Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les Partenaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
deadpool


avatar


Messages : 4
Age : 26
Emploi/loisirs : Assistante de casting


Vos papiers SVP
Crédits: icône©VENUS IN FURS
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Les Partenaires   Mer 1 Mai - 4:08

Les Partenaires
John Grisham



informations
TITRE D'ORIGINE : The Litigators.
DATE DE PARUTION : 2011 (2012 en français).
NOMBRE DE PAGES : 429 pages.
ÉDITION DE TON LIVRE : Best-Sellers/Robert Laffont.
QUATRIÈME DE COUVERTURE :
Citation :
Comment David Zinc, 31 ans, brillant avocat dans un prestigieux cabinet d'affaires de Chicago, a-t-il pu se retrouver employé chez Finley & Figg, un cabinet juridique minable ?
Tout commence ce matin-là, à 7 H 30 tapantes. Au moment de franchir le seuil de l'extraordinaire gratte-ciel qui abrite son bureau, David est submergé par l'angoisse. La tête lui tourne, il suffoque. Sans plus réfléchir, il fait demi-tour et se réfugie au bar du coin.
En fin de journée, ivre mort, il atterrit sans savoir comment chez Oscar Finley et Wally Figg. Depuis vingt ans ces deux-là se chamaillent pour faire tourner leur boutique d'arnaques miteuses. Mais cette fois-ci, c'est sûr, ils sont sur le coup du siècle : ils attaquent en justice le géant pharmaceutique Varrick, dont le nouvel anticholestérol est accusé de provoquer des infarctus.
Enfin le grand jour arrive ! Mais au procès, tout déraille. Et David se retrouve seul pour plaider la première grosse affaire pénale de sa carrière.
Y A-T-IL UNE SUITE ? Non.



© aurélie

Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : Le maître du polar juridique frappe encore avec comme personnage principal un de ces jeunes avocats encore frais qu'il affectionne. David Zinc a une vie sans histoire et un travail plus que payant dans une firme d'avocats, qu'il quitte sur un coup de tête et remplace par une place dans une minable « boutique » où les deux associés ne s'entendent pas. Alors qu'il se rend déjà à l'idée de devoir faire du droit de chiens écrasés, une affaire se présente à un de ses associés, Wally Figg, et il se retrouve embarqué dans la chose. Poursuivre un géant de l'industrie pharmaceutique ? Pourquoi pas. Malheureusement, il apparaît tout au long du processus menant jusqu'au procès qu'ils n'ont finalement pas le gros bout du bâton et que David devra sauver sa peau, ainsi que celle de ses associés.
LE LIVRE EN UN MOT : Intelligent.
UNE CITATION :
Citation :
- Nous avons un léger problème, votre Honneur. Ma cliente est la charmante DeeAnna Nuxhall, quatrième rang à gauche, avec la robe jaune.
Bradbury l'observa discrètement par-dessus ses lunettes de lecture.
- J'ai l'impression de déjà l'avoir vue.
- En effet, elle était là l'année dernière, deuxième ou troisième divorce.
- Même robe, si je me rappelle bien.
- C'est bien le cas. Même robe, mais les nichons ont été refaits.
- Vous les avez touchés ?
- Pas encore.
UNE NOTE SUR 10 : 8/10.
TON AVIS : Du grand Grisham, il n'y a pas à dire là-dessus. Un auteur qui a le don de nous entraîner dans les moindres recoins de la pratique légale, autant ses facettes les plus belles que les moins reluisantes, en nous présentant des personnages à la fois naïfs, désenchantés, requins, ratoureux... et parfois même honnêtes.
Il est dommage que la quatrième de couverture et même mon résumé, ne puissent inclure les autres affaires abordées dans le livre : David ne se contente pas de l'affaire concernant les médicaments, mais s'attaque aussi à une entreprise qui sous-paie ses employés, cherche frénétiquement la compagne de jouets responsable du plomb dans ses produits et découvre un monde pauvre, peu éduqué, effrayé par le droit. En même temps, si on désire faire une quatrième cohérente et non pas fouillis, on ne peut tout mettre !

On se prend d'affection pour lui, mais aussi pour ses deux associés, des poivrots sortis d'on ne sait où qui promettent à tout va, sont armés et n'hésitent pas à tirer. Des personnages exécrables, mais faillibles, auxquels on s'attache tout de même. Au début de l'histoire, David se retrouve à boire son poids en alcool dans un bar, mais il n'y retourne malheureusement pas avant l'épilogue - alors que les personnages rencontrés sont tout aussi fascinants que les autres et qu'on pourrait croire qu'ils reviendraient épisodiquement dans le livre. C'est à se demander l'utilité de ce passage, outre l'insertion au cabinet qui suit cette ivresse légendaire.

Grisham est aussi sans doute un des seuls auteurs capable de nous faire avaler des pages de chiffres et de faits, tous hautement crédibles, sans qu'on décroche - les témoignages des experts sont convaincants et on se sent à la place du jury (la composition d'un jury est d'ailleurs une chose largement étudiée dans d'autres romans de Grisham, comme L'Idéaliste et Le Maître du jeu). Il est clair, son écriture nette et pas encombrée de fioritures - sans doute pour coller à ses personnages, qui préfèrent aller droit au but. Les Partenaires est donc, à mon sens, un livre qui n'est pas un de ses plus complexes, mais qui est une très bonne lecture et correspond bien à cet esprit de rigueur et d'excellence qui découle de l'écriture de Grisham.
À QUI LE CONSEILLES-TU ? Jeunes adultes et adultes. C'est bien écrit et fluide, mais le monde légal n'attire pas nécessairement et le polar juridique en lui-même est une catégorie à part du monde du thriller. 16 ans et plus (je crois que j'ai lu mon premier Grisham à 15 ans, donc j'approxime).





Dernière édition par Jacana le Mer 30 Mar - 17:34, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Les Partenaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Littérature noire / à suspense :: Romans policiers/thrillers/horreur-