Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La Gifle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Patty07


avatar


Messages : 133
Age : 26
Localisation : Suisse
Emploi/loisirs : Etudiante / Equitation, Handball


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: La Gifle    Mar 26 Mar - 18:28

La Gifle
Christos Tsiolkas



informations
DATE DE PARUTION : 2012.
NOMBRE DE PAGES : 467.
ÉDITION DE TON LIVRE : 10/18.
QUATRIÈME DE COUVERTURE : Lors d'un barbecue entre amis, un adulte gifle un enfant qui n'est pas le sien. Cet incident déclenche une réaction en chaîne, explosive, qui fait voler en éclats les faux-semblants et révèle avec la violence d'un boomerang le tableau implacable d'une société en pleine confusion. Provocant, urgent, impitoyable, un roman coup de poing, une révélation.
Y A-T-IL UNE SUITE ? Non.



© aurélie

Ton avis

LE LIVRE EN UN MOT : Vie australienne.
UN CITATION : « Harry a commis une erreur en giflant le gamin, mais le petit morveux le méritait. »
UNE NOTE SUR 10 : 7/10.
TON AVIS : Attirée par ce livre à la bibliothèque, je me lance dans la lecture. Je me réjouis à l'idée que l'histoire prenne place en Australie. De plus, la culture Grecque est très présente dû au fait que la majorité des personnages sont des immigrés.
Un barbecue, dans la banlieue chic de Melbourne, de nombreux amis, la famille, des enfants. C'est là qu'un adulte gifle un enfant, ce geste va créer un cataclysme dans la vie de tous les personnages présents cet après-midi.
Le premier chapitre nous raconte cet épisode par les yeux d'Hector père de famille qui reçoit tout le monde dans sa maison. Puis j'ai peur de revivre la même journée avec la vision différente de chacun des personnages, car la narration est à plusieurs voix. Chaque chapitre est raconté par quelqu'un d'autre mais à la suite de l'événement. On continue le cours de la vie, mais celle-ci est bouleversée pour chacun.
Le style cru, sans détours de l'auteur nous plonge dans la description de la société australienne avec des parfums méditerranéen venant de Grèce.
Les premiers personnages ne m'ont pas vraiment emballée, mais les circonstances font que l'envie de savoir est plus forte. Les personnages vont crescendo, de plus en plus forts et bouleversants, chacun ayant ses particularités décrites d'une manière très précise. En passant de la grand-mère jusqu'à l'adolescent perdu, Tsiolkas nous décrit la vie d'une manière nette et précise, sans fioritures, juste la réalité.
Je reste un peu sur ma faim... En effet il n'y a jamais de "chute", car c'est vrai : la vie des personnages continue. L'impression de réalité est d'autant plus forte, on s'attend presque à croiser tout ces personnages autour de nous. Ce n'est pas un livre que je relirai, je pense, mais je suis contente de l'avoir découvert par hasard.
À QUI LE CONSEILLES-TU ? À partir de 15 ans.




_________________________________________________

"Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas, c'est parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles. " - Sénèque

« Il y a certainement plus de richesse en un seul livre que dans tout le butin rapporté par les pirates de l'Île au Trésor. » -Walt Disney


Dernière édition par L'erreur sociale le Dim 26 Avr - 22:49, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

La Gifle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Littérature générale :: Littérature contemporaine/générale-