Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Eternal Sunshine of the Spotless Mind

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L'erreur sociale


avatar


Messages : 957
Age : 21
Emploi/loisirs : Prototype d'humanoïde artisanal


Vos papiers SVP
Crédits: Phosphore. Nuages et suie. L'été léger.
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Eternal Sunshine of the Spotless Mind   Sam 7 Mar - 16:07

Eternal Sunshine of the Spotless Mind
Michel Gondry



informations
TITRE D'ORIGINE : Eternal Sunshine of the Spotless Mind
NATIONALITÉ: Américain.
DATE DE SORTIE : 2004.
RÉALISATEUR: Michel Gondry.
ACTEURS PRINCIPAUX : Jim Carrey, Kate Winslet, Kirsten Dunst, Mark Ruffalo, Elijah Wood.
DURÉE: 1h48.
GENRE: Science-fiction / Comédie dramatique.
SYNOPSIS : Je ne peux PAS trop vous raconter l'histoire sans vous casser l'intérêt de l'intrigue. ESOTSM (parce que c'est un peu long à écrire, quand même) raconte une histoire d'amour entre deux personnes qui se sont perdues. ESOTSM raconte le long rêve de Joel Barish. Il se base sur un poème de Alexander Pope qui écrit :

How happy is the blameless vestal’s lot!
The world forgetting, by the world forgot.
Eternal sunshine of the spotless mind!
Each pray’r accepted, and each wish resign’d.


L'intrigue tourne autour d'un concept de SF extrêmement intéressant (mais que je ne peux vous décrire sans tout vous dévoiler) mais ne vous attendez pas à de la SF pour autant. C'est une romance qui raconte les relations humaines avec une beauté nuageuse.

Y A-T-IL UNE SUITE ? Non.



© aurélie

Ton avis
TON AVIS : C'est BON.
Le principal reproche que je faisais à Inception c'est qu'il ne racontait pas un rêve. Il racontait un film d'action sous prétexte d'un rêve, mais tout était trop logique, trop cohérent, trop armé et pas assez fou pour être un rêve.
ESOTSM raconte un rêve. Il a compris le rêve. C'est confus, absurde, beau, ridicule, amusant, triste, touchant. La photographie est magnifique, et les acteurs sont plus que crédibles dans leur rôle (Jim Carrey/Joel Barish est attachant comme un petit bébé koala). Je lui trouve un léger problème de rythme et, sur la fin, beaucoup de longueurs, mais c'est peut-être le seul défaut que je lui donne. La musique est discrète mais est appropriée.
C'est du très lourd. Du très très lourd.
À QUI LE CONSEILLES-TU ? Aux couples qui veulent combler leur samedi soir avec la légèreté azurée d'une histoire simple mais prenante, aux célibataires qui veulent s'adonner au rêve sans dormir, à tous ceux qui cherchent la beauté dans la vie en crachant allègrement sur les romances stéréotypées du cinéma d'action.



_________________________________________________



Dernière édition par L'erreur sociale le Sam 16 Juil - 22:42, édité 3 fois (Raison : Fiche 2.0/Corrigé par Enorah)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lili-One


avatar


Messages : 415
Age : 35
Localisation : Deux Sèvres
Emploi/loisirs : Diététicienne libérale / foot gaelique, tricot, séries, ciné


Vos papiers SVP
Crédits:
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: Eternal Sunshine of the Spotless Mind   Sam 23 Avr - 16:28

Je ne peux que plussoyer L'erreur - qui est dans le vrai pour le coup, à mon sens.

C'est beau, c'est doux, et on ne peut effectivement rien en raconter sans en gâcher la saveur. L'histoire est servie par un magnifique casting, talentueux, touchant et juste. Il m'a laissée dans un état second, mais de la bonne façon. Un vrai film doudou.

_________________________________________________

... On est jeune une fois, mais on est immature toute sa vie.


Dernière édition par L'erreur sociale le Lun 1 Aoû - 13:26, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lili-one.net
Enorah


avatar


Messages : 1698
Age : 27
Emploi/loisirs : Bibliothécaire / Cinéphile boulimique


Vos papiers SVP
Crédits: http://marion-lutine.eklablog.com/
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: Eternal Sunshine of the Spotless Mind   Sam 23 Avr - 18:38

J'ai jamais compris le délire des gens avec ce film, j'avoue. Il est bien sympathique mais de là à l'aduler... (Parce que, pour avoir rencontré beaucoup de gens dont c'était le/un des film(s) préféré(s), il est très aimé.)

Et désolé mais je préfère Inception :P (comment on peut reprocher à un film d'être TROP logique ? oO)

_________________________________________________



Dernière édition par L'erreur sociale le Lun 1 Aoû - 13:25, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://entre-deux-pages.eklablog.com/
L'erreur sociale


avatar


Messages : 957
Age : 21
Emploi/loisirs : Prototype d'humanoïde artisanal


Vos papiers SVP
Crédits: Phosphore. Nuages et suie. L'été léger.
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: Eternal Sunshine of the Spotless Mind   Sam 23 Avr - 19:08

Enorah a écrit:
comment on peut reprocher à un film d'être TROP logique? oO

T'as déjà fait un rêve qui soit logique ? Qu'il soit cohérent à l'intérieur de lui-même, certes, mais à ton réveil, avec le recul, normalement ça ne doit pas avoir beaucoup de sens.

Ce que je reproche à Inception, c'est qu'il prétend raconter un rêve. Il aurait justifié ses scènes d'actions avec un autre concept, j'aurais pu le tolérer (même si je le trouve très plat et convenu, enfin c'est une autre histoire). Sauf que là non. Et ça ne le rend pas crédible.

Après, outre la dimension du rêve, les deux films ne sont en rien comparables. ESOTSM est un film doux, romantique, à voir emmitouflé dans une couette avec du chocolat chaud et des marshmallows. Inception est un blockbuster classique sans grande originalité.

Pour conclure, les goûts les couleurs tout ça tout ça. J'adore ESOTSM pour l'ambiance qu'il dégage, pour sa narration, pour ses effets graphiques (faudra que je parle de The Fountain, un jour, tiens), pour son casting, pour toute la tendresse bienveillante et les interactions humaines qu'il offre, et pour le concept que je trouve vraiment cool. Certes celui-ci n'a rien d'original puisqu'utilisé dans les histoires de SF depuis belle lurette, mais je ne l'avais jamais vu mis en scène de cette façon. Libre à toi de n'être pas conquise. :P

_________________________________________________



Dernière édition par L'erreur sociale le Lun 1 Aoû - 13:25, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enorah


avatar


Messages : 1698
Age : 27
Emploi/loisirs : Bibliothécaire / Cinéphile boulimique


Vos papiers SVP
Crédits: http://marion-lutine.eklablog.com/
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: Eternal Sunshine of the Spotless Mind   Sam 23 Avr - 19:13

Bah, Inception est un "blockbuster intelligent" on va dire. Un peu plus gratiné qu'un blockbuster classique mais il lui reste les défauts du blockbuster quoi ^^
Mais je crois comprendre ce que tu veux dire Smile

Ben je l'ai beaucoup aimé hein ? Sauf que je comprends pas la quasi-fascination des gens pour ce film c'est tout Smile

_________________________________________________



Dernière édition par L'erreur sociale le Lun 1 Aoû - 13:22, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://entre-deux-pages.eklablog.com/
L'erreur sociale


avatar


Messages : 957
Age : 21
Emploi/loisirs : Prototype d'humanoïde artisanal


Vos papiers SVP
Crédits: Phosphore. Nuages et suie. L'été léger.
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: Eternal Sunshine of the Spotless Mind   Sam 23 Avr - 19:28

Enorah a écrit:
Bah, Inception est un "blockbuster intelligent" on va dire. Un peu plus gratiné qu'un blockbuster classique

Meh, je ne suis pas franchement d'accord avec toi. Je ne vois pas en quoi il est gratiné. Ou intelligent. Il est exactement comme tous les autres. Pensé comme tous les autres, avec les mêmes poncifs que tous les autres. Alors certes il parle du rêve. Mais tu auras beau mettre un Twix dans l'emballage d'une pile LR6, ça restera un Twix. Et il ne sera pas gratiné (il sera facile à ouvrir, aura le goût d'un Twix mais les gens s'écrieront : « Waaaaaah révolutionnaire ! » — oh wait, je crois que je suis en train de parler d'Apple là). C'est le niveau 0 du blockbuster à mes yeux. :/

Il y aurait eu matière à faire, mais non, ça fait pan pan et tout est d'une simplicité déconcertante (et très incohérente parfois).

_________________________________________________



Dernière édition par L'erreur sociale le Lun 1 Aoû - 13:23, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elya


avatar


Messages : 1132
Age : 32
Emploi/loisirs : Médiathécaire | Roliste


Vos papiers SVP
Crédits: Elya
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: Eternal Sunshine of the Spotless Mind   Sam 23 Avr - 22:02

J'avais vu ce film au cinéma et je l'avais adoré *_* J'en garde une très bonne impression et  bon souvenir, plus d'une dizaine d'années après sa sortie, preuve qu'il m'a marquée !  Le duo d'acteur Carey/Winslet fonctionne bien. L'histoire est floue mais touchante.  Faudrait que je regarde à nouveau, afin de bien me le remémorer.

Pour le cas Inception, je ne l'ai toujours pas vu, un jour sûrement ^^

_________________________________________________

“Retenez bien ceci : Livre = connaissance = pouvoir = énergie = matière = masse. Une bonne bibliothèque n'est donc qu'un trou noir cultivé.”
Terry Pratchett



Profil Livreaddict : Elya



avatar = unicorn.


Dernière édition par L'erreur sociale le Lun 1 Aoû - 13:22, édité 1 fois (Raison : Corrigé par L'erreur sociale)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Eternal Sunshine of the Spotless Mind

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Sur les écrans :: Films & Séries :: Films-