Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 N'éteins pas la lumière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Michiko


avatar


Messages : 4013
Age : 25
Localisation : Lille
Emploi/loisirs : Professeur des écoles / Jeux vidéos/de rôle/de plateau


Vos papiers SVP
Crédits: Google
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: N'éteins pas la lumière   Jeu 14 Aoû - 13:55

N'éteins pas la lumière
Bernard Minier



informations
DATE DE PARUTION : 27 février 2014.
NOMBRE DE PAGES : 616.
ÉDITION DE TON LIVRE : XO Éditions.
QUATRIÈME DE COUVERTURE : « Tu l'as laissée mourir... »
Christine Steinmeyer croyait que la missive trouvée le soir de Noël dans sa boîte aux lettres ne lui était pas destinée. Mais l'homme qui l'interpelle en direct à la radio, dans son émission, semble persuadé du contraire... Bientôt, les incidents se multiplient, comme si quelqu'un avait pris le contrôle de son existence. Tout ce qui faisait tenir Christine debout s'effondre. Avant que l'horreur fasse irruption.

Martin Servaz, de son côté, a reçu par la poste la clé d'une chambre d'hôtel. Une chambre où une artiste plasticienne s'est donné la mort un an plus tôt. Quelqu'un veut le voir reprendre du service... ce qu'il va faire, à l'insu de sa hiérarchie et de ses collègues.

Et si nos proches n'étaient pas ce que nous croyons ? Et si dans l'obscurité certains secrets refusaient de mourir ? Non, n'éteignez pas la lumière, ou alors préparez-vous au pire...

Après les grands succès de Glacé et du Cercle, Bernard Minier revient avec un thriller sur la manipulation et l'emprise, en explorant nos cauchemars les plus intimes, nos phobies et nos obsessions...
Y A-T-IL UNE SUITE ? Oui mais elle n'est pas encore parue.



© aurélie

Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : Lors du tome précédent, nous avions découvert certains éléments concernant Julian Hirtmann et Marianne, la femme dont Servaz était tombé amoureux il y a plusieurs années et dont il était retombé amoureux. Si j'en parle maintenant, c'est pour préciser qu'en ce qui concerne la critique de ce tome-ci, je ne mentionnerai pas ces éléments, me concentrant sur le cœur du roman uniquement dans un but plutôt évident. N'éteins pas la lumière se concentre sur une jeune femme, Christine qui découvre une lettre de suicide le soir de Noël. Le lendemain, un homme l'appelle à la radio où elle anime une émission et lui demande la raison pour laquelle elle a laissé mourir la femme de la lettre. Dès lors, sa vie va basculer sans qu'elle ne puisse contrôler quoi que ce soit. Parallèlement à cela, Servaz reçoit une boîte contenant la clé d'une chambre d'hôtel, la numéro 117. Coïncidence troublante, c'est dans cette chambre qu'une jeune artiste plasticienne s'est donné la mort un an plus tôt. Il n'en faut pas plus à Servaz pour mener sa petite enquête...
LE LIVRE EN UN MOT : Ilétrobien (vous avez demandé un seul mot).
UNE CITATION :
Spoiler:
 
UNE NOTE SUR 10 : 10 (coup de cœur).
TON AVIS : Il s'agit du troisième tome de Bernard Minier. Pour résumer cette critique, rien de plus simple. Nous avons affaire à plus de six cents pages de pur plaisir que j'ai malheureusement dévorées en quatre jours, jouant les schizophrènes avec d'un côté la voix de la raison qui m'obligeait à aller dormir et de l'autre ma petite voix de chien battu suppliant la voix de la raison de lire encore un chapitre. Effrayant n'est-ce pas ?

Mais développons un peu ces propos. Ce troisième opus se concentre davantage sur Christine que sur Servaz et c'est sur elle que je vais me focaliser. D'abord, une petite parenthèse pour dire que j'ai bien aimé le parti pris de l'auteur qui a préféré se concentrer sur un personnage inconnu, et autour duquel le récit s'est construit, nous permettant de développer des sentiments que nous n'aurions pas pu rencontrer autrement.

Christine est animatrice dans une petite radio, elle a un chien, Iggy et un fiancé, Gérald, mais ils ne vivent pas ensemble. Tout semblait aller bien avant que nous n'entrions dans sa vie au moment où celle-ci devient un véritable enfer. Dès l'instant où Christine reçoit cette lettre, c'est terminé, il n'y a plus aucune marche arrière possible, l'engrenage est en place. En toute sincérité, j'ai ressenti de l'horreur et de la peur au fil des pages, dans des proportions bien plus grandes par rapport aux précédents tomes. Lorsque je lis un roman, je me mets très souvent à la place du personnage central qui est ici la victime, Christine, et je me rassure en me disant qu'à sa place, je n'aurais pas fait les mêmes choix et par conséquent, dans mon esprit, je m'en sors. Là, je n'ai pas réussi. Même en sachant certaines choses qu'elle-même ignorait, je n'ai pas réussi à trouver un moyen de m'en sortir et j'ai compris qu'à sa place, j'en serais au même point. C'est un sentiment vraiment difficile à vivre quand nous nous rendons compte que nous subissons quelque chose sans pouvoir faire quoi que ce soit pour aller contre, lorsque nos décisions, quelles qu'elles soient, conduisent à l'échec. Et c'est ce que Christine a subi au fil des jours, regardant ainsi sa vie se détruire sans qu'elle ne puisse rien y changer.

L'histoire est donc effrayante mais j'ai tout de même cherché à comprendre qui pouvait mettre ainsi tout en œuvre pour détruire sa vie, pour quelle raison quelqu'un ferait-il cela ? Les indices laissés par l'auteur m'ont conduite à certaines suppositions et j'ai même trouvé un indice bien caché me permettant de trouver l'identité du coupable. Seulement voilà, Bernard Minier est excellent dans l'art de me faire douter, par conséquent je n'ai pas réussi à me convaincre que j'avais raison. Résultat, plus j'avançais dans le roman, moins j'arrivais à deviner avec certitude qui était coupable. C'est bien simple, tout le monde pouvait être coupable ce qui ajoutait un peu plus à l'horreur parce qu'à la place de la victime, je n'aurais pas pu faire confiance à qui que ce soit, me retrouvant ainsi toute seule à affronter ce bourreau dévastateur et très intelligent !

Pour conclure, je vous avais déjà recommandé de découvrir les thrillers de Bernard Minier car j'avais adoré les précédents tomes et je maintiens mon engouement pour ses romans. N'éteins pas la lumière est à son tour un coup de cœur et Bernard Minier est un auteur à suivre !

Bonne lecture.
À QUI LE CONSEILLES-TU ? Public averti tout de même mais sinon, tout le monde. <3





Dernière édition par Jacana le Mar 5 Avr - 14:29, édité 2 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jelisjecritique.wordpress.com/
Jacana


avatar


Messages : 4128
Age : 26
Localisation : Genève
Emploi/loisirs : étudiante// escrime, théâtre


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: N'éteins pas la lumière   Jeu 14 Aoû - 18:52

Bon, du coup j'avoue, j'ai un peu lu en travers, parce que ta note et la recommandation me donnent très envie, mais du coup, en commençant l'avis, j'avais peur de trop me spoiler la fin des deux tomes précédents que je ne connais pas... Vu que c'est typiquement le genre de livres qui me plaît, je vais noter ce nom dans un petit coin de ma tête pleine de vide et si je croise le premier, je pense que je vais me lancer ! =)

_________________________________________________

Profil Livraddict | Mon Blog !


Dernière édition par Jacana le Mar 5 Avr - 14:30, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michiko


avatar


Messages : 4013
Age : 25
Localisation : Lille
Emploi/loisirs : Professeur des écoles / Jeux vidéos/de rôle/de plateau


Vos papiers SVP
Crédits: Google
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: N'éteins pas la lumière   Ven 15 Aoû - 12:49

Le seul spoil se trouve dans la citation (que j'ai cachée du coup). Les enquêtes sont indépendantes et je n'ai pas parlé du fil rouge pour justement éviter les spoils. Smile

Mais si tu veux, il y a des avis pour Glacé (le premier tome) que j'ai adoré également.

_________________________________________________

[Correctrice]
Si vous voyez un [CPM] c'est que je suis passée par là wink

lis critique
Je lis, je critique


J'espère que tu passes un bon moment sur notre forum Invité et j'espère te voir ici très longtemps Smile
Bonne lecture.


Dernière édition par Jacana le Mar 5 Avr - 14:31, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jelisjecritique.wordpress.com/
Jacana


avatar


Messages : 4128
Age : 26
Localisation : Genève
Emploi/loisirs : étudiante// escrime, théâtre


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: N'éteins pas la lumière   Ven 15 Aoû - 23:18

En fait c'était cette phrase-là qui m'avait fait m'arrêter :
Spoiler si pas lu tomes précédents:
 
dans ton résumé personnel, pas dans l'avis... Mais bon, tout dépend de si c'est connu dès le départ ou si tu passes tout le tome à essayer de deviner qui l'a kidnappée en fait... XD

Je vais aller jeter un coup d'oeil à Glacé du coup! (Ma liste d'envies commence drôlement à se rallonger ! XD)


Dernière édition par L'erreur sociale le Lun 27 Juil - 11:04, édité 2 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michiko


avatar


Messages : 4013
Age : 25
Localisation : Lille
Emploi/loisirs : Professeur des écoles / Jeux vidéos/de rôle/de plateau


Vos papiers SVP
Crédits: Google
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: N'éteins pas la lumière   Sam 16 Aoû - 20:25

Ah merde, tu t'es spoilée sur un élément du roman en fait... Je suis désolée, comme il s'agissait d'une suite j'ai pris le risque de dire un point important du tome précédent... Désolée. T_T

_________________________________________________

[Correctrice]
Si vous voyez un [CPM] c'est que je suis passée par là wink

lis critique
Je lis, je critique


J'espère que tu passes un bon moment sur notre forum Invité et j'espère te voir ici très longtemps Smile
Bonne lecture.


Dernière édition par Jacana le Mar 5 Avr - 14:31, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jelisjecritique.wordpress.com/
Jacana


avatar


Messages : 4128
Age : 26
Localisation : Genève
Emploi/loisirs : étudiante// escrime, théâtre


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: N'éteins pas la lumière   Sam 16 Aoû - 21:26

T'inquiète, c'est pas grave ! Je vais attendre un moment pour le lire, d'ici là j'aurai oublié ! XD

C'est toujours risqué avec ces romans qui se suivent qui forment des pseudo-sagas. Mais du coup, je n'ai lu que cette phrase-là dans le résumé ! J'ai passé à l'avis en avançant tout tranquillement en me disant que j'allais arrêter au moindre signe !

Du coup, avec tout ça, je n'ai pas encore été voir l'avis sur Glacé ! J'y vais de ce pas ! ^^

_________________________________________________

Profil Livraddict | Mon Blog !


Dernière édition par Jacana le Mar 5 Avr - 14:32, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michiko


avatar


Messages : 4013
Age : 25
Localisation : Lille
Emploi/loisirs : Professeur des écoles / Jeux vidéos/de rôle/de plateau


Vos papiers SVP
Crédits: Google
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: N'éteins pas la lumière   Sam 16 Aoû - 21:33

Du coup, je pense que je vais supprimer cette première phrase comme ça au moins, je ne spoilerai pas du tout.

_________________________________________________

[Correctrice]
Si vous voyez un [CPM] c'est que je suis passée par là wink

lis critique
Je lis, je critique


J'espère que tu passes un bon moment sur notre forum Invité et j'espère te voir ici très longtemps Smile
Bonne lecture.


Dernière édition par Jacana le Mar 5 Avr - 14:32, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jelisjecritique.wordpress.com/
Jacana


avatar


Messages : 4128
Age : 26
Localisation : Genève
Emploi/loisirs : étudiante// escrime, théâtre


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: N'éteins pas la lumière   Dim 17 Aoû - 10:04

Tu peux aussi le mettre en alerte spoiler... D'ailleurs, je vais cacher aussi dans mon commentaire, comme ça, s'il y a des motivés qui lisent tout... XD


Dernière édition par L'erreur sociale le Dim 10 Juil - 22:16, édité 4 fois (Raison : Genre les correcteurs o/)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
missdeath


avatar


Messages : 2393
Age : 26
Localisation : Surprise !
Emploi/loisirs : Touriste


Vos papiers SVP
Crédits:
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: N'éteins pas la lumière   Ven 10 Juil - 14:01

J’ai enfin lu le troisième roman de Bernard Minier, après les deux premiers qui m’avaient bluffée, je suis un peu déçue par celui-ci.

Suite à la lecture d’une lettre anonyme, Catherine, notre personnage principal, voit sa vie basculer du tout au tout ! Les événements s’enchaînent et chaque problème qui survient ne fait qu’empirer les précédents et l’état psychologique de Catherine.
Au fil des événements, on commence aussi à tisser des liens entre tout les personnages énoncés, et Bernard Minier a réussi à me faire douter jusqu'au bout quant aux coupables ou à la suite du récit.

Bien entendu, on retrouve le commandant Servaz et ses acolytes ici. Et c’est ce point que j’ai regretté, ce personnage n’est pas assez présent dans le roman. Servaz est une personne torturée, fragile mais un excellent détective. Bien que la partie « torturée » soit présente, elle manque un peu de profondeur et je trouve qu’on pourrait se passer de sa présence dans le roman. « Servaz » est un nom plein de promesses, qui ne sont pas tenues ici.

Cependant  le thème du livre, suicide, harcèlement, est un sujet complexe et très intéressant. Je trouve que les personnages et leurs évolutions sont vraiment bien construits.

Malgré ma petite déception concernant Servaz, j’ai lu d’une traite le dernier tiers du livre ! C’est un bon thriller qui a perturbé mes nuits wink

_________________________________________________

“The probability of global catastrophe is very high, and the actions needed to reduce the risks of disaster must be taken very soon.”


Dernière édition par L'erreur sociale le Ven 10 Juil - 14:05, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
missdeath


avatar


Messages : 2393
Age : 26
Localisation : Surprise !
Emploi/loisirs : Touriste


Vos papiers SVP
Crédits:
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: N'éteins pas la lumière   Ven 10 Juil - 14:41

Comme quoi, on a pas tous le même ressenti. @Michiko, Servaz ne t'a pas "manqué" ?

C'est difficile de ne pas spoiler ce roman en donnant son avis...

Si je peux me permettre une comparaison avec Thilliez, je trouve que le fond scientifique et documenté du roman et bien moins présent. Ça me manque un peu ici ! J'ai adoré les "citations" d’œuvres sur le harcèlement =)

_________________________________________________

“The probability of global catastrophe is very high, and the actions needed to reduce the risks of disaster must be taken very soon.”


Dernière édition par L'erreur sociale le Ven 10 Juil - 19:12, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacana


avatar


Messages : 4128
Age : 26
Localisation : Genève
Emploi/loisirs : étudiante// escrime, théâtre


Vos papiers SVP
Crédits: créateur de l'avatar
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: N'éteins pas la lumière   Jeu 16 Juin - 21:04

Édit de mon avis le 19/07/16 car celui de base était vraiment tout nul.

Avis garanti sans spoiler, mais du coup, je ne vais pas beaucoup au fond des choses, donc c'est peut-être un peu platouillon.

Pour commencer, je peux dire que Bernard Minier sait vraiment se renouveler et surprendre. Je me rends compte que ces trois tomes sont fort différents les uns des autres, que ce soit sur les sujets traités, la manière dont l'enquête est menée, mais aussi sur les personnages mis en avant. C'est absolument génial de ne pas avoir l'impression de revoir les mêmes scènes ou de deviner où l'auteur veut nous emmener d'entrée de jeu, il est vraiment fort là-dessus.

J'avais trouvé que le premier tome présentait quelques faiblesses, mais ces dernières ont complètement disparu à partir du deuxième volet. Cependant, malgré les faiblesses d'écriture du premier, j'avais absolument adoré le thème et l'enquête, et heureusement, parce que je ne suis pas sûre que j'aurais continué sinon et je serais vraiment passée à côté de quelque chose, car Le Cercle est jusqu'à maintenant mon préféré, c'est un coup de cœur pour moi, car il a vraiment su me surprendre et j'ai été mise sur de fausses pistes de nombreuses fois, du grand !

Bon, venons-en plus sérieusement à N'éteins pas la lumière, car vous savez certes qu'il est différent, mais est-il bien ? En tout cas, comme dit plus haut, aucune faiblesse qui ne m'ait gênée, le style est agréable à lire. Quelques moments sont vraiment stressants et j'ai adoré voir comment l'héroïne se démène seule contre tous. Je me suis souvent demandé si elle n'allait pas finir par dérailler complètement et tout laisser tomber, tant sa position est pénible. Toutefois, même si j'ai grandement apprécié le démarrage et les péripéties, j'ai trouvé la fin un poil précipitée et il manquait peut-être un petit peu de liant pour rendre cette fin un peu moins abrupte. Un petit peu déçue sur ce point, mais ce roman reste clairement très bon malgré tout.

Voilà, il est vraiment difficile d'en dire plus sans spoiler un élément ou un autre, mais je peux vous dire que j'ai apprécié le tout et le thème de la manipulation, très présent, est intéressant et bien exploité, surtout lorsque l'on arrive se mettre pleinement dans la peau de la victime d'un manipulateur. Et même si on tente de la comprendre ou qu'on souhaite l'aider, une partie de nous ne peut pas s'empêcher de douter, ce qui est probablement très réaliste si on se retrouve face à une personne vivant la même chose. C'est troublant.

Minier sait mener son lecteur sur des pistes qu'il n'aurait jamais pu imaginer avant de découvrir celle que l'auteur avait tracée pour ses personnages et j'aime envisager plusieurs pistes erronées, surtout lorsqu'à un moment donné, on trouve la bonne, mais qu'on doute tellement qu'on finit par chercher autre chose.

En bref, une très bonne lecture malgré deux chapitres finaux trop précipités à mon goût.
En tout cas, j'attends la suite avec impatience.

Quelqu'un a-t-il des informations là-dessus ?

_________________________________________________

Profil Livraddict | Mon Blog !


Dernière édition par Kassyna le Mar 19 Juil - 21:52, édité 3 fois (Raison : Corrigé par Kassyna)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: N'éteins pas la lumière   

Revenir en haut Aller en bas
 

N'éteins pas la lumière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Littérature noire / à suspense :: Romans policiers/thrillers/horreur-