Forum de discussion littéraire pour tous les passionnés de lecture !
 
AccueilAccueil  Blogs des A&M  Boutique  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Editions du Riez] L'Héritière d'Owlon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Livresse


avatar


Messages : 4777

Vos papiers SVP
Crédits: Evange
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: [Editions du Riez] L'Héritière d'Owlon   Mer 30 Juin - 19:56

Par ici les critiques!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inlandsis


avatar


Messages : 1404
Age : 35
Localisation : Fin fond du Poitou
Emploi/loisirs : en dilettante...


Vos papiers SVP
Crédits: à moi même...
Coups de Coeur:
Lecture du moment:

MessageSujet: Re: [Editions du Riez] L'Héritière d'Owlon   Jeu 3 Mar - 23:00

Alors alors, ça doit bien faire quinze jours que j'ai fini la lecture de L'Héritière d'Owlon. Et pourtant j'avoue que je ne sais toujours pas trop quoi vous en dire.

Ce roman se déroule sur la côte, en mer du Nord. Une nuit, une terrible tempête se lève et le sable engloutit le village de Duynzeele: au matin, en lieu et place du village, une immense dune recouvre tout. C'est au milieu de cette catastrophe qu'on découvre le cadavre de Sandie, la fille d'un aristocrate anglais qui avait élu domicile là. Transportée à l'hôpital de Dunkerque, lorsque les infirmières nettoient son corps afin d'offrir à la jeune fille une sépulture décente et chrétienne, Sandie revient à la vie. Nous suivons ensuite le destin de la miraculée entre hospice et hôpitaux dans la France napoléonienne. Un destin ô combien extraordinaire.
Je n'en dirais pas plus sous peine de vous gâcher le mystère.
Cette histoire est en fait inspirée d'un fait réel : en 1777, le village de Zuydcoote près de Dunkerque a été enseveli par une tempête de sable en l'espace d'une nuit. Le romancier a alors laissé l'imaginaire prendre le dessus et nous offre donc un roman étonnant et unique.

Ce roman est avant tout une chronique : vous n’y trouverez point de héros valeureux, d'enquêteurs intrépides et perspicaces ou autres personnages qui tiennent toute l'intrigue sur leurs épaules. Non ! Pas d'héroïsme exacerbé ni d'un unique héros quasiment parfait ! Les nombreux personnages sont le peuple, comme vous, comme moi : certains sont valeureux, d'autres égocentriques, voire même butés. Bref l'auteur nous offre tout un panel de personnages riches en complexité, en caractère et en petits défauts, en somme très humains. Ces personnages sont un parfait reflet de ce que peut être la société des humains dans toute son horreur et toute sa bonté. Autant dire que Patrick S. Vast sait construire ses personnages, nous les rendre sympathiques et surtout vivants : on est vraiment face à une foule bigarrée dans toute sa diversité.
Une chronique donc, servie par une écriture fluide et efficace : les descriptions sont claires et concises. Les dialogues sont vivants et l'analyse de la situation, des personnages et des évènements est pertinente.
Le mystère de Sandie est bien posé et nous découvrons des informations au fur et à mesure des pages. Inutile d'essayer de deviner la clé de l'énigme : elle est à la fois évidente et complètement étonnante à l'image du personnage de Sandie.

Bien me direz-vous, toutefois ce roman n'a-t-il donc que des qualités ? Presque je l'avoue. On pourrait lui reprocher le manque d'action : finalement entre la tempête initiale et les révélations finales, le roman est comme dans une torpeur dont on finit par se demander s'il en sortira. En fait, et j'y reviens, le roman est donc parfaitement rythmé par la vie de Sandie.
Un autre bémol pour moi est l'intégration de l'irrationnel à cette histoire parce que finalement on pourrait se demander si ce n'est pas de trop : a-t-on vraiment besoin d'autant d'explications ? N'aurait-on pas pu laisser un voile de mystère sur la destinée de Sandie ?

Ne soyons pas plus royaliste que le roi ! Ce roman, cette chronique, a bien trop de qualités pour qu’on se laisse distraire par des détails. Et quelle galerie de personnages... Encore une superbe découverte aux Editions du Riez : merci !

_________________________________________________


No good deed goes unpunished


Dernière édition par lolly le Mer 27 Juin - 21:41, édité 1 fois (Raison : Corrigé par Lolly)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dodoniver.blogspot.com/
 

[Editions du Riez] L'Héritière d'Owlon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accros et Mordus de Lecture :: MAISONS D'EDITION :: Partenariats passés :: Partenariats ponctuels-