Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Saga] Malin Fors

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tari


avatar


Messages : 211
Age : 24
Localisation : Alsace
Emploi/loisirs : Etudiante / lecture, musique


Vos papiers SVP
Crédits:
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: [Saga] Malin Fors   Mar 7 Mai - 11:49

Malin Fors
Mons Kallentoft


image

Hiver (tome 1)
Mardi 31 janvier, 7h22 du matin, il fait encore nuit à Ostergötland. Ce mois de février est l’un des plus froids qu’on ait connu en Suède. Ce matin-là, la jeune Malin Fors et ses collègues de la Criminelle découvrent un cadavre, nu et gelé, attaché à une branche d’arbre, une corde autour du cou. Qui est cet homme ? Comment a-t-il fait pour se pendre ainsi ? Meurtre ? Suicide ? D’où viennent les blessures qui recouvrent son corps ?

Petit à petit, Malin et Zeke, son coéquipier, découvrent que Bengt Andersson a un passé de psychopathe ce qui les mènera à Maria Murvall, une amie de Bengt. D’indices en indices, de nouveaux personnages s’ajouteront à l’enquête : les trois frères de Maria, suspectés d’un viol dont leur sœur fut victime, Joachim et Markus, deux adolescents pas très nets, et enfin, Valkyria et Rickard Skoglöf, deux individus marginaux dont les croyances vikings et l’exhibition sur Internet laissent les policiers perplexes.
image

Eté (tome 2)
C'est l'été le plus chaud que Linköping ait jamais connu. La forêt qui borde la ville s'embrase, les nuages de fumée planent dans le ciel obscurci et menacent les citadins. Les incendies n'empêchent pas un pervers sexuel particulièrement sordide et cruel de faire régner la terreur dans la ville. L'enfer brûlant des flammes crée une sorte de solidarité parmi les gens, alors que la peur et l'angoisse face aux meurtres horribles du tueur font émerger des soupçons et des préjugés envers celles et ceux qui semblent différents.
image

Automne (tome 3)
La pluie automnale rafraîchit les douves du château de Skogsa, où flotte le corps de Jerry Petersson. Arriviste et arrogant, ce riche avocat comptait bon nombre d’ennemis. Mais lequel l’a poignardé ? Rapidement, Malin Fors soupçonne les Fagelsjo, anciens propriétaires du château. Dans ce troisième volet de la saga, l’enquêtrice qui écoute la voix des morts perd pied. Elle doit affronter ses démons et, avec eux, la solitude.
image

Printemps (tome 4)
Un beau matin de printemps, une bombe explose en plein centre de Linköping, tuant deux fillettes et blessant grièvement leur mère, Hanna Vigerö. C'est l'affolement en ville. Pour les enquêteurs, les pistes sont multiples et l'investigation piétine. Malin Fors, elle, sent qu'il s'agit d'une affaire personnelle. Et si l'attentat avait en fait visé la famille Vigerö?

Malin essaie d'avancer dans son enquête aux côtés de Zeke, malgré les bouleversements qu'elle vit: elle enterre sa mère, son père est de retour et elle découvre enfin le sombre secret que lui cachaient ses parents depuis toutes ces années...
image

La 5° saison (tome 5)
Le printemps vient de commencer lorsqu'on trouve le corps d'une femme atrocement mutilée dans la forêt. Les blessures rappellent à Malin Förs l'affaire "Maria Murvall" qu'elle avait suivie dans Hiver. Maria avait été violée et frappée sauvagement dans la forêt, et depuis, elle reste murée dans le silence, à l'asile. Malin rencontre une psychiatre à l'hôpital qui fait état d'un cas semblable. Soudain, Malin comprend que Maria Murvall n'est qu'une petite pièce d'un terrible puzzle. Si terrible qu'il est impossible d'y mettre des mots. L'enquêtrice met toute son énergie pour résoudre l'énigme. Elle qui avait été obsédée par le sort de Maria Murvall dans Hiver. Parviendra-t-elle à la sortir du silence ?
image

Les Anges Acuatiques (tome 6)
Patrick et Cecilia Andergren sont retrouvés assassinés dans le jacuzzi de leur villa cossue de Linköping. Ella, cinq ans, leur fille adoptive, a disparu. Aussitôt, la police pense à l'enlèvement... mais il y a aussi le fleuve tout proche. Malin Fors, consciente qu'après la grave blessure dont elle a été victime en service elle ne pourra sans doute plus avoir d'enfant, prend l'affaire particulièrement à cœur.

Faut-il chercher du côté de la sœur de Cecilia — les deux femmes étaient en conflit ouvert— ou plutôt du côté des agences d'adoption, qui ne semblent pas au-dessus de tout soupçon ? Alors que la tension monte — où est passée Ella? —, Malin Fors dirige l’enquête de la brigade criminelle avec opiniâtreté tout en luttant contre ses vieux démons : la tentation de l'alcool est d'autant plus forte que ses problèmes personnels semblent insolubles.

Argent, maternité, adoption, racisme sont au cœur de ce roman poignant, placé sous le signe de l'eau.


informations
TITRE D'ORIGINE : Malin Fors.
DATE DE PARUTION : 2009-2013.
ÉDITION DE LA SAGA : Le serpent à plumes (sauf le tome 5 qui est paru chez Seuil).
RÉSUMÉ DE LA SAGA : -
NOMBRE DE TOMES : 6.
EST-ELLE TERMINÉE ? Apparemment oui.



© aurélie

Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : -
LA SAGA EN UN MOT : -
UNE CITATION : -
UNE NOTE SUR 10 : 8.5.
TON AVIS : Tome 4 :
C’est le printemps à Linköping, mais les premiers beaux jours sont entachés par un terrible évènement : une bombe a explosé en plein centre-ville, tuant deux fillettes âgées de six ans et laissant leur mère entre la vie et la mort. La police ne sait pas quelle piste suivre : attentat terroriste ? Attaque d’une banque qui a mal tourné ? Ou bien était-ce la famille des petites jumelles qui était visée ?

Nous retrouvons l’inspectrice Malin Fors, héroïne récurrente des romans de Mons Kallentoft qui a bien évolué depuis Hiver. Elle s’est sortie de son alcoolisme et lutte pour ne pas y sombrer de nouveau, surtout depuis la mort de sa mère et la révélation de secrets de famille profondément enfouis. C’est un personnage que j’aime beaucoup et que je trouve très touchant parce qu’il représente un mélange de forces et de faiblesses qui en font un personnage très humain. Je trouve toutefois ses réactions un peu démesurées, surtout dans sa vie privée, c’est la seule chose qui m’agace un peu à propos de ce personnage.

Au niveau de l’enquête, c’est un peu lent à démarrer puisque la police manque d’éléments pour faire avancer l’enquête et cherche un peu au hasard, mais une fois les premières pistes amorcées ça devient très intéressant. Il n’y a pas énormément d’action, ce n’est pas un thriller, mais on a une intrigue très bien ficelée qui nous tient jusqu’à la fin du roman. Kallentoft aborde des thèmes difficiles et y réussit parfaitement. Dans Printemps, le thème principal est le pouvoir de l’argent : jusqu’où peut-on aller pour gagner, ou pour ne pas perdre une somme importante ? L’auteur profite également de ce récit pour égratigner violemment la sphère financière, au moment où la Suède venait d’être touchée de plein fouet par la crise économique.
On retrouve également ici un thème cher à l’auteur : l’enfance maltraitée. Thème que je ne développerai pas dans cette chronique pour éviter les spoilers, mais il est très présent et est une des clés du dénouement final.

Le style de Kallentoft est assez particulier. Il s’exprime par phrases très courtes, parfois simplement des groupes nominaux, et il accorde une très grande importance aux pensées et aux ressentis des personnages, pas seulement des principaux mais également des personnages secondaires. C’est un peu déroutant au début, mais au bout de quatre romans de l’auteur je me suis habituée et je peux même dire que j’aime ce style.
Une autre particularité de cet auteur c’est qu’il fait parler les morts. Tout au long du roman les petites jumelles décédées dans l’explosion s’adressent à Malin. L’inspectrice est connue pour son sixième sens et ses intuitions qui lui viennent des voix qu’elle entend. On retrouve cet élément dans tous les romans de Kallentoft toutefois, ils ne versent pas dans l’ésotérique non plus. Ces voix ne sont pas l’élément principal du roman mais elles apportent un réel plus et elles manqueraient vraiment si elles n’y étaient pas.

Dernier point, la fin. Je ne sais pas trop quoi en penser, disons qu’elle m’a surprise. On a une « happy end » un peu à l’américaine du style « ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants » et je trouve que ça ne colle pas du tout avec la noirceur du roman et plus généralement avec la « tradition scandinave » qui veut que les séries consacrées à un personnage ne se terminent jamais en happy end. (Il y a un cinquième tome à la saga Malin Fors mais il n’était pas prévu, à l’origine c’était bien Printemps qui devait la terminer.) Je ne peux pas dire que je suis déçue de cette fin, car Malin mérite tout à fait ce qui lui arrive, mais je ne m’attendais pas du tout à ça…

En conclusion, Printemps représente pour moi le meilleur roman de la saga consacrée à Malin Fors. J’attends maintenant d’avoir l’occasion de lire La cinquième saison en espérant qu’il apportera une belle conclusion à cette série que je recommanderais à tous les amateurs de polar scandinave.
À QUI LA CONSEILLES-TU ? Amateurs de polar scandinave.




_________________________________________________

"You know you've read a good book when you turn the last page and feel a little as if you have lost a friend"
"You can't buy happiness, but you can buy books and it's kind of the same thing"



Dernière édition par Jacana le Mer 30 Mar - 17:30, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://i-read-therefore-i-am.blogspot.fr/
 

[Saga] Malin Fors

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Littérature noire / à suspense :: Romans policiers/thrillers/horreur-