Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Easy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tari


avatar


Messages : 211
Age : 24
Localisation : Alsace
Emploi/loisirs : Etudiante / lecture, musique


Vos papiers SVP
Crédits:
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Easy   Sam 26 Oct - 10:45

Easy
Tammara Webber



informations
TITRE D'ORIGINE : -
DATE DE PARUTION : 2012
NOMBRE DE PAGES : 322
ÉDITION DE TON LIVRE : Penguin Books (à paraître en VF aux éditions J'ai Lu)
QUATRIÈME DE COUVERTURE : « Je pris une profonde inspiration et expirai lentement avant de me retourner. C’était Lucas qui se tenait là. Son regard était pénétrant, pas un seul instant hésitant, et mon cœur battait à tout rompre sous son examen silencieux.

Je ne pouvais me souvenir de la dernière fois où j’avais été autant remplie d’un désir pur, inqualifiable. »

Lucas est l’inconnu qui a sauvé Jacqueline d’une tentative de viol par un autre étudiant – elle ne l’avait jamais remarqué jusqu’alors, et maintenant il est partout.

Mais Jacqueline peut-elle lui faire confiance – ou bien les secrets qu’il cache vont-ils se mettre entre eux ?
(traduction personnelle)
Y A-T-IL UNE SUITE ? non



©️ aurélie

Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : -
LE LIVRE EN UN MOT : Touchant
UNE CITATION : “’Choosing to be with you isn’t a difficult decision, Jacqueline,’ he breathed, pulling back one final time to stare into my eyes. ‘It’s easy. Incredibly easy.’”
UNE NOTE SUR 10 : 9
TON AVIS : Alors qu’elle s’apprêtait à regagner sa voiture pour quitter une soirée étudiante avant la fin, seule, Jacqueline se fait agresser dans le parking. Elle est sauvée in extremis de cette tentative de viol par Lucas, un jeune homme qu’elle n’avait jamais vu jusque là. Pourtant, lui connait son prénom. Et à compter de ce jour là, elle le croise partout – dans son cours d’économie, au Starbucks en face de la fac…
Comme elle vient tout juste de rompre avec son petit ami après trois ans de relation, sa colocataire et meilleure amie Erin est persuadée que Lucas, avec son style « bad boy », est l’homme qu’il faut à Jacqueline pour « rebondir ».

Il s’agit d’une romance. Donc forcément, au niveau profondeur de l’intrigue, ça ne va pas chercher bien loin. Si vous n’avez pas une once de romantisme en vous, c’est même pas la peine d’essayer. C’est une romance, donc, disais-je, mais le thème du viol est quand même très présent, toujours en toile de fond, donnant à l’histoire une certaine profondeur et un « sérieux » qui la distingue des romances type chick-lit habituelles. Ce sujet du viol est d’ailleurs très bien traité par l’auteure – montrant les répercussions sur les victimes mais aussi sur leur entourage, et comment elles doivent affronter le regard des autres, qui rend la chose encore plus difficile à surmonter. Finalement, quand on y regarde bien, c’est beaucoup plus qu’une simple romance (j’aurais pas autant aimé si ce n’était pas le cas, d’ailleurs.)

Le personnage de Jacqueline ne m’a pas entièrement plu, par contre. En fait, dès le début elle m’a énervée, surtout à cause du fait qu’elle a renoncé à entrer dans un conservatoire et devenir contrebassiste professionnelle pour suivre son petit ami à l’université. Les filles qui suivent leur copain partout sans condition, ça a le don de m’énerver ! Et c’est pas tout : lorsque ce petit ami pour qui elle a renoncé à la carrière de ses rêves la largue sans ménagements, elle ne va plus en cours d’économie pendant deux semaines, allant même jusqu’à manquer l’examen de mi-semestre, parce qu’elle ne peut pas supporter l’idée de s’asseoir à côté de celui qui lui a brisé le cœur… Pour toutes ces raisons, j’ai eu envie de lui donner des baffes, et ce dès les toutes premières pages du roman. Première rencontre totalement ratée, donc… Heureusement, petit à petit, j’ai appris à l’apprécier, puisqu’au fil des pages elle prouve qu’elle n’est pas aussi faible et dépourvue de personnalité qu’elle semblait l’être au premier abord.
Continuons dans les personnages féminins. Au côté de Jacqueline, il y a Erin, sa colocataire et meilleure amie. Ces deux là, c’est le jour et la nuit. Autant Jacqueline est discrète, studieuse, posée, autant Erin est extravertie, déjantée, une vraie tornade. Elle m’a beaucoup fait sourire, et la paire qu’elles forment toutes les deux est juste parfaite.

Du côté des personnages masculins, on a Lucas. Il est beau (beaucoup plus que sur la couverture.) Il est mystérieux. Il sait dessiner. Il sait cuisiner. Il donne des cours de self-défense. Il s’inquiète pour Jacqueline et la protègera quoi qu’il arrive. Il a tout pour plaire, donc, et je lui pardonne même le fait qu’il soit tatoué de partout.
Je me suis totalement attachée à lui, dès ses premières apparitions dans le livre. Et encore plus (si toutefois c’était possible) quand j’ai enfin découvert son secret. Je me doutais qu’il lui était arrivé quelque chose de grave, mais je n’aurais jamais imaginé quelque chose d’aussi horrible. Ca donne juste envie de le prendre dans ses bras et de le protéger (même s’il n’en a pas vraiment besoin.) Etant donné que l’histoire est racontée du point de vue de Jacqueline, on ne sait pas toujours ce qu’il pense, et il y a quelques scènes que j’aurais aimé lire de son point de vue aussi –
Spoiler:
 
Et puis il y a aussi Landon, le tuteur d’économie de Jacqueline, avec qui elle n’échange que par email. Etudiant brillant et sérieux, il est un peu l’opposé de Lucas, mais il a son charme, lui aussi (auquel notre héroïne n’est pas insensible.) J’ai vraiment apprécié de lire leurs échanges.

J’ai beaucoup aimé la manière dont la romance Lucas-Jacqueline se développe. Tammara Webber prend vraiment le temps de faire évoluer ses personnages, il y a toute une phase, pendant bien la moitié du roman, où ils se cherchent  avant que les choses commencent à devenir sérieuses. Ça se lit vraiment tout seul, et même si l’intrigue est parfois un peu prévisible
Spoiler:
 
, ce n’est pas gênant. Même si l’histoire est basée sur une affaire de viol – donc un sujet sensible, ça reste une lecture légère et j’avais un sourire aux lèvres pendant presque toute ma lecture.

Pour conclure, je recommanderais ce livre à tous ceux qui sont au moins un petit peu romantiques dans l’âme – Easy vous ravira ! Ce ne fut pas un parfait coup de cœur pour moi, mais on n’est vraiment pas passé loin.
À QUI LE CONSEILLES-TU ? Aux romantiques Smile(à partir de 16 ans)




_________________________________________________

"You know you've read a good book when you turn the last page and feel a little as if you have lost a friend"
"You can't buy happiness, but you can buy books and it's kind of the same thing"



Dernière édition par Crazy le Ven 21 Fév - 11:55, édité 2 fois (Raison : Corrigé par Crazy (31/10/13))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://i-read-therefore-i-am.blogspot.fr/
 

Easy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Littérature rose :: Romans d'amour/romances/chick-lit-