Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Et au pire, on se mariera

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lady Swan


avatar


Messages : 7499
Age : 21
Localisation : Québec
Emploi/loisirs : Lecture, musique, cinéma


Vos papiers SVP
Crédits: Gritsou
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Et au pire, on se mariera   Sam 10 Jan - 2:52

Et au pire, on se mariera
Sophie Bienvenue



informations
TITRE D'ORIGINE : /
DATE DE PARUTION : 2011.
NOMBRE DE PAGES : 152.
ÉDITION DE TON LIVRE : La Mèche.
QUATRIÈME DE COUVERTURE :  Centre-Sud. Entre la Sainte-Catherine, Mel et Jo, les putes travesties, et le parc jonché de seringues, Aïcha traîne son enfance cassée par son beau-père. Elle rencontre Baz et devient amoureuse. Une chose grave leur arrivera. Pour sauver sa peau, pour protéger Baz, Aïcha, forcée de s'expliquer à une travailleuse sociale,

revoit son histoire et multiplie les versions des faits. Dans un monde si mal foutu,
qui dit vrai et qui peut dire où se situe la réalité ?

Une confrontation déchirante et drôle où l'émotion court. La langue à fleur de peau de Et au pire, on se mariera se trouve à la croisée du romanesque, du théâtre de rue et de la déposition.
Y A-T-IL UNE SUITE ? Non.



© aurélie

Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : /
LE LIVRE EN UN MOT : Troublant.
UNE CITATION : " Tsé quand quelque chose te fait capoter, mais vraiment capoter, que t'étouffes pis que tu finis par vraiment en être malade... comme tantôt un peu... et que quelqu'un à côté essaie de te convaincre que c'est pas grave... Mais pas genre « voyons, pauvre tarte, tu capotes donc ben sur des niaiseries», mais juste par son énergie qui transpire et qui te fait savoir que tout va bien aller. Même si ça chie tout autour, même si tu te fais attaquer de partout, que le monde menace de finir là, là, ou que ton intolérance au lactose pourrait te tuer.
C'est le genre de gars qu'il est. Comme une île déserte où tu t'échoues après une crisse de grosse tempête. Mais avec de la bouffe et de l'eau et tout dessus. [...]

Ce moment-là, avec ma mère, c'était un moment d'égarement. Quand toute ta vie tu te fais un chemin que tu veux suivre, tu te fais un devoir de rester sur une ligne, c'est ça qui te définit, c'est ça qui fait qui tu es... Pis là, il t'arrive plein de trucs qui font que tu viens... épuisée, genre. Mais vraiment épuisée, je parle. Épuisée comme quand t'as plus du tout de vie en dedans. T'es vidée de ton sang, de ton eau, de tout ce qui fait que tu es toi. T'es tellement vide que t'as juste des organes qui restent en dedans. Ton cœur qui continue de battre rien que pour te narguer, on dirait.
Tu voudrais crever, ce serait reposant, mais non. Il continue de battre, ce salaud, pis chaque battement, ça t'épuise encore plus, c'est de la torture. Tu voudrais supplier, mais t'as personne à supplier. Tu pourrais demander à Dieu d'arrêter de te faire chier, mais ça se saurait s'il répondait aux requêtes, mettons qu'il existe, genre. "
UNE NOTE SUR 10 : 9/10.
TON AVIS : C'est un livre que j'ai eu à lire pour mon cours de littérature québécoise et je ne regrette pas du tout mon choix. J'avais découvert cette auteure avec son plus récent roman "Chercher Sam" qui m'avait beaucoup touchée et je suis une fois de plus confrontée au talent de Sophie Bienvenu avec ce roman-ci. C'est une histoire assez courte, facile à lire bien qu'il y ait souvent des ellipses, des sauts dans le temps et que la réalité dépeinte par le personnage principal, Aïcha, ne soit pas nécessairement vraie. Il faut lire attentivement et départager le vrai du faux à plus d'une reprise. C'est un livre cru qui montre la réalité de cette jeune fille qui n'est somme toute pas facile et écrite avec authenticité teintée d'une certaine naïveté apportée par la narration de Aïcha. Je recommande fortement cette lecture.
À QUI LE CONSEILLES-TU ? Dès 13 ans et à tout le monde.




_________________________________________________

"Quoi que tu rêves d’entreprendre, commence-le. L’audace a du génie, du pouvoir, de la magie."
Johannes Wolfgang von Goethe


"La seule connaissance authentique naît de l'amour universel. Lorsque nous aimons, nous souffrons de toutes les formes d'oppressions et de toutes les dictatures: et nous désirons lutter pour la liberté , pour la justice, et pour tous ce qui peut favoriser la dignité humaine" Antoni Tàpies, "La pratique de l'art"

Avatar par Poison Ivy


Dernière édition par Jacana le Ven 8 Avr - 9:59, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Et au pire, on se mariera

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Littérature générale :: Romans biographiques/témoignages/réalistes-