Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mon doudou divin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mamzellefrog


avatar


Messages : 21
Age : 36
Localisation : france
Emploi/loisirs : j'aime beaucoup lire les romans, je pratique aussi un peu la photographie et les loisirs créatifs


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Mon doudou divin   Mar 21 Jan - 7:03

Mon doudou divin
Katarina Mazetti



informations
TITRE D'ORIGINE : Mitt himmelska kramdjur
DATE DE PARUTION : 2007 (2012 pour la traduction française).
NOMBRE DE PAGES : 233.
ÉDITION DE TON LIVRE : Babel.
QUATRIÈME DE COUVERTURE : Pigiste pour la presse féminine, Wera a épuisé tous les sujets... et son compte en banque. Quand elle tombe sur une petite annonce proposant un stage en spiritualité, elle croit tenir un article en or. La voilà inscrite pour trois semaines d'immersion à La Béatitude en compagnie d'un apprenti gourou et d'une demi-douzaine de stagiaires qui, il faut bien le dire, n'ont pas l'air particulièrement plus illuminés qu'elle. Pour quelle raison sont-ils là ? Ressortiront-ils adeptes d'une nouvelle religion, ou débarrassés de leurs préjugés ? En tout cas tous - même Wera, cachée derrière son pseudo - cynisme - sont en quête de sacré. Dialogues enlevés, portraits aussi vachards que tendres et inoxydable sens de l'humour assurent la réussite de ce roman qui pointe le besoin de sens de notre société contemporaine et illustre quelques-uns des réconforts s'offrant à elle, de la confiance à la tolérance, de la générosité à... la foi, bien sûr.
Y A-T-IL UNE SUITE ? Non.



© aurélie

Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : Wera, journaliste, pense tenir un sujet en or : elle infiltre un stage de spiritualité pour en faire une suite d'articles. Elle dépeint avec beaucoup trop de cynisme les participants et les organisateurs et tente de percer leurs secrets — sans doute terribles. La seconde narratrice est Madeleine, fonctionnaire, qui ne se sépare jamais de son sac à dos au contenu mystérieux et qui espère découvrir comment vivre avec sa culpabilité et retrouver son Moi lointain... Deux femmes que tout oppose et qui vont pourtant être amenées à se côtoyer pendant 3 semaines et à côtoyer les autres personnages qui se heurtent dans leurs différences malgré une quête qui les rassemble, chacune avec ses croyances, ses coutumes, ses ambitions plus ou moins démesurées voire effrayantes. Les personnalités sont attachantes malgré la sombre angoisse qu'un terrible gourou aux allures de dictateur ne soit en train de faire ses premiers pas dans le prêche.
LE LIVRE EN UN MOT : RENCONTRER.
UNE CITATION : « Comment me suis-je retrouvée à La Béatitude ?
Ben… faut bien gagner sa croûte. Je travaille comme journaliste free-lance dans une petite localité. Si petite que les automobilistes de passage sont sidérés de tomber sur le panneau « Merci de votre visite, à bientôt » alors qu’ils croyaient tout juste arriver. Oui, il est parfaitement possible de louper complètement la ville, si on n’y prend garde
. »
UNE NOTE SUR 10 : 7/10.
TON AVIS : Un livre sympathique, un peu un doudou avant de s'endormir... L'auteur utilise le même système narratif que dans ses autres romans : l'alternance entre deux narrateurs. Bien que cela ne confère donc aucune originalité, c'est efficace et distrayant.
Il y a toute une galerie de personnages attachants, dont certains cachent de sombres secrets ou une étrange ambition ... Et dans un décor banal et miteux, c'est bien les personnages et les liens qui se tissent entre eux le véritable intérêt de ce livre.
Un livre à lire un soir d'hiver au coin du feu.
À QUI LE CONSEILLES-TU ? Je le conseille à tous ceux et celles qui aiment les histoires avec des rencontres improbables entre des individus que rien ne relie. A ceux ou celles (enfin plutôt à celles) qui se sont déjà demandés si la vie avait un sens ou si les croyances avaient un sens. A ceux et celles qui aiment les histoires douces.





Dernière édition par L'erreur sociale le Lun 27 Avr - 18:10, édité 2 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mamzellefrogscrap.over-blog.com/
 

Mon doudou divin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Littérature générale :: Littérature contemporaine/générale-