Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le cas Eduard Einstein

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L'erreur sociale


avatar


Messages : 957
Age : 21
Emploi/loisirs : Prototype d'humanoïde artisanal


Vos papiers SVP
Crédits: Phosphore. Nuages et suie. L'été léger.
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Le cas Eduard Einstein   Lun 6 Avr - 1:07

Le cas Eduard Einstein
Laurent Seksik



informations
TITRE D'ORIGINE : Le cas Eduard Einstein
DATE DE PARUTION : 2013.
NOMBRE DE PAGES : 310.
ÉDITION DE TON LIVRE : J'ai lu.
QUATRIÈME DE COUVERTURE :
« Les gens prétendent que je suis fou. Je suis le fils d'Einstein. »

Début des années 1930. Eduard Einstein est interné à l'asile après une grave crise de violence. Il sera diagnostiqué schizophrène. Son père, Albert Einstein, est contraint à l'exil par le régime nazi. Il ne le reverra jamais. « Mon fils est le seul problème sans solution », avouera-t-il.

Trois âmes tourmentées s'entrecroisent dans ce roman : celle de Mileva, la mère aimante et désemparée ; celle d'Eduard, le fils dément se sentant oublié et celle d'Albert, génie impuissant face à la folie de son fils.

On retrouve ici la manière impressionniste des Derniers jours de Stefan Zweig, cet art de mêler réalité et fiction ainsi que la persistance de certains thèmes comme l'agonie de la Mitteleuropa. Sur fond de montée du nazisme, l'auteur peint la tragédie d'une famille déchirée sans le moindre effet, sans pathos. Avec cette légèreté déchirante qui est sa signature.
Claire Julliard - Le Nouvel Observateur

Écrivain et médecin, Laurent Seksik est l'auteur de six romans dont Les derniers jours de Stefan Zweig, immense succès traduit en quinze langues.
Y A-T-IL UNE SUITE ? Non.



© aurélie

Ton avis
RÉSUMÉ PERSONNEL : Il n'y a rien à ajouter au résumé de la quatrième de couverture : il s'agit de la vie de Mileva Maric, d'Albert Einstein et de son fils Eduard, quelques jours de leur existence, leur mort. Rien de plus.
LE LIVRE EN UN MOT : Bancal.
UNE NOTE SUR 10 : 4.
TON AVIS : J'avais d'énormes attentes par rapport à ce livre. Un médecin parlant de schizophrénie ? Ça s'annonçait brillant ! Le prix du Meilleur Roman Français 2013 ? Un auteur ayant eu auparavant un roman à succès ? La vie du génie Einstein et de son fils méconnu, les correspondances sur la psychanalyse, Freud, une documentation solide ? Tant d'éléments qui m'ont attiré pour au final me décevoir.
Le réel problème du livre est qu'il ne raconte pas, il décrit. C'est un documentaire sans recherche littéraire. Certes, il est relativement bien documenté, mais la dimension artistique de la littérature n'y est pas. La biographie se veut romancée : elle ne l'est pas. Le récit est froid, distant, plat. Même lorsqu'il passe à la première personne pour évoquer le point de vue d'Eduard, en proie à sa schizophrénie, à des sentiments bien particuliers, à des hallucinations, Seksik ne s'étend pas sur ces choses là et le discours est trivial et dépersonnalisé qui ne m'a, à aucun moment, touché.
Le rendu est triste et morne, sans grand intérêt. Peut-être mes attentes m'ont-elles fait tomber de plus haut et le livre n'est-il pas si affreux que ça, mais à l'heure où je tape ces mots, c'est l'impression finale que j'en ai.
À QUI LE CONSEILLES-TU ? À ceux qui, las des reportages télévisés, souhaiteraient découvrir un documentaire écrit. À ceux qui ne chercheraient pas un intérêt littéraire.




_________________________________________________



Dernière édition par L'erreur sociale le Mar 28 Avr - 8:38, édité 2 fois (Raison : Corrigé par Enorah)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nawel


avatar


Messages : 153
Age : 17
Emploi/loisirs : Lire, écrire, sortir, la musqiue...


Vos papiers SVP
Crédits:
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: Le cas Eduard Einstein   Lun 6 Avr - 9:55

Salut !

J'ai lu ce livre cet été et, si je ne  souviens pas de tous les détails, il ne m'a pas autant déçu que tu le dis. Nos attentes n'étaient sûrement pas les mêmes, et tu as certainement de meilleures connaissances que moi dans le domaine abordé, et pourtant, j'ai trouvé le livre plutôt touchant : au-delà de la schizophrénie abordée, on parle - enfin - de la famille d'Einstein et non plus que du célèbre savant. Même s'il est impossible de réellement s'identifier aux personnages (ce livre reste quand même un roman biographique), je trouve que les sentiments transparaissent tout de même, et je ne qualifierais pas le livre de "plat".
Je ne dis pas non plus qu'il s'agit d'un de mes livres préférés, mais je l'ai trouvé intéressant. Honnêtement, il vaut le détour, ne serait-ce que parce qu'il s'éloigne de l'ordinaire (pour moi en tout cas).

_________________________________________________

" ' Heart. Hard heart,' I said, not sure where it came from.'The hardest heart in the world.'
' Hmm,' Toby said, tapping a finger in the air.' That's a useful one, you know. Very handy. The question is...'
Toby paused like he was considering this all very seriously.
' The question is, stone or ice ?
Crack or melt ? ' "


Dernière édition par Jacana le Ven 8 Avr - 14:45, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'erreur sociale


avatar


Messages : 957
Age : 21
Emploi/loisirs : Prototype d'humanoïde artisanal


Vos papiers SVP
Crédits: Phosphore. Nuages et suie. L'été léger.
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: Le cas Eduard Einstein   Lun 6 Avr - 10:54

Il est toujours bon d'avoir des avis différents. Smile

Il faudra que je le relise après un certain temps, et je verrai à ce moment. Mais je ne suis pas vraiment un habitué de biographies, alors peut-être celle-ci se démarque-t-elle du reste du lot. C'est vrai, par contre, qu'il est intéressant de se pencher sur la branche inconnue de la famille Einstein, et je ne l'avais pas vu sous cet angle.

_________________________________________________



Dernière édition par Jacana le Ven 8 Avr - 14:45, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nawel


avatar


Messages : 153
Age : 17
Emploi/loisirs : Lire, écrire, sortir, la musqiue...


Vos papiers SVP
Crédits:
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: Le cas Eduard Einstein   Lun 6 Avr - 12:08

Tu me diras, moi non plus, je n'avais pas considéré le livre sous ton angle de vue. x)

Plus sérieusement, je ne lis pas beaucoup d'(auto)biographies, mais bon, même sans ça, il est clair qu'on ne peut pas comparer leurs intrigues et leurs personnages à ceux de "vrais" romans puisque leurs protagonistes sont ou ont été réels ; or, la vie ressemble rarement à ce qu'on peut lire dans la plupart des romans. Après, pour ce qui est de comparer le livre avec d'autres biographies pour déterminer s'il sort de l'ordinaire, c'est une autre affaire. Personnellement, c'est juste un ressenti que j'ai eu en le lisant, mais des spécialistes de la question établiront peut-être des parallèles avec d'autres œuvres....
Au final, ce que j'ai surtout apprécié dans ce livre, ce sont les relations entre les différents personnages. Elles sont assez complexes, et mêlent les problèmes "quotidiens" d'une famille, ceux plus rares et graves comme la maladie d'Eduard, et surtout, la célébrité du père, qui cache en quelque sorte une famille si tourmentée.

Après, je dois t'avouer qu'on est en train de débattre sur un livre que j'ai piqué à ma mère pendant les vacances, puisque j'avais fini tous les miens. D'un livre que j'ai lu sur la plage entre deux baignades. x) Donc je pense que j'aurais aussi besoin de le relire pour être totalement objective, et ne pas me baser sur des ressentis qui remontent à plus de 6 mois. :p

_________________________________________________

" ' Heart. Hard heart,' I said, not sure where it came from.'The hardest heart in the world.'
' Hmm,' Toby said, tapping a finger in the air.' That's a useful one, you know. Very handy. The question is...'
Toby paused like he was considering this all very seriously.
' The question is, stone or ice ?
Crack or melt ? ' "


Dernière édition par Jacana le Ven 8 Avr - 14:47, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enorah


avatar


Messages : 1725
Age : 27
Emploi/loisirs : Bibliothécaire / Cinéphile boulimique


Vos papiers SVP
Crédits: http://marion-lutine.eklablog.com/
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: Le cas Eduard Einstein   Lun 6 Avr - 12:45

Ceci dit, ton avis m'a aussi interloquée, L'erreur sociale, bien que je n'aie pas lu le livre. En tant que biographie, j'ai été étonnée de voir que tu attachais autant d'importance à la forme, sans vraiment t'attarder sur le fond, alors qu'il me semble que c'est là le principal intérêt d'une biographie. Bien sûr, je ne dis pas qu'il faille que ce soit écrit avec les pieds et une belle plume est toujours largement appréciable et peut largement contribuer à l’intérêt du livre, même dans le cas d'une biographie, mais j'ai du mal à me dire qu'on puisse avoir les mêmes attentes littéraires quand on lit un roman et quand on lit une biographie.

Enfin, d'après ta critique (et celle du Nouvel Obs sur la quatrième de couv'), ça a surtout l'air de venir d'un problème de mauvaise promotion du livre (je ne comprends d'ailleurs pas ce que vient faire un prix du meilleur roman là-dedans).

_________________________________________________



Dernière édition par Jacana le Ven 8 Avr - 14:48, édité 2 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://entre-deux-pages.eklablog.com/
L'erreur sociale


avatar


Messages : 957
Age : 21
Emploi/loisirs : Prototype d'humanoïde artisanal


Vos papiers SVP
Crédits: Phosphore. Nuages et suie. L'été léger.
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: Le cas Eduard Einstein   Lun 6 Avr - 19:14

C'est le cas.

Je n'ai pas grand-chose à dire non plus sur le fond. C'est plus ou moins bien documenté, ça sert pas trop mal son but. Rien d'exceptionnel. Bof, donc. Effectivement, si le livre n'est qu'à visée biographique, tout mon raisonnement est à revoir. Mais ce n'est pas comme ça que j'ai perçu qu'on me le présentait. 😢

_________________________________________________



Dernière édition par Jacana le Ven 8 Avr - 14:48, édité 1 fois (Raison : [CPJ])
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le cas Eduard Einstein

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: LA BIBLIOTHEQUE :: Littérature générale :: Romans biographiques/témoignages/réalistes-