Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les dix enfants que madame Ming n'a jamais eus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mamzellefrog


avatar


Messages : 21
Age : 36
Localisation : france
Emploi/loisirs : j'aime beaucoup lire les romans, je pratique aussi un peu la photographie et les loisirs créatifs


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Les dix enfants que madame Ming n'a jamais eus   Mer 22 Jan - 7:17

les dix enfants que madame Ming n'a jamais eus
Eric-Emmanuel Schmitt



informations
TITRE D'ORIGINE : /
DATE DE PARUTION : 2012
NOMBRE DE PAGES : 115
ÉDITION DE TON LIVRE : Albin Michel
QUATRIÈME DE COUVERTURE : Madame Ming aime parler de ses dix enfants vivant dans divers lieux de l’immense Chine. Fabule-t-elle, au pays de l’enfant unique ? A-t-elle contourné la loi ? Aurait-elle sombré dans une douce folie ? Et si cette progéniture n’était pas imaginaire ? L’incroyable secret de Madame Ming rejoint celui de la Chine d’hier et d’aujourd’hui, éclairée par la sagesse immémoriale de Confucius.
Dans la veine d’Oscar et la Dame rose, de Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran ou de L’Enfant de Noé, Les dix enfants que Madame Ming n’a jamais eus est le sixième récit du Cycle de l’Invisible.
Y A-T-IL UNE SUITE ?Non


© aurélie

Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : Le narrateur, un homme d'affaires, rencontre dans un hôtel d'une petite ville chinoise, une dame pipi, Madame Ming, qui lui parle de ses 10 enfants. Impossible de la croire : 10 enfants dans le pays de l'enfant unique ! Il fait pourtant semblant de la croire et l'écoute raconter la vie - à chaque fois extraordinaire et singulière - de ses enfants... Alors que le narrateur se refuse à construire une famille, il se prend d'affection pour cette dame pipi qui aime ses enfants imaginaires... à moins qu'elle ne dise que la vérité.... Un mystère qu'il va vouloir percer.
LE LIVRE EN UN MOT : douceur
UNE CITATION : "Dans le destin des jouets, je repérais celui des hommes : seule l'imagination, produisant des fictions et forgeant des liens rêvés, crée des originaux ; sans elle, nous serions proches, trop proches, analogues, aplatis les uns les autres dans les bennes de la réalité"
"La vérité m'a toujours fait regretter l'incertitude"
UNE NOTE SUR 10 : 8/10
TON AVIS : Un livre tout en douceur, émouvant et tendre, empreint d'une certaine poésie. J'ai aimé cette évocation de la Chine : la multitude, la croissance économique, le communisme et Mao, les sentences de Confucius...
Et puis il y cette profonde opposition entre la femme chinoise qui rêve d'une famille nombreuse malheureusement illégale et l'homme européen qui se refuse à s'attacher, à se construire une famille et préfère sa solitude. Et pourtant tout va les rapprocher.
À QUI LE CONSEILLES-TU ? À tout le monde !

" />[/font][/center]

_________________________________________________

http://mamzellefrogscrap.over-blog.com/

Challenge : le tour du monde des livres : 8 pays


Dernière édition par Jacana le Dim 1 Mar - 21:15, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mamzellefrogscrap.over-blog.com/
 

Les dix enfants que madame Ming n'a jamais eus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Littérature générale :: Littérature contemporaine/générale-