Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Saga] Aladdin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elya


avatar


Messages : 1357
Age : 32
Emploi/loisirs : Médiathécaire | Roliste


Vos papiers SVP
Crédits: Elya
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: [Saga] Aladdin   Mar 30 Avr - 17:37

ALADDIN
Ron Clements & John Musker



informations
TITRE D'ORIGINE : Aladdin
DATE DE PARUTION : 1992.
DISTRIBUTEUR : Disney.
SYNOPSIS: Il était une fois, au pays des mille et une nuits, un jeune homme nommé Aladdin qui mène la vie insouciante d'un gamin des rues jusqu'au jour où il rencontre la princesse Jasmine. Il va alors se retrouver après maintes mésaventures en possession d'une lampe bien mystérieuse et habitée par le génie le plus excentrique et le plus imprévisible qui soit. Mais le grand vizir Jafar, dont l'ambition est de prendre le pouvoir, tentera tout pour s'emparer de cette lampe et obtenir ainsi le trône du Sultan...
Y A T-IL UNE SUITE? : Oui.



© aurélie

Critique du film
AVIS COMPLET :
Voilà un Disney qui nous amène en Orient. Le dépaysement est presque total. On découvre la vie d'Aladdin habitué à voler pour manger et la Princesse Jasmine malheureuse parce qu'elle n'est pas libre de sa propre vie et surtout elle doit bientôt se marier avec un Prince comme la loi l'y oblige. Sans compter Jafar, qui ne recherche qu'une seule chose : le pouvoir.
Malgré certains clichés, « typiques de Disney », c'est une belle histoire. 
Puis au moins, la Princesse a du caractère, elle se révèle déterminée et forte. Alors qu'Aladdin doute beaucoup à cause de ses mensonges. Une opposition qui apporte beaucoup à l'histoire. Puis il y a beaucoup d'humour. J'adore le personnage du Génie, avec tout son pouvoir, sa personnalité cool et tout ce en quoi il peut s'incarner.
Les chansons sont très sympa, mélodiques et elles collent bien à l'action ou à l'histoire. (Elle rentrent aussi dans la tête facilement... « Ce rêve bleuuuu... »)
Par contre j'ai trouvé que la « voix » ou du moins le bruitage pour le singe Abu me faisait penser à un canard, genre à Donald... c'est assez perturbant ! Mais ça vient peut être de moi...

Bref, un Disney qui nous amène en voyage !


LE RETOUR DE JAFAR
Toby  & Tad Stones & Alan Zaslove



informations
TITRE D'ORIGINE : The return of Jafar
DATE DE PARUTION : 20 mai 1994.
DISTRIBUTEUR : Disney.
SYNOPSIS: Le maléfique Jafar entend prendre sa revanche sur Aladdin et parvenir à son rêve de toujours : s'emparer du pouvoir dans le royaume d'Agrabah. Et ce n'est pas la désertion de Iago, passé à l'ennemi, qui le détournera de son objectif...
Y A T-IL UNE SUITE? : Oui !



© aurélie

Critique du film
AVIS COMPLET :
Avec Le retour de Jafar, on retrouve donc Aladdin et Jasmine au palais, qui essayent de vivre heureux et tout. Mais le petit Aladdin a du mal à être le conseiller du Sultan, ou même à s'imaginer de devenir sultan. Il a toujours tendance à mentir, ce qui va le desservir à un moment donné. Et Jasmine a toujours son caractère bien trempé et ses idéaux. Donc nous retrouvons quasiment les mêmes personnages que dans Aladdin. Ainsi que le méchant Jafar qui réussit à se libérer.
Bon, cette suite ne vaut pas l'original. Le scénario est assez léger. L'animation n'est pas super et assez bancale. Les chansons ne sont pas géniales.
Il y a toujours une touche d'humour avec le génie, le perroquet et compagnie. Donc ça sauve un peu le dessin animé, mais ce n'est pas ça quoi. Je ne l'avais jamais vu avant... et je doute que je le regarderai de nouveau.


 
Aladdin et le Roi des Voleurs
Tad Stones


informations
TITRE D'ORIGINE : Aladdin and the King of Thieves
DATE DE PARUTION : 1996.
DISTRIBUTEUR : Walt Disney Animation Studios
SYNOPSIS: Tout le royaume d'Agrabah célèbre enfin le mariage d'Aladdin et Jasmine mais l’événement est interrompu par Cassim et sa quarantaine de voleurs. Ces derniers pillent tout le palais, à la recherche de la mystérieuse main de Midas. Après ce larcin, les bandits disparaissent et Aladdin aidé par le Génie, Iago et son fidèle Abu décide de lancer à leur poursuite...
Y A T-IL UNE SUITE? : Non.

_________________________________________________

“Retenez bien ceci : Livre = connaissance = pouvoir = énergie = matière = masse. Une bonne bibliothèque n'est donc qu'un trou noir cultivé.”
Terry Pratchett



Profil Livreaddict : Elya



avatar = unicorn.


Dernière édition par L'erreur sociale le Sam 23 Juil - 23:39, édité 2 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady Swan


avatar


Messages : 7874
Age : 22
Localisation : Québec
Emploi/loisirs : Lecture, musique, cinéma


Vos papiers SVP
Crédits: Gritsou
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Aladdin   Mar 13 Oct - 0:40

Tu as vu Le roi des voleurs, Elya ? 

J'ai vu ce film pour la première fois hier soir ! Il était temps vous me direz et vous avez raison. Je rattrape mes classiques. Il y a une atmosphère très différente des Disney se déroulant dans les pays occidentaux, il y a quelque chose de presque mystique dû justement au côté « exotique » (ce n'est pas vraiment le mot que je voudrais employer, mais je n'en trouve pas d'autre) de l'Orient. On le ressent dans la chanson d'introduction ainsi que dans la construction des décors et de la musique. Il est encore question, comme dans tous les Disney, de s'affranchir de la tradition, de liberté et d'amour qui ne soit pas conditionné par l'appât du gain, mais un amour qui n'a pas d'autre fin que lui-même. Les personnages sont attachants. J'aime la figure de Jasmine qui ne se laisse rien imposer par son père, par Jafar, par les princes qui la courtisent ou par Aladdin lui-même. Elle voit toute de suite clair dans la tentative d'Aladdin de se dévoiler en tant que prince et n'est pas dupe de la vraie personnalité de Jafar. D'ailleurs, je l'aime bien comme vilain ! Il a un certain style ! (^^) J'ai aimé la dynamique entre Aladdin et Jasmine. Deux castes, deux vies différentes, mais un sentiment commun d'être emprisonné dans son monde. Comme quoi, deux êtres au passé différent peuvent se ressembler.

Spoiler:
 

En prime -> 

C'était juste... parfait. Le sultan qui était tellement abasourdi par la demande qu'il en a brisé la magie ! tayo

_________________________________________________

"La seule connaissance authentique naît de l'amour universel. Lorsque nous aimons, nous souffrons de toutes les formes d'oppressions et de toutes les dictatures: et nous désirons lutter pour la liberté , pour la justice, et pour tous ce qui peut favoriser la dignité humaine" Antoni Tàpies, "La pratique de l'art"

Avatar par CAF-POW


Dernière édition par L'erreur sociale le Sam 23 Juil - 23:32, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elya


avatar


Messages : 1357
Age : 32
Emploi/loisirs : Médiathécaire | Roliste


Vos papiers SVP
Crédits: Elya
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Aladdin   Ven 25 Mar - 21:11

Je ne l'ai vu que récemment, le Roi des voleurs. ^^

Que dire de ce troisième opus... On retrouve donc notre héros en passe de se marier avec sa belle Jasmine. Mais notre petit Aladdin doute, non pas de ses sentiments mais de ses qualités de père. Notre héros a peur de ne pas être un bon père, puisqu'il n'a pas connu le sien. La Cérémonie du mariage est perturbé par l'arrivé des voleurs cherchant la main de Midas. Voilà l'histoire dans les grands lignes.

Comme par hasard, ou non, Ali va découvrir que son père n'est pas mort et qu'il a un rapport avec les voleurs... Pas de grande surprise, tout est cousu de fil blanc. Le scénario ne brille pas par son originalité et sa finesse.
Les références sont nombreuses, en passant d'Ali Baba à Madame Doubtfire. Le panel est large, elles se succèdent à un rythme soutenu. Au point que cela devient lassant et lourd, trop d'humour tue l'humour. En principe, l'humour dans les dessins animés, c'est normal et j'adore. Mais là je me demandais quand les sketches du génie allaient se terminer. Les personnages n'ont rien d'exceptionnel, pas de recherche particulière, l'animation ressemble fortement à celle des deux autres Aladdin.
Le dénouement est sans surprise, une suite qui n'était pas indispensable à mon goût...

_________________________________________________

“Retenez bien ceci : Livre = connaissance = pouvoir = énergie = matière = masse. Une bonne bibliothèque n'est donc qu'un trou noir cultivé.”
Terry Pratchett



Profil Livreaddict : Elya



avatar = unicorn.


Dernière édition par L'erreur sociale le Sam 23 Juil - 23:30, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Saga] Aladdin   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Saga] Aladdin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Sur les écrans :: Films & Séries animés :: Films d'animation-