Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Saga] Département V

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tari


avatar


Messages : 211
Age : 24
Localisation : Alsace
Emploi/loisirs : Etudiante / lecture, musique


Vos papiers SVP
Crédits:
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: [Saga] Département V   Mar 6 Aoû - 21:27

Département V
Jussi Adler-Olsen


image

Tome 1 : Miséricorde
Pourquoi Merete Lyyngaard croupit-elle dans une cage depuis des années ? Pour quelle raison ses bourreaux s'acharnent-ils sur la jeune femme ? Cinq ans auparavant, la soudaine disparition de celle qui incarnait l'avenir politique du Danemark avait fait couler beaucoup d'encres. Mais, faute d'indices, la police avait classé l'affaire. Jusqu'à l'intervention des improbables Carl Morck et Hafez el Assad du Département V, un flic sur la touche et son assistant d'origine syrienne. Pour eux, pas de cold case ...
image

Tome 2 : Profanation
En 1987, le meurtre atroce d'un frère et d'une sur avait défrayé la chronique. Malgré les soupçons pesant sur un groupe de lycéens d'une école privée de Copenhague, l'enquête s'était arrêtée, faute de preuves... Jusqu'à ce que neuf ans plus tard, l'un des garçons (le seul « pauvre » de la bande) s'accuse du crime. Affaire classée.
Pour une raison inexplicable, le dossier ressurgit soudain sur le bureau de l'inspecteur Carl Mørck, chef de la section V. Intrigué par les circonstances, l'inspecteur, toujours accompagné de son acolyte Assad, décide de reprendre l'enquête. Elle le mène sur la piste de l'énigmatique Kimmie, prostituée, voleuse, semi-clocharde, qui était alors la seule fille de la bande, et celle de trois hommes, les plus riches du Danemark...
image

Tome 3 : Délivrance
A Wick, aux confins de l'Ecosse, une bouteille en verre dépoli traine depuis des années sur le rebord d'une fenêtre du commissariat. A l'intérieur, une lettre que personne n'a remarquée. Et quand on l'ouvre enfin, personne ne se préoccupe non plus de savoir pourquoi les premiers mots, Au secours, sont écrits en lettres de sang et en danois...
La lettre finit par arriver sur le bureau des affaires classées de Copenhague où l'inspecteur Carl Mørck croit à une mauvaise plaisanterie. Mais quand Carl et ses assistants, Assad et Rose, commencent à déchiffrer le message, ils réalisent qu'il a été écrit par un jeune garçon enlevé avec son frère dans les années 90. Cet SOS serait leur dernier signe de vie. Qui étaient-ils ? Pourquoi leur disparition n'a-t-elle jamais été signalée ? Sont-ils encore en vie ?
Carl et Assad progressent lentement dans l'univers glacé et calculateur du kidnappeur pour découvrir que le monstre est encore en activité.
image

Tome 4: Dossier 64
A la fin des années 80, quatre personnes disparaissent mystérieusement en l'espace de quelques jours. Jamais élucidée, l'affaire se retrouve sur le bureau du Département V. Carl Mørck et ses improbables assistants, le réfugié syrien Assad et la pétillante Rose, ne tardent pas à remonter jusqu'aux années 50 où s'ouvre un sombre chapitre de l'histoire danoise : sur la petite île de Sprogø, des femmes sont internées et stérilisées de force sous la direction du docteur Curt Wad, obsédé par l'idée d'un peuple « pur ». L'une d'elle, patiente n°64, est Nete Hermansen...

Plongé dans une terrible histoire de vengeance, Mørck enquête cette fois dans le milieu politique opaque d'une société danoise où l'influence des extrêmes se fait sentir.

image

TITRE ET N° DU TOME
Résumé
image

TITRE ET N° DU TOME
Résumé
image

TITRE ET N° DU TOME
Résumé
image

TITRE ET N° DU TOME
Résumé


informations
TITRE D'ORIGINE : Afdeling Q.
DATE DE PARUTION : 2007-2013.
ÉDITION DE LA SAGA : Albin Michel.
RÉSUMÉ DE LA SAGA : -
NOMBRE DE TOMES : 5 en VO, 4 en VF.
EST-ELLE TERMINÉE ? Non.



© aurélie

Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : -
LA SAGA EN UN MOT : Détonante.
UNE CITATION : « " Comment ça s'est passé avec l'inspecteur du travail, alors ? " s'enquit Assad ?
Carl haussa les épaules. " J'ai passé un savon au type et il a fermé sa gueule. "
Un savon ? Assad était perplexe. Ce fonctionnaire lui avait pourtant semblé être d'une hygiène irréprochable la première fois. » (Tome 3)
UNE NOTE SUR 10 : 9.
TON AVIS :
Tome 3, Délivrance :
Ah, que j’aime retrouver l’improbable trio du département V ! Le département V, pour ceux qui ne le connaissent pas encore (mais franchement, vous devriez), c’est le département de la police de Copenhague en charge de rouvrir les affaires non résolues mais classées sans suite faute d’éléments permettant de poursuivre l’enquête. Il se compose de trois personnes : Carl Mørk, vice-commissaire désabusé, son assistant, un réfugié syrien du nom de Hafez el-Assad, et leur secrétaire, Rose.
Dans Délivrance, un jeune Danois en détresse écrit un SOS avec son propre sang et le place dans une bouteille qu’il jette à la mer. Celle-ci est repêchée sur la côte écossaise mais à cause de la négligence de la police locale, il se passe treize ans avant qu’on daigne s’intéresser à son contenu et que le message atterrisse sur le bureau de Carl. Lui et son équipe croient tout d’abord à un canular, mais vont vite se rendre compte que c’est bien loin d’en être un, et que ce message va les mener sur les traces d’un tueur en série qui sévit toujours, malgré les années.

Même si on ne connaîtra jamais son vrai nom, on sait qui est le meurtrier depuis le début du livre. Là n’est donc pas l’intérêt du roman. Le but n’est pas de chercher « qui », mais de chercher « pourquoi ». Pourquoi cet homme enlève-t-il des enfants issus de familles appartenant à des sectes religieuses fanatiques ? Est-ce seulement parce que se sont des proies faciles, ou bien a-t-il une raison plus personnelle d’en vouloir à ce genre de familles ? Bien que cet homme soit un monstre et qu’à aucun moment je n’ai éprouvé de la sympathie pour lui, j’ai quand même vraiment apprécié d’apprendre à le connaître petit à petit au fil du livre alors qu’on retraçait son parcours depuis son enfance jusqu’au moment où il est devenu un assassin.
C’est un choix intéressant qu’a fait Jussi Adler-Olsen de nous raconter une partie du livre du point de vue du meurtrier. C’est vrai que c’est passionnant aussi d’essayer de deviner derrière quel personnage se cache le coupable, mais c’est tout autant passionnant de voir les choses « de l’autre côté de la barrière ». La fin en particulier est haletante, avec les points de vue qui s'alternent encore plus vite, ce qui ne fait qu’accroître le suspense.

Ce qui me rend totalement addict à cette série du département V, c’est sans aucun doute le style de l’auteur. Il est inimitable. Sa plume est pleine d’humour, il sait très bien jouer avec les mots et je me suis surprise un nombre incalculable de fois en train de rire à gorge déployée pour quelque chose qui, dit autrement, n’aurait pas été drôle. Toutefois on ne tombe pas dans le grotesque non plus, le style redevient tout à fait sérieux quand il le faut.

Et puis les personnages… ils sont géniaux. Je crois qu’il est impossible de trouver un trio aussi mal assorti que celui du département V. D’un côté, on a Carl Mørk, un flic plus ou moins bien vu par sa hiérarchie qu’on a relégué au département V un peu pour s’en débarrasser. Lui ne se plaint pas de sa situation, puisqu’il n’aspire qu’à se la couler douce dans son bureau en rêvant à sa belle psychologue, Mona. De l’autre côté, Assad, l’assistant syrien, débordant de zèle, et un mystère à lui tout seul : on ne sait rien de lui, si ce n’est qu’il est musulman et adore le thé à la menthe. Et le troisième larron, c’est la secrétaire Rose, une jeune femme au style punk qui prend un malin plaisir à mettre les nerfs de Carl à vif. Dans Délivrance, nous découvrons également sa sœur jumelle, Yrsa, tout aussi phénoménale mais dans un genre différent. Les échanges verbaux entre ces trois personnages hauts en couleur promettent toujours de bons éclats de rire. On ne s’ennuie jamais avec eux !

Je conclurai en disant qu’il s’agit là du meilleur épisode du département V, encore meilleur que Miséricorde (le tome 1), que j’avais déjà adoré. De la tension, du suspense, mais aussi de franches parties de rigolade… on en redemande !
À QUI LA CONSEILLES-TU ? Aux amateurs de polar nordique, ainsi qu'à tous ceux qui ont envie de passer un bon moment de lecture !




_________________________________________________

"You know you've read a good book when you turn the last page and feel a little as if you have lost a friend"
"You can't buy happiness, but you can buy books and it's kind of the same thing"



Dernière édition par Jacana le Ven 1 Avr - 18:27, édité 3 fois (Raison : 2.0 Jaca / [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://i-read-therefore-i-am.blogspot.fr/
Goblinlaya


avatar


Messages : 720
Age : 30
Localisation : Seine et Marne
Emploi/loisirs : Assistante coordination dans une société d'édition


Vos papiers SVP
Crédits: white rabbit
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Département V   Dim 30 Oct - 11:08

Voici mon avis sur le tome 1 "Miséricorde" :

Ce roman est le genre de livre qui vous accroche dès la première page et que vous ne pouvez plus lâcher. Cela faisait un moment qu'il traînait dans ma PAL et c'est bien dommage, car il vaut vraiment le coup.
Miséricorde est le premier tome d'une saga nous racontant les enquêtes du Département V, au Danemark, qui est un département de la police chargé de ressortir des enquêtes classées pour essayer de les résoudre. Après un événement dramatique, c'est Carl Morck qui est relégué à créer ce département et il se retrouve à enquêter sur la disparition d'une politicienne, survenue il y a plus de 5 ans. Le livre s'ouvre sur Merete, en bien mauvaise posture après sa disparition, et donne immédiatement envie de savoir pourquoi elle se retrouve dans cette situation. Les chapitres où l'on suit l'enquête de Carl et ceux où on suit ce qui est arrivé à Merete s'alternent et je dois dire que je n'avais aucune préférence sur les passages avec l'un ou avec l'autre, ce qui est rare. J'avais vraiment autant de plaisir à lire les deux, sans doute parce que j'apprécie autant le genre policier que les thrillers et que c'est un peu de ça qu'il s'agit. Les chapitres avec Merete font monter la tension, car on ne sait pas du tout ce qui va lui arriver et, avec Carl, on essaie de dénouer cette affaire et mieux comprendre comment elle est en arrivée là. La fin fait monter la tension à son apogée et l'auteur garde le suspense sur le dénouement des événements jusqu'à la dernière page.
Ce roman m'a vraiment tenue en haleine de bout en bout. J'ai juste légèrement regretté d'avoir soupçonné les raisons du kidnapping un peu rapidement durant ma lecture et que l'enquête semblait un peu traîner en longueur vers le milieu du livre, mais j'ai vraiment adoré cette lecture et je ne l'interrompais qu'avec regret. Je sais d'ores et déjà que je lirai les autres tomes.

_________________________________________________

Ma pile à lire
Mes lectures du moment



Dernière édition par Kassyna le Mar 1 Nov - 10:34, édité 1 fois (Raison : CPK)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elya


avatar


Messages : 1064
Age : 31
Emploi/loisirs : Médiathécaire | Roliste


Vos papiers SVP
Crédits: Elya
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Département V   Mer 2 Nov - 21:04

Jussi Alder-Olsen un auteur qui me tentait depuis longtemps. J'ai enfin franchi le pas, ce que je ne regrette absolument pas.

Dans Miséricorde, on fait la connaissance de l’inspecteur danois Carl Mørck, un homme bourru et pas très sympathique au premier abord. Ce policier reprend le boulot, après que sa dernière enquête ait mal fini pour ses collègues, un mort et un handicapé. Il est le seul à  s'en être bien sorti avec une "simple blessure". Mais du coup, il le vit assez mal.  Alors qu'il revient bosser, on essaye de mettre au placard. Parce qu'il a une grande gueule qui fait souvent mouche et ça ne plaît pas à tout le monde. Quand le département V est créé pour résoudre de vieilles affaires, on lui en propose la gestion, histoire de le mettre à l'écart sans que cela se sache et histoire d'avoir des subventions. Morck n'est pas contre et tire même sur la corde avec plusieurs demandes, dont un homme à tout faire. Et il l'aura, Hafez el Assad, un immigré, est engagé.  Ce dernier  se révélera plein de surprises et de talents !  Le passé d'Assad est juste effleuré, mais l'auteur donne multiples détails qui nous permettent de nous interroger et de spéculer sur son ancienne vie.  En même temps qu'on découvre Morck et Assad, on suit aussi les déboires de la victime Merete Lyyngaard. Une femme politique qui a été enlevée depuis plus de 5 ans, mais faute d'indice la police avait classé l'affaire.

L'auteur alterne les chapitres entre le passé et le présent, et entre la situation de Merete et l'avancée de Morck. Ce qui apporte un côté passionnant et qui m'a permis d'accrocher à l'histoire et de m'attacher aux personnages. Le duo Morck-Assad est détonnant et étonnant.

Même si on peut très vite avoir une idée du coupable, l'auteur arrive à garder le suspens à nous faire douter sur son identité et à nous inquiéter sur la vie de Merete, tout en mettant des touches d'humour.

Miséricorde est un bon polar, qui m'a donné envie de suivre les autres enquêtes du département V et du duo Morck-Assad.

_________________________________________________

“Retenez bien ceci : Livre = connaissance = pouvoir = énergie = matière = masse. Une bonne bibliothèque n'est donc qu'un trou noir cultivé.”
Terry Pratchett



Profil Livreaddict : Elya



avatar = unicorn.


Dernière édition par Kassyna le Mer 2 Nov - 21:18, édité 1 fois (Raison : CPK)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacana


avatar


Messages : 3737
Age : 26
Localisation : Genève
Emploi/loisirs : étudiante// escrime, théâtre


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Département V   Mer 2 Nov - 21:09

Tome 1 – Miséricorde :

J’ai enfin découvert Jussi Alder-Olsen avec Miséricorde son premier tome de la saga Département V. Je peux vous le dire tout de suite, je ne vais pas m’arrêter là, parce que j’ai découvert un bon roman policier, avec des personnages qui prennent déjà beaucoup d’importance dans ce premier tome et un décor bien planté sur la création de ce fameux département V.

Dans Miséricorde, nous découvrons Carl, un policier qui vient de vivre une expérience traumatisante et qui se retrouve plus ou moins mis au rebut à la tête d’un nouveau département pour travailler sur de vieilles affaires non résolues. Autant dire qu’il ne se laisse pas marcher sur les pieds et devient vite un personnage plaisant et sympathique. Avec Assad, son tout nouvel assistant que l’on apprendra à connaître au fil des pages, il travaille sur l’affaire de Merete, une femme politique qui a mystérieusement disparu à bord d’un ferry. Le lecteur a en fait un pas d’avance sur le duo du département V, puisqu’il découvre en parallèle de l’enquête, le quotidien de Merete, à partir du jour de son enlèvement. Cependant, tout est mis en œuvre pour exciter l’attention du lecteur, puisque même Merete n’a aucune idée de qui est son bourreau, toujours caché.

Autant dire que nous avons là tout pour faire une très bonne saga policière. De vieilles enquêtes sur lesquelles l’équipe s’est déjà cassé les dents et qui semblent donc impossibles à résoudre, une belle dose de suspense, des personnages bien typés qui ont en ont encore beaucoup à nous faire découvrir et une écriture qui convient parfaitement à la gestion du suspense et qui sert très bien son propos.

Franchement, une très belle découverte, j’avais un peu peur d’avoir entre les mains un livre un peu « mou du genou », mais pas du tout, j’ai été agréablement surprise et je vais probablement lire rapidement la suite ! Plus qu’à aller à la bibliothèque bientôt ! Very Happy

Edit : Ben dis donc @Elya, on est synchro ! Hahaha

_________________________________________________

Profil Livraddict | Mon Blog !


Dernière édition par Kassyna le Mer 2 Nov - 21:20, édité 1 fois (Raison : CPK)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patty07


avatar


Messages : 133
Age : 26
Localisation : Suisse
Emploi/loisirs : Etudiante / Equitation, Handball


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Saga] Département V   Mar 18 Avr - 21:54

Tome 2 – Profanation

En 1987, le meurtre atroce d’un frère et d’une sœur avait défrayé la chronique. Malgré les soupçons pesant sur un groupe de lycéens d’une école privée de Copenhague, l’enquête s’était arrêtée, faute de preuves… Jusqu’à ce que neuf ans plus tard, l’un des garçons s’accuse du crime. Affaire classée. Pour une raison inexplicable, le dossier ressurgit soudain sur le bureau de l’inspecteur Carl Mørck, chef de la section V. Intrigué par les circonstances, l’inspecteur, toujours accompagné de son acolyte Assad, décide de reprendre l’enquête. Elle le mène sur la piste de l’énigmatique Kimmie, prostituée, voleuse, semi-clocharde, qui était alors la seule fille de la bande, et celle de trois hommes, les plus riches du Danemark…

Pour ce deuxième roman de la série les personnages s'étoffent ; on en apprend plus sur l'inspecteur Morck et sur son fidèle assistant Afez El Assad. De plus, l'arrivée de Rose ajoute du piment.
Le personnage de Carl Mork est de plus en plus attachant.
L’intrigue est plus poussée que le premier tome. Même si on découvre les coupables assez rapidement, on se rend compte que c’est beaucoup plus compliqué que ça.
L’auteur a particulièrement soigné la psychologie de ses personnages torturés et effrayants. On y découvre une facette inquiétante de la haute société danoise.
J’ai qu’une hâte, c’est de lire la suite afin d’avoir les réponses aux questions qu’on se pose encore concernant le département V.

_________________________________________________

"Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas, c'est parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles. " - Sénèque

« Il y a certainement plus de richesse en un seul livre que dans tout le butin rapporté par les pirates de l'Île au Trésor. » -Walt Disney


Dernière édition par Goblinlaya le Mer 19 Avr - 14:35, édité 1 fois (Raison : CPG)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Saga] Département V

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Littérature noire / à suspense :: Romans policiers/thrillers/horreur-