Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cruelles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chouquette


avatar


Messages : 1756
Age : 24
Localisation : Ardèche
Emploi/loisirs : Etudiante en L3 Droit


Vos papiers SVP
Crédits: Chouquette
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Cruelles   Dim 25 Aoû - 21:58

Cruelles
Cat Clarke



informations
TITRE D'ORIGINE : Torn
DATE DE PARUTION : 6 Juin 2013.
NOMBRE DE PAGES : 419.
ÉDITION DE TON LIVRE : Robert Laffont - Collection R.
QUATRIÈME DE COUVERTURE : Un secret trop horrible à partager, trop lourd à garder…
Quatre filles. Un cadavre. Une montagne de culpabilité.

Alice King ne s’attend certes pas aux vacances de sa vie lorsqu’elle part avec sa classe pour un séjour dans la nature écossaise, mais elle n’est pas non plus préparée à la tournure plus que cauchemardesque que vont prendre les événements.
Alice et sa meilleure amie Cass sont coincées dans une cabane avec Polly, l’associale de service, Rae, la gothique aux terribles sautes d’humeur et Tara, la reine des pestes. Populaire, belle et cruelle, cette dernière prend un malin plaisir à humilier les autres.
Cass décide qu’il est grand temps de donner à Tara une leçon qu’elle n’est pas prête à oublier. Se met alors en marche une succession d’événements qui vont changer la vie de ces filles à tout jamais.
Une irrésistible histoire de secrets coupables et d’amitiés troubles...
Y A-T-IL UNE SUITE ? Non



© aurélie

Ton avis
LE LIVRE EN UN MOT : Bouleversant.
UNE CITATION : « Ce n’est pas que je ne veux pas en parler. Je ne veux simplement pas en parler comme ils voudraient que je le fasse. Pas genre thérapie. »
UNE NOTE SUR 10 : 10/10 ♥
TON AVIS : Cat Clarke est une auteure pour laquelle j’ai eu un énorme coup de cœur cette année. De Confusion à Undone en passant par Falling puis par Cruelles, elle a su me conquérir, me bouleverser, me déchirer et un jour elle finira par me tuer. Chacun de ses romans est fort, dérangeant et traite de sujets que tout le monde se refuse à aborder, des sujets tabous presque. Le suicide, l’homophobie, le mensonge semblent être des sujets qui lui tiennent à cœur et Cruelles ne déroge pas à la règle. Et si Undone avait atteint un niveau inégalable, Cruelles est tout de même une nouvelle fois un coup de cœur pour un roman coup de poing qui m’a dérangé, m’a bouleversé et m’a complètement retourné.

Alice King est une jeune lycéenne de 16 ans qui a une vie normale mise à part que sa mère est décédée. Mais lors d’un voyage en Ecosse, tout bascule et un terrible secret va la lier à trois de ses camarades. Tara Chambers, la fille la plus populaire du lycée a disparu. Et personne ne sait comment ni pourquoi. Personne à part Alice, Cass, Polly et Rae. Et si derrière cette envie de donner une leçon a Tara, reine des garces, se cachait de plus noirs secrets ?

Il m’arrive assez régulièrement de dévorer un roman en une après-midi ou en moins de 24H. Très régulièrement même quand le roman me captive et que je n’arrive pas à en décrocher. Et c’est exactement ce qu’il s’est passé aujourd’hui avec Cruelles. Je l’ai dévoré, je voulais toujours en savoir plus et la fin est tombée aussi brutalement qu’une épée qui vous trancherait la tête. Vous retenez votre souffle, vous essayez de comprendre ce qu’il vient de se passer, d’assimiler toutes les informations et d’un coup, vous comprenez que c’est la fin, que la roman est terminé et vous avez l’impression d’avoir couru un marathon.

Je me sens complètement dépassée par ma lecture. Pendant une après-midi, je me suis retrouvée complètement immergée dans le monde de Cat Clarke, entourée par le désespoir et les angoisses d’Alice et d’un coup, retour à la réalité. C’est violent, brutal, animal même. J’ai l’impression d’avoir vécu la vie d’Alice, d’avoir vécu tout ce qu’elle ressent et c’est tellement intense qu’en finissant ce roman, j’ai eu envie de maudire Cat Clarke. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’une fois de plus je suis subjuguée par son talent, par son histoire hors du commun et bouleversante au possible.

Mais plus fort que tout, c’est le réalisme de ce roman qui m’a achevée. Ce n’est un secret pour personne, il y a deux ans, j’ai perdu deux de mes amis et quand j’ai lu ce que vivait Alice mais aussi Danni ou Jack, j’ai eu l’impression de revivre ces moments de souffrance, de doutes, d’incertitudes mais aussi de culpabilité. Chaque mot n’est pas utilisé par hasard, chaque mot, chaque phrase apporte son lot d’émotions. Et toutes celles que vit Alice, mais aussi son entourage, m’ont frappée de plein fouet comme une claque. Et au fond, c’est ce qu’est ce roman : une véritable claque. Un roman qui m’en a mis plein les yeux et qui a su dépasser toutes mes espérances mais aussi tout ce que nous décrit la quatrième de couverture.

Alice n’est pas une héroïne comme les autres, bien au contraire. Elle est le genre de filles que vous pouvez croiser dans la rue, au lycée, dans votre entourage même. C’est une héroïne tellement humaine que c’en est fascinant. Chaque lecteur peut se reconnaître en elle, en ses sentiments, ses doutes, ses appréhensions mais aussi dans sa vie. Elle n’a rien d’extraordinaire, a conscience de sa lâcheté et de ses erreurs mais surtout, elle est vraiment attachante. Elle n’a pas une vie facile, elle se démène pour faire face et pourtant, elle réussit ses études comme première de classe. Tout en étant lâche sur certains points, elle se montre forte et combative sur d’autres.

Mais au-delà de l’héroïne, c’est toute l’histoire qui m’a captivée. Ce n’est pas qu’une histoire de meurtre, c’est une histoire de manipulation, de vengeance, de cruauté qui nous rappelle combien les années qui marquent le passage de l’enfance à l’adulte sont terriblement difficiles et cruelles. On se cherche, on ne sait pas qui l’on est ni ce que l’on doit faire et chaque sentiment que l’on peut ressentir à cette époque de notre vie est tellement bien retranscrit ici que le roman en devient passionnant.

Cat Clarke a un don : celui de jouer avec vos émotions, avec vos sentiments, avec votre vie presque. La fin de ce roman m’a laissée complètement en plan. Je ne m’attendais pas à ça, à de telles révélations ni à une fin tellement ouverte. J’aurais aimé en savoir plus, voir comment Alice allait se sortir de tout ça, connaître ce qu’il se passe par la suite. Mais avec un peu de recul, je me rends compte que cette fin est parfaite et que le but du roman a été atteint : Alice a compris la vérité et a fait le bon choix, celui qu’elle aurait du faire depuis longtemps.

En bref, un roman qui marque une fois de plus un réel coup de cœur pour une auteure à lire absolument.
À QUI LE CONSEILLES-TU ? : Tout le monde!




_________________________________________________


No more feel, no more heal, no more light meets my eyes.
Is it night ? Is it day ? I'm alone, paralyzed.. ♪♫


Dernière édition par L'erreur sociale le Mar 28 Avr - 22:04, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://frozen-memories.1fr1.net
 

Cruelles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Littérature générale :: Littérature contemporaine/générale-