Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ne Lâche pas ma Main

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jacana


avatar


Messages : 3947
Age : 26
Localisation : Genève
Emploi/loisirs : étudiante// escrime, théâtre


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Ne Lâche pas ma Main   Dim 13 Juil - 12:52

Ne Lâche pas ma Main
Michel Bussi



informations
TITRE D'ORIGINE : /
DATE DE PARUTION : 2014
NOMBRE DE PAGES : 440
ÉDITION DE TON LIVRE : Pocket
QUATRIÈME DE COUVERTURE : Un couple d’amoureux dans les eaux turquoises de l’île de La Réunion.
Farniente, palmiers, soleil.
Un cocktail parfait.
Pourtant, le rêve tourne court. Quand Liane disparaît de l’hôtel, son mari, Martial, devient le coupable idéal. Désemparé, ne sachant comment prouver son innocence, il prend la fuite avec leur fille de six ans. Pour la police, cela sonne comme un aveu : la course-poursuite, au cœur de la nature luxuriante de l’île, est lancée.
Y A-T-IL UNE SUITE ? Non



© aurélie

Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL :
LE LIVRE EN UN MOT : Impossible-à-lâcher (oui, en un mot).
UNE CITATION : « Pour comprendre la mer, pour capter son rythme, il faut rester immobile. À peine respirer. Les vagues sont comme des écureuils peureux, vous bougez et elles s’enfuient… » (p.16)
UNE NOTE SUR 10 : 10 – coup de coeur
TON AVIS : Un vrai coup de cœur ! Sans entrer dans les détails de l’histoire qui, peu importe comment on l’aborde, risquent de gâcher le plaisir de sa lecture tant chaque élément s’imbrique parfaitement avec les autres. Je pense d’ailleurs que c’est cela qui décrit le mieux ce livre, et apparemment le style de Michel Bussi, vu que je l’avais aussi remarqué à la lecture d’Un Avion sans Elle. On pourrait résumer sa manière d’écrire par « ni trop, ni trop peu ». En effet, les éléments sont amenés de façon fluide et logique, ils s’imbriquent à la perfection les uns avec les autres et il n’y a aucun temps mort. Les descriptions de l’île sont magnifiques et en équilibre parfait avec le reste de l’intrigue. Elles ne viennent donc pas alourdir le texte, mais lui donner plus de relief. Les personnages aussi sont très justement décrits, je pense notamment à Christos et à son Imelda, on en revient à cette qualité du ni trop, ni trop peu : on en sait suffisamment pour s’y attacher et comprendre leurs réactions sans pour autant avoir droit à leurs biographies dans les moindres détails qui rendraient vite l’histoire ennuyeuse. Bussi a su me surprendre, en amenant les indices petits à petits, faisant souvent douter le lecteur et offrant une myriade de rebondissements qui nous surprennent tout en étant parfaitement crédibles.

En ce qui concerne la narration, elle est à la troisième personne la plupart du temps, mais quelques chapitres sont racontés au travers des yeux de Sofa, la fille de Martial, le héros de l’histoire. J’avoue qu’au début j’ai eu un peu peur : Sofa n’a que 6 ans et sa façon de décrire les événements est faite selon son point de vue. Je craignais un peu que tout le reste de l’histoire soit raconté par cette petite fille et devienne un peu ennuyeuse et « nunuche ». J’ai été ravie de me rendre compte que je m’étais trompée. Encore une fois Bussi a su me prouver qu’il savait ce qu’il faisait et a su rester fidèle à lui-même, et encore une fois, il n'y avait que quelques passages narrés par Sofa. Du coup, ce côté enfantin qui est resté très limité dans le livre a offert un point de vue touchant et différent de la part de la petite, sans jamais devenir ennuyeux ! Encore une fois, « ni trop, ni trop peu ».

On voit clairement que l’histoire a été pensée et repensée, tout s’enchaîne agréablement, les rebondissements sont passionnants, la chute est exceptionnelle, autant dire que je n’ai pas pu lâcher le livre ! J’ai été bluffée, j’ai pensé plusieurs fois avoir découvert la fin, mais Bussi sait jouer avec son lecteur, le faire douter, le mettre sur de bonnes pistes, puis des mauvaises… J’adore ! De plus, le cadre merveilleux de La Réunion, avec ses paysages tourmentés et ses plages paradisiaques, mêlé à la vie quotidienne des habitants a été une découverte incroyable ! Ce livre m’a fait voyager et rêver tout en me faisant douter et trembler !
À QUI LE CONSEILLES-TU ? à tous ! Un livre à ajouter absolument à votre PAL au plus vite, à lire si possible pendant les vacances d’été ! (Sur un transat à la plage pour moi, c’était parfait ! ^^)



Dernière édition par Aurélie le Mar 5 Avr - 19:51, édité 1 fois (Raison : CPA)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kassyna


avatar


Messages : 312
Age : 30
Emploi/loisirs : lecture, cinéma, jeux de société


MessageSujet: Re: Ne Lâche pas ma Main   Sam 3 Sep - 13:32

Mon avis : Dès les premières pages, nous voici partis pour La Réunion, avec ses paysages idylliques et la mer à perte de vue. Très rapidement, les choses se mettent en place, et le lecteur ne sait que penser : ce père de famille traqué est-il le coupable ou la victime ? Qu’est-ce qui aurait pu pousser Martial à mettre fin aux jours de son épouse ? Pourquoi prendre la fuite en emportant avec lui une enfant, la mettant constamment en danger ? Et s’il est innocent, qui aurait pu perpétrer un tel meurtre, et pour quel mobile ? Par ailleurs, cet homme semble avoir un lourd passé contenant quelques secrets… C’est ce sur quoi vont enquêter Aja et Christos, deux policiers réunionnais qui vont voir plusieurs assassinats se succéder sur leur île. Soleil, sang, plage et chasse à l’homme seront les maîtres mots de ce récit, qui a un petit plus non négligeable : cette intrigue policière aux multiples rebondissements nous propose un merveilleux voyage dans cette île du sud-ouest de l’océan Indien.  

Les protagonistes nés sous la plume de l’auteur ont tous quelque chose les caractérisant. Pour n’évoquer que les piliers de l’histoire, il y a bien sûr Martial. Ce père de famille qui embarque sa fille dans sa course folle contre la police est un personnage assez ambigu, et Michel Bussi le rend tantôt attachant, tantôt abject. Il est assez difficile de se faire une opinion tranchée sur lui avant de connaître le fin mot de l’histoire, et nous nous poserons une question tout au long du livre : criminel ou victime ? Il a également une relation assez particulière avec sa fille, qui ne semble pas toujours très à l’aise en présence de son papa. La jeune enfant s’interroge elle aussi sur la culpabilité de Martial : a-t-il assassiné sa maman ? Même si on sent qu’elle aime profondément son père, certains passages nous montrent qu’elle en a peur, de lui comme de ses réactions. En parallèle, nous suivrons Christos et Aja, les policiers persuadés que Martial a tué son épouse, car tout converge en ce sens, même s’ils n’ont pas encore mis la main sur le corps. Aja est une femme au caractère bien trempé ; quant à Christos, derrière son air quelque peu bourru et macho, se cache un homme au grand cœur.  

L’écriture de Michel Bussi est un régal de la première à la dernière page. Il parvient à maintenir le suspense, donnant des éléments au lecteur pour l’orienter vers une piste, pour finalement le faire aller dans une tout autre direction. Il distille des indices au fur et à mesure, tout en nous entraînant dans cette île regorgeant de particularités. D’ailleurs, pour nous immerger davantage dans cette région du monde, l’auteur sème quelques mots utilisés par les natifs de La Réunion çà et là. Mais point trop n’en faut, il n’en surcharge absolument pas le récit, et cela donne de la couleur à son roman. Les chapitres assez courts offrent un certain rythme à l’intrigue, celle-ci ne s’essoufflant jamais. Ceux-ci se focalisent d’ailleurs tantôt sur Martial, tantôt sur les forces de police, et il donne parfois la parole à Josapha. Ce procédé visant à laisser s’exprimer une enfant qui ignore si elle a affaire à un père criminel ou innocent apporte beaucoup d’émotion au récit. J’ai trouvé Ne lâche pas ma main absolument parfait ; il a su m’embarquer de la première à la dernière page, et je peux affirmer que ce fut sans conteste un coup de cœur !

À recommander : À tous ceux qui voudront lire un excellent roman policier qui, en prime, les fera voyager jusqu’à La Réunion.

Une citation : « C’est de là que naissent toutes les haines du monde, lieutenant, toutes les guerres, il nous faut trouver des coupables, toujours, à tous les malheurs de l’univers. Même quand il n’y en a pas, notre esprit les invente. » (p. 344)

Ma note : 13/10, coup de cœur.


Dernière édition par L'erreur sociale le Sam 3 Sep - 13:50, édité 2 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loasislivresque.wordpress.com/
 

Ne Lâche pas ma Main

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Littérature noire / à suspense :: Romans policiers/thrillers/horreur-