne est très sympathique et ne se morfond jamais sur son sort. Mes premières impressions furent donc très positives. On apprend très vite le passé de notre héroïne qui nous met au parfum pour de suite nous avertir que les choses étranges, elle en a l'habitude. Le portrait qu'elle dépeint de sa mère n'est guère flatteur, tandis qu'elle nous présente son père comme un homme dangereux, courageux et plein de ressources. Le ton est donc très vite donné pour ce roman qui m'intriguait énormément !

Si le début m'a emballée, j'ai trouvé que peu à peu le rythme s'essoufflait. L'auteur nous offre un roman différent de ce à quoi je m'attendais avec la quatrième de couverture. L'effet de surprise fut donc total puisqu'en refermant le roman je me suis rendu compte que chaque rebondissement m'avait frappée de plein fouet.

Transformer une femme plutôt normale en enquêtrice me fait penser à Lily Bard, cette femme de ménage qui enquête sur des meurtres avec un passé chargé. Du coup, ça nous permet de nous glisser plus facilement dans la peau de notre héroïne puisqu'elle est un peu madame tout le monde, même si sa mère est morte brûlée vive et que son père est un dangereux criminel en fuite. Du beau monde donc pour démarrer l'aventure de l'agence 13. Lorsque Mickie devient employée pour cette agence, j'ai regretté de ne pas en apprendre davantage sur les circonstances de la création de cette boîte et le pourquoi ce choix de décorer des lieux où se sont déroulés des événements sordides pour des clients riches qui veulent racheter l'endroit. C'est comme ça que Mickie se voit confier le fameux dortoir interdit où des années auparavant, pour se préparer à la guerre, on y a enfermé des gens en vue d'étudier leur comportement. Mais la folie a fini par les gagner et ils se sont entretués et mangés entre eux, pratiquant sans vergogne le cannibalisme pour survivre sans nourriture et laisser libre cours à la folie qui les anime. On ressent très vite une atmosphère troublante avec ce bunker qui fascine la nouvelle famille qui l'a acheté et souhaite y vivre au cas où une guerre éclaterait. Le père de cette famille est d'ailleurs un homme étrange et dangereux qui marie ses filles à l'un de ses plus méritants soldats.

Du coup, on a la sensation de découvrir au travers du roman la manière de fonctionner de cette secte étrange où le père est un homme cruel, craint de tous et qui n'hésite pas à utiliser des méthodes barbares pour entraîner ses soldats en vue d'une potentielle guerre, qui selon eux, arrivera très prochainement. Les soldats et les proches de cet homme autoritaire sont soumis et vivent enfermés dans une bulle. J'ai vraiment adoré cet aspect là du roman, très sombre et dérangeant.

Là où le roman m'a un peu perdue, c'est avec l'enquête pour meurtre qui survient à plus de la moitié du récit, lorsque la famille est retrouvée assassinée et l'une des filles manquant à l'appel. Dès lors, c'est une vraie chasse qui se met en place et la police se sent dépassée puisque sur les terres se trouvent des drones et autres machines de guerre faites pour abattre toute personne se dévoilant. J'ai trouvé que les robots étaient de trop et m'ont parfois fait penser à Robocop. ^^

Maintenant, l'auteur a su m'étonner sur la fin puisque le dénouement est inattendu. C'est une vraie machination à laquelle on fait face et le final laisse supposer que les tomes suivants seront bourrés de surprises.

En bref, ce fut une lecture étonnante et très agréable que m'a offerte ce roman de Serge Brussolo. Je me plongerais dans la suite sans souci, en espérant qu'il n'a pas été tenté de trop en faire comme pour ce premier tome un peu trop fourni.
A QUI LA CONSEILLES-TU ? À ceux qui cherchent une saga dont chaque tome est une pochette surprise.




_________________________________________________


http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/


Dernière édition par Jacana le Jeu 31 Mar - 13:46, édité 2 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
 

[Saga] Agence 13 : Les paradis inhabitables

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Littérature noire / à suspense :: Romans policiers/thrillers/horreur-