Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Saga] La Famille d'Arsac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chouquette


avatar


Messages : 1756
Age : 23
Localisation : Ardèche
Emploi/loisirs : Etudiante en L3 Droit


Vos papiers SVP
Crédits: Chouquette
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: [Saga] La Famille d'Arsac   Dim 10 Nov - 17:58

La Famille d'Arsac
Eléonore Fernaye


image

Scandaleuse Elisabeth (tome 1)
Paris, 1778. La ravissante Elisabeth d'Arsac attire à elle tous les regards. Cette jeune femme éprise de liberté refuse tous ses prétendants car elle veut préserver son indépendance et éviter les désagréments du mariage. Pourtant, elle ne résiste pas aux attraits d'une liaison clandestine avec le séduisant Américain qu'elle a rencontré au bal masqué. Cependant l'idylle tourne court lorsqu'il demande sa main. Elisabeth n'envisage pas une seule seconde de s'encombrer d'un mari, mais le destin en a peut-être décidé autrement...
image

Audacieuse Sarah (tome 2)
La guerre d'indépendance touche à sa fin. Avant son retour en France, Louis doit remettre à Sarah le médaillon de son frère disparu. La jeune femme est troublée par la visite de l'officier, d'autant que des pluies torrentielles obligent ce dernier à prolonger son séjour dans la plantation familiale. Menacée par un cousin qui veut l'épouser pour son héritage , Sarah va conclure un faux mariage avec son visiteur. Et si cette union n'était pas un simple échange de bons procédés ? De retour en France avec son Américaine dépourvue de titre de noblesse, la mission de Louis s'annonce plus compliquée que prévu...
image

TITRE ET N° DU TOME
Résumé


informations
TITRE D'ORIGINE : /
DATE DE PARUTION : Depuis le 20 septembre 2013
ÉDITION DE LA SAGA : Milady Romance
RÉSUMÉ DE LA SAGA : Paris, 1778. La ravissante Elisabeth d'Arsac attire à elle tous les regards. Cette jeune femme éprise de liberté refuse tous ses prétendants car elle veut préserver son indépendance et éviter les désagréments du mariage. Pourtant, elle ne résiste pas aux attraits d'une liaison clandestine avec le séduisant Américain qu'elle a rencontré au bal masqué. Cependant l'idylle tourne court lorsqu'il demande sa main. Elisabeth n'envisage pas une seule seconde de s'encombrer d'un mari, mais le destin en a peut-être décidé autrement...
NOMBRE DE TOMES : 2
EST-ELLE TERMINÉE ? Non



© aurélie

Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : /
LA SAGA EN UN MOT : Sympathique
UNE CITATION : /
UNE NOTE SUR 10 : 7/10
TON AVIS : Si vous aimez les romances qui sortent un petit peu du lot commun ou, du moins, qui ne tournent pas autour du même schéma que ce que nous pouvons lire habituellement, ce roman est fait pour vous. Toutefois, si vous vous attendez à lire un roman où l’héroïne à des idées novatrices et en avance sur son temps, méfiez-vous des apparences très trompeuses et de la quatrième de couverture qui vous révèle une grosse partie de l’intrigue. Malheureusement, dans cette histoire il n’y a au final rien de très nouveau sous les tropiques comme on dit même si Eléonore Fernaye vous permet de passer un agréable moment.

Une romance passionnée mais pas à l’eau de rose.

Si avec ce roman vous vous attendez à lire une énième romance à l’eau de rose, détrompez-vous puisque ce roman, s’il n’a rien d’exceptionnel somme toute, nous emmène dans les méandres d’une passion charnelle entre un Américain roturier et une noble Française. En effet, c’est lors du Bal de l’Opéra à Paris qu’Henry Wolton va faire la rencontre de la mystérieuse Elisabeth d’Arsac qui est une jeune femme aux idées jugées progressistes sur l’éducation des femmes. Toutefois, alors que l’on peut s’attendre à voir ces idées marquées et apparaître souvent, elles ne sont finalement qu’un menu détail dans cette histoire alors même qu’elles auraient pu y apporter une touche d’originalité vraiment plaisante.

Toutefois, cette romance passionnée mais destructrice n’est pas une histoire d’amour comme toutes les autres. Même s’il y a un happy end (évidemment), les héros sont soumis à plus d’une épreuve et sont souvent malmené. Avant d’avoir le droit de goûter au bonheur, ils vont souffrir, se chercher, essayer de se comprendre et même se blesser mutuellement. Indéniablement, Scandaleuse Elisabeth n’est pas un roman niais où tout est parfait et où les sentiments amoureux naissent au premier regard.

Un roman agréable à lire et qui vous fera passer un bon moment à coup sûr.

Malgré tous les défauts que l’on pourrait reprocher à ce roman, il faut bien lui reconnaître que c’est une romance historique extrêmement plaisante avec laquelle le lecteur passe un très bon moment. Et ce d’autant plus qu’il s’agit d’un roman assez « court » (333 pages) qui se lit très vite et saura capter votre attention et vous divertir pendant quelques heures. L’écriture d’Eléonore Fernaye est par ailleurs vraiment bonne et vous entraîne au cœur de la France de Louis XVI, 20 ans avant que n’éclate la Révolution française. On se retrouve donc dans un contexte historique où les apparences sont très importantes même si les mœurs sont assez relâchées par rapport à ceux de l’Angleterre.

Mais il ne faut pas oublier que notre héros, Henry Wolton, est avant tout un américain et l’auteur nous offre donc quelques bribes d’informations sur le paysage de l’Amérique colonisée de l’époque et de la guerre d’indépendance qui y fait rage depuis 1775. On notera toutefois que dans l’épilogue, cette guerre est assez peu évoquée tant dans ses conséquences que dans ses actions. En effet, elle semble presque dépassée ou être un point de détail seulement…

Des personnages passionnés mais torturés.

Pour terminer, ne négligeons pas les personnages que nous sommes amenés à suivre tout au long du roman. Avec une psychologie assez travaillée mais qui reste trop en surface par moments, les personnes d’Eléonore Fernaye sont assez proches du lecteur.Elisabeth d’Arsac est une jeune femme qui a des idées fermes mais qui est aussi très impétueuse par moments et très fière. Quant à Henry Wolton, c’est un homme assez secret qui semble avoir beaucoup de choses à cacher et qui est parfois orgueilleux. Et ne parlons pas de la famille d’Arsac dont la mère d’Elizabeth est tout bonnement détestable et ne pense qu’à l’admission de ses filles à la Cour de France…

En conclusion, un roman passionnant et qui a le mérite de se dérouler en France là où la majorité des romances historiques se déroulent en Angleterre. S’il n’apporte rien de vraiment neuf et ne révolutionne pas le genre, il permet tout de même au lecteur de passer un très agréable moment.
À QUI LA CONSEILLES-TU ? /




_________________________________________________


No more feel, no more heal, no more light meets my eyes.
Is it night ? Is it day ? I'm alone, paralyzed.. ♪♫


Dernière édition par Jacana le Ven 30 Jan - 16:34, édité 3 fois (Raison : Corrigé par Crazy (19/12/2013) / MAJ Jaca (jan 15))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://htpp://frozen-memories.1fr1.net
 

[Saga] La Famille d'Arsac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Littérature rose :: Romans d'amour/romances/chick-lit-