Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  [Saga] Steampunk Chronicles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arwen


avatar


Messages : 2872
Age : 30
Localisation : Seine et marne
Emploi/loisirs : Professeur des écoles - Loisirs: lecture - cinéma


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: [Saga] Steampunk Chronicles   Sam 30 Mar - 18:48

Steampunk Chronicles
Kady Cross


image
Tome 0,5 : L'étrange secret de Finley Jayne
Finley Jayne sait qu’elle n’est pas « normale ». Les filles normales ne perdent pas de temps, n’ont pas quelque chose en elles qui les rend capables d’une violence remarquable. Son comportement lui a déjà coûté un emploi, alors quand on lui offre la position élevée de dame de compagnie de Phoebe, une débutante fiancée depuis peu à Lord Vincent, elle accepte en dépit de son manque d’expérience. Lord Vincent est un homme de science affectionnant ses automates et ses inventions mais Finley trouve ses raisons d’épouser Phoebe suspectes. Elle fera tout en son pouvoir pour protéger sa nouvelle amie, mais ce qu’elle découvre est encore plus monstrueux que tout ce qu’elle aurait pu imaginer…
image
Tome 1 : L'étrange pouvoir de Finley Jayne
Londres, 1897. Finley Jayne, seize ans, vit une étrange période. Depuis quelques mois, deux personnalités opposées cohabitent à l’intérieur d’elle. Un problème qui s’aggrave à mesure que son côté sombre, en pleine expansion, l’effraie et lui joue des tours. Elle ne se comprend plus, ne sait d’où lui vient cette force extraordinaire qui est en train de la transformer. Mais une nuit, elle découvre qu’elle n’est pas seule dans son cas : quelque part dans Londres, Griffin, jeune Duc de Greythorne, et ses amis, détiennent comme elle d’étranges pouvoirs… Et ils ont un projet.
image
Tome 2 : Dangereux secret
A New York City en 1897, la vie n’a jamais été plus excitante – ou plus dangereuse.
Finley Jayne, 16 ans, et son “estrange bande d’inadaptés” qui ont fait le voyage depuis Londres pour secourir leur ami Jasper, emmené par des chasseurs de primes. Mais Jasper est aux mains d’un ancien ami retors qui lui demande un marché : le dangereux dispositif que Jasper lui a volé… en échange de la vie de la fille que Jasper aime.
Au moindre faux mouvement de Jasper, l’étrange collier mécanique se resserre autour du coup de Mei. Encore et encore.
Des rues violentes du quartier le plus pauvre de Manhattan à l’élégante cinquième avenue, le groupe hétéroclite d’adolescents aux capacités surnaturelles est sur la piste de l’insaisissable Jasper. Et ils sont sur le point de découvrir jusqu’où ils peuvent aller par amitié.
Plus que jamais, Finley Jayne devra compter sur le puissant duc anglais, Griffin King, pour équilibrer sa magie noire avec ses bons côtés. Mais Griffin est en guerre contre lui-même à cause de son attirance secrète pour Finley… et il risquera sa vie et sa réputation pour la sauver. Sam, plus machine qu’homme, s’aperçoit que son cœur maussade est mis à l’épreuve par Emily, la jeune irlandaise dont les pouvoirs spéciaux ne suffiront pas pour lutter contre les ténèbres qu’elle découvre dans les rues.
Pour aider ceux qu’elle est venue à autant apprécier, Finley Jayne devra infiltrer un gang de criminels. Le seul problème, c’est qu’il se pourrait qu’elle aime un peu trop les ténèbres…
image
TITRE ET N° DU TOME
Résumé


informations
TITRE D'ORIGINE : Steampunk Chronicles
DATE DE PARUTION : Depuis 2012
ÉDITION DE LA SAGA : Darkiss
RÉSUMÉ DE LA SAGA : -
NOMBRE DE TOMES : 2 + 1 nouvelle
EST-ELLE TERMINÉE ? Npn



© aurélie

Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : -
LA SAGA EN UN MOT : Originale sur le genre mais banale pour l'intrigue.
UNE CITATION : Personne n'est entièrement bon ou mauvais : un côté ne pouvait exister indépendamment de l'autre.
UNE NOTE SUR 10 : 7.5/10
TON AVIS : T.0.5 : Ma chronique sera assez courte car il s'agit d'une nouvelle "steampunk" de 85 pages, l'univers de la saga est donc à peine abordé dans ce tome 0.5.

Tout d'abord, je dois dire que je suis assez fan de l'univers steampunk (quoique je lise peu de livres de ce genre pour l'instant) qui, je vous le rappelle, est un sous-genre de la science-fiction mais dont l'atmosphère générale évoque la société industrielle du XIXème siècle.

Ici, c'est le Londres de cette époque qui sert de "terrain de jeu" à nos personnages. L'héroïne est Finlay Jayne, une jeune fille de la classe moyenne que l'on retrouvera dans le tome 1 de la saga.
J'ai trouvé que l'auteur parvenait à nous dresser le portrait physique et moral de Finlay de façon très rapide et efficace car on comprend en quelques pages à quoi elle ressemble et les enjeux de son existence. Celle-ci est en effet un peu particulière car elle possède des "dons" particuliers qui lui viennent d'une seconde personnalité qui se réveille en elle lorsqu'elle est en colère ou qu'elle sent qu'elle doit agir dans une situation conflictuelle. C'est ce côté "schizophrène" qui m'a vraiment intéressée car c'est assez peu courant de rencontrer cela en littérature, je trouve que ça donne un côté très mystérieux au personnage car elle-même ne sait pas d'où lui provient cette étrangeté. J'imagine que l'origine de cette double personnalité doit être d'ordre fantastique vu les capacités que Finlay développe mais rien n'est dit pour le moment…

L'univers steampunk est assez captivant encore une fois, j'aime beaucoup le mélange loufoque entre les voitures tirées par les chevaux et les animaux robotisés qui les remplacent par exemple. J'aurais aimé qu'il soit encore plus développé cependant car mises à part les inventions d'un savant fou, on rencontre peu d'éléments décalés provenant de la SF. Peut-être que nous en rencontrerons davantage dans la suite…

J'ai trouvé l'intrigue bien construite, j'avais peur qu'elle ne soit pas complètement développée en si peu de pages mais il n'en fut rien car l'auteur a réussi l'exploit de nous délivrer une histoire complète avec un début, des péripéties et une vraie fin. De même, je pense que les protagonistes qui occupent "le devant de la scène" dans ce tome ne doivent pas apparaître par la suite car il paraît que le tome 1 peut se lire sans avoir lu la nouvelle auparavant.

Bref, j'ai apprécié l'entrée dans l'univers et j'ai dévoré ce livre en deux fois donc c'est très positif et je remercie encore Nessa de m'avoir incitée à me lancer dans cette nouvelle saga.

T.1 : Après avoir lu et apprécié la préquelle "L'étrange secret de Finley Jayne" dont vous pouvez consulter ma chronique ici , je me suis lancée pleine d'enthousiasme dans ce tome 1 avec l'envie d'en découvrir davantage sur l'univers de Finley ; cette jeune femme qui perçoit en elle un double d'elle-même, plus sombre, mais aussi plus fort.

Je n'ai pas été déçue car j'ai passé un bon moment de lecture et que ce roman se lit très vite malgré ses presque 500 pages. En revanche, ça n'a pas été non plus le coup de cœur auquel j'aurais pu m'attendre.

Commençons déjà par évoquer les bons points, car il y en a un certain nombre tout de même. Le principal étant, comme dans la préquelle, l'univers steampunk qui mêle l'époque victorienne aux inventions futuristes tels que les automates ou les vélocycles.


Ce roman a en effet confirmé mon goût pour ce sous genre de la science-fiction. Ainsi, on retrouve les bons côtés propres à la romance historique (un amour impossible à cause des différences de milieux, une intrigue réglée par l'époque qui met en scène le Londres du XIXème siècle, des personnages historiques comme la reine Victoria qui prend part à l'histoire…) ainsi que ceux de la SF (des avancées scientifiques qui permettent la robotisation, l'évolution de l'Homme). Ce subtil mélange est d'ailleurs qualifié par l'auteure d'un "croisement entre La Ligue des gentlemen extraordinaires et les X-men ".
Cet univers imprègne évidemment l'intrigue en nous faisant parcourir les rues de Londres en quête du Machiniste, un homme qui défraie la chronique par ses attentats causés par des automates qu'il construit. L'alchimie et la magie viennent aussi mettre leur grain de sel dans cette histoire puisque Griffin, l'un des personnages principaux, utilise le contrôle de l'éther et les "organiens", une sorte de substance de vie qui peut guérir. La double personnalité de Finley, par ailleurs, participe aussi au côté fantastique de l'histoire.

Tout ceci se côtoie et crée un univers riche qui ne cesse de nous surprendre et de nous captiver.

Les personnages sont aussi bien travaillés et contrairement à la préquelle, l'auteur n'a pas mis l'accent que sur Finley. Même si celle-ci reste le personnage principal et nous séduit toujours autant par l'originalité de son côté "schizophrène", le discours indirect libre nous permet de voyager à travers les pensées d'autres protagonistes comme Griffin, le séduisant jeune duc de Greythorne qui accueille Finley dans sa demeure et lui propose d'intégrer leur groupe ; Sam, le meilleur ami de Griffin qui est un écorché vif depuis qu'il a été attaqué par un automate du Machiniste ; Emily, qui met sa prodigieuse intelligence au service de ses amis pour concevoir des inventions… et bien d'autres encore.
Le triangle amoureux qui se met en place est assez intéressant même s'il est attendu et qu'on se doute plus ou moins de qui va choisir Finley dans les prochains tomes.

Si l'on considère tous ces bons points, on pourrait dire que cette saga est un petit chef d’œuvre. Or, il manque ce petit quelque chose qui aurait pu en faire un coup de cœur. Le défaut principal, je pense, provient de la pauvreté de l'intrigue qui est cousue de fil blanc. On s'attend plus ou moins à chaque événement et la fin n'est pas surprenante. D'autre part, le style d'écriture est assez moyen, on trouve beaucoup de redondances. Pour n'en citer qu'une, l'auteure doit répéter une bonne vingtaine de fois (je n'exagère pas) que les personnages rougissent. C'est assez lassant au bout d'un moment et on a envie de lui dire qu'il existe d'autres sentiments que la gêne...

Pour résumer, c'est un bon premier tome qui plaira à tous les amateurs de Steampunk mais on reste tout de même sur sa faim à cause de la simplicité de l'intrigue et d'un style trop peu élaboré. Je poursuivrai évidemment avec la lecture du tome 2 car j'ai pris plaisir à le lire mais je ne m'attends plus à être surprise.

À QUI LA CONSEILLES-TU ? d'âge Jeunes lecteurs et plus vieux aussi. À ceux qui aiment voyager à travers les époques au cours de leurs lectures et que ça ne dérange pas de voir se mêler à cela de la SF.




_________________________________________________

[Chroniqueuse du sanctuaire]



Mes lectures actuelles / Ma PAL + Wish / Ma présentation


Dernière édition par Chouquette le Sam 27 Juil - 19:53, édité 3 fois (Raison : Corrigé par Crazy (30/03/13))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leschroniquesdarwen.blogspot.com/
 

[Saga] Steampunk Chronicles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Littérature imaginaire / futuriste :: Romans de Science-Fiction-